Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par Eadlyn Windslaw le Jeu 23 Aoû - 20:49

En voyant la réaction d’Isaac elle fera une légère moue, elle n’appreciait pas l’impolitesse.

-J’ai plusieurs.. questions

Un large sourire s’etira Sur ses lèvres.

-Je me demandais comment vous sélectionner vos coeur de baguettes, qu’est ce qui fait que par exemple, la tige de dictame est un coeur et pas la mandragore par exemple.. ou même la Moly.. ensuite je me demandais pourquoi on dit que les ventricules de Snallygaster, en coeur de baguette, dénote d’une certaine agilité avec les plantes.

Elle esquisse un dernier sourire, plus timide.

-Et enfin.. seuls les héritiers des grandes familles de créateurs de baguettes ont le droit d’apprendre à les fabriquer ou c’est aussi un privilège que peuvent obtenir certains élus...?
avatar
Eadlyn Windslaw
Préfète de Poufsouffle
Préfète de Poufsouffle

Baguette : Epicea, Ventricule de Snallygaster

Feuille de personnage
Affinité Magique:
63/200  (63/200)
Volonté:
41/150  (41/150)
Statut: Sixième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par MJ Auxiliaire le Jeu 23 Aoû - 21:11

Il remarque les nouveaux arrivants, étrangement ils n'ouvrent absolument pas la bouche ce qui est juste gênant, du coup il lèvera le sourcil pour dire:

"Bonjour? Je peux vous aider?"

Les question que posait Eadlyn était déjà beaucoup plus intéressantes que la première, il se gratte la barbe pendant un moment.

"Le principal objet de sélection c'est combien ça me couterait de ramener ce cœur, par exemple les ventricules de Snallygaster je dois les importer d'Amérique et ça me coute bien plus cher que ceux qu'on peut trouver en Grande-Bretagne, donc j'utilise rarement ce genre de cœurs. Ensuite certains cœurs ne fonctionne pas vraiment et pour cela il faut juste vérifier, dans le cas de la mandragore par exemple ça ne permettrait pas de faire une baguette viable, le seul moyen de savoir c'est d'essayer à vrai dire, même si bien sûr des plantes et parties ne possédant qu'une faible affinité avec la magie ne ferrons jamais un bon cœur de baguette. Il y a aussi des coeurs avec lesquels je n’apprécie tout simplement pas travailler, comme ceux les cheveux de vélane par exemple, je trouve que c'est beaucoup de travaille pour une demande extrêmement basse, peu de gens correspondent à une baguette comme cela."

Forcément Eadlyn à frappée à la porte d'un passionné et les réponses à ses questions ne peuvent être que satisfaisante.

"Et ensuite je pense qu'actuellement personne n'a la réponse à cette question, peut être que vous aurez plus de chances aux états-unis ou ils étudient cette bête avec plus de détails. Mais si je devais formuler une hypothèse je dirais que ça a probablement un rapport avec le mode de vie de cette créature, et à ce niveau là je ne suis pas un expert en créature magique."

Cette question le fait rire pendant quelques instants, c'était complètement absurde.

"Voyons nous n'avons pas le monopole sur la connaissance, rien ne vous empêche d'apprendre à fabriquer une baguette si vous le désirez même si c'est un art qui prends des années à perfectionner, même si personnellement je transmettrais ça aux membres de ma famille c'est loin d'être le cas partout dans le monde, et il y a surement d'autres connaisseurs en baguettes en Angleterre, en revanche il vous faudra une autorisation du ministère bien sûr, mais tant que vous suivez les règles que je dois moi même suivre ça ne devrait pas être un problème."

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par Eadlyn Windslaw le Jeu 23 Aoû - 21:15

Elle hocha la tête, écoutant absolument toutes les réponses, elle posa une’ autre question, qui la taraudait.

-La baguette est t’elle un catalyseur ou une part entière de la magie du possesseur de la baguette ?
avatar
Eadlyn Windslaw
Préfète de Poufsouffle
Préfète de Poufsouffle

Baguette : Epicea, Ventricule de Snallygaster

Feuille de personnage
Affinité Magique:
63/200  (63/200)
Volonté:
41/150  (41/150)
Statut: Sixième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par Isaac Bénatov le Jeu 23 Aoû - 21:31

Isaac patienta le temps que monsieur Ollivander le remarque.
avatar
Isaac Bénatov

Baguette : If, phénix

Feuille de personnage
Affinité Magique:
20/200  (20/200)
Volonté:
9/150  (9/150)
Statut: Deuxième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par MJ Auxiliaire le Jeu 23 Aoû - 22:09

Cette question était encore une fois très surprenante.

"Vous êtes sûr qu'aucun cours n'a parlé de ça? C'est plutôt étonnant..." Il n'y croit pas vraiment, il pense plutôt qu'Eadlyn n'a pas était assez attentive. "La baguette est bien évidemment un catalyseur pour les pouvoir d'un sorcier, utilise une baguette n’augmente pas nos pouvoirs, elle ne fait qu'améliorer le contrôle qu'on exerce sur eux.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par Eadlyn Windslaw le Jeu 23 Aoû - 22:12

Elle esquisse un sourire.

-Si si mais je voulais avoir la certitude. Bonne journée

Elle s’eloigna, fouilla dans son porte monnaie et laissa quelques mordilles, soit toute sa fortune.
avatar
Eadlyn Windslaw
Préfète de Poufsouffle
Préfète de Poufsouffle

Baguette : Epicea, Ventricule de Snallygaster

Feuille de personnage
Affinité Magique:
63/200  (63/200)
Volonté:
41/150  (41/150)
Statut: Sixième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par Gaston Larqueau le Jeu 23 Aoû - 22:21

Gaston venait de finir un long voyage, il se retrouvait enfin devant la fameuse boutique d’Ollivander dont lui avait parlé l’ami de feu son grand-père qui l’avait accompagné. Aux côtés de Mary, sa grand-mère, et d’Hélène sa mère il avait traversé la France jusqu’à Calais, puis avait traversé la manche en bateau jusqu’à rejoindre la gare de King’s Cross à Londres. Une fois dans cette gare, sa mère ainsi que sa grand-mère laissèrent, tremblante mais confiante, leur petit entre les mains de ce fameux vieil ami. Un certain Georges, vieil homme bourru aux joues rougies mais plutôt chaleureux qui connaissait bien les rouages du monde des sorciers le guidant à travers la voie, puis jusqu’au chemin de traverse. Le jeune Français était resté impassible tout au long du voyage. Les horreurs qu’il avait pu voir durant sa vie en France avait forgé son caractère, mais la découverte d’un pays étrange, aux senteurs et à l’atmosphère fondamentalement différentes de ce qu’il avait pu connaître ne cessait de l’impressionner. Ce n’était encore qu’un enfant après tout. Il ne perdait pas pour autant la face, conservant son regard d’acier imperturbable sur à peu près tout. Il n’oubliait pas pourquoi il était là, il lui fallait une baguette, pour enfin exploiter ce fameux « talent ». Il se rappelait encore des mots de sa mère et de sa grand-mère avant de les laisser sur le quai.

« Rend nous fier Gaston, deviens un grand parmi les grands »

Il savait qu’il ne les reverraient pas avant un moment. Il les avait serrées fort contre lui, versant une petite larme discrète, les avaient remerciées, puis était partis aux côté de Georges. Il était là grâce à elles, il était là pour elles pour que plus jamais ils n’aient, lui et les siens à vivre ces horreurs. La gloire, la richesse et le pouvoir. Des concepts qui demeuraient abstraits pour bien des enfants de son âge, et même encore pour lui mais d’une certaine manière, grâce aux enseignements de sa famille et de la guerre, il avait atteint à ce sujet un niveau de compréhension peut-être plus élevés que la plupart d’entre eux.


Il releva un sourcil pour marquer son étonnement face à cette étrange boutique d’anglais. C’était donc ici que l’on vendait les baguettes ? Une vieille bicoque avec deux grandes baies vitrées la traversant. A la fois grandiose et un peu trop alambiqué. Il distinguait d’ailleurs à travers les baies vitrées trois silhouettes. Sa timidité fut vite effacée par sa détermination, et il rentra à la suite de son tuteur d’un pas déterminé. L’une des silhouettes était une jeune femme, qui semblait en pleine discussion avec le vieil homme derrière son comptoir. En arrière, en train d’attendre se tenait un jeune adolescent, d’à peu près le même âge que Gaston accompagné de sa mère. Il pris le temps d’observer ce qui l’entourait : un amoncellement immense d’étagères remplies de boites de différentes couleurs, une odeur de bois imprégnait la pièce. L’une de ces boîtes semblait perturber Gaston, mal fermée on devinait le bout d’une de ces tiges de bois, elle ne semblait pas être faite d’un bois ordinaire, rien qu’à sa vue, il ressentait une forme d’excitation. Au plus profond de lui il le sentait. C’était celle la qu’il lui fallait. A la surprise de Georges qui tenta vainement de le retenir, le garçon s’avança d’un pas déterminé vers le vieil homme, probablement du nom d’Ollivander. Une fois au niveau du comptoir sur lequel reposait quelques pièces, il se remémora quelques secondes des leçons d’anglais de sa grand-mère. Après quelques secondes supplémentaires d’hésitation, et faisant fi de la discussion en cours il lança avec un accent à couper au couteau pourtant sur un ton bien trop autoritaire pour un enfant de 11 ans :

« Celle là »

En fixant droit dans les yeux Ollivander, tout en lui désignant de son index droit la fameuse boite qui lui faisait de l’œil.
avatar
Gaston Larqueau

Baguette : Cerisier Ventricule de Dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
20/200  (20/200)
Volonté:
9/150  (9/150)
Statut: Deuxième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par MJ Auxiliaire le Jeu 23 Aoû - 22:27

Ollivander avait très envie d'écorcher ce petit insolent qui insultait son travail de la sorte, mais il n'afficha nullement sa colère, il dira simplement au garçons:

"Je refuse ton argent petit, c'est la baguette qui choisie le sorcier pas l'inverse."

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par Gaston Larqueau le Jeu 23 Aoû - 22:44

Georges posa sa main sur l’épaule du jeune garçon, qui restait bête devant la réponse sèche mais toujours commerçante d'Ollivander. Georges connaissait un peu le tenancier de la boutique pour y avoir fait un tour à quelques reprises. Il afficha un sourire gêné puis s’excusa à la place du jeune garçon :

« Excusez-le monsieur Ollivander. Il ne parle pas bien la langue sa mère et sa grand-mère me l’ont confié. C’est un bon petit même si ce n’est pas son meilleur jour, il a fait un long voyage ! »

Il se tourna vers le garçon, qui jetait un regard fortement agacé au propriétaire sans pour autant décrocher un mot. Puis lui souffla en Français  :


« Reste tranquille, je sais que tu es pressé, mais ce n’est pas une raison pour agresser le vendeur. Prend ton mal en patience reste calme comme tu as su si bien le faire jusque là et laisse moi lui parler. Contente toi de lui répondre uniquement s’il te parle.  Ah et excuse toi.»

Gaston avait confiance en son tuteur, il l’avait guidé sur le chemin de traverse et sa grand-mère lui avait confié sans trop se poser de questions. Il soupira, puis céda. Au fond il savait qu’il avait raison. Mais sa vie trop souvent solitaire, ne lui avait pas assez bien appris à se comporter en société.

Il se tourna vers, le vendeur le fixa de son regard doré, qui demeurait froid malgré tout et s’inclina respectueusement. Avant d’y ajouter un « désolé ».

L’autre jeune homme du fond de la pièce ne semblait pas encore s’être manifesté. Il se demandait avec un peu d’inquiétude s’il allait devoir attendre son passage.
avatar
Gaston Larqueau

Baguette : Cerisier Ventricule de Dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
20/200  (20/200)
Volonté:
9/150  (9/150)
Statut: Deuxième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par MJ Auxiliaire le Jeu 23 Aoû - 22:52

Le vendeur sourie face aux excuses du jeune garçon, il n'a absolument rien contre lui c'est juste qu'en temps que fabriquant de baguette et fils d'une dynastie de fabricants de baguette, il ne pouvait pas laisser ça passer. Après il sais qu'il arrive parfois que certaines baguette appellent leur maitre même de loin, même si c'est quelque chose de plutôt rare, ce qui signifie donc que c'est quelque chose qui vaut le coup d'être étudié. Sans plus attendre il sort la baguette choisi par le garçon avant de la lui tendre.

"Ne vous inquiétez pas, tant qu'il a compris l'importance d'une baguette pour un sorcier alors ce n'est pas grave. Jeune homme si cette baguette te choisie tu pourras l'acheter, sinon tu vas devoir en prendre une autre."

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par Gaston Larqueau le Jeu 23 Aoû - 23:07

Georges soulagé souffla a travers sa moustache puis souris au vendeur. Il se tourna vers le garçon, puis lui indiqua de prendre la baguette. D’un superbe rouge-brun foncé, finement travaillée elle ressemblait à son ambition, puissante. impressionné par un matériau si rare, il approcha sa main d’abord fébrilement toujours impressionné. Puis la referma plus ardemment autour de celle-ci. Il le fallait, il lui fallait une baguette. Georges sans un mot dessina un geste dans les airs lui montrant ainsi la marche à suivre. D’un geste ferme mais efficace il fit danser le superbe objet...
avatar
Gaston Larqueau

Baguette : Cerisier Ventricule de Dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
20/200  (20/200)
Volonté:
9/150  (9/150)
Statut: Deuxième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par MJ Auxiliaire le Jeu 23 Aoû - 23:15

Surement sans surprise pour Gaston la baguette dégagea quelques étincelles accompagné d'un sentiment de plénitude pour lui, il a réussit, cette baguette a répondu à son appelle et à choisie de faire de lui son maitre. Ollivander bien sûr n'a pas de fierté à défendre à ce niveau là, si la baguette a choisie un maitre il n'a pas à pas en débattre.

"Cerisier et ventricule de dragon, décidément une combinaison explosive et fort dangereuse. C'est clairement une baguette puissante mais vous devez agir avec prudence, ce n'est pas une baguette qui sied aux personnes émotifs ou indécises. Seul une grande discipline vous donnera une chance de l'utiliser à sa pleine valeur."

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par Gaston Larqueau le Jeu 23 Aoû - 23:51

Gaston esquissa un sourire en coin il regardait avec admiration sa nouvelle baguette. Il écouta cependant avec attention les mots du vendeur. Une grande discipline, pas d’indécision disait-il. L’émotivité n’était pas son fort. Même poussé à bout il savait garder son calme. Comme disait sa mère :« il en a vu d’autres ». De plus punir, ou écarter quelqu’un de sa route n’impliquait pas forcément d’exploser dans une colère noire, et il savait que tôt ou tard ce moment arriverait. Il se remémorait les résistants fusillés sur la place de la ville, spectacle atroce auquel il avait été forcé d’assister dès son plus jeune âge par les Allemands. Il se rappelait également de la froideur avec laquelle les soldats appuyaient sur la gâchette de leurs fusils abattant les récalcitrants sur ordre de leurs officiers.

Il faudra qu’il soit froid comme eux un jour. Il le savait mais n’en appréhendait pas encore à son âge la totalité des conséquences sur lui comme sur les autres. Quant à l’indécision, elle ne faisait pas partie de son vocabulaire. Gaston avançait, quoi qu’il arrive droit sur sa route.

Il remercia Ollivander qui avait comblé sa requête après que le vieil homme rougeaud qui lui servait de tuteur lui ait reversé son dû. Il se dirigea vers la porte, se sentant plus fort que jamais. Jetant rapidement son regard doré dans les yeux du jeune adolescent resté en arrière tout le long. Georges ouvrit tranquillement la porte, et Gaston le suivit de près. Fermement décidé à passer à la suite.
Une fois dehors, le tuteur jeta un regard bienveillant au garçon :

« - C’est une sacrée baguette que t’as là buddy, j’en ai jamais vue des comme ça. Je suis sûr que tu en feras bon usage. »

Son accent britannique prononcé, rendait les phrases en Français de Georges particulièrement grotesques aux oreilles de Gaston. Mais il garda son ressenti pour lui et se contenta d’hocher la tête.

« Bon, maintenant il va falloir te trouver une robe et quelques fournitures. Avec l’argent que ta grand-mère m’as donné on devrait avoir tout juste assez. Allons-y c’est par là. »
avatar
Gaston Larqueau

Baguette : Cerisier Ventricule de Dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
20/200  (20/200)
Volonté:
9/150  (9/150)
Statut: Deuxième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par Melthyel Glenn le Ven 24 Aoû - 1:27

" Bonjour. Le jeune maître désirerez se procurer l'une de vos baguettes. Serait t'il possible d'effectuer les démarches nécessaires à son acquisition ?  " L'homme termina sa phrase d'un ton monocorde, faisant tourner un galion d'or entre ses doigts gantées.

Melthyel soupira longuement. Etant agrippé fermement il n'avait nul part où aller, devant attendre patiemment la fin d'une discussion potentiellement laborieuse entre son " représentant " et le commerçant. Son regard se mît alors à voguer entre les multiples rayonnages, contenant plus d'écrins à baguette qu'il n'en fallait pour armer tout un régiment.

De fines couches de poussières recouvraient de nombreuses boites en hauteur, ne pouvant être atteintes qu'à l'aide d'un petit escabeau coulissant. Plus loin encore, une immense pile de manuscrits anciens, traitants de divers sujets concernant probablement les baguettes et leurs compositions, s'étalaient sur une longue table usée aux pieds branlants.

Le jeune garçon se mît alors à imaginer les différents instruments que pouvaient contenir ces boîtes, leurs formes, tailles, couleurs ainsi que les différentes manières de les utiliser. Un sourire moqueur suivi d'un petit rictus transparurent quand il s'imagina faire apparaître un groin de cochon au milieu du visage de son vil tuteur. Avec la magie et son admission à Poudlard, Melthyel allait enfin devenir plus libre que jamais, et c'était cette baguette qui allait marquer le commencement de sa future vie étudiante, loin du morne château des Glenn et des Highlands écossaises.

De cette douce pensée, une sensation chaude et duveteuse s'éveilla dans le corps du garçonnet. Fantasmant milles voyages, aventures, récits fantastiques, rencontres extraordinaires et étranges ! Pour lui, c'était l'extase. Fini la vie de noblesse à apprendre les us et coutumes des beaux arts ! Et bonjour les rires, les amis et l'aventure !

Alors que les deux adultes semblaient avoir fini leur conversation, Melthyel observa avec attention le vendeur. Le commerçant affichait cependant des yeux perçants et vifs, connotant d'une sagesse et d'un savoir non négligeable mais également d'une grande bonté.    

Melthyel adressa un sourire chaleureux à l'homme, n'ayant pas pour habitude de rencontrer des gens amicaux dans son entourage, il appréciait grandement la stature et l'attitude de cette individu, qui lui semblait être une personne vraie et compétente.

" Oui s'il vous plait monsieur, j'aimerais trouver une baguette qui me convienne... Si cela ne vous ennuie pas bien sûr ! " Glissa t'il d'un ton agréable.
avatar
Melthyel Glenn

Baguette : Érable, phénix

Feuille de personnage
Affinité Magique:
20/200  (20/200)
Volonté:
9/150  (9/150)
Statut: Deuxième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par Maître du Jeu le Ven 24 Aoû - 2:46

Le maître de magasin plissa les yeux, toisant le jeune Glenn et caressant au passage son menton imberbe. Après avoir laissé filer une dizaine de secondes, un poil perturbantes, il fit le tour du comptoir.
Ollivander fit claquer son pouce et son index – d'un geste dynamique – à l'adresse du futur Première année.


- ... Debout sur le tabouret, le dos droit, les bras écartés.

Instructions données, il alla aussitôt chercher un mètre ruban.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par Melthyel Glenn le Ven 24 Aoû - 3:19

Maxwell tourna prestement son regard en direction de Melthyel, relâchant son emprise sur la main du jeune homme.

" Tâchez d'avoir la baguette la plus prestigieuse, cela serait la moindre des choses. " Glissa t'il d'un ton pompeux.

Melthyel haussa les sourcils, la mine agacée par l'air suffisant de son tuteur. Puis, le jeune garçon suivit scrupuleusement les instructions du vendeur, grimpant sur l'ancien tabouret proche du comptoir. Du haut de ce petit perchoir, l'enfant pouvait apprécier une vue plus que dynamique de l'ensemble du magasin.

Des hauteurs, il apercevait une multitude de boites ternies par le temps, impossibles à observer depuis sa petite taille.

Dans cet ensemble de petits coffrets devait se cacher une baguette, qui, lui permettrait de lancer les sorts les plus fabuleux qu'il puisse imaginer. Cette simple pensée galvanisa l'âme du jeune homme, l'entraînant dans une extase à demie couverte, se traduisant par des petits frissons lui traversant le corps.

" " - Tenez vous droit ! Et écartez les bras ! Enfin, êtes-vous sourd ? " D'une forte pression de la paume, le sévère tuteur redressa le dos légèrement courbé de l'enfant,faisant basculer sa frêle stature vers l'avant.

" - Oui, oui ! Je sais me tenir droit tu sais. " Marmonna Melthyel tout en grinçant des dents. Si seulement, là, maintenant, il avait une baguette peut être aurait-il pu clore le caquet de ce triste sire. Mais bon, malheureusement, une baguette ne se suffit pas à elle même, il faut encore savoir s'en servir.

Le jeune homme soupira, écartant les bras tout en se tenant le plus droit possible.
avatar
Melthyel Glenn

Baguette : Érable, phénix

Feuille de personnage
Affinité Magique:
20/200  (20/200)
Volonté:
9/150  (9/150)
Statut: Deuxième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par Maître du Jeu le Ven 24 Aoû - 3:49

Ollivander guettait de ses petits yeux clairs et malades le duo original qu'il venait d'acquérir pour clients. Toutefois, plus que l'appât du gain, c'était le travail bien fait qui avait l'ascendant sur sa boutique.
L'échine courbée, le vendeur s'approcha du garçon, mètre ruban en main. Il agita aussitôt les bras d'un air distrait, à l'attention de Maxwell.


- Monsieur, monsieur!.. J'ai besoin de concentration, et ce garçon ne peut être influencé pendant le processus, où il n'aura pas le coeur qui lui correspond. Veuillez-vous écarter... vous le distrayez.

Sans attendre que son avertissement soit, ou non, pris en compte, Ollivander commença à prendre les mesures de Melthyel. Il s’exécuta rapidement, comme s'il avait appris à maîtriser cette tâche depuis le berceau, marmonnant des chiffres dans sa barbe. Sa concentration était impériale.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par Melthyel Glenn le Ven 24 Aoû - 4:45

L'éducateur présomptueux pâlit tandis que le commerçant agitait ses bras en son intention, l'enjoignant à prendre ses distances.

" Que ... Je ... Mais je suis ... "  L'homme désorienté balbutia quelques mots inintelligibles, visiblement troublé par cette intervention fort impromptue.

Un rictus ténu glissa entre les dents du jeune homme tandis qu'il observait le changement de couleur progressif transparaissant sur le visage de son tuteur. Gonflé comme un crapaud buffle australien son faciès vira du blanc laiteux au rouge écarlate en quelques instants.

Melthyel faisait tout son possible pour garder son sang froid, mordant ses lèvres jusqu'au sang, le visage gondolé devant le ridicule de la situation.

" Pfffft ! .... " Un pouffement sonore s'échappa depuis le plus profond de son corps.  

L'homme, si sûr de lui, humilié et blessé dans son égo par une triviale remarque foudroya le garçonnet d'un regard remplit de mépris et de frustration, avant de s'éloigner vers les étagères avoisinantes, faisant mine de n'avoir pas écouté.

" Je sens que je le paierais plus tard ça ... Ah...ah.. " Déplora Melthyel d'une voix empreinte d'un rire retenu. Le jeune garçon demeura cependant immobile afin de permettre à l'artisan d'exercer au mieux ses mesures.

L'enfant ne put s'empêcher néanmoins de lui adresser un clin d'oeil discret en guise de " remerciement ". Visiblement pour avoir réussit à éloigner son bourreau devenu un peu trop envahissant.

Le jeune garçon s'enquit ensuite d'observer avec attention les mouvements du commerçant, s’émerveillant devant la maîtrise et la vitesse avec laquelle il semblait compiler ses mesures et les agencer mentalement. Rien ne semblait pouvoir distraire ou bien faire dévier de sa tâche le laborieux maître de son art.

" Vous avez l'air de sacrément vous y connaître m'sieur ! C'est assez impressionnant ! Les yeux de Melthyel décrivirent un arc de cercle tandis qu'il observait avec minutie l'ensemble de la pièce. Surtout pour s'y retrouver dans une si vaste boutique, je serais perdu a votre place ahah. "  Enquit le jeune homme avec curiosité et intérêt.
avatar
Melthyel Glenn

Baguette : Érable, phénix

Feuille de personnage
Affinité Magique:
20/200  (20/200)
Volonté:
9/150  (9/150)
Statut: Deuxième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par Maître du Jeu le Ven 24 Aoû - 5:27

Ollivander lui rendit son clin d’œil, sans se dérober le moins du monde de sa besogne. Le vendeur recula de deux pas, virevoltant sa tête de droite à gauche, comme si quelque chose lui avait potentiellement échappé chez Melthyel Glenn.

- Un commerce repris de père en fils, mon garçon. Le savoir, certains pensent qu'il se transmet par le sang, mais on apprend surtout en observant. La symphonie.

Si ce n'était pas assez clair, Ollivander se tapota la tempe avec l'index, délivrant au passage son sourire le plus finaud. Il s'empressa sans tarder vers son escabeau; à partir de là, il se donna quelques secondes pour examiner les inscriptions sur différents coffrets, avant d'en prendre un en main. Ollivander, des plus démonstratifs, semblait sûr de son coup, comme souvent.

- Celle-ci! Jeune homme, approchez... Oh, quelle beautée...

Le jeune vendeur semblait soudain tout excité. Il hochait de la tête avec effervescence, alors qu'il dévoilait le contenu de la boîte.

- Bois d'érable, petit ventricule de dragon. 21,75cm, stable. Prenez.

Il tendit aussitôt la baguette, qui semblait si délicate au premier abord, au jeune Glenn - d'un geste sophistiqué - mais accompagné d'un sourire encourageant.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par Isaac Bénatov le Ven 24 Aoû - 9:37

Barbara repris
-Et bien bonjour monsieur Ollivander ce la fait un moment que je ne suis pas venue ici.Tant de souvenir que j'ai vécu en ce lieu...
Mais aujourd'hui ce n'est pas pour moi il faut trouver une baguette mais pour toi Isaac veux-tu?
Isaac resta le regard vide mais esquissa quand même un léger sourire.
-Oui mère merci beaucoup de m'offrir une baguette.
Barbara émue reprit
-Mais non ce n'est rien c'est le devoir d'une mère d'offrir une baguette à son fils,surtout lorsque ce dernier s'apprête à rentrer dans la prestigieuse académie de Poudlard.
avatar
Isaac Bénatov

Baguette : If, phénix

Feuille de personnage
Affinité Magique:
20/200  (20/200)
Volonté:
9/150  (9/150)
Statut: Deuxième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par MJ Auxiliaire le Ven 24 Aoû - 11:56

Le vendeur reconnait forcément la mère d'Isaac, avec un faible il lui donc.

"Bonjour madame, bien sûr je m'occupe de votre fils tout de suite." Le regards de l'expert de baguette s'attarde ensuite sur Isaac, ça ne devrait pas être difficile pour lui. "Je crois savoir quel genre de baguette devrait vous plaire, attendez un instant."

Cette fois c'est dans l'arrière boutique qu'il alla pour chercher les baguettes en question, il sortit exactement deux baguette avant de revenir et les poser sur le comptoir devant Isaac.

"Les baguettes sont des objets très importants pour les sorciers, étant donné que c'est à eux de te choisir et pas l'inverse on va en essayer plusieurs et voir laquelle va te choisir, prends chacune de ces baguettes et agite là dans l'air en évitant de me viser ou de viser ta maman, si elle te choisie on le saura tout de suite."

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par Melthyel Glenn le Ven 24 Aoû - 13:45

Melthyel observait attentivement le boutiquier tandis que celui-ci l'examinait consciencieusement de bas en haut, cherchant visiblement un détail particulier chez le jeune homme. Le garçonnet n'oscilla pas d'un pouce, de peur, sans doute, de le déranger dan son affaire. Laissant alors l'expert l'analyser sous toutes ses coutures.

- Un commerce repris de père en fils, mon garçon. Le savoir, certains pensent qu'il se transmet par le sang, mais on apprend surtout en observant. La symphonie. formula-t'il, tapotant sa tempe du bout de son index tout en esquissant un malicieux sourire.

Melthyel plissa les yeux devant les dires du commerçant, sa curiosité piquée au vif par les propos de l'homme. Visiblement celui-ci semblait prendre le commerce de baguette magique très au sérieux, cette entreprise familiale ouverte depuis 382 devait avoir soutenu une lignée d'adroits artisans, se transmettant leurs dons depuis des lustres. Il était vrai, pour Melthyel en tout cas, que l'observation était l'un des attributs les plus primordial. Il lui suffisait par exemple, d'observer une bête, son comportement, ses mimiques, sa gestuelle, afin d'en apprécier la personnalité et les intentions. Définissant alors s'il est dangereux de s'en approcher ou non.

Le bambin comprenait donc dans les propos pleins de sagesse de l'homme, que celui-ci avait visiblement hérité des générations l'ayant précédées, compilant leurs savoirs au fur et a mesure des siècles. Savoir se basant essentiellement sur l'observation et l'apprentissage.

Cependant, peut être à cause de son jeune âge, Melthyel n'arrivait pas à définir ce que l'homme entendait par " La symphonie ". Ce dernier mot, symbolisant  
une composition instrumentale comportant plusieurs mouvements compilés, ne pouvait trouver réponse rationnelle dans son esprit. Il lui paraissait évident que seul un vrai maître dans l'art des baguettes pouvaient saisir la subtilité de cette phrase. Mais la complexité des réflexions métaphoriques avaient du mal à se matérialiser dans l'esprit d'un enfant de onze ans. Peut-être en temps voulu saisirait-il ce mot et toute sa porté.

" Celle-ci! Jeune homme, approchez... Oh, quelle beautée.. déclama l'homme d'un ton assuré, se trouvant à présent à quelques mètres du jeune garçon, les pieds sur un escabeau, un petit écrin ouvert à la main.

Immergeant depuis ses pensées, Melthyel se dirigea d'un pas rapide vers le vendeur. Visiblement l'expert semblait excité, voir même extatique à la vue de l'objet. Le garçonnet souri à nouveau, galvanisé par l'attitude si passionnée du commerçant, il ne pouvait s'empêcher d'apprécier avec quelle fougue il présentait ses oeuvres. L'homme lui tendit la boite, hochant la tête avec insistance tout en dévoilant son contenu.

Bois d'érable, petit ventricule de dragon. 21,75cm, stable. Prenez. " Décrivit-t-il d'une voix presque romanesque.

Melthyel se plaça sur la pointe des pieds, observant le contenu de la boite. Son regard plein d'étoiles et le grand sourire fardant son visage affichaient un enfant totalement subjugué par l'objet. * érable, ventricule, dragon, stable * répétant ces mots en parole d'évangile, le jeune homme ne pouvait s'empêcher de frémir d'excitation, comme si la passion du vendeur s'était transmise en un simple regard.

La baguette était somptueuse, d'une couleur chatoyante,délicate, lustrée, propre et sans défaut. L'objet donnait envie d'être tenu en main.

Ollivander procéda par la suite à extirper le bibelot d'un geste rapide, élégant, voir même, sophistiqué. L'homme lui adressa derechef un sourire encourageant, invitant l'enfant à prendre la baguette.

" J...Je peux ? M..Merci beaucoup ! " balbutia d'excitation Melthyel.

D'une main tremblotante le jeune homme agrippa la baguette. Le bois était doux, solide et ferme. Le gamin hésita quelques instants, ne sachant que faire d'un tel objet. Puis, tout naturellement, suivant le regard bienveillant du boutiquier, exécuta une simple rotation du poignet accompagnée d'un léger mouvement vers l'avant, faisant mine, sans mauvaise intention aucune, de lancer un sortilège de groin de cochon à son tuteur. Cette simple idée le fît se gondoler de rire pendant quelques instants.
avatar
Melthyel Glenn

Baguette : Érable, phénix

Feuille de personnage
Affinité Magique:
20/200  (20/200)
Volonté:
9/150  (9/150)
Statut: Deuxième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par Isaac Bénatov le Ven 24 Aoû - 16:19

Isaac prit la premiere baguette l'agita et la pointa vers le mur.
Barbara quant à elle fixa avec attention et un peu d'angoisse.
avatar
Isaac Bénatov

Baguette : If, phénix

Feuille de personnage
Affinité Magique:
20/200  (20/200)
Volonté:
9/150  (9/150)
Statut: Deuxième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par Maître du Jeu le Sam 25 Aoû - 3:28

Un flux d'air se déroba du bout de la baguette en érable, vif et obéissant. Le pauvre Maxwell, qui aura bien eu du mal à anticiper l'attaque, se sera pris l'une des étagères de plein dos, faisant chuter trois livres autour de lui.
Rien de quoi déranger Ollivander visiblement, qui ne jurait que par la fameuse baguette qui pourrait bien dompter la personnalité de son client.
Ainsi, il lui arrivait, plus souvent qu'il ne le voudrait vraiment, de trouver la combinaison adapté du premier coup. Non pas qu'il aimait spécialement se prendre la tête sur son travail, mais il savourait simplement l'idée qu'avec au moins deux ou trois propositions, ses clients le trouveraient plus professionnel. Pour cela, il préférait jauger l'adulte qui accompagnait le futur élève de Poudlard.
Celui qui mettait la main à la poche devait être plus que convaincu, c'était comme ça et pas autrement, malheureusement, que les affaires pouvaient prospérer.
Ollivander mis les mains derrière son dos, finalement un brin gêné par l'espiègle gamin, pour se concentrer sur Maxwell.


- Je pense que le garçon a trouvé là la compagne qu'il lui faut. Ce petit a une âme de futur explorateur, monsieur. Je peux le voir, et croyez-moi, je me trompe rarement. Mais peut-être voudriez-vous qu'il en essaye d'autres...?

Il haussa simplement un sourcil. Professionnel, toujours.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par Melthyel Glenn le Dim 26 Aoû - 18:48

Une voix étouffé se fît entendre depuis l'entassement de boites et d'étagères éparpillés " malencontreusement " sur le corps de l'affable tuteur :

" Non d'un vermicu.... Ce sale pet..... Grmbl.... Soit ! Il ne s'en tirera pas à si bon compte ! Faite-lui en essayer une au.. Argh ! " l'homme eut à peine le temps de finir sa phrase qu'une seconde pile s'effondra derechef sur sa personne, écrasant les quelques mots balbutiés par celui-ci.

Melthyel éclata de rire tout en observant la scène burlesque se déroulant devant ses yeux, puis, se ravisa, jugeant qu'il serait peut-être bon pour lui de ne pas pousser ses facéties un peu trop loin et d'agir de manière sérieuse. Après tout ce n'était pas lui qui disposait de la bourse et il aurait été bien marri de ne pouvoir acquérir une baguette.

" Je suppose que, si cette baguette ne convient pas à mon tuteur ... Je me dois évidemment de la refuser ... Malheureusement. " Maugréa-t-il d'un air désespéré.

Le garçon roula des yeux à nouveau, un sentiment profond d'ennui et de déception le tiraillant. Si seulement son idiot de tuteur avait pu être assommé par le choc....

Le regard de l'enfant s'éclaircit, tandis que ses méninges fusaient à plein régime. Une idée, des plus saugrenues avait germé depuis les méandres de son esprit farceur et il comptait bien le mettre à exécution. D'un air faussement naïf et d'une voix enfantine, le jeune homme se tourna vers le vendeur l'invitant d'une voix enjouée :

" Eh bien, je me ferais un plaisir d'essayer une autre baguette. " termina-t-il tout en se balançant d'avant en arrière.

L'ingénieux bambin tendit sa main vers le commerçant, un immense sourire placardé sur son faciès angélique.
avatar
Melthyel Glenn

Baguette : Érable, phénix

Feuille de personnage
Affinité Magique:
20/200  (20/200)
Volonté:
9/150  (9/150)
Statut: Deuxième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ollivander, fabricant de baguettes magiques

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum