12, Grimmauld Place

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Leona Rosier Black le Lun 30 Juil - 0:33

" Et je suppose tu n'as pas voulu t'arroger cette tâche par crainte de ce que ta cousine pourrait dire ? "

Si Seginus avait l'excuse de l'âge, ce n'était pas le cas de Fulgura. Heureusement, Leona dans un élan de magnanimité venait de lui en fournir une autre, lui rappelant également que la déception qu'elle n'avait pas nommée n'avait plus sa place ici.

" Quoi qu'il en soit, c'est dommage. Au-delà de l'entraide et la cohésion qu'il promulguait, ce club permettait surtout de s'élever au-dessus du reste des élèves. Couplé à un poste de préfète, il rendait sa directrice virtuellement intouchable. "

Avec tout ce que cela sous-entendait. La jeune femme ne s'en cachait pas et ne cherchait pas à le faire, car ils étaient après tout entre membres de Serpentard, présents ou anciens.

" Entendre cela m'attriste, mais ce n'est pas incohérent avec ce que nous avons pu constater ces dernières années. Notre Maison a besoin d'une tête forte, plus que toutes les autres. "

Croisant ses jambes sous la table, elle appuya son coude sur celle-ci, fermant son poing au-dessous de son menton.

" Tom Jedusor, Marek Lestrange et même cette Arya Krüger, à sa façon. S'ils n'ont pas permis de gagner la Coupe, ils savaient garder les chiens en laisse. "

Elle ne mâchait pas ses mots, mais comme toutes les familles celle de Salazar Serpentard abritait des bâtards et des indésirables, ainsi que Leona avait pu le constater en son temps.

" Laissez-moi vous dire que le Ministère fonctionne de la même façon. Heureusement, nous n'avons pas y à fréquenter la vermine grâce aux positions supérieures que nous obtenons légitimement. "
avatar
Leona Rosier Black

Baguette : Ébène, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
121/200  (121/200)
Volonté:
82/150  (82/150)
Statut: Agent de la Coopération Magique Internationale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Seginus Black le Lun 30 Juil - 0:48

Seginus cette fois-ci était complètement en dehors de cette conversation, il reste silencieux et ne fait aucun bruit qui pourrait déranger la discussion qui se joue en ce moment. Non seulement il n'a pas toutes les clefs pour comprendre de qui Leona est en train de parler sur les noms qu'elle cite - En dehors de Lestrange -, mais de plus il ne doit pas prendre parti dans ce qu'il se joue actuellement dans la pièce. Contrairement à son attitude précédente lors du départ et de l'arrivée de sa belle-sœur, il ne baisse plus le regard mais fixe Fulgura et ne la quitte plus des yeux, jaugeant ses réactions ainsi que son comportement.
avatar
Seginus Black
Préfet de Serpentard
Préfet de Serpentard


Feuille de personnage
Affinité Magique:
70/200  (70/200)
Volonté:
32/150  (32/150)
Statut: Septième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Fulgura I. Croupton le Lun 30 Juil - 1:46

Elle répondra simplement à cette affirmation, toujours aussi calme Je me concentre sur mes études, voilà pourquoi le club de potion ou l'insigne de préfète ne m'intéresse pas, pour le reste, elle était toute désignée pour cela et sur un plateau d'argent gobelin.

Une réponse simple, pourquoi perdre du temps avec des veracrasses et des animaux, surtout à Poudlard, Fulgura n'avait rien à prouver de ce côté-là, seulement d'être irréprochable et brillante dans ses notes, c'était selon elle le meilleur moyen de réussir et de ne pas faire de vague, cependant, elle n'avait pas besoin d'un morceau de tissu pour soutenir les siens.

- c'est égoïste, je ne m'en cache pas, mais je préfère être dans mes études ce qui est le but de Poudlard et appelons un fléreur un fléreur, pourquoi je m'encombrerais de côtoyer des infréquentables, les supportés lorsque j'ai des études importantes ? De plus, je n'ai pas besoin d'insigne ou d'un club pour venir en aide à mes cadets méritants, alors oui mes études priment, je pense à l'après-Poudlard, je fais impression aux professeurs, je rapporte des points, je soutiens mes camarades sacrés.

Fulgura était exemplaire, première de sa promotion, jamais une perte de points, excellente réputation auprès des professeurs et élèves, des notes tout aussi excellentes, s'il fallait résumer ses journées ? Du travail, du travail et encore du travail, elle était solitaire et individualiste aussi, sauf avec les sacrés et quelques élus.

Fulgura était trop jeune à l'époque, de toute manière, Myranda avait les faveurs c'était le cheval "gagnant", avant de s'autodétruire, et quant à la jeune demoiselle, elle s'occupait de bien d'autres choses, de ses atouts, ses études, ses besoins et ses buts, la différence était qu'elle le faisait en catimini, calmement presque seule. *croisant ses bras*, elle avait bien d'autres fléreurs à fouetter que ce genre de facéties, particulièrement ceux de suivre les conseils qu'elle aura reçus à ses dernières vacances, ses entraînements, ses révisions, ses préparations. Si un cadet venait se plaindre, elle réglait le problème, de manière discrète et rusée, la preuve en était ? Il n'y avait aucune vague, ni information, c'était le but faire pression, peur, sans force ni coup de baguette ou alors conduire à la faute, mais surtout, surtout la spécialité de la jeune fille était les informations et le savoir, car le savoir, c'est le pouvoir, Maladred l'avait compris lorsqu'il était encore là heureusement, il était parti rapidement, Fulgura avait pris un autre chemin bien plus agréable, d'ailleurs des souvenirs la rattrape, elle fermera les yeux un instant, se remémorant le ressac des vagues, le trille des mouettes, le son du piano, la vision de ses hôtes, les échecs et la bibliothèque, l'alchimie aussi, elle rouvrira les yeux, revenant à la discussion.

- Le ministère,  la vermine, mais rien ne sera pire que Poudlard, le ministère, c'est notre territoire.

Ses yeux ne quittent pas Leona, rien de provocant, non, elle soutient simplement son regard, discutant avec stoïcisme, exposant son avis, biaisé ou non, c'était le sien, elle faisait passer ses études avant le reste, cela se ressentait très clairement, particulièrement dans ses notes, alors oui d'autres choses rentraient en ligne de baguette, mais c'était une autre histoire.
avatar
Fulgura I. Croupton

Baguette : Charme, oiseau-tonnerre

Feuille de personnage
Affinité Magique:
96/200  (96/200)
Volonté:
63/150  (63/150)
Statut: Coopération Magique Internationale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Leona Rosier Black le Ven 3 Aoû - 23:12

Leona se recula sur sa chaise en pinçant les lèvres, sa main venant reposer sur la table.

" On ne fait pas toujours ce dont on a envie. Même lorsqu'on appartient à l'une des plus illustres familles d'Angleterre, ou que l'on cherche et reçoit - éventuellement - l'aide d'une autre de ces familles. Tu brigues peut-être les postes les plus influents du Ministère, mais encore une fois, porter le nom Croupton seul ne suffira pas. "

C'était donc, à ses yeux, une erreur de ne pas s'investir d'avantage dans la vie de l'école.

" Pour nous comme pour les autres, nos objectifs ne sont atteints qu'au terme d'un labeur . Les attentes à notre égard sont d'autre part plus élevées que pour le reste des sorciers, et à juste titre. Sans cela d'ailleurs, tu ne serais pas ici à attendre l'approbation des parents de Seginus. Ce qui prouve au moins que tu es lucide. "

Elle avait regardé l'intéressé en disant cela, mais revint rapidement à Fulgura. Ses ongles soigneusement limés tapotaient le bois avec patience, comme un métronome.

" C'est beaucoup plus qu'un insigne. C'est l'assurance que ton nom sera gravé sur une plaque dans la salle des trophées, aux côtés de tous ceux qui ont terminé leur scolarité avec ce titre, et qu'il survivra au passage du temps. Tu dois voir plus loin et plus large que le seul bout de ton nez. Ainsi, tu pourras prétendre un jour à une place d'importance. "
avatar
Leona Rosier Black

Baguette : Ébène, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
121/200  (121/200)
Volonté:
82/150  (82/150)
Statut: Agent de la Coopération Magique Internationale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Seginus Black le Sam 4 Aoû - 0:18

Après avoir attentivement écouté sa belle-sœur et capté le temps d'une seconde son regard, il se permet une courte intervention, exactement la même qu'il avait eu vis à vis de Myranda bien qu'il n'ait jamais eu d'effet sur cette dernière, on voyait d'ailleurs le résultat.

- Personne ne te demande de côtoyer des infréquentables, on te demande de leur donner des ordres parce que c'est ta place. N'oublie pas qui tu es et qui tu veux être, si tu n'es pas capable de tenir un club de potion et de te faire respecter par ces sales inférieurs alors tu n'auras aucune crédibilité au ministère.

Il croise les bras suite à cette affirmation, sans doute que cela faisait écho aux paroles de Leona prononcées plus tôt mais elles auraient certainement plus d'impact sur Fulgura venant de Seginus, sans doute car elle était une gentille fille avec lui.

- J'aurai cet insigne après toi, ainsi que les clubs que tu as ré-ouvert et je t'assisterai en attendant d'avoir l'âge de m'en occuper. Je n'ai ni ton assurance en magie, ni ton année d'étude, c'est à toi de le faire, pas vrai ?

Seginus hoche la tête lentement face à sa belle-sœur en guise d'excuse de s'être immiscé dans son raisonnement et de l'avoir en plus remanié de façon plus tranchante. Il regarde ensuite Fulgura en fronçant les sourcils, un "non" n'était clairement pas souhaitable. Si Leona était plus âgée et plus pédagogue, il était plus jeune mais faisait écho à sa sœur ainsi que sa mère sur ses réactions.
avatar
Seginus Black
Préfet de Serpentard
Préfet de Serpentard


Feuille de personnage
Affinité Magique:
70/200  (70/200)
Volonté:
32/150  (32/150)
Statut: Septième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Fulgura I. Croupton le Sam 4 Aoû - 1:23

La demoiselle ne se laisse pas avoir par de belles paroles en secouant un insigne sous son nez pour sa septième année, elle voyait vraiment plus loin que ce dernier justement, cet insigne rassemblait des ruines, le club de potion à l'abandon, une maison dans une situation difficile dont Myranda était la préfète, cela l'obligerait à se coucher plus tard, révisant un peu moins pour ses ASPIC's, hélas pour elle, si elle voulait plaire aux Black et plus particulièrement à Seginus, elle devait faire ce qu'ils préconisent, mais avec "vigilance", elle n'aime pas ça, pas ça du tout, une impression d'être entre Charybde et Scylla... Alors oui, elle aurait donnée raison à Léona il y a quelque temps, mais maintenant celui qui portait l'insigne se voyait pourvu d'une tache digne des douze travaux d’Héraclès, Fulgura était loin d'être idiote, néanmoins toujours aussi calme et mesurée, quant aux paroles de Seginus, elles étaient, en effet, plus tranchantes, attisant sa fougue, mais les braises était depuis bien longtemps froide, d'un froid glacial, elle hochera la tête de manière élégante aux paroles de son aînée et son cadet, acceptant ainsi ces dernières de manière humble, de plus c'est une jeune fille audacieuse, elle ne se laisse jamais faire, elle acceptera n'importe quels défis, aussi suicidaires soient-ils, que son cauchemar eu été d'être préfète Gryffondor, que ce dernier en soit fort aise, ils auront une préfète serpentard, implacable et venimeuse si tel est le souhait des Black, une lueur dans les yeux de la demoiselle, elle apprécie les défis.

- Si j'ai les outils, je bâtirais un palais, si j'ai les armes, je défendrais ce dernier, je sais pertinemment ce qu'est l'insigne serpentard, plus qu'un trophée, c'est un ancestral insigne démontrant la grandeur de notre fondateur portant son flambeau, cependant il faut les outils pour remettre à neuf un bâtiment en ruine, pas seulement un burin émoussé et un marteau fêlé. faisant écho aux paroles de Seginus et Leona Vous avez raison oui.

Elle soupire intérieurement, elle préférerait réviser calmement ses ASPIC's sans avoir à courir après une bande de veracrasse, mais soit, ce serait une expérience pour sa dernière année à Poudlard, elle acceptera les demandes de ses deux interlocuteurs, espérant que sa cousine rehausse sa maison et lui laisse de bonnes bases.

- Nous formerons une admirable équipe Seginus, je n'en doute pas redorant le blason de Serpentard. "Pas vrai ?" Lorsqu'il dit cela, elle fondit totalement, cependant, elle doutait qu'il l'épaule véritablement... mais elle était l'aînée et ferait ce qu'il faut pour protéger les siens.

néanmoins, tout ceci n'était que spéculation, une discussion, même si Seginus et Leona en parlaient, enfin Seginus faisant plus qu'en parler, il l'affirmait. Fulgura fera ce qu'il faut pour atteindre ses buts, en effet, elle ne manquait pas de courage, elle ne refusera rien, particulièrement à Seginus.
avatar
Fulgura I. Croupton

Baguette : Charme, oiseau-tonnerre

Feuille de personnage
Affinité Magique:
96/200  (96/200)
Volonté:
63/150  (63/150)
Statut: Coopération Magique Internationale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Leona Rosier Black le Sam 11 Aoû - 21:21

Leona adressa un regard pénétrant à l'un puis à l'autre, avant de hocher la tête.

" Bien. "

Si elle était satisfaite de l'issue de cette conversation, elle ne daignerait pas le montrer. Savoir rester opaque était un atout autant qu'une arme qu'elle avait acquise en politique.

" J'ai encore du travail ce soir. Ne m'attendez pas pour dîner. Seginus, Fulgura. "

Se levant, elle quitta la pièce vers les étages.
avatar
Leona Rosier Black

Baguette : Ébène, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
121/200  (121/200)
Volonté:
82/150  (82/150)
Statut: Agent de la Coopération Magique Internationale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Seginus Black le Dim 12 Aoû - 18:13

Le jeune adolescent ne relève rien de ce que dit Fulgura sur l'instant, sans doute car il s'y attendait et de toute façon il ne lui avait pas véritablement laissé le choix. Faire ce que bon leur semble n'était pas un luxe qui était permis ni dans cette famille, ni dans les autres pour autant que Seginus en soit au courant, il était cependant surpris d'avoir eu plus d'influence que Leona sur la jeune Croupton. C'était une information le concernant qu'il devra partager avec son père afin d'avoir son avis éclairé sur la question.

- Leona.

Il accompagne ce salut d'un geste prononcé de la tête jusqu'à ce qu'elle sorte de la pièce. Les pas de sa belle soeur résonnent sur les murs froids qui laissent bientôt place au silence. Le Serpentard affiche un sourire satisfait qu'il est bien rare d’apercevoir entre les murs de cette "Ecole".


- Pour l'instant tu seras seule, cependant tu peux avoir mes conseils quand tu veux tu le sais. Je ne suis pas bien dur à trouver et tu connais mes habitudes.

Laisser la jeune fille faire ses propres griffes toute seule en lui autorisant la liberté qui était la sienne était une façon aussi de la féliciter et de relâcher la pression à son encontre. La voilà donc avec de nouvelles armes sociales, il aura bien vite fait de voir comment cette dernière se débrouille, ne serait-ce que pour réfléchir à si elle était digne de quoi que ce soit.

- Veux-tu voir ce piano ?
avatar
Seginus Black
Préfet de Serpentard
Préfet de Serpentard


Feuille de personnage
Affinité Magique:
70/200  (70/200)
Volonté:
32/150  (32/150)
Statut: Septième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Fulgura I. Croupton le Dim 12 Aoû - 23:42

Bien entendu, elle s'y attendait, elle s'attendait à ce genre de test, malheureusement, elle avait déjà tellement de devoirs, en voilà d'autres, comme disait Fulgura rien n'était gratuit, si elle devait sacrifier toute son enfance et ses plaisirs elle le ferait, sans mal ni arrêt, elle sacrifiera beaucoup pour atteindre ses buts et la jeune fille ne se laissera pas déborder, au contraire, toujours droite et austère, sérieuse et sans faille, elle saluera Leona d'un signe respectueux et gracieux de la tête après tout, les mots et paroles étaient dites. Patientant elle aussi comme Seginus avant de revenir à ce dernier.

Elle ne souriait pas, prenant ses devoirs avec un sérieux sans bornes, elle hochera simplement la tête, les yeux ayant toujours cette étincelle.

- Je ferais ce qui doit-être fait et bien plus encore, si le besoin d'avis ou conseil éclairés se faisait sentir, je t'en parlerais il n'y a que peu de gens sur qui je puisse entièrement compter et j'entends par là qui soit ingénieux et prudent ainsi qu'intègre.

elle ne flatte pas, elle affirme, jusqu'à présent chacun de ses conseils ont été judicieux et il tenait ses paroles. Elle a suivi ces derniers, il était temps pour elle de faire ses preuves et montrer ce qu'elle avait appris et valait.

- Je veux voir ce fameux Piano oui.
avatar
Fulgura I. Croupton

Baguette : Charme, oiseau-tonnerre

Feuille de personnage
Affinité Magique:
96/200  (96/200)
Volonté:
63/150  (63/150)
Statut: Coopération Magique Internationale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Seginus Black le Mar 14 Aoû - 0:27

Le jeune garçon hoche la tête a son affirmation, il connaissait le discours de son aînée par cœur. Mais même si il était répété en boucle, cela n'en faisait pas une vérité pour autant.

- Très bien, montons silencieusement pour ne pas déranger mon père, peut-être nous convoquera t-il sous peu si il n'est pas trop occupé.

D'un geste lent, il se lève puis range la chaise à sa place. Il pourrait laisser Kreacher le faire, cependant l'heure du dîner approchait a grand pas et il n'avait pas envie que la table soit démise à cette occasion, car quand bien même il s'agissait d'un simple elfe de maison, faire n'importe quoi et le faire punir n'était pas souhaitable pour bien des raisons, notamment car cela dérangerait indirectement ses parents et il n'avait pas envie d'entendre sa sœur hurler dans la maison ce soir.

Les escaliers mènent sur plusieurs étages, mais celui qui l'intéresse en ce moment est le premier. Après être sorti du salon, il bifurque donc en s'assurant d'être suivi de la fille Croupton, puis monte les escaliers d'un pas léger afin d'éviter de les faire craquer et de déranger quiconque. Une fois la dernière marche montée, il regarde à gauche puis à droite afin de s'assurer de ne pas manquer une salutation ou une politesse à un membre de sa famille, mais ce soir tout est calme et chacun devait être dans sa chambre. Chose qui n'avait que peu d'importance car il se doutait que la jeune fille n'allait pas pouvoir se retenir bien longtemps de toucher les notes de l'instrument de musique et briser le calme relatif de l'endroit.

Sur les murs, de nombreuses têtes d'elfe empaillés et clouées sur des supports en bois témoignent de l'importance de la fidélité ici, car ils servaient éternellement quand bien même fussent-ils morts. Au sol, un long tapis central de plusieurs dizaine de mètres donnait une ambiance presque royale à l'endroit, comme s'il s'agissait là d'un grand hôtel de luxe. Entre chaque porte, une torche faiblement éclairée remplissait son rôle et balisait le chemin sans pour autant aveugler celui qui aurait le malheur de la regarder par inadvertance ; effectivement dans un couloir, il est difficile d'éviter l'éblouissement lié à la lumière car aucun adulte ne baisse les yeux au sol ici. Tout était savamment calculé afin que les objets s'adaptent à eux et non l'inverse, ce qui était le but primordial d'un outil après tout, bien que certains avaient tendance à l'oublier.

Deux portes mènent au salon, celle directement en face des escaliers, ainsi qu'une sur le même mur une dizaine de mètres à droite. Seginus entre donc sans tarder dans le salon qui était innocupé, a l'intérieur de celui ci, un piano, une cheminée et de nombreux tableaux. Quelques accessoires sont mis à la disposition du bien commun, à savoir des poignards, des griffes, des peaux de serpent, différents ingrédients abstraits allant du sang de dragon à la poudre à verrue, ainsi que des accessoires enchantés. Les seul objets communs que l'on trouve sont des cadres représentant les membres de la famille, l'un d'entre eux est animé et trône sur la cheminée : Pollux Black, le directeur international de la coopération magique, serrant la main à Hector Fawley, le ministre de l'époque.


- Voici.

Il tend le bras en direction de l'instrument parfaitement lustré, ainsi que son tabouret. Chaque chose ici était correctement entretenue. Ce dernier semble plutôt vieux, mais aucune marque n'est inscrite ou que l'on regarde. Il s'agit sûrement d'un héritage lointain.
avatar
Seginus Black
Préfet de Serpentard
Préfet de Serpentard


Feuille de personnage
Affinité Magique:
70/200  (70/200)
Volonté:
32/150  (32/150)
Statut: Septième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Fulgura I. Croupton le Mar 14 Aoû - 18:20

La demoiselle acquiesce aux dires, se relève délicatement et rangera sa chaise avec grand silence sans la traînée, comme le faisait son cadet, car à Rome, on fait comme les Romains, un conseil qu'elle garde précieusement, particulièrement dans ce genre de circonstance, quant au reste, elle martèle avec ardeur la foudre de sa vie et ses convictions s'élevant au-dessus des montagnes, des bois, des nuages et des mers, au-delà des aubes et par-delà les éthers au travers des embûches jusqu’aux confins étoilées, s'arrêtant justement aux étoiles, son chemin tant attendu, un chemin couvert d'embûche et de défis.

Silencieuse, discrète, elle s'avance à pas feutrés, féline et habile, sur les pas de son cadet la foudre traverse et passe le salon, traverse devant les cadres et les escaliers, silencieuse, la félidée n'en demeure pas moins aisée pour se mouvoir sans bruit et forte de ses excursions, parfois elle se stoppera, suivant les manières du "Romain", le calme pesait sur cette avancée, le calme avant la tempête, pas un oiseau de mauvais augure, simplement un calme plat, calme qu'elle s’efforcera de garder par respect et devoir, néanmoins la hâte de voir cognait en son esprit, la hâte de voir ce fameux piano, promesse de quelques années passées et d'une passade ravivée.

L'endroit ? Le chemin ? Un sinistre baptême, les têtes empaillées d'elfe crevé, fidèle dans la vie autant que dans la mort, veilleur immortel, veillant sur ce couloir tapissé éveillant l'envie d'enfin arrivée, quelques torches parsemaient l'endroit afin d'apporter une chaleur toute relative à l'austère maisonnée, une lumière légère et tamisée, tout était fait à l'exactitude, carré et fidèle autant dans l'idée que sa mise en place, des devoirs et des obligations, aucun méli-mélo, l'intégrité primaient invariablement sur le désordre et bientôt ? L'arrivée.

Ainsi voilà les portes du sésame, les portes qui s'ouvre ou s'engouffre la petite étoile et la foudre accablée. Silence, il demeure et reste insatiable, n'attendant qu'un son ou une parole, le silence plane autant sur les hôtes que sur les invités, en l’occurrence l'invitée jetait un œil sur l'ensemble des objets, une œillade légère et rapide, elle musarde peu, écoute beaucoup et suivra inéluctablement, regardant les quelques ingrédients, voilà qui l'intéressait savamment, son regard se distillera sur les quelques bibelots et babioles, les objets communs et variés, regard très vite balayer par les tableaux, particulièrement celui du maître de maison, le père de Seginus, Pollux Black quant à Hector Fawley, celui-ci ne l'intéressait guère, son regard terminera rapidement sur le Piano, l'instrument sans prétention à la laque noire, simple et austère, néanmoins parfait dans sa simplicité, la question demeurait ? Est-il accordé ? Est-il en état, son esprit se muera avec agilité, d'un pas cadencé et léger, comme un poisson qui pâme dans sa propre onde, celle de son saut hors de l'eau, se stoppant in extremis, toujours aussi gracile et sérieuse, l'envie d'y toucher était indicible pourtant, loin d'être une tête brûlée, elle demandera à l'un de ses hôtes l'autorisation si elle pouvait briser le silence, car était-ce une bonne idée ? Elle ne voulait pas déranger les Black par quelques envies, ce serait une erreur stupide et saugrenue, son regard toujours aussi profond et perçant cherchera à plonger dans ceux de Seginus, une exhalaison sortira de sa bouche, quelques paroles se formeront.

- Puis-je ou est-ce que le silence doit régner afin de ne pas déranger les tiens ?

Des paroles simples, une question logique qui permettait d'être derrière les ennuis et loin des vastes chagrins, le but n'étant pas d'assouvir une envie puérile, bien qu'elle jouait toujours avec émotion, elle doutait que les Black partagent une vision en corrélation avec la lune et le soleil, rigoriste comme ils l'étaient, la demoiselle se comportait en conséquence et ce depuis un long moment déjà, patiente, calme et mains dans le dos, elle ne se jetait pas sur le piano.
avatar
Fulgura I. Croupton

Baguette : Charme, oiseau-tonnerre

Feuille de personnage
Affinité Magique:
96/200  (96/200)
Volonté:
63/150  (63/150)
Statut: Coopération Magique Internationale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Seginus Black le Jeu 16 Aoû - 0:57

Le jeune adolescent se dirige vers le canapé et s'assoit avec beaucoup de retenue afin d'éviter de se vautrer sur une mousse qu'il juge bien trop molle. Son regard est absorbé par la photo de son père, souriant face aux flashs de vieux appareils. Il n'entend la question de Fulgura qu'une dizaine de secondes après qu'elle n'ait parlé.

- Je te croyais aventurière ? Essaie, tu verras bien.

Cela dépendait de qui allait entendre le piano sonner en premier, son père appréciera sûrement un alcool fort en restant assis, sa mère chercherait sans doute a s'approprier cette nouvelle créature dans sa maison, ses frères resteraient plutôt indifférent et quant à sa sœur, elle tenterait sans doute à lui faire du mal par jalousie ou pour un motif choisi au hasard dans sa longue liste d'excuses toute faite.
avatar
Seginus Black
Préfet de Serpentard
Préfet de Serpentard


Feuille de personnage
Affinité Magique:
70/200  (70/200)
Volonté:
32/150  (32/150)
Statut: Septième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Fulgura I. Croupton le Jeu 16 Aoû - 15:19

La demoiselle toujours debout et les mains dans le dos, elle suivra le regard de Seginus, elle dardera elle aussi ses yeux sur la photographie, lorsqu'il répondra, elle se retournera doucement, s'il n'avait pas usé du mot "aventurière" sûrement aurait, elle jouer et avec plaisir, seulement voilà, l'aventurière solitaire ne s'égarait plus vraiment dans les vallées infernales, elle n'avait offert qu'une seule prestation ces dernières années, c'était avec des personnes qui partageaient sa passion et son amour de l'art, mais l'aventure ? Lorsque l'offense et le tort atteignent une envergure que sa haine éclate, ce fut lors de sa confrontation avec elle-même, dans ce rêve/cauchemar qui n'était pas tant que cela onirique, elle le savait bien, c'était à ce moment que sa volonté refusa l'instrument et brisa sa propre personne en préfète Gryffondor, lyre ou luth ce fût une dure lutte qu'elle brisât de sa baguette, son orgueil prévalait, lui et ses devoirs sur les péchés expiés et les envies puériles, l'aventure et les actions descendantes d'élucubration n'existe plus dans son esprit, même si cela la ronge, de sacrifice en sacrifice et d'évolution en évolution, elle répondra simplement, neutre, même avec une touche d'humour, un zeste amer tout en se dirigeant sur ledit canapé, gardant une certaine distance avec Seginus, elle prendra place avec élégance et grâce tout en disant :

- L'aventure ? Mais Seginus, laissons cela aux crétins de Gryffondors. cela lui coûtait la suite des paroles, mais la vie était ainsi faite au ministère et plus tard, j'aurais bien mieux à faire que jouer du piano.

Comme le disait Léona il n'y a pas si longtemps, les attentes sont grandes, les sacrifices doivent l'être tout autant, non l'aventurière est morte le jour du cauchemar, il n'y avait plus de nature incomplète, ni d’ingénuité, sa conscience lui disait : continue. Car elle devait plier et s’acclimater, c'était sa nouvelle vie depuis longtemps, les efforts, elle devait continuer jusqu'à terminer Poudlard, être irréprochable, et même après, elle devra briller, elle n'avait ni don offensif ni de particularité en combat, elle n'avait qu'une chose pour sortir du lot, son esprit et son acharnement, sa faculté était passive et non-offensive, elle était lier à son esprit et sa capacité à agir avec sagesse, il n'y avait plus de place pour l'aventure, adieu les tuniques incarnates d'où flottaient quelques flammes faites de furieuse et fameuse facétie, plus d'odyssée ni de toison d'or, seulement le devoir, c'était là le prix du pouvoir.

- Léona avait raison, le club de potion a ses avantages, je vais le rouvrir, je t'apprendrais un truc ou deux l'année prochaine ou dans ma dernière année. ajoutera t'elle d'un accent sibyllin
avatar
Fulgura I. Croupton

Baguette : Charme, oiseau-tonnerre

Feuille de personnage
Affinité Magique:
96/200  (96/200)
Volonté:
63/150  (63/150)
Statut: Coopération Magique Internationale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Seginus Black le Sam 18 Aoû - 14:11

L'heure du repas commençait a approcher, ils n'avaient devant eux qu'une vingtaine de minutes avant de devoir commencer à descendre rejoindre la salle à manger. Le jeune garçon s'éclaircit la voix avec beaucoup de discrétion car il n'avait pas énormément parler et il risquait de s'enrouer, chose relativement fréquente pour les adolescents de son âge.

- C'est vrai que tu auras sans doute mieux à faire, mais personne ne t'empêche d'avoir un hobby quel qu'il soit. Si il y'a ici un instrument de musique, ce n'est pas pour la seule décoration.

Ils auraient bien vite fait de se débarrasser d'un meuble inutile afin de mettre autre chose à la place. Le sujet du piano revenait toujours au centre des débats car peu de personnes savaient en jouer dans sa famille. C'était davantage une activité féminine et les seules aptes de par leur condition à s'en servir dans la noble famille des Black étaient davantage des garçons manqués que des femmes douées de féminité. Elles passaient leur temps à se positionner politiquement, a négocier des lois, a se rendre a des buffets ou nouer des alliances qu'a pianoter sur un clavier afin d'émettre des notes. Il existait cependant une exception en la personne de sa mère.

- M'apprendre ? Je suis curieux de savoir ce que tu vas m'enseigner. Si ça me permet d'avoir de l'avance sur le cursus, pourquoi pas.
avatar
Seginus Black
Préfet de Serpentard
Préfet de Serpentard


Feuille de personnage
Affinité Magique:
70/200  (70/200)
Volonté:
32/150  (32/150)
Statut: Septième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Fulgura I. Croupton le Sam 18 Aoû - 23:22

Elle l'écoutera toujours sur sa partie de canapé, les mains sur les hanches, son regard est toujours sur Seginus, hochant simplement la tête une fois, elle répondra ainsi :

- Certes, mais il n'y a pas de place pour l'amusement dans le devoir, il faut garder le rythme et savoir, mais oui, il y a des exceptions parfois pour jouer, par exemple si tu me le demandes.

Impossible de savoir pourquoi il n'y avait aucune émotion visible, peut-être de simples paroles lancés aux quatre vents. Cependant, le Piano était un moyen de s'évader, réfléchir et de biens d'autres choses pour la jeune fille. Quant à ses paroles, elle aura un sourire en coin, fait rare dernièrement.

- Qui sait ? Secrets, apprentissage ? Ne dois-tu pas devenir préfet après moi ? Il faut bien quelques trucs, tu auras aussi de l'avance sur les autres dans certaines matières, je ferais ce qu'on n'a pas fait pour moi, tu auras mes notes et certaines aides dans quelques matières. et les notes de la sacrée étaient particulièrement excellentes, un sésame pour les élèves.
avatar
Fulgura I. Croupton

Baguette : Charme, oiseau-tonnerre

Feuille de personnage
Affinité Magique:
96/200  (96/200)
Volonté:
63/150  (63/150)
Statut: Coopération Magique Internationale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Maître du Jeu le Mer 29 Aoû - 22:45

Tous peuvent entendre la lourde porte d'entrée de la maison se refermer en claquant. Il est clair que ce n'est pas quelqu'un qui cherche à cacher sa présence, au contraire.
Tandis que la personne se découvre devant les deux Serpentard, son identité ne fait aucuns doutes pour l'un d'entre eux. En effet, quel fils ne saurait reconnaître son père.


- Mais n'est-ce-pas, Mademoiselle Croupton ?

Fulgura peut voir devant elle un homme se tenant droit, à la démarche assurée comme si l'homme n'avait aucun doute.
L'elfe de maison se précipite rapidement pour le débarrasser de sa veste ainsi que de son chapeau.
Nul "merci" ne sort de sa bouche, ce n'est qu'un elfe de maison après tout.


- Allons droit au but, voulez-vous ? Vous vous tenez dans la maison d'une des familles les plus puissantes de Grande-Bretagne, nous ne sommes pas n'importe qui nous sommes les Black mais mon fils ici présent à déjà du faire les présentations.

L'homme s'assoit avec élégance dans un des canapés. Savoir se tenir en toute circonstance est un des credo de la famille.

- Quels projets la famille Croupton ont-ils pour vous ? Des prétendants en vu ? Dans quel département du Ministère de la Magie vous voulez travailler ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Seginus Black le Mer 29 Aoû - 23:11

La porte d'entrée qui venait de claquer était le signe annonciateur que quelqu'un de relativement confiant venait de rentrer, ce qui n'était ni sa mère, ni sa soeur, ni aucun de ses frères. Immédiatement après sa première question, Seginus ne dit plus rien et penche la tête en avant afin de regarder son père au niveau du nombril puis une fois ce dernier assis non-loin, son regard se porte au niveau du bas de son cou afin de suivre la conversation ; il était hors de question qu'il regarde le sol car là n'était pas les habitudes d'un Black et il était hors de question qu'il soutienne le regard de son père car cela n'était pas les habitudes d'un fils irréprochable.

Il reste extrêmement silencieux, aucun mot ne lui est adressé et il serait très mal vu de sa part de saluer son père, ce qui le couperait dans sa lancée. Sa position faisait déjà office de politesse, ici les enfants n'avaient pas le droit de parole si on ne la leur donnait pas, ce qui était dans les mœurs de l'époque d'une manière générale.
avatar
Seginus Black
Préfet de Serpentard
Préfet de Serpentard


Feuille de personnage
Affinité Magique:
70/200  (70/200)
Volonté:
32/150  (32/150)
Statut: Septième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Fulgura I. Croupton le Jeu 30 Aoû - 0:20

Un souffle puissant effaçant chaque action, présence, droit de préséance sur tous, l'homme du tableau prendra vie, une annonce en fanfare, droit hardi et fier, c'était donc le père, pas un mot, l'écoute, calme, stoïque extérieurement, intérieurement son cœur battait la chamade, gloire, honneur et autres valeurs, droiture, devoir, les cloches retentissaient pour elle comme un airain sonore, un bruyant écho venant de loin, de cette langue puissante qui frappait ses oreilles, il n'était pas difficile de voir un homme préférant la franchise et faire vite, un individu dont il valait mieux ne pas faire perdre son temps.

Comme le voulaient les mœurs, devant un aîné qui venait de l'interroger, elle le saluait, se levant avec grâce, faisant une révérence de circonstance, ni trop, ni pas assez, ce qu'il fallait. Monsieur Black. inutile de faire trop en fioriture, l'intonation est respectueuse et droite, sérieuse, un savant dosage de ce que l'on attendait d'elle, reprenant sa place, ne coupant pas un seul instant sachant parfaitement qui était en face d'elle, l'homme pouvait apporter autant de gloire que de ruine, de ses pieds, il pouvait briser l'acier, de ses mains, d'une lettre, détruire des biens.

Grandissant sans plaisir, sous son épaisse armure, la demoiselle attendait ce moment, sans haine et sans amour, accomplissant ce que l'on attendait d'elle, bien plus même, elle avait un regard pour mesurer la terre, alors que celui en face l'avait dans ses serres, après le discours du père de famille, sans l'interrompre un instant, par la suite, toujours droite, monument de stoïcisme, forte de ses années d’entraînement, elle dira toujours de son visage, celui rappelant son père et son grand-père, austère et sérieux, une crinière tirant sur le blond, plus cendrée qu'autre chose vestige de sa grand-mère :

- Ils ont pour projet de me marier au meilleur parti, que je serve au mieux la cause sorcière, rejoignant donc le ministère, d'un rapprochement avec les familles dominantes.

le regard de Fulgura a toujours été son arme, cependant aujourd'hui, il n'en était rien, ni haut ni bas, elle le regardera, sans défi ni forfanterie, sérieux et protocolaire.

- Plusieurs noms ressortent, Jaime Travers, Clayton Nott et d'autres moins glorieux, mais aucun ne vaut celui des Black, Rosier ou Lestrange, que la famille Croupton respecte énormément. Elle ne disait pas pour les prétendants, elle disait simplement que des noms ressortaient, que la famille était ouverte aux propositions et réfléchissait.

la famille Croupton ayant plus d'une fois prouvés qu'ils étaient dignes, dirigeant eux-mêmes l'un des départements les plus importants, cependant, Fulgura était seule héritière, d'autant plus précieuse, surtout de par d'autres dimensions, hélas, ils n'étaient pas des trois dirigeants, pour atteindre les sommets, il fallait un nom plus renommé encore.

- Ma famille aimerait que je rejoigne la coopération magique Monsieur Black.

Fulgura n'avait pas vraiment son mot à dire, elle pouvait certes, prétendre, mais elle devait plier face aux demandes des siens, ce qui était normal, caractère ou non, néanmoins, la coopération magique était la première étape afin de faire de la politique, mais surtout, il fallait le soutien des trois familles dirigeante.
avatar
Fulgura I. Croupton

Baguette : Charme, oiseau-tonnerre

Feuille de personnage
Affinité Magique:
96/200  (96/200)
Volonté:
63/150  (63/150)
Statut: Coopération Magique Internationale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Maître du Jeu le Sam 15 Sep - 21:37

Le père de Seginus, un homme assez agé tant le Serpentard est le dernier de son assez grande portée, fixant l'invitée de son fils la laissant terminer. Par égard pour son fils, celui-ci l'aura écouté jusqu'au bout.

- Mademoiselle Croupton, certains pourraient apprécier votre éloquence, votre manière de vous tenir ou encore votre joli minois.

Son visage reste de marbre, comme insaisissable ou comme s'il était impossible de deviner la suite de ses pensées. Même pour son propre fils, il est difficile de dire ce qui va suivre. L'homme se redresse sur le fauteuil auquel il est assit gardant toujours son dos bien droit, sa taille dominant aisément les deux élèves de Poudlard.

- Mais vous ne faites que répéter des paroles que d'autres ont maintes fois exprimés. Pouvez-vous comprendre qu'un certain ennui puisse s'emparer parmi les hommes influents et en charge de la Société.

Ses paroles sont emplis d'un froid glacial, comme si nul bienveillance ne pouvait en découler.

- Certaines peuvent trouver de la beauté dans le Roseau. En effet, être capable de se plier qu'importe de quel côté souffle le vent est pour beaucoup un don, que certains jugent égoïste voir opportuniste.

Tout à coup, le père Black serre son poing et tape sur le rebord de son fauteuil.

- Mais détrompez-vous, c'est une vie indigne. Les Grandes Familles de Sangs-Purs doivent être des Chênes guidant la société et ses sorciers même à travers le plus épais des brouillards. Nous ne pensons pas qu'à nous. Pourquoi un chêne demanderez-vous ? Parce que notre ombre se projette sur les autres plantes et fleurs, la protégeant de l'ardent soleil.

Puis ramène sa main et reprend une apparence calme, comme si rien ne s'était dérouler auparavant. Tous ses mouvements sont d'une grâce extrême résultant de décennies à respecter l'étiquette à la perfection.

- Et vous, Mademoiselle Croupton, que serez-vous ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Seginus Black le Sam 15 Sep - 22:04

Silencieux, il ne bougeait pas et avait écouté le discours de Fulgura ; Seginus avait mainte fois entendu ces phrases qui se répétaient en boucle comme si la jeune femme avait été un tableau ; il le lui avait déjà fait remarquer discrètement que répéter ces phrases ne les rendraient pas plus vraies pour autant, mais désormais il ne relevait plus le sujet tant il tournait en boucle. Il n'était pas en droit de lui demander de prendre position, car non seulement ce n'était pas là son rôle en tant que cadet de Mlle. Croupton, mais de plus ce n'était pas non plus le sien vis à vis de la hiérarchie de la noble famille des Black.

Il n'acquiesce ni ne réfute les paroles de son père, elles sont synonyme de loi dans cette demeure. Néanmoins, son silence ainsi que son manque d'expression prouve qu'il ne fût pas surpris une seule seconde que le discours de son aînée la fasse se heurter a ce mur ; intérieurement le jeune adolescent est rassuré, car mieux valait la pédagogie de son père a celle d'autres membres de la famille, c'était le plus terre à terre de tous.
avatar
Seginus Black
Préfet de Serpentard
Préfet de Serpentard


Feuille de personnage
Affinité Magique:
70/200  (70/200)
Volonté:
32/150  (32/150)
Statut: Septième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Fulgura I. Croupton le Dim 16 Sep - 4:24

Les paroles bourdonnent à ses oreilles, pendant des années, on lui martèlera d'être une bonne sacrée, d'être une golden retriever plutôt qu'un griffon, une bonne petite héritière, paroles de son père, de certains autres encore pire, de son grand-père ? Que la politique n'était pas pour les femmes, mais beaucoup omettent une chose, avant d'être serpentard, la petite fille était une Gryffondor, et si son courage avait un égal, c'était son honneur et son sens de la droiture, non, elle ne bougera pas, ne sursautera pas, ne se laissera pas impressionnée, au contraire, elle apprend de cet homme, ce sorcier politicien d'expérience, sa gestuelle, ses manières, ses métaphores, oh... elle est loin d'être stupide, elle sait bien que le père de Seginus ne supporte pas les gens neutres, les roseaux, c'est une manière de parler d'eux, par ailleurs, si l'éloquence de la jeune fille était bonne, celle de Pollux avait le panache d'un soleil à nul autre pareil, lorsqu'elle était la lune bien pâle, mais mieux valait se méfier de la Lune, elle avait trois visages, quant au froid glacial, la froideur est la plus grande qualité d'un homme destiné à commander, Pollux s'en faisait un manteau, mais elle n'avait pas peur, car naquit un lion non loin de la forêt d'où se tenait le chêne, et lui et ses roseaux ils peuvent parler, quelle harangue, le lionceau devient grand, plus de chaîne plus de gants, dans ce triste monde d’alliés vivants la lionne en a trois qui ne lui coûtent rien, son courage, sa force et sa verve,  que serait-elle ? Mais pourquoi des paroles ? Il n'y avait que les actes, elle regarde toujours l'homme en face d'elle, ses yeux verts sont un puits insondable, perclus en eux une lueur profonde et ineffable, chacun pouvait faire une réponse simple, mais pas Fulgura, elle répondre droite et sans coup férir, elle présente une main ouverte, son regard ne quitte pas le père de Séginus.

- Un grand sorcier pourrait en déplacer un autre, un père pourrait mander son fils. elle ferme son poing, le plaçant devant elle Mais... même si de grands sorciers ou des puissants commandent nos mouvements, je demeure seule gardienne de mon âme. elle était pour l'instant sous l'ombrage de ce chêne, elle voulait être une branche, pas une racine, mais une branche, être elle-même, une lionne rugissant face aux traîtres et aux égarés, guidant ceux qui l'auront mérités. Il serait trop facile de dire, "je veux être un chêne", car devant les autres, il ne sert à rien de dire, "D'autres m’ont dit d’agir comme cela", ni que la vertu n'est pas de mise, au contraire. elle s'humectera les lèvres, toujours un poing clos, permettant de garder contenance, les ongles s'enfonçant dans sa paume, la douleur était parfois un moyen de se remettre les idées en place, elle était un marbre, un marbre de Paros, taillé au ciseau et au burin car c’est insuffisant, les actes dépassent de loin les paroles, je serais un chêne et je ferais tout pour la maison Black et la cause sorcière avec toute la fougue et le courage d'un lion, l’intellect et la ruse du serpent, je débusquerais les traîtres et les menteurs, et comme dès le début de ma vie à travers les embûches jusqu’aux étoiles, j'en suis capable, mais pour cela... Il me faut votre soutien et je le sais. sa main s'ouvre, elle était loin d'être stupide à ce propos.

- L’on dépend des événements et des circonstances bien souvent, même en étant maître de son âme, elle est d'une droiture parfaite, ni la douleur, ni la peur ne l'accable, non, ni la panique, dans ses yeux brilleront une lueur, une petite flamme. Donnez-moi cette chance ou testez-moi, dans le cas inverse, je vous prouverais seule ce que je vaux et je me démarquerais. la paume sur son cœur, car comme à son habitude, elle se démarquera, quitte à user de sa baguette ou de sa paroles et son esprit, elle n'avait pas le nom qu'il fallait, elle n'avait pas forcément les atouts ni l'âge. Je ne serais pas avec le chêne, je serais le chêne prête à tout.

Si le père de Seginus maîtrise à la perfection l'éthique, Fulgura se débrouille tout autant, elle est un modèle de stoïcisme, de calme, quant à son éloquence, sa voix aussi féminine soit elle à le panache et du lion et la fourche du serpent, mais elle était un diamant brut, jeune, elle n'avait que quinze ans et encore inexpérimenté dans bien des situations, mais elle avait du charisme, cela ne faisait aucun doute, sa main reviendra sur sa hanche avec la seconde, la Vénus de Milo ramenait son bras.

La jeune fille avait bien des défauts, mais elle savait y faire si on lui donnait le champ libre, si elle n'avait pas de chaînes, malheureusement, elle était à Poudlard en cinquième année, mis à part son père, elle avait des chaînes lourdes et contraignantes, surtout venant de son grand-père, mais ceci était des affaires de familles. Quant au reste, elle se démarquera, qu'importe la manière, avec ou sans le soutien des autres, qu'importe le temps, mais elle avait besoin de ce dernier, elle le savait de lui ou d'un des trois noms, quant à son joli minois, elle s'en moque, elle n'a pas peur de se battre, et elle l'a déjà prouver par des actes ou des paroles, alors que serait-elle ? Rien..., et tout.
avatar
Fulgura I. Croupton

Baguette : Charme, oiseau-tonnerre

Feuille de personnage
Affinité Magique:
96/200  (96/200)
Volonté:
63/150  (63/150)
Statut: Coopération Magique Internationale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par MJ Auxiliaire le Jeu 1 Nov - 11:14

C'est d'un regard froid que fût accueillie la réponse soumise par la jeune fille, ce dernier n'avait guère disparu une seule seconde depuis le début de la conversation.

- Non seulement vos paroles ne sont pas en adéquation avec la réalité, mais de plus vous n'avez pas la portée de ces dernières.

Aucune expression ne l'anime, aucun geste ou mouvement ne vient nuancer ses propos cependant sa réponse balaye les mots de l'invitée.

- De la prétention tout au mieux.

Son index tapote sur la bordure du canapé et pendant les rares phases de silence, le bruit répété faisait office de sentence à mesure que le temps s'écoulait.

- Je pourrai éclairer votre vision, néanmoins cela reviendrait pour vous à passer d'un discours à un autre sans en comprendre les fondements. Voyez-vous mademoiselle Croupton, il est important d'apporter des faits concrets pour donner du poids a vos mots car sans cela ce ne sont que des allégations et comme vous devez certainement vous en douter, nous ne pouvons donner du crédit à chaque personne qui pénètre ici en tentant de faire passer des boursouf pour des dragons.

L'air était pesant, il n'en aurait pas été autrement si un Détraqueur était présent dans cette pièce en cet instant. Un son beaucoup plus aiguë sonnant de manière répété se fait entendre, celui d'une horloge annonçant sa révolution et entraînant avec lui une réaction de la part du père de Seginus qui voit là une bonne occasion de se lever, montrant ainsi toute sa hauteur sans qu'il n'ait perdu une seconde l'imposante présence qui est la sienne.

- Vous prouverez ce que vous venez d'avancer, il n'est nulle personne pouvant s'engager de la sorte entre ces murs et s'en défaire, vous vous en rendrez compte bien assez tôt.





Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Fulgura I. Croupton le Ven 2 Nov - 12:46

Ainsi soit-il, comme elle le disait jadis rien n'était gratuit ni aussi simple, cela la surprenait-elle ? Non, car à force, elle s'y attendait, encore des années difficiles à Poudlard, qui s'annonçaient devant sa porte, c'était ainsi, elle n'ajouta rien, car... qui était elle pour remettre en cause l'aîné et tout particulièrement celui-ci, personne. Car l'important, elle le savait était de rester calme, le plus possible, même si un bon dosage était parfois préférable, une épreuve ou un sacrifice, elle sentait venir les prochaines années à Poudlard comme un supplice, déjà qu'elle se sentait seule, mais la suite s'annonçait encore pire, soit, ladite jeune fille écoutera donc jusqu'au bout, ajoutant à la froidure de l'ambiance, elle fera ce qu'il faut lorsqu'il partira, les us et coutumes adéquates.

Un passage en coup de vent pour le père de Seginus, et des problèmes en perspectives, comparable à un linceul froid et pourtant si proche, pas une seule once de chaleur, il allait bien falloir qu'elle s'y habitue, cela de toute manière était en adéquation avec les mœurs aussi froide que le pôle le plus lointain, déjà qu'elle vivait se son côté, ça n'allait pas s'arranger pour les années suivantes. Cette gueule de béhémoth elle s'y était aventurée, entre les canines de Pollux, maintenant, elle allait devoir être parfaite à Poudlard, servir au mieux, comme d'habitude... Elle retiendra soupir, fatigue ou autre possibles exhalaisons, le moment n'était absolument pas choisi. La chose qu'elle retiendra était la suivante, qu'elle devra prouver ce qu'elle avance, en espérant que cela soit du courage, malheureusement, elle s'attendait à autre chose bien plus pernicieux, heureusement elle a tu le principal.
avatar
Fulgura I. Croupton

Baguette : Charme, oiseau-tonnerre

Feuille de personnage
Affinité Magique:
96/200  (96/200)
Volonté:
63/150  (63/150)
Statut: Coopération Magique Internationale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par MJ Auxiliaire le Sam 3 Nov - 2:10

Le silence retombe sur la pièce et l'homme désormais debout de toute sa stature se dirige vers la porte qu'il franchit d'un pas assuré. Un simple regard envers Seginus donnait un ordre à la fois silencieux et il le savait, qu'on ne pouvait pas contourner. C'était l'heure du repas et tout le monde devait être à l'heure car tout était minutieusement réglé dans cette demeure et aucune règle ou habitude ne devait être violée. Peu de temps après, tous deux quittèrent la pièce, mettant un point final à cette brève discussion.

Pour la durée que sera restée Fulgura ici, elle n'aura plus croisé le père de Seginus en dehors de ce repas, ce qui n'était guère une surprise au vu de son travail ainsi que de son emploi du temps.

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Fulgura I. Croupton le Sam 3 Nov - 2:50

Son séjour ici aura été fort en apprentissage, une nécessité pour la jeune fille, cependant, ses deux buts principaux, elle espérait les réaliser, sa présence ici était dans ce but, apprendrait-elle ? Oui, sûrement, il le fallait autant pour survivre que vivre, ainsi son aventure ici se terminait, ressortira une jeune fille avec la détermination de réussir, manipulée ou non, elle voulait faire le maximum, et ses prochaines années allaient être difficiles.
avatar
Fulgura I. Croupton

Baguette : Charme, oiseau-tonnerre

Feuille de personnage
Affinité Magique:
96/200  (96/200)
Volonté:
63/150  (63/150)
Statut: Coopération Magique Internationale

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 12, Grimmauld Place

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum