La pièce sans écriteau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La pièce sans écriteau

Message par Maître du Jeu le Dim 8 Avr - 0:46

Les enfants, les vieillards et les invalides se retrouvent dans une sorte de pièce légèrement éclairée avec d'immenses tables avec une sorte de petit bac où probablement mettre ses affaires.
Ils ont avec eux 2 soldats.


- Bevor sie arbeiten, müssen sie duschen.

Les gens commencent à se déshabiller et à mettre leurs affaires,enfin tout ce qu'il leur reste, dans les récipients. Les invalides et les vieillards avec une certaine difficulté que ce soit à causes de leurs blessures ou tremblements. Les premiers à avoir finit sont transférés dans une pièce à côté de ce qui ressemble à une douche.
Actuellement sur les 30 personnes qui ont été "triés" 7 sont dans les douches.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pièce sans écriteau

Message par Susan Welden le Dim 8 Avr - 1:01

Il existait parfois des situations qui exigeaient que l'on abandonne sa morale pour le bien commun, et cette situation était l'une d'elle. Tous les prisonniers étaient en danger de mort, elle compris, et ils ne s'en sortiraient pas sans utiliser des moyens importants. C'est pensant à ceci et à ses élèves que Susan se décide à agir.

Se faufilant comme une ombre derrière le premier garde, elle passe son bras autour de sa gorge sans le toucher pour le moment, mais lève sa baguette vers le second non loin d'eux. C'est un Petrificus Totalus informulé qui lui est envoyé, alors que la professeur étrangle celui derrière lequel elle se tenait, pour le maintenir en place tandis qu'elle incante :


- Impero.

Il abandonnerait toute velléité de résistance dès que le maléfice l'atteindrait. Il était désormais un allié, qui prétendrait l'escorter où elle le lui demanderait, car elle était une prisonnière très spéciale du Reich, qui subirait mille tourments ici avant de périr. Il obéirait à tous ses ordres ultérieurs.


- Je suis votre amie. Elle s'adresse aux prisonniers. Vous serez bientôt libres. Attendez seulement le signal.
avatar
Susan Welden

Baguette : Noyer, phénix

Feuille de personnage
Affinité Magique:
150/200  (150/200)
Volonté:
144/150  (144/150)
Statut: ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pièce sans écriteau

Message par Maître du Jeu le Dim 8 Avr - 1:19

Susan avec une grande dextérité parvient sans aucuns mal à pétrifier un des gardes et Impero l'autre gars qui est à présent au garde à vous, prêt à suivre Susan n'importe où.

Les prisonniers se regarde les uns les autres ne sachant pas s'ils ont affaire à une illusion ou à un rêve, eux qui ont perdu tout espoir. Un d'eux, le plus vieux et probablement le doyen s'adresse à Susan.


- Et à quoi ressemblera ce signal ? Comment ferons-nous pour nous libérer sans baguette ? A moins que vous en ayez sur vous à nous prêter ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pièce sans écriteau

Message par Susan Welden le Dim 8 Avr - 1:27

Ce n'était pas un hasard si Susan avait utilisé le maléfice du saucisson plutôt que le Stupefix : s'approchant du deuxième garde, elle réitère le processus, un Impero suivi de ses ordres, quelque peu différents cette fois.

Le nazi guiderait tous les prisonniers ici présents et dans la pièce adjacente jusqu'à un endroit sans danger, à l'écart de ses collègues et évitant les patrouilles. Il donnerait sa vie pour les protéger si cela l'exigeait, mais ne prendrait pas de risques inutiles. Préserver l'intégrité de chacun était sa priorité.

Une fois cela accompli, et l'avoir Finite, la professeur se tourne vers l'homme qui s'est adressé avec une ombre de sourire.


- Je ne suis pas venue seule, mais je n'ai pas de baguettes à vous confier. Vous devez nous faire confiance. Attendez la première explosion pour vous déplacer. Il vous mènera en lieu sûr.

Elle parlait bien sûr de son pantin, avant de se tourner vers celui qui devait l'escorter.

" Mène-moi jusqu'aux Henker, mais avant, frappe-moi au visage.

Susan serrait déjà les dents, se préparant à recevoir le coup. Elle n'en serait que plus convaincante si son visage était tuméfié, encore mieux si on lui brisait une pommette ou une arcade.
avatar
Susan Welden

Baguette : Noyer, phénix

Feuille de personnage
Affinité Magique:
150/200  (150/200)
Volonté:
144/150  (144/150)
Statut: ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pièce sans écriteau

Message par Maître du Jeu le Dim 8 Avr - 1:49

Le "doyen" répond toujours un peu sur la réserve à Susan.

- D'accord ... Mais ça n'a pas intérêt d'être un piège ! On se dirigera vers celle-ci.

Ses jambes sont branlantes tandis qu'il parle.

Le soldat hoche simplement de tête et donne sans réfléchir, comme un geste mécanique et non-naturel, un coup de poing en plein dans le nez de Susan, qui se brise. Du sang commence à couler sur son visage atteignant rapidement le sol.

- D'accord. Nous allons aux Henker.

Puis se dirige vers la sortie du couloir pour aller vers le monte-charge.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pièce sans écriteau

Message par Susan Welden le Dim 8 Avr - 1:57

Aussi déterminée qu'elle soit, Susan ne peut retenir un gémissement de douleur lorsque son nez se brise, tentant vainement de retenir le sang qui coule. Un Episkey résoudrait le problème, mais rendrait le tableau moins crédible, alors joignant ses mains dans son dos comme si elle était menottée, la professeur se dirige vers les Henker avec son " geôlier ". Les infirmes étaient saufs, il s'agissait maintenant de s'occuper du reste des prisonniers.
avatar
Susan Welden

Baguette : Noyer, phénix

Feuille de personnage
Affinité Magique:
150/200  (150/200)
Volonté:
144/150  (144/150)
Statut: ?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pièce sans écriteau

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum