Dengfeng, Province du Henan, Chine, 1947

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dengfeng, Province du Henan, Chine, 1947

Message par Tiang Ning le Ven 20 Juil - 0:45

Il hoche la tête, inquiet malgré tout.

- Veuillez compter davantage sur vos compétences que sur votre chance, car cette dernière ne permet pas d'esquiver les pluies de balles.

Suite à cela, il regarde une dernière fois la jeune femme puis s'en va en direction de l'hôtel ou il attendra au rez-de-chaussé.
avatar
Tiang Ning


Feuille de personnage
Affinité Magique:
0/0  (0/0)
Volonté:
0/0  (0/0)
Statut: Moldu

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dengfeng, Province du Henan, Chine, 1947

Message par Arya Krüger le Mer 25 Juil - 21:20

Plus tard dans la nuit le même soir l'on frappa à la porte du vieil homme, visiblement la personne derrière devait être habitée par une certaine frénésie, on aurait dit que sa vie en dépendait. Arya fit tout le trajet à pied, sa main la plus touchée reposait plus ou moins entre les plis de sa cape afin d'éviter au possible une trainée de sang derrière ses pas.
avatar
Arya Krüger

Baguette : Prunellier, Vélane

Feuille de personnage
Affinité Magique:
141/200  (141/200)
Volonté:
127/150  (127/150)
Statut: Chasseuse de Créatures Maléfiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dengfeng, Province du Henan, Chine, 1947

Message par MJ Auxiliaire le Mer 25 Juil - 23:31

Il n'avait pas encore dormi et l'attendait dans sa chambre d'hôtel dans laquelle quelques encens brûlaient ci et là, rappelant ainsi les parfums de l'arrière boutique en Angleterre. Le loquet de la porte se déverouille aussitôt qu'elle eut frappé, bien qu'il n'ait pas pris la peine d'ouvrir la porte. A la place, il retourne s'installer calmement dans sa position de réflexion, assis a même le sol jambes croisées et mains sur les jambes. Après la douche du soir, c'était un rituel indispensable afin de trouver le sommeil sans crainte du lendemain.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dengfeng, Province du Henan, Chine, 1947

Message par Tiang Ning le Jeu 26 Juil - 0:18

Sur la table en entrant dans la pièce, Arya pourra trouver sur la table divers encens qu'il avait sorti pour l'occasion, le voyage touchait désormais à sa fin et ce soir serait sans doute la dernière soirée qu'ils partageraient avant de prendre les chemins de fer en direction de l'Europe. Lors du voyage aller, il avait essentiellement utilisé les voies maritimes reliant l'Inde et l'Asie. Le voyage avait été long pour un vieil homme, mais cela lui donnait l'occasion de revoir peut-être pour la dernière fois de sa vie son pays qui l'avait vu naître et dans lequel il avait grandi car désormais sa boutique l'attendait. Il n'aurait pas fait le trajet du retour si le jeune apprenti du maître ne devait pas rester en sa compagnie sur le territoire Anglais ; il aurait préféré terminer sa vie ici, mais le destin en avait décidé autrement ainsi, il prenait cela avec philosophie.

L'Allemande était venue par ses propres moyens, et sans doute qu'elle repartirait de la même façon une fois la frontière avec la chine passée vers l'inde. Ses vacances ici durèrent moins d'une semaine, les voies de chemin de fer récemment construites après la guerre servant de moyen de locomotion entre les différentes provinces. Les endroits inaccessible par cette ligne l'étaient de toute façon à cheval. Il lui aurait fallut plusieurs mois afin de profiter pleinement de la culture locale car au final, il y'aura eu plus de trajet que de visite. Le vieil homme coupe ses pensées sitôt qu'Arya sera rentrée dans la pièce, il ne la regarde pas réellement, occupé à reprendre sa méditation. Il ne parle pas, laissant ainsi tout le luxe à la jeune femme de pouvoir entamer la conversation de la façon qu'elle souhaitait, le premier sujet sera le plus important, il s'en doutait.

avatar
Tiang Ning


Feuille de personnage
Affinité Magique:
0/0  (0/0)
Volonté:
0/0  (0/0)
Statut: Moldu

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dengfeng, Province du Henan, Chine, 1947

Message par Arya Krüger le Jeu 26 Juil - 14:11

Arya se glissa aussitôt dans l'entrebâillement de la porte avant de la refermer immédiatement derrière elle. Désormais dos au mur, la jeune femme reprenait peu à peu conscience de son acte, un meurtre, il existait un monde entre tuer une silhouette sur un champ de bataille et abattre quelqu'un les yeux dans les yeux.

- Vous auriez de quoi soigner une plaie infligée par un carreau d'arbalète ? Je me suis faite avoir bêtement.

Aucun point vital ne fut touché au cours de son aventure, c'était la bonne nouvelle de la soirée. Elle retira ses gants tout en luttant pour ne pas se mordre les lèvres jusqu'au sang pour le second, puis les jeta à terre. Deux mains ensanglantées, l'une dans un piteux état se dévoilèrent aux yeux du vieillard.

- Nous devons partir dès demain.
avatar
Arya Krüger

Baguette : Prunellier, Vélane

Feuille de personnage
Affinité Magique:
141/200  (141/200)
Volonté:
127/150  (127/150)
Statut: Chasseuse de Créatures Maléfiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dengfeng, Province du Henan, Chine, 1947

Message par Tiang Ning le Jeu 26 Juil - 18:10

Le vieil homme ouvre les yeux et regarde la plaie, dans un premier temps il aurait pu penser qu'il s'agisse d'une blessure liée à une arme à feu, mais écarquille les yeux en soupirant alors qu'il entend le mot arbalète. Voilà bien longtemps que les troupes chinoises ne se servaient plus de flèches, il avait sa petite idée mais ne dit rien et se contente de sortir quelques plantes de son sac, il n'avait rien d'autre à part quelques bandes improvisées et la nature qui était à sa portée. Le chinois ne tenait pas une boutique pour rien et emportait toujours de quoi faire.

- Je peux soigner la plaie mais l'os est touché, je suis surpris que vous parveniez encore à bouger la main.

Le carreau avait touché le Capitatum, le trou se trouvant sur la paume de la main, cela n'allait pas se soigner par des moyens conventionnels bien que le chinois n'était pas non plus médecin, peut-être n'était-ce là qu'une simple fracture, difficile pour lui de se prononcer, une chose est sûre un trou d'un bout à l'autre a cet endroit n'esquive pas un os.

Lentement, il sort un simple pilon et commence à mélanger à la perfection de la bleuet des champs, de la pensée sauvage ainsi que des feuilles de bardanes. Son vieil âge fait qu'il a du mal avec la dernière plante et elle ne se lie pas comme prévu, néanmoins l'effet n'en sera pas trop affecté. Il aurait pu en faire une huile ou un baume désinfectant, mais malheureusement il n'a ni cire ni huile sur lui, ce sera rudimentaire mais efficace.


- Le loup traqué s'enfuit. J'espère au moins que cela en valait la peine.

Il n'est pas spécialement curieux, quoi qu'elle ait fait n'a pas réellement d'importance et il sera bien vite au courant de l'actualité locale.

avatar
Tiang Ning


Feuille de personnage
Affinité Magique:
0/0  (0/0)
Volonté:
0/0  (0/0)
Statut: Moldu

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dengfeng, Province du Henan, Chine, 1947

Message par Arya Krüger le Jeu 26 Juil - 18:59

- Oh oui je crois bien que ça en valait la peine. Au prix d'un trou dans la main et un os brisé c'est vrai, mais on ne gagne jamais rien sans rien n'est-ce pas ?

Sa main la moins touchée chercha vivement un objet dans son sac, et pendant qu'il s'occupait à lui confectionner un remède, elle en profita pour stocker quelques gouttes de son propre sang au fond d'une fiole en verre. Dieu seul savait ce que cette fille comptait en faire.

- J'aimerais vous remercier mais vous connaissant c'est peine perdu, reste que je suis quand même reconnaissante pour tout ce que vous faites pour moi. Vous retrouverez bientôt votre vie tranquille.

Pas une seconde elle ne semblait imaginer que celui-ci aurait pourtant aimé finir ses vieux jours sur ces terres. La jeune femme vint s'installer près de lui, toujours souffrante malgré ses airs, après tous ces coups reçus Arya savait au moins feindre une relative tranquillité face à la douleur.

- Nous ne sommes pas traqués d'ailleurs, je préfère simplement partir avant que nous ne le soyons. Vous comprenez.
avatar
Arya Krüger

Baguette : Prunellier, Vélane

Feuille de personnage
Affinité Magique:
141/200  (141/200)
Volonté:
127/150  (127/150)
Statut: Chasseuse de Créatures Maléfiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dengfeng, Province du Henan, Chine, 1947

Message par Tiang Ning le Jeu 26 Juil - 20:16

- Parfois il y'a beaucoup à gagner a ne rien faire.

Il presse ensuite le cataplasme de chaque côté de la main de la jeune femme puis met en place un bandage rudimentaire. Une telle blessure ne guérira pas de la sorte mais cela empêchera que la plaie ne s'infecte.

- Ma vie tranquille ? Je ne crains de pouvoir y prétendre, je ne vous rappelle pas que je vais héberger un compatriote en Grande-Bretagne, heureusement, je n'ai rien à apprendre à celui-ci.

Le chinois n'avait plus l'âge pour ces choses là, voilà maintenant plusieurs années qu'il côtoyait la jeune femme, le temps passait et il était plus proche de la fin que du début.

- Vous l'êtes, pas par l'homme mais par le temps. Cette blessure doit être soignée d'ici soixante-douze heure à partir de maintenant, j'ose espérer que vous vous arrêterez sur le trajet. Les plantes ne sont pas miraculeuses, elles ne font qu'aider.

En trois jours à ses yeux, elle pouvait espérer quitter la Chine et se faire soigner dans un pays voisin, quitte à trouver un docteur de passage.
avatar
Tiang Ning


Feuille de personnage
Affinité Magique:
0/0  (0/0)
Volonté:
0/0  (0/0)
Statut: Moldu

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dengfeng, Province du Henan, Chine, 1947

Message par Arya Krüger le Jeu 26 Juil - 21:16

- Je ne suis pas une personne à qui il plait de rester statique.

Idiotie de jeunesse pour l'ancien probablement.

- Vous marquez un point, j'en suis navrée, tout est de ma faute de ce côté. Mais nous apprenons jusqu'à la fin paraît-il, à vous aussi peut-être que cet homme vous enseignera quelque chose.

Arya le remercia une seconde fois pour ses soins mes ses paroles loin d'être rassurantes ne lui laissa alors qu'une issue.

- Je vois. Malheureusement je n'aurais que très peu de temps devant moi, je vais devoir partir dans l'heure. Je risque une infection malgré vos soins, je suppose toutefois ?
avatar
Arya Krüger

Baguette : Prunellier, Vélane

Feuille de personnage
Affinité Magique:
141/200  (141/200)
Volonté:
127/150  (127/150)
Statut: Chasseuse de Créatures Maléfiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dengfeng, Province du Henan, Chine, 1947

Message par Tiang Ning le Jeu 26 Juil - 22:41

- La vie finira par vous y forcer, profitez.

Il ne semble pas la juger, comme toujours.

- Une faute ? Je ne me souviens pas avoir employé ce terme. Chercher des fautifs est une vaine occupation, si vous partez par là alors je suis fautif de vous avoir ouvert ma boutique à Londres car sans ça rien ne serait arrivé, mais peut-être serai-je mort en tombant dans ma cuisine ? Personne ne peut se vanter d'avoir toutes les clefs du destin.

Il réfléchit longuement aux différentes applications des plantes utilisées.

- Si vous traînez à vous faire soigner, oui. Ce genre de soins doivent se changer tous les jours, j'ai utilisé trois plantes antiseptiques afin de combiner les effets, de plus je vous ai appliqué la totalité de la solution. Cela devrait être suffisamment puissant.

Le vieil homme commençait à connaître la jeune femme, il aurait pu lui donner le reste à part, mais son instinct lui disait qu'elle n'aurait peut-être pas l'occasion ou le temps de soigner sa main. Moins elle la montrait et mieux elle se porterait car on pourrait lui demander des comptes.


avatar
Tiang Ning


Feuille de personnage
Affinité Magique:
0/0  (0/0)
Volonté:
0/0  (0/0)
Statut: Moldu

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dengfeng, Province du Henan, Chine, 1947

Message par Arya Krüger le Jeu 26 Juil - 22:53

- Et vous de votre côté profitez donc de quelques jours de tranquillité sans ma présence, vous en aurez besoin avec toutes ces mésaventures. Le voyage sera long pour nous tous.

Moins de son côté certes mais devoir supporter sa blessure tout du long ne sera pas non plus une partie de plaisir. Un long périple lui tendait les bras. Alors elle se leva afin de rassembler ses propres affaires et se diriger vers la porte ensuite.

- Nous nous reverons dans quelques temps j'espère. Je dois partir désormais, adieu.

Leur retrouvailles n'auront finalement duré que peu de temps, Arya ferma la porte derrière ses talons lorsqu'elle s'en alla pour de bon cette-fois.
avatar
Arya Krüger

Baguette : Prunellier, Vélane

Feuille de personnage
Affinité Magique:
141/200  (141/200)
Volonté:
127/150  (127/150)
Statut: Chasseuse de Créatures Maléfiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dengfeng, Province du Henan, Chine, 1947

Message par Tiang Ning le Ven 27 Juil - 0:01

- Soyez en sûre jeune femme.

Il referme les yeux puis rajoute quelque chose avant que la porte ne se referme, trahissant une légère inquiétude quant à l'état de santé de la jeune femme à laquelle il s'était attaché durant toutes ces années..

- Oh... et faite attention sur la route, je n'ai qu'une apprentie.

Le calme reprend ses droits dans cette chambre d'hôtel, aucun doute qu'elle était débrouillarde et qu'elle saura repartir comme elle était venue, il ne pouvait rien faire de plus pour elle jusqu'à son retour en Grande-Bretagne.
avatar
Tiang Ning


Feuille de personnage
Affinité Magique:
0/0  (0/0)
Volonté:
0/0  (0/0)
Statut: Moldu

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dengfeng, Province du Henan, Chine, 1947

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum