Small Heath, Birmingham

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Small Heath, Birmingham Empty Small Heath, Birmingham

Message par Ozymandias Galloway le Ven 20 Juil - 18:19

Ozymandias était couché sur son lit depuis plusieurs heures. Face à lui, la petite fenêtre de sa chambre lui permettait d'observer le ciel brumeux de la cité ouvrière. Il restait souvent immobile à observer l'extérieur, écoutant attentivement le fracas des marteaux et les cris des travailleurs. Mais aujourd'hui, c'était un peu différent, le jour qu'il avait longtemps attendu s'approchait à grands pas.

A coté de lui, sur une frêle table de chevet en bois, était posé la lettre de Poudlard. Il l'avait reçu quelques jours auparavant, mais il avait gardé cette information pour lui. Oz savait pertinemment que son père redoutait ce jour autant que lui l'attendait impatiemment.

Maxenss Galloway était un moldu natif de Birmingham, un simple ouvrier fatigué par la vie et par la guerre qui venait de s'achever. Il avait rencontrer Selyna Galahad par hasard. Et très vite il avait repérer qu'elle était une femme différentes des autres. Ils partageaient beaucoup ensemble, et c'est tout naturellement que Selyna lui révéla qu'elle était une sorcière, issu d'une riche famille de sorciers. Cette information ne perturba pas Maxenss qui accepta la chose assez facilement. Le temps passa et ils décidèrent de se marier, mais la famille de Selyna refusa de reconnaitre le mariage de leur fille avec un moldu. Le couple marié vécu donc dans la pauvreté du quotidien de Maxenss, et quelques années plus tard, ils eurent un enfant : Ozymandias, Oz comme ils l'appelaient. Ils vécurent un quotidien simple ensemble, jusqu'au jour où les bombardement de la Lufftwaffe tuèrent Selyna, laissant son mari et son enfant seul. Apprenant la nouvelle, la famille Galahad promis tout de même à Oz de lui payer ses études à Poudlard, lorsqu'il aurait l'âge, en souvenir de leur fille.

" Oz ! "
Le silence fut déchiré par ce cri venu du bas de la maison. Oz se leva et descendit l'escalier grinçant pour arriver devant sa porte d'entrée. Son père portait une boite en bois de laquelle débordait des légumes, des salades et des fruits.

"J'ai réussi à nous avoir quelques trucs en plus !" s'exclama Maxenss, "allez aide moi à ranger ça"

Oz l'aida sans répondre, il ne parlait que très peu, et était d'un naturel impassible et peu émotif, sauf lorsque d'autres gamins le cherchait. Il y avait quelques jours encore, deux autres enfants l'avait insulté sans raison, comme le font souvent les enfant. Il ne leur avait pas répondu, mais une évocation de sa mère avait suffit à le faire sortir de ses gonds, et à se jeter sur l'un des deux pour le rouer de coups de poing.

Père et fils rangeait les courses comme des denrés rares et précieuses ana les fins placards en bois, laborieusement fixés au mur. Maxenss brisa une nouvelle fois le silence : "Je suppose que ça y est, tu as reçu la lettre de ton école de magie.". Oz, répondit sans lui adresser un regard, d'une voix calme : "Comment tu le sais ?". "Je sais que c'est bientôt la rentrée, et tu as l'âge qu'il faut maintenant.". Après un silence, il continua : "Tes grands parents t'ont laissé une grosse somme d'argent, à Londres, pour que tu puisses acheter tes fournitures. Moi, je peux te payer le train jusqu'à Londres, puis tu devra te débrouiller.".

Oz était remonté dans sa chambre, il avait commencé à préparer sa valise, mais il s'était arrêter face à son miroir. Il se regardait droit dans les yeux, comme pour se tester. Ses yeux verts paraissaient encore plus profonds que d'habitude, et ses longs cheveux blonds semblaient plus flamboyant qu'à l'accoutumé. Il était heureux, il allait partir pour Poudlard.
Ozymandias Galloway
Ozymandias Galloway

Baguette : Mélèze, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Small Heath, Birmingham Left_bar_bleue94/200Small Heath, Birmingham Empty_bar_bleue  (94/200)
Volonté:
Small Heath, Birmingham Left_bar_bleue54/150Small Heath, Birmingham Empty_bar_bleue  (54/150)
Statut: Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Small Heath, Birmingham Empty Re: Small Heath, Birmingham

Message par Ozymandias Galloway le Sam 21 Juil - 15:18

Aujourd'hui, c'est le grand départ pour Oz. Sa nouvelle vie se profile à l'horizon, et il trépigne d'impatience à l'idée de devenir un véritable sorcier.

Il marche lentement au milieu des maisons de Small Heath, le quartier des usines. Dans le brouhaha ambiant, le jeune garçon prend de grandes inspirations, comme pour profiter une dernière fois d'un air familier qu'il a pourtant toujours détesté. Cet acte ressemblait en vérité plus à un adieu, car Oz savait qu'il ne reviendrait surement pas ici avant longtemps, et que plus rien ne serait plus jamais pareil.


Small Heath, Birmingham Image

Après quelques mètres, Oz entre dans une petite librairie. L'ambiance détonnait avec le reste du quartier, le mobilier était propre et classe, et même les quelques clients penchés devant les étagères semblaient venir d'un autre monde, plus riche. Le jeune garçon avance dans les allées en portant son épaisse valise au bout du bras. Puis il s'arrête machinalement devant une pile de livres et sans hésiter en ramasse un face à lui, comme s'il connaissait son emplacement par coeur. Il regarde la couverture un moment : "Les Troyennes" d'Euripide.

Ozymandias connait très bien ce livre, il avait lu cette pièce un nombre incalculable de fois, pour y étancher sa soif de connaissances mais aussi pour l'accompagner dans la solitude de l'enfance. Jusqu'ici il pouvait le louer dans la librairie contre quelques pièces, mais il allait partir et deux choix s'offrait à lui : Laisser ce livre ici, et devoir s'en passer pendant un an, ou l'emmener. Mais un emprunt d'un an était bien trop chère, et il ne donnerait pas un schilling de plus à ce libraire qui exploitait le soif de connaissances des pauvres.

En un instant, il tourne donc les talons et fait demi-tour, le livre en main. Mais à quelques pas de la porte, le vieux et gros libraire se poste devant lui pour lui barrer la route. Ni une ni deux, Oz attrape sa valise à deux mains tout en tenant précieusement le livre et court vers le libraire. Il le bouscule d'un coup d'épaule et sort de la librairie dans le fracas de la porte. Se relevant, le libraire tente pendant un moment de le suivre, mais Oz court comme un fou, un grand sourire aux lèvres. C'était très rare chez lui, mais aujourd'hui c'est le grand départ. Il est fin prêt.
Ozymandias Galloway
Ozymandias Galloway

Baguette : Mélèze, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Small Heath, Birmingham Left_bar_bleue94/200Small Heath, Birmingham Empty_bar_bleue  (94/200)
Volonté:
Small Heath, Birmingham Left_bar_bleue54/150Small Heath, Birmingham Empty_bar_bleue  (54/150)
Statut: Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Small Heath, Birmingham Empty Re: Small Heath, Birmingham

Message par Ozymandias Galloway le Mer 22 Aoû - 21:19

Un an qu'Ozymandias n'avait pas vu Birmingham. A la descente du train déjà, il avait marqué un temps d'arrêt, sentant à nouveau les vapeurs des usine et le smog caractéristique de Small Heath. Les rues grouillaient. Les ouvriers occupés traversaient la chaussée chaotique, portant d'étrange morceaux de métaux et fumant de transpiration. Ce spectacle était observé par des rangés d'hommes assis au devant les pubs, immobiles autour de grosses radios ingrates diffusant les tubes mélancolique de Billie Holiday. Et dans la boue les gamins jouaient joyeusement. Oz était chez lui.

https://youtu.be/CDBtJ8RF8ow

Après avoir traversé la rue d'un bout à l'autre, le jeune sorcier atteint la petite maison étriquée, clone de ses voisines par centaines, qu'habite son père. Comme toujours, la porte est ouverte, pour laisser y entrer les bruits caractéristiques de l'extérieur. Bruitage réconfortant, tintement rassurant, en somme un brouhaha familier, comme une berceuse un peu trop brutale. Le garçon passe la porte et dépose sa malle abîmée. Une tête sort de la cuisine, son père. Un homme rude, brutal, mais dont la carrure avait toujours eu quelque chose de réconfortant. Replaquant un torchon sur son épaule, l'homme attrape son fils de ses bras rudes.

- Comment vas-tu mon fils ?

Une question basique mais déjà appréciable de la part de cet homme de peu de mot. Il retourne à son activité aussitôt. Il ne parlera pas de magie. Ca avait toujours été un sujet proscris depuis la mort de la mère d'Ozymandias. C'est d'ailleurs à ce moment qu'Oz s'approcha du poêle en taule pour y regarder religieusement la photo qui y était posé. Sa mère était là, magnifique, à moitié camouflée de ses cheveux volants. L'instant est court, mais comme un recueillement, il parait éternel. La voix roque de Maxenss retentit.

- Est-ce que tu as mangé ?

Extirpé de son instant de prière, Oz se retourne pour aller s'assoir sur le seul et unique fauteuil de la pièce.

- Oui, j'ai mangé, merci.

Le désormais sorcier regarde son père d'un oeil différent désormais, et il sait qu'il en va de même dans l'autre sens. Oz était désormais pour Maxenss un rappel de sa femme, et Maxenss était pour Oz un rappelle de la cruauté de la vie des moldus. C'est là qu'il se rappelle ces réflexions horribles d'inconnaissance sur les sangs impurs, sur les moldus, sur ceux qui sont différents en somme. Le chant de Billie Holiday s'invite entre les murs de brique. Le silence est assourdissant.
Ozymandias Galloway
Ozymandias Galloway

Baguette : Mélèze, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Small Heath, Birmingham Left_bar_bleue94/200Small Heath, Birmingham Empty_bar_bleue  (94/200)
Volonté:
Small Heath, Birmingham Left_bar_bleue54/150Small Heath, Birmingham Empty_bar_bleue  (54/150)
Statut: Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Small Heath, Birmingham Empty Re: Small Heath, Birmingham

Message par Ozymandias Galloway le Mer 26 Sep - 17:57

Un jeune sorcier était revenu à Small Heath, comme tout les été. Mais cette fois, l'air chargé de la cité ouvrière lui brulait encore plus les poumons, laissant un arrière gout métallique, comme un recul devant les jours à venir. Au bout de la longue avenue l'adolescent avait laissé la porte de sa petite maison étriquée s'ouvrir sur une réalité qu'il redoutait. En un instant Ozymandias avait traversé le voile opaque qui séparait le monde de "chez lui". Un chez lui qui ne l'était plus en réalité. Plus depuis longtemps.

A la radio Sinatra chantait.
https://youtu.be/pMaLvaPKPOY

Maxenss Galloway, l'ouvrier bourru et musclé, arborant autre fois encore quelques cheveux blonds, cendré par le smog, avait arrêté de travailler. Au moins physiquement en tout cas. Une fois de plus, son existence ici ne pouvait pas s'évanouir, et ses camarades l'avait issé au rang de délégué syndicale, lui permettant de mettre de coté son activité d'ouvrier. Une nécessité maintenant, car quoi qu'il arrive, il ne travaillerait vraiment plus jamais. Le mal de ceux qui vivent de la sueur de leur front s'abattait régulièrement sur les hommes des usines BSA. Le cancer.

C'est ainsi qu'à son arrivé chez lui, le sorcier avait salué son père, assis dans son large fauteuil, feuilletant un journal froissé. Même ses petites lunettes semblaient rappeler la dégradation de son état de santé. S'en était suivit un échange de banalité typique d'une relation filiale plus que banal. Le quotidien avait doucement repris son cours, et le jeune Galloway s'était habitué au bruit métronomique de canne, et à la démarche boiteuse du vieil ouvrier. Comme d'habitude, Ozymandias prévoyait de rester le moins possible ici, et la situation de son père ne le faisait pas changer d'avis pour autant. Comme l'année dernière, le jeune homme se rendrait dans quelques jours à Londres, finir l'été chez son oncle.

Les jours passait, mais rien n'arrivait de nouveau. Seul le vieux poste de radio recouvrant les bruits de la vie ponctuait le regard d'Ozymandias, seul face à son miroir. Préférant se regarder, que regarder cet homme décrépir lentement, et tristement. Préférant l'abandonner, une fois de plus, comme il l'avait fait il y a deux ans.

Et à la radio, Sinatra chantait.
Ozymandias Galloway
Ozymandias Galloway

Baguette : Mélèze, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Small Heath, Birmingham Left_bar_bleue94/200Small Heath, Birmingham Empty_bar_bleue  (94/200)
Volonté:
Small Heath, Birmingham Left_bar_bleue54/150Small Heath, Birmingham Empty_bar_bleue  (54/150)
Statut: Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Small Heath, Birmingham Empty Re: Small Heath, Birmingham

Message par Ozymandias Galloway le Jeu 27 Sep - 15:00

Un sifflet se fait entendre. Le train va partir, et alors qu'il crache une épaisse fumée blanche recouvrant le quai, un jeune garçon embrasse son père. Une accolade solennelle pour celui qui l'avait éduqué, et aussi une dernière salutation à Birmingham. Ozymandias ne reviendrait pas avant longtemps. Il était mieux pour lui de rester le plus souvent possible à Londres. Cette décision il l'avait prise avec un accord de principe de son père, mais un accord tout de même. Il s'était éloigné du monde des moldus depuis longtemps. Ou peut-être n'en avait-il jamais fait partie. Pourtant, alors qu'Ozymandias tourne les talons vers le serpent de fer, il se promet qu'un jour il aidera ces gens-là. Des âmes simples mais pures, sans discrimination du sang, sans guerre, sans créature dangereuse, intrigues politiques et autres quêtes de pouvoir. Et lorsque que le pied de l'enfant se soulève du sol pour atteindre la marche du train, le temps s'arrête, comme en équilibre, dans une seconde entre deux mondes, coincé au milieu du passé et du futur. Un amour profond pour cet endroit lui parvient. L'instant passe, fugace, alors que les brumes nauséabondes de la cité ouvrière réconfortent une dernière fois le sorcier. C'est peut-être ça, la vraie magie.


Ozymandias est monté, la machine démarre, et la silhouette boiteuse de Maxenss Galloway disparait dans le paysage défilant. Le silence règne en maitre dans le wagon, comme le glas de la nostalgie. Et alors que Londres se rapproche à chaque seconde qui passe, Small Heath s'éloigne. Une fine larme tombe au sol. Il n'y en aura qu'une. Et ce sera la dernière.

Good bye home.
Ozymandias Galloway
Ozymandias Galloway

Baguette : Mélèze, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Small Heath, Birmingham Left_bar_bleue94/200Small Heath, Birmingham Empty_bar_bleue  (94/200)
Volonté:
Small Heath, Birmingham Left_bar_bleue54/150Small Heath, Birmingham Empty_bar_bleue  (54/150)
Statut: Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Small Heath, Birmingham Empty Re: Small Heath, Birmingham

Message par Ozymandias Galloway le Mar 9 Avr - 0:49

Silencieusement, une nuée d'épais flocons vient s'abattre sur le pavé. L'hiver bien installé, Birmingham s'était vétu d'un manteau morne et clair en ce mois de décembre 1955. Et c'est dans la quiétude de ces rues désertes qu'un enfant du pays revenait sur les traces de son passé. Ozymandias, enmitouflé dans sa mongue et épaisse robe noire, arpentait des chemins qu'il connaissait encore à la perfection.

Un train l'avait mené jusqu'à la ville industrielle, dans une lenteur inquiétante. A vrai dire, le sotcier se demandait si la longueur du voyage ne venait pas de son appréhension de revenir finalement ici. Le jeune Galloway avait alors passé le trajet à observer la campagne défilé de l'aitre coté du carreau, redoutant le moment fatidique où il devrait descendre du train. Après avoir posé le pied sur le pavé rugueux, il s'ètait instinctivement dirige vers Small Heath, le retard bas, sous une capuche noire, comme un condamné vers la potence. Peu à peu, les routes ouvragés laissait place aux chemins de terre, aix devantures de pub, et aux usines fumantes. Sans aucune surprise, il avait pénétré dans la rue des habitations ouvrière en y découvrant une allée vide et silencieuse où seulement quelques chats miteux l'observait du haut d'un muret.

D'un pas lourds il avait finalement atteint la porte de la maison de son enfance. Un hrincement, et une porte qui s'ouvre, et son œil désormais adulte balaya la pièce principale. Tout était différent. La maison qui n'était plus habité depuis qu'Ozymandias n'avait pu revenir ici sentait la mort a plein nez. Son père n'avait pas périt ici mais le qouvenir de son être maintenant parti embaumait le lieu d'une étrange et nauséabonde présence. Les meubles, cachés pudiquement sous des toiles blanches, paraissait eux même fuir de leur présence visible l'ambiance de la petite maison. Le sotcier monta à l'étage, sans même observer longuement la pièce, et il se rendit vers sa chambre.

Là, comme sirvivant des décombres, il retrouvait ses quelques effets. Une photo de sa mère, une bague de métal ouvragé, et un petit journal griffonné. Assis sur le lit d'enfant qui bordait le mur gauche, et passa en revu les trois objets. Puos, après un moment, il sorti de sa poche intérieure un livre jaunit qu'il n'avait jamais quitté. Et sans un mot, il plaçait tout les objets dans une corbeille qui trainait là. Baguette en main, il la fit prendre feu, informumant un sortilège, laissant apparaître sous sa capuche un visage sombre et sans expression. Éclairé par le feu qui consumait son enfance, il resta en recueillement quelques instants puis disparu comme il était venu.

Ses pas l'éloignèrent alors de la maison. Il ne la vendrait pas, ne la fermerait pas, la laissant, porte ouverte, aux voyageurs qui s'y rendrait, la comblant d'assez d'histoires pour oublier ce qu'elle fut autrefois. Puis il quitta Birmingham, sans regarder en arrière.
Ozymandias Galloway
Ozymandias Galloway

Baguette : Mélèze, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Small Heath, Birmingham Left_bar_bleue94/200Small Heath, Birmingham Empty_bar_bleue  (94/200)
Volonté:
Small Heath, Birmingham Left_bar_bleue54/150Small Heath, Birmingham Empty_bar_bleue  (54/150)
Statut: Sorcier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Small Heath, Birmingham Empty Re: Small Heath, Birmingham

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum