Poole, dans le Sud de l'Angleterre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Poole, dans le Sud de l'Angleterre

Message par Narrateur le Sam 11 Aoû - 23:59

Ville éminemment portuaire, autrefois réputée pour son commerce florissant, Poole a subi, comme nombre d'autres villes, les affres de la seconde guerre mondiale. Désormais, ruines et citoyens pauvres et démunis se partagent les terres, et bien que le royaume ait des idées d'exploitation pour cette petite cité côtière, les gravats et autres débris sont encore nombreux sur les propriétés bradées par leurs propriétaires désireux de faire leur vie ailleurs.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poole, dans le Sud de l'Angleterre

Message par Harald Brigham le Dim 12 Aoû - 0:37

Le Directeur des Gryffondor avait d'autres impératifs, et il s'était écoulé une semaine avant qu'il ne se rende à Poole : ni sur un balai, ou en transplanant, mais bel et bien à bord d'une voiture, une Berline Sport SS Jaguar de 1937. Pas de costume militaire cette fois, mais un costume trois pièces classique et des chaussures en cuir, plus discret. Après avoir tourné dans la ville à la recherche du dernier hôtel encore debout, il s'est finalement garé à proximité de celui-ci.
avatar
Harald Brigham
________________
________________

Baguette : Prunellier, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
170/200  (170/200)
Volonté:
150/150  (150/150)
Statut: Professeur de DCFM

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poole, dans le Sud de l'Angleterre

Message par Narrateur le Dim 12 Aoû - 0:43

Au cours de sa pérégrination, il aura pu remarquer l'évidence décrite de ces ruines et de ces symptômes que la guerre laissait derrière elle. La misère, l'infortune et le dépeuplement de la zone était évident, et pas un chat n'état visible à l'horizon lorsqu'il se présenta sur le parking de l'hôtel, pas très loin du bord de mer. En revanche, devant l'entrée de ce dernier, une femme en tenue de travail, pour le compte de l'hôtel, fumait une cigarette en observant le nouvel arrivant d'un air quelque peu intrigué.

La trentaine, l'air avenant et l'allure sportive, elle s'interrogeait sur la raison d'une telle visite alors que plus personne ou presque ne venait s'aventurer ici sans motifs bien précis, outre les quelques badauds tombant parfois en panne et attendant la réparation de leur véhicule au sein du garage présent à la sortie de la ville.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poole, dans le Sud de l'Angleterre

Message par Harald Brigham le Dim 12 Aoû - 1:07

Ce n'était pas la première fois qu'Harald constatait le désastre apporté par la guerre, mais à son âge il espérait que ce soit la dernière, sans trop y croire pourtant considérant l'ombre qui s'étendait encore sur l'Europe.

Éloignant ses pensées de lui, il s'extrait d'une voiture qui malgré ses 12 ans d'existence, restait jeune comme au premier jour car trop peu usitée.


- Madame. Il avait repérée l'employée, et la salue tout en fermant la portière, avant de s'approcher. Se pourrait-il que le responsable de cet établissement soit présent ?
avatar
Harald Brigham
________________
________________

Baguette : Prunellier, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
170/200  (170/200)
Volonté:
150/150  (150/150)
Statut: Professeur de DCFM

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poole, dans le Sud de l'Angleterre

Message par Narrateur le Dim 12 Aoû - 1:09

- Non, mais vous venez d'adresser la parole à sa fille. Que puis je faire pour vous ?

Son comportement était tinté d'une nonchalance, sans pour autant être insolente. Elle souriait, affable, et intriguée par cet homme qui lui paraissait différent, bien différent de la clientèle qu'elle avait l'habitude de recevoir ici.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poole, dans le Sud de l'Angleterre

Message par Harald Brigham le Dim 12 Aoû - 1:29

- Harald Brigham.

En disant cela, le professeur sort de la poche de son costume son portefeuille pour le lever devant son interlocutrice, dévoilant sous un plastique sa pièce d'identité, et sous un autre sa carte de la British Army.

- Au service de sa Majesté.

Avec cette démonstration, ses manières, son habit et sa voiture, la femme pouvait s'imaginer n'importe quoi à son sujet, et c'était exactement ce qu'il cherchait à produire.

- Je suis à la recherche d'un couple, qui est passé dans votre hôtel il y a de nombreuses années.
avatar
Harald Brigham
________________
________________

Baguette : Prunellier, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
170/200  (170/200)
Volonté:
150/150  (150/150)
Statut: Professeur de DCFM

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poole, dans le Sud de l'Angleterre

Message par Narrateur le Dim 12 Aoû - 1:34

- J'imagine bien qu'il ne s'agit pas d'un couple ayant passé ses vacances en amoureux parmi les ruines fumantes que ces chiens de nazis ont laissés derrière eux.

Réplique t'elle avec un léger sourire, avant d'écraser sa cigarette sur le sol.

- Elizabeth Lund, enchantée, Monsieur Brigham. Je ne sais pas vraiment si je peux vous aider, en revanche, notre comptabilité et nos archives ont prit un sacré plomb dans l'aile quand les obus ont frappés. La mairie de la ville a même été entièrement détruite, donc j'imagine qu'on est pas à plaindre. Vous avez des informations sur ce couple ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poole, dans le Sud de l'Angleterre

Message par Harald Brigham le Dim 12 Aoû - 1:41

- Probablement pas, puisqu'ils avaient l'air décidés à quitter le pays.

Une conclusion qui s'imposait avec ses découvertes récentes. Harald assiste à la fin de vie de la cigarette, et au début de vie d'un mégot, avant de revenir à son vis-à-vis.

- Enchantée, Madame Lund.

Il écarte le bras comme pour l'inviter à passer devant, en bon gentleman et surtout parce qu'elle connaissait le chemin, à l'inverse de lui.

- Il était polonais, et elle était française. Enceinte. Avec un peu de chance, l'un d'eux portait le nom " Sobeck ". Ce devait être en 1932, ou 1933.
avatar
Harald Brigham
________________
________________

Baguette : Prunellier, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
170/200  (170/200)
Volonté:
150/150  (150/150)
Statut: Professeur de DCFM

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poole, dans le Sud de l'Angleterre

Message par Narrateur le Dim 12 Aoû - 2:03

Elle s'engouffra à l'intérieur, précédent le militaire et l'accueillant dans un hall d'entrée résolument cosy, sans pour autant que le luxe n'exhale des décorations de l'endroit. C'était un endroit abordable, mais assez confortable pour avoir l'impression d'obtenir un privilège en y vivant, même pour quelques nuits.

- Oh !

Elle se retourna soudainement, comme frappée par la foudre, en entendant le récit de son interlocuteur.

- Ce vieux couple ! C'est celui de mon enfance ! Enfin, je veux dire, c'est celui qui m'a obsédée pendant mon enfance ! Ils semblaient tellement bizarre ! Vous savez, des étrangers, même avant la guerre, je n'en voyais pas beaucoup, alors entendre un Polonais en robe se faire insulter par une française qui menace de le transformer en bidet, c'est quelque chose d'assez fascinant, pour une petite fille.

Elle avait un grand sourire aux lèvres, comme si elle avait attendu de pouvoir parler de ça toute sa vie, sans grand succès.

- Ne bougez pas, j'ai un vieux carton d'affaires où j'ai regroupé mes petites enquêtes de l'époque, ils doivent être dedans, avec l'homme qui avait perdu son oeil de verre dans la cuvette des toilettes de sa chambre !

Elle eut un rire léger, et planta tout net son invité en montant à un escalier, quatre à quatre, duquel elle redescendit de longues minutes plus tard, un lourd carton dans les bras qui la faisait vaciller sous son poids. Elle le posa sur le comptoir, et souffla sur le couvercle pour chasser la poussière, avant de l'ouvrir doucement.

- Vous savez, j'ai toujours trouvé que ce couple était le plus bizarre de tout ceux qu'on avait eu. Des fois, l'évidence, elle s'impose à vous sans que vous trouviez à redire. Malheureusement, mon père n'a jamais rien voulu savoir. "C'est leurs affaires, arrête d'espionner les clients" qu'il dit souvent. En attendant, il sera vert quand je vais lui dire que ça va servir à quelqu'un ! Tenez, jeter un coup d'oeil directement, cela ne me dérange pas, tant que vous n'abîmez rien.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poole, dans le Sud de l'Angleterre

Message par Harald Brigham le Dim 12 Aoû - 2:24

Harald venait d'obtenir confirmation sur deux choses : les parents d'Emma étaient passées par ici, et ils étaient tous les deux sorciers ; même si leur attachement à la valeur du sang, soulignée par la directrice de l'hôpital, laissait peu de place au doute.

- Vous n'êtes pas la première à me souligner leur étrangeté.

Des gens très peu discrets, voilà qui l'arrangeait en tout cas pour son investigation. Il ne fait rien pour la retenir lorsqu'elle s'éloigne, mais ne se gêne pas pour admirer ses courbes sportives tandis qu'elle grimpe les escaliers.

Durant les quelques minutes qu'il passe seul, son esprit s'évertue à imaginer la déconvenue d'un homme perdant son œil-de-verre dans des toilettes, et comment l'affaire avait été résolue, jusqu'à ce qu'Elisabeth ne revienne.


- Je vais faire attention, promet-il en se penchant sur la boite, jetant de temps en temps un œil à la jeune femme qui semblait très excitée par tout ceci.
avatar
Harald Brigham
________________
________________

Baguette : Prunellier, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
170/200  (170/200)
Volonté:
150/150  (150/150)
Statut: Professeur de DCFM

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poole, dans le Sud de l'Angleterre

Message par Narrateur le Dim 12 Aoû - 2:39

A l'intérieur du carton, Harald peut observer quelques liasses de courrier, d'anciennes photos jaunies, et autres vêtements assez étranges, pour des moldus en tout cas, puisque robe de sorcier et autre chapeau pointu miniature tronait au fond du carton.

- Ils ont disparus sans laisser de trace, et surtout, sans régler leur note. Ca a fait le tour des journaux locaux et la police les a cherché, sans succès. Ils sont peut être rentrés chez eux, il y a leurs adresses respectives dans les courriers qu'ils recevaient ici.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poole, dans le Sud de l'Angleterre

Message par Harald Brigham le Dim 12 Aoû - 2:44

- La police vous a permis de garder tout ça ?

C'est à la robe de sorcière qu'il s'intéresse le premier, fouillant les poches de celles-ci avant de se tourner vers les courriers, à la recherche de l'adresse en question.

- Ils n'imaginaient sûrement pas que quelqu'un reviendrait 16 ans plus tard.
avatar
Harald Brigham
________________
________________

Baguette : Prunellier, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
170/200  (170/200)
Volonté:
150/150  (150/150)
Statut: Professeur de DCFM

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poole, dans le Sud de l'Angleterre

Message par Narrateur le Dim 12 Aoû - 3:08

- Oh, ma mère était chargée de l'enquête, paix à son âme, alors j'ai juste récupéré ce qui me revenait de droit quand l'enquête fut classée sans suite.

La robe de sorcier ne révèle rien dans sa fouille, mais en revanche, Harald peut remarquer un symbole affublé dans le dos du vêtement qui appartenait très probablement à la femme, vu la coupe du tissu.


Sans doute que les connaissances du directeur des lions lui permettront toutes sortes de théories, et les lettres qu'il parcourut du regard eurent vite fait d'en conforter certaines, et d'en infirmer d'autres. Alors qu'il pose les yeux sur la seule lettre adressée à un certain Pavel Dominikovski, Harald peut lire ceci :

"Cher Fils,

Navré de te l'apprendre ainsi, à cette période qui devrait être faite de félicité pour toi, mais ta mère nous a quitté. La maladie n'a jamais quitté son corps, et c'est finalement son âme qui l'a fait ce matin. Ses derniers mots furent pour toi, et pour Anna. Elle espérait que la vie qu'on lui prenait, était requise pour offrir celle que vous alliez accueillir. Elle m'a supplié d'essayer de te faire changer d'avis, mais je sais pertinemment que c'est sans espoir. Prévoir, avant même sa naissance, d'abandonner votre enfant pour l'éprouver à la dureté de la solitude et ainsi la rendre plus forte, plus digne, et plus imperméable au monde extérieur afin d'en faire un symbole d'union entre nos deux familles est une infamie. Anna a peut être su te convaincre, à l'aide de sa famille, mais jamais je ne tolérerai tel comportement. Aussi, alors même que je dois enterrer ma femme, je dois dire adieu à mon fils unique. Car si tu oses abandonner cet enfant, cela signifie que je n'ai plus de fils dès l'instant où tu auras trahis les valeurs et les traditions de notre famille. Je ne m'épancherais pas une nouvelle fois dans un courrier que je ne suis pas même certain que tu lises, sur les raisons qui me poussent à prendre cette décision, et sur les raisons qui devraient te pousser à ne pas prendre la tienne. Un peu de bon sens et d'autonomie dans ta pensée te ferait le plus grand bien, mon garçon.

Le coeur plein de regrets,
Ton père, Bartosz Dominikovski. "

L'adresse est indiquée au dos de l'enveloppe, mais avec la guerre qui a prit place entre temps, les probabilités que cet homme ait survécu, au même titre que cette adresse, sont infinitésimales.

- Cette lettre, c'est moi qui l'ai récupéré, au nez et à la barbe de la blonde ! Elle l'avait caché pour pas qu'il la lise, et je voulais lui donner discrètement, mais elle ne le quittait jamais d'une semelle, on aurait presque dit son otage, parfois.

Dans les autres courriers, Harald pu apercevoir à nouveau le symbole de la robe, à la fin de chacune des correspondances, comme une signature. Les lettres étaient adressées à une certaine Anna Barthélemy, provenant d'une adresse à Paris, et mentionnant, et c'est un objet qui pourrait plaire tant à Harald dans ses recherches qu'à Emma, un arbre généalogique étant en cours de constitution au moment de la rédaction.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poole, dans le Sud de l'Angleterre

Message par Harald Brigham le Dim 12 Aoû - 3:32

Le symbole était une triquetra, représentant chez les celtes la mère, la fille et l'aïeule et chez les sorciers la vie, la mort et la renaissance des trois forces de la Nature. Mais pourquoi il revenait aussi souvent, cela restait un mystère.

- Si vous n'y voyez pas d'inconvénient, je vais garder cette lettre.

Les propos tenus par Elizabeth au sujet d'Anna concordaient avec ce qu'il y avait lu, à savoir qu'elle prenait les décisions au sein du couple, et que cela avait coûté à ce Pavel ses liens familiaux.

Ne s'attendant pas à de protestation, il plie le papier et le range dans sa poche.

- J'ai deux dernières questions, Madame Lund.

Harald marque une pause étudiée, fermant la boîte avec son couvercle. Même un homme de sa stature aurait besoin d'une autorisation pour transplaner à Paris, et il ne l'obtiendrait pas avant demain au moins, libérant sa soirée.

- A quelle heure ferme cet hôtel, et êtes-vous déjà montée dans une Jaguar ?
avatar
Harald Brigham
________________
________________

Baguette : Prunellier, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
170/200  (170/200)
Volonté:
150/150  (150/150)
Statut: Professeur de DCFM

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poole, dans le Sud de l'Angleterre

Message par Narrateur le Dim 12 Aoû - 3:41

- Bien, bien, mais... Pourquoi vous vous y intéressez, si ce n'est pas indiscret ? J'aimerais bien en apprendre plus sur cette histoire, et très sincèrement, vous êtes désormais bien le seul moyen que j'ai de réaliser mes anciennes ambitions d'enfant passionnée qui voulait se destiner au journalisme.

Elle haussa ensuite subtilement les sourcils à sa question, les joues rosissant très légèrement. Quand bien même elle puisse se méprendre, entendre pareille interrogation était flatteur, et agréablement différent, sortie de la bouche d'un homme respectable et respectueux, plutôt que dans celle d'un pêcheur ivre mort et déjà a moitié nu, qu'elle devait elle même sortir de l'établissement les soirs où son père n'était pas là.

- Vous savez, avec les dégâts qu'il y a eu en ville, disons simplement qu'il ne ferme jamais vraiment, et qu'il n'ouvre jamais vraiment non plus. Bien peu de monde fait un transit ici, et actuellement, comme vous avez pu le constater, peut être, je suis la seule âme qui vive entre ces murs, et je ne doute pas que cela reste ainsi pour les prochains jours. Pour ce qui est de la Jaguar, je répondrais simplement que le moyen de locomotion le plus luxueux que j'ai dû emprunter ces dernières années, c'est un cheval qui m'a malheureusement quitté l'été dernier.

Son regard se para quelques instants d'une certaine émotion, avant qu'elle ne finisse par esquisser un discret sourire en répondant à son invité.

- Mais si il s'agit d'une invitation, je l'accepte bien volontiers.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poole, dans le Sud de l'Angleterre

Message par Harald Brigham le Dim 12 Aoû - 4:18

- C'est la Couronne qui s'y intéresse. Vous comprenez que je ne puisse pas m'étendre sur le sujet.

Surtout parce qu'il serait difficile d'expliquer qu'il s'agissait de sorcier, et aussi car il ne souhaitait pas s'enfoncer d'avantage dans un mensonge, question de bon sens.

- Espérons que la ville soit rebâtie rapidement, dans ce cas.

Il regarde comme sa montre comme s'il avait d'autres choses à faire, rendant le temps qu'il lui accordait d'autant plus précieux, ou du moins le croirait-elle. Une vieille astuce.

- Disons 19h30. A tout à l'heure, Madame Lund.

Harald reviendrait à l'heure convenue pour récupérer la dame. Le reste appartenait à l'histoire.
avatar
Harald Brigham
________________
________________

Baguette : Prunellier, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
170/200  (170/200)
Volonté:
150/150  (150/150)
Statut: Professeur de DCFM

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poole, dans le Sud de l'Angleterre

Message par Narrateur le Dim 12 Aoû - 4:25

A l'histoire même.

Le lendemain, l'émérite voyageur est libre de ses décisions. Il pouvait se rendre à l'une des adresses indiquées, ou voir même rentrer à Poudlard, considérant sa requête satisfaite, pour laisser à son élève la finalité de ces enquêtes. Ou bien alors pouvait il la mener jusqu'à cette famille possiblement installée à Paris.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Poole, dans le Sud de l'Angleterre

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum