Hollowgate, pointe nord des Highlands

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hollowgate, pointe nord des Highlands

Message par Pandora Melmoth le Ven 7 Sep - 19:58

"The stars are not wanted now : put out every one ;
Pack up the moon and dismantle the sun ;
Pour away the ocean and sweep up the wood.
For nothing now can ever come to any good."






Telle était l'âme de ces lieux désolés. L'herbe était haute et desséchée, elle se fondait au lointain ciel poussiéreux, dans un horizon coupé de pierre cendrée. L'hégémonie du morne s'étalait jusque dans l'absence notoire de toute irrégularité ; les arbres ici ne vivaient pas, les étoiles là-haut ne perçaient pas la chape exsangue, il n'y avait goutte dans quelconque sillon. La brume et le froid asseyaient le plus clair de leur temps une hégémonie rigoureuse, et assuraient la prospérité de la perdition. L'hiver, la neige recouvrait de son manteau doucereux cette ésotérique vallée. Une fourrure d'albâtre doublée de famine apportait le repos aux animaux sauvages les plus vieux, dans une sérénité inégalée. L'été, quand il osait poindre, l'astre principal ne faisaient qu'apporter là une teinte jaunâtre et délavée, qui envahissait par bribes cet espace singulier. Il n'y avait aucun mouvement, si ce n'est celui du vent, une simple onde fantomatique dont la caresse venait chérir ces lieux.

Un regard qui échouerait là n'aurait à voir que sa propre solitude, et à plonger dans son for intérieur pour y espérer trouver enfin quelque chose. Si d'aventure cependant, un tel regard osait affronter le néant sous ses yeux, la pareille lui serait rendue. Au loin trônait un arche creusé dans une muraille, qui d'un œil unique gravé, jugeait l'éternité d'un air inquisiteur. Mais seule une infime minorité d'initiés étaient dignes de l’œil : un profane pourrait le voir, mais jamais ne le remarquerait. Seul un sentiment d'angoisse l'accablerait, pour le pousser à retourner dans la lande. Seul un sorcier pouvait espérer soutenir le regard mordant de la lumière...


On l'appelait Hollowgate.












S'il ne donnait à première vue que sur la continuité de ces terres mortes, la traversée réservait quelques surprises. Dès la muraille passée, la brume se dissipait peu à peu. La palette se chargeait alors de glauque, de bouteille et d'absinthe. Ces tons assombris encore par la cime de divers saules pleureurs, étaient ceux d'un oasis. Un marécage luxuriant par endroit pavé de pierre recouvrait l'enceinte. L'été, des lucioles volaient en masse entre les buissons ; à l'unisson avec quelques lanternes pendues dans des recoins intrigants et sans logique vraisemblable, qui se ballottaient au gré d'on ne savait quoi. La masse végétale compact d'arbres ne permettait pas de distinguer l'au delà de la bourbe. Mais des pierres plates moussues étaient disposées dans les mares en guise de passage vers l'inconnu. Le chant des crapauds sur les nénuphars avait quelque chose d'envoûtant, une dissonance mélodieuse qui guidait le pas comme un compagnon de longue date.

Plus loin, la végétation se faisait moins dense, et l'eau de plus en plus présente, de plus en plus insondable. Des structures de pierre délabrées commençaient à émerger des fonds marins, de-ci, de-là. Des portes scellées, semblait-il. Des statues trônaient à leurs côtés, couvertes de lierre et de mousse. Des femmes nues portant des jarres, peut-être des danaïdes. Un homme à la beauté incomparable, affublé d'ailes de chauve-souris. D'autres encore représentaient des patriarches en tunique. Des inscriptions semblaient indiquer leur nom, mais elles étaient vétustes. "Mel..." distinguait-on par endroit.

Au début anarchique, leur placement se faisait de plus en plus régulier, formant un couloir. Les petites pierres devenaient un véritable pont, et ce n'est que lorsque la végétation disparaissait enfin que l'on se rendait compte que ce pont traversait un lac ; un immense rivage noir enclavé entre des montagnes. Le pont était à peine surélevé de quelques centimètres par rapport au niveau de l'eau. Quelques "portes" étaient parfois encore visibles. Leurs angles dépassaient de l'étendue aqueuse, comme arrachés de leur socle. La légende raconte que naguère, un gigantesque Basilic vivait dans ces eaux et le réseau souterrain que les structures renfermaient.

Au milieu de ce lac, une île assez large. Sur cette île, un château étonnamment bien entretenu. Il y avait même de la lumière aux fenêtres.
avatar
Pandora Melmoth

Baguette : Ébène, basilic

Feuille de personnage
Affinité Magique:
89/200  (89/200)
Volonté:
54/150  (54/150)
Statut: Cursus du Dpt. de la CMI

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hollowgate, pointe nord des Highlands

Message par Pandora Melmoth le Ven 7 Sep - 20:06

Vendredi 23 Décembre 1949, 19h50.

Le lac était figé d'une couche épaisse de glace, qui enserrait l'île toute entière. Quelques lanternes avaient été disposées le long du chemin unique, en prévision de quelque chose. Mais cela restait discret au vu de la quantité de neige qui tombait ce soir-là.

La jeune héritière des Melmoth attendait tranquillement à l'arrière de la bâtisse, à l'endroit prévu. Elle revêtait un long manteau de plumes de corbeau, ainsi que nombre d'autres vêtements chauds. Mais malgré la rudesse du souffle d'Helios, elle se tenait là, sereine.
avatar
Pandora Melmoth

Baguette : Ébène, basilic

Feuille de personnage
Affinité Magique:
89/200  (89/200)
Volonté:
54/150  (54/150)
Statut: Cursus du Dpt. de la CMI

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hollowgate, pointe nord des Highlands

Message par Peter Vaughn le Ven 7 Sep - 21:10

Un manteau tout aussi sobre était posé sur ses épaules en plus de gants noirs habillant ses mains. Cette personne se décrivait d'un physique fin et élancé. Ses cheveux bruns étaient à peine désordonnés, en plus d'être mi-longs, et les traits de son visage étaient lourdement marqués par l'épuisement. Malgré cet aspect, il arborait une tenue qui se devait d'être irréprochable, et ses chaussures en cuir commençaient à faire quelques marques dans cette couche de neige, en quête de trouver la personne qui répondait au nom de "Pandora Melmoth". Cette dernière pourrait par ailleurs être surprise, puisque ce n'était non pas une femme qui était présente. Mais il n'y avait aucun doute, cette personne ne s'était pas perdue, loin de là.
avatar
Peter Vaughn


Feuille de personnage
Affinité Magique:
0/200  (0/200)
Volonté:
0/150  (0/150)
Statut: ???

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hollowgate, pointe nord des Highlands

Message par Pandora Melmoth le Ven 7 Sep - 21:17

La silhouette finit donc par apparaître aux yeux de Pandora. De larges cernes violâtres venaient les supporter, comme des lits douillets. Sa pâleur se serait presque fondue dans la poudreuse, mais la nimbe ténébreuse que formaient ses cheveux venait la contraster dans une splendeur froide.

La porteuse du flambeau se tenait droite, ses mains gantées jointes dans une presque prière au niveau de son bassin. Sa haute stature - près d'un mètre quatre-vingt trois - prenait dans une telle position toute sa majesté. Elle ne sourcilla pas, ni n'exprima rien malgré la surprise, toute de marbre qu'elle était. Il n'y avait aucun besoin d'être savant pour comprendre qu'homme ou femme, cette présence n'était pas anodine ou fortuite.

Elle salua donc l'homme comme elle aurait salué la femme, dans une cordialité austère. Sa main se tendit avec lenteur pour l'inviter à la serrer ; et sa voix retentit, lente et empreinte d'une sérénité morbide.


- Bonsoir, "Margaery". Tout du moins, je présume. Je vous souhaite la bienvenue sur le domaine des miens.

Son regard se planta dans celui de son interlocuteur, aussi profond qu'il était vide, mais délicat.
avatar
Pandora Melmoth

Baguette : Ébène, basilic

Feuille de personnage
Affinité Magique:
89/200  (89/200)
Volonté:
54/150  (54/150)
Statut: Cursus du Dpt. de la CMI

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hollowgate, pointe nord des Highlands

Message par Peter Vaughn le Ven 7 Sep - 21:29

L'absence d'émotion n'était finalement qu'un reflet de lui-même, c'était par ailleurs quelque chose qui venait conforter le jeune homme dans cette rencontre, il n'avait pas été envoyé ici pour rien. Il retira le gant de sa main droite avant de venir serrer celle de Pandora, puis il inclina légèrement la tête pour y présenter une forme de respect. La voix du jeune homme était basse et il fallait y prêter l'oreille pour entendre convenablement chacun de ses mots.

- Appelez moi simplement Peter...

Il remit son gant en détournant le regard afin de le poser sur le paysage.

- J'espère que cette ruse ne vous offense pas, "Margaery" est bien réelle, mais souffrante... elle ne peut donc pas quitter le manoir pour l'instant.
avatar
Peter Vaughn


Feuille de personnage
Affinité Magique:
0/200  (0/200)
Volonté:
0/150  (0/150)
Statut: ???

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hollowgate, pointe nord des Highlands

Message par Pandora Melmoth le Ven 7 Sep - 22:00

Ce qu'il pouvait voir était simple, des montagnes décharnées entourant le lac, qui formait une cuve. Cet endroit avait certainement été construit pour être difficilement prenable dans des temps reculés. La couleur blanche recouvrait absolument tout.

Pandora quant à elle, suivit vaguement le regard de l'homme, mais ne tarda pas à revenir vers lui. Enfin touchait-elle peut-être au but... En un sens, elle avait hâte d'en apprendre enfin plus. Elle l'observa avec étrangeté, mais sans plus d'expressivité.


- Peu m'importe. J'espère simplement avoir quelques réponses, cela fait des années que j'attend cet instant.

De la main gauche, elle désigna une entrée dans le mur du château. Il ne s'agissait pas d'une porte traditionnelle, certainement plutôt d'un passage dérobé.

- Veuillez me suivre, Peter. J'ai préféré vous faire entrer par ici, en supposant que vous ne voudriez pas rencontrer ma famille. En passant, je vous remercie d'avoir fait le déplacement. Je suis consciente que l'endroit n'a rien d'hospitalier, mais je souhaitais m'assurer qu'il ne s'agisse pas d'une rencontre vaine.

Dit-elle en s'engouffrant dans le passage pour l'y guider.
avatar
Pandora Melmoth

Baguette : Ébène, basilic

Feuille de personnage
Affinité Magique:
89/200  (89/200)
Volonté:
54/150  (54/150)
Statut: Cursus du Dpt. de la CMI

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hollowgate, pointe nord des Highlands

Message par Peter Vaughn le Ven 7 Sep - 22:18

Peter ne répondit rien, il ne laissait que le silence après avoir attardé son regard sur le paysage austère. Le signe de la main gauche ne lui avait cependant pas échappé, et il ne se fit pas attendre pour suivre les pas de la jeune femme. À vrai dire, il semblait bien plus intéressé par le paysage et la bâtisse que par la voyageuse d'outre-tombe, mais fallait-il vraiment se fier aux apparences?

- Vous êtes bien aimable. J'espère que ma présence en ces murs ne perturbera personne.

À son tour, très curieux de ce qu'il découvrira de cette bâtisse, Peter s'engouffra sans une once d'hésitation dans le passage.
avatar
Peter Vaughn


Feuille de personnage
Affinité Magique:
0/200  (0/200)
Volonté:
0/150  (0/150)
Statut: ???

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hollowgate, pointe nord des Highlands

Message par Pandora Melmoth le Ven 7 Sep - 22:58

Le passage parut se refermer derrière eux avec un bruit de glissement sourd, mais il était déjà bien tard pour voir quoi que ce soit. Les deux protagonistes évoluaient dans un couloir de pierre sombre, rongé par l'humidité. Le froid était encore pénétrant, il rongeait jusqu'à l'os et laissait s'échapper des lèvres de Pandora un mince filet de buée à intervalle régulier.

Du bout de sa baguette, elle éclairait d'une lueur volontairement assez faible l'allée. Ils finirent par déboucher sur un escalier ascendant, mais Peter avait eu l'occasion de constater que quelques autres passages existaient, dont un qui s'enfonçait dans les profondeurs.

La jeune femme commença à le gravir, avec précaution. Les marches étaient abruptes, rèches et glissantes. Néanmoins, elle ne formula aucun avertissement à leur propos. D'ailleurs, elle ne dit rien de tout le trajet. La chaleur augmentait à mesure qu'ils escaladaient, et la marche commençait presque à se faire longue.

Mais finalement, Pandora s'arrêta, face à un mur, éteint sa baguette, et dans l'obscurité un bruit retentit. Le mur s'était enfoncé dans le sol, et à présent, une lumière pourpre s'engouffrait dans le couloir. D'un geste poli de la main, elle invita Peter à la suivre.

L'entrée secrète donnait sur une pièce étrange, une sorte de petite bibliothèque confortable au milieu de laquelle brûlait un brasero aux flammes pourpres. Divers encenses disposées au sol, en cercle, répandaient leurs fragrances exotiques dans l'air. L'ambiance était religieuse, l'endroit paraissait être un lieu de culte. Dans l'un des murs, une alcôve propice à accueillir une icône semblait... disposer d'un œil, vivant, de toute évidence. Mais la chose semblait endormie, voire même rêver. On percevait le mouvement de l’œil, sous la paupière close.

L'oracle ne s'attarda pas là-dessus, de toute évidence habituée. Elle gravit le petit escalier restant et ouvrit une porte ornée de motifs ésotériques. Celle-ci donnait sur un couloir large, à la décoration baroque. Les murs étaient ivres d'or, et de nouvelles statues semblaient surveiller les passants. Mais celles-ci étaient bien mieux entretenues que celles du marais.

Finalement, après quelques autres escaliers dans la même ambiance, la jeune femme installa son hôte dans une pièce qui semblait être une chambre d'hôte. Elle n'avait visiblement pas prévu de lui montrer la sienne. La chambre en question était assez large, et disposait d'un plafond étoilé. Bien que luxueuse, la décoration était ici plus simple, plus tranquille et cosy, dans des tons bleutés. Un feu grondait dans une cheminée, et un plat chaud était déjà servi sur un bureau, laissé là à sa disposition s'il en voulait bien.

Elle le fit entrer le premier, cette fois-ci, et le suivit à l'intérieur par la suite, avant de refermer la porte.


- Installez-vous à votre aise. Lui dit-elle simplement.
avatar
Pandora Melmoth

Baguette : Ébène, basilic

Feuille de personnage
Affinité Magique:
89/200  (89/200)
Volonté:
54/150  (54/150)
Statut: Cursus du Dpt. de la CMI

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hollowgate, pointe nord des Highlands

Message par Peter Vaughn le Sam 8 Sep - 13:13

La nature de Peter le poussait à s'interroger sur la bâtisse dans laquelle il venait de pénétrer. Son regard ne pouvait pas s'empêcher de disséquer chaque détail qui composait la demeure de Mademoiselle Melmoth. Lui-même n'avait pas pris la peine de se joindre à elle pour éclairer les lieux, il avait estimé que l'ébène de Pandora suffisait amplement pour ne pas trébucher sur un quelconque obstacle.

Ce sont les parfums venus d'une contrée lointaine qui vinrent l'arracher à son petit émerveillement. Mais ce moment de lucidité était éphémère, puisqu'il vit un étrange objet qui attisa davantage sa curiosité. Un œil qui paraissait à première vue au royaume des songes, mais qui pourtant demeurait actif et scrutait, peut-être, l'intrus qui venait d'entrer dans sa bâtisse. Toujours dans ce silence religieux, Peter monta l'escalier, derrière Pandora.

Après avoir traversé quelques passages qui persistaient à tenir Peter dans sa curiosité, ils arrivèrent enfin jusqu'à la chambre. Celle-ci lui était presque familière, il pouvait jurer sans hésitation qu'il avait déjà vu cette pièce quelque part, mais où et surtout quand? Ces questions resteront sans réponses pour l'instant, contrairement aux interrogations de Pandora qui pouvaient, d'un moment à l'autre, s'envoler sans mal.


- Merci.

Le jeune homme ne savait quoi dire d'autre. On venait de lui offrir une hospitalité qui lui paraissait bien trop généreuse, mais aux yeux de Pandora, cela était quelque chose de normal probablement. Après avoir retiré son manteau et, avec plus de délicatesse, ses gants, il posa ceux-ci contre la chaise du bureau sans pour autant s'y installer tout de suite. Son regard se posa sur la jeune femme, avec un air à peine intrigué.

- N'avez-vous pas faim?
avatar
Peter Vaughn


Feuille de personnage
Affinité Magique:
0/200  (0/200)
Volonté:
0/150  (0/150)
Statut: ???

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hollowgate, pointe nord des Highlands

Message par Pandora Melmoth le Sam 8 Sep - 13:57

Dans un mouvement lent, le visage de Pandora décrivit un simple "non". Elle retira également ses gants, puis sa veste de plumes et enfin une épaisse cape noire qu'elle revêtait en dessous. Les vêtements furent disposés sur un porte manteau à l'entrée, afin de les laisser sécher tant la neige avait eu le temps de les humidifier.

En dessous, une ample tunique de soie noire aux nombreuses dorures brodées recouvrait d'autres vêtements tout aussi sombres. Peter put constater qu'elle était svelte, sans doute mangeait-elle assez peu. Il était également notable qu'elle portait un pantalon, rentré dans ses bottes. Sans doute n'avait-elle pas eu envie de sortir par ce temps dans une tenue plus formelle.

La jeune étudiante alla face à la cheminée, et tira une chaise pour s'installer devant et se réchauffer les mains. Ce n'est qu'après un court silence, durant lequel elle sembla se délecter du bruit des flammes, qu'elle daigna répondre à l'oral à la question de son hôte.


- Il est rare que je mange le soir. De toute manière, quand bien même le voudrais-je, c'est mon repas que je vous cède ; afin de ne pas avoir à signaler la présence d'un invité.

Cachait-elle vraiment la présence de Peter aux siens ? Peut-être pouvait-il le croire. Mais pour quelqu'un qui connaissait Pandora et son dévouement sans faille à sa famille, la question aurait suscité un doute. Sans doute essayait-elle simplement d'amener un sentiment de sécurité et d'anonymat chez Peter. Dans tous les cas, si mise en scène il y avait, elle n'était pas mal amenée.

- Le chemin a dû être rude, ne vous privez pas pour moi. J'ai soif, cependant. Soif de réponses...

Dit-elle pour sous entendre sans le presser qu'elle désirerait en venir aux faits. Elle commença à l'aide d'un tisonnier à attiser le feu, laissant à Peter le loisir de manger, parler, ou les deux à la fois.
avatar
Pandora Melmoth

Baguette : Ébène, basilic

Feuille de personnage
Affinité Magique:
89/200  (89/200)
Volonté:
54/150  (54/150)
Statut: Cursus du Dpt. de la CMI

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hollowgate, pointe nord des Highlands

Message par Peter Vaughn le Dim 9 Sep - 3:04

Qui était-il pour se permettre de prendre le repas de celle qui venait de l'accueillir dans cette honorable demeure? Peter n'était pas convaincu par l'idée, mais cela était-il vraiment sage de refuser ce qu'on lui proposait? Trop de questions dans son esprit pour si peu finalement, c'est bien pour cette raison qu'il refusa pour l'instant de toucher à ce dîner qui ne lui était, d'origine, pas destiné.

- Sachez qu'il est important pour nous de bien se nourrir. L'état du corps influence grandement l'esprit.

Peter laissa par mégarde un faible soupir s'échapper de ses lèvres avant de s'installer au bureau. Il fit néanmoins pivoter la chaise pour observer la jeune femme, longuement, se posant une multitude d'interrogations. Forcément, la nature humaine se devait d'être curieuse et il s'y attendait de toute évidence, mais il prit un autre chemin et préféra ouvrir la discussion avec une première question à l'encontre de Pandora.

- Vos terres sont lointaines, mais elles en valent le détour. Permettez-moi avant tout de vous poser quelques questions... Qui êtes-vous?

La voix du jeune homme était parfaitement à son image: calme et presque reposante. On pouvait dire que sa présence était apaisante, mais il avait un physique qui avait la fâcheuse tendance d'être atypique. Cela lui valait parfois les regards insistants des personnes qu'il croisait dans les rues britanniques, qu'ils soient intrigués ou, pour les âmes un peu plus "spéciales", intéressés. Mais lui-même n'avait que faire de l'image qu'il renvoyait.
avatar
Peter Vaughn


Feuille de personnage
Affinité Magique:
0/200  (0/200)
Volonté:
0/150  (0/150)
Statut: ???

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hollowgate, pointe nord des Highlands

Message par Pandora Melmoth le Dim 9 Sep - 21:20

Pandora semblait plus absorbée par le feu qu'elle ne l'était par le physique de Peter, elle n'était pas vraiment du genre à se questionner sur la beauté des personnes. Elle bougea une petite bûche pour aider le feu à prendre dessus, et reposa le tisonnier avec délicatesse. La pièce n'était pas excessivement éclairée, et les ombres dansaient allègrement sur les murs bleutés et sur sa peau douce. Une ambiance plutôt cosy et tamisée qui contrastait avec le reste de la demeure régnait, il faisait bon.

Elle écouta son conseil sans grande réaction, puis se leva pour aller chercher un service à thé dans un coin. Elle enfila une paire de gants pour se protéger de la chaleur, et mit de l'eau à bouillir dans un petit récipient d'étain disposé dans l'âtre grondant. Quelques instants plus tard, elle égraina dans la théière une petite quantité de thé à la bergamote, et se mit à attendre que le liquide soit prêt.

Elle se tourna alors enfin vers son hôte, qui avait bien dû attendre patiemment qu'elle finisse pour espérer une réponse.


- Je ne m'affame pas, ne vous en faites pas. Dit-elle à voix basse. Elle laissa un petit temps durant lequel elle observa attentivement le regard de l'inconnu. Cela m'étonne, que vous posiez la question. Ne le savez-vous réellement pas, ou souhaitez-vous simplement l'entendre de ma bouche ?

Son ton serein avait quelque chose de plus reposant qu'ennuyeux, contrairement à ce à quoi l'on pouvait s'attendre en voyant son rythme lent. Quelque chose dans son intonation pouvait même lui donner un côté mystique, mais c'était une impression assez peu aisée à définir.

- Enfin... Je suis Pandora Melmoth, héritière du clan Melmoth, un monstre des temps passés aujourd'hui dormant dans l'oubli. Je suis donc garante de ses traditions et de leur perpétuation. J'ai fais mes études à Poudlard, dans la maison de Rowena Serdaigle, dont j'ai été la préfète sur mes dernières années de scolarité. Actuellement j'étudie le droit magique britannique, international, et de certaines grandes nations sorcières au Ministère de la magie, en vue d'intégrer la CMI. Et j'ai - comme vous le savez - une relation privilégiée avec la mort...

Elle laissa à nouveau un bref instant couler, puis retourna l'interrogation.

- Qu'en est-il de vous, Peter ?
avatar
Pandora Melmoth

Baguette : Ébène, basilic

Feuille de personnage
Affinité Magique:
89/200  (89/200)
Volonté:
54/150  (54/150)
Statut: Cursus du Dpt. de la CMI

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hollowgate, pointe nord des Highlands

Message par Peter Vaughn le Mer 12 Sep - 20:57

Si Peter le savait déjà ou non, cela était une autre question. Difficile de savoir s'il jouait franc jeu. Son regard n'avait pas quitté un seul instant la jeune femme. Il se posait également de nombreuses questions, encore et toujours, mais il fallait se montrer sage.

- Vos secrets sont bien gardés, Mademoiselle. Vous étiez tombée sur un Être qui garde les choses pour lui -ou du moins une partie- il y a de cela deux ans maintenant.

Le jeune homme jeta un bref regard sur le plat qui ne l'intéressait pas encore pour l'instant, afin d'identifier ce qui pourrait le nourrir.

- Le Ministère... J'ai entendu bien des choses sur leur agissement lorsqu'il était entre les murs de cette école. À-t-il connaissance de votre lien avec l'autre monde?

Appétissant ou pas, son regard s'était ensuite planté dans celui de Pandora, sans aucune once de méfiance ou d'animosité. Les autres détails de la vie de Pandora n'avaient rien d'extravagant, ou peut-être qu'elle gardait encore quelques secrets, ce qui serait tout à fait logique. Peter ne préféra pas s'avancer plus que ça, il n'était pas là pour épier et disséquer la vie de l'héritière.

- Peter Vaughn, le seul et unique membre d'une famille décimée par des idéalistes extrêmes. J'ai de nombreuses questions, puisque la rencontre d'une personne ayant ce lien intime avec l'autre monde est toujours extrêmement rare. Mais je vais plutôt répondre à vos nombreuses interrogations, dans la mesure du possible bien évidement. Je ne peux en revanche me permettre de prendre ce repas seul.
avatar
Peter Vaughn


Feuille de personnage
Affinité Magique:
0/200  (0/200)
Volonté:
0/150  (0/150)
Statut: ???

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hollowgate, pointe nord des Highlands

Message par Pandora Melmoth le Mer 12 Sep - 21:42

Il n'y avait dans l'assiette rien de bien extravagant. Un mélange de légumes sur lequel une vaguelette de sauce avait été coulée, principalement. Sur le côté, une pièce de saumon frais, de bonne qualité en apparence ; ainsi qu'une petite galette de pommes de terres.

La brune tira rapidement l'eau de l'âtre, elle avait bien vite bouilli. Elle en versa le contenu dans la théière, et laissa le breuvage infuser. Les gants épais furent retirés de ses mains avec délicatesse, et replacés dans leur rangement initial. Puis, Pandora reprit place sur son fauteuil dans une légèreté gracieuse.

Une question bien ennuyeuse venait d'être posée, ce qui la fit réfléchir à sa réponse dans un silence qui parut simplement contemplatif. Mais elle finit par choisir, il ne servait à rien de mentir. Elle ne croyait pas cet émissaire, lorsqu'il prétendait ne rien savoir. Elle n'en croyait pas un traître mot.


- J'imagine, si vous avez eu vent de quelques bribes, que je n'ai pas à vous décrire la situation trop en détails. Lors de mes premières années d'études, les élèves ayant des "particularités" étaient conviés à se dénoncer ou à dénoncer autrui. Or, il s'avère que j'ai rencontré dans l'autre plan une fille qui était comme moi - comme nous -, plus âgée. Elle m'a un jour confié projeter de se dévoiler, et des méthodes parfois peu orthodoxe étaient utilisées pour tirer des élèves un maximum d'informations. Legilimens, ou veritaserum, des ragots qui sont venus à moi.

Elle fit une courte pause pour ne pas noyer le pauvre Peter, et reprit d'un ton plat.

- J'ai vu des élèves peu coopératifs revenir avec des signes de tortures gravés dans leur corps. Des mains brûlées, par exemple. Je savais que si elle l'avait dit pour moi, les risques auraient été grands. J'ai été contrainte de la suivre. Ils savent donc, mais leurs connaissances sur le sujet sont très partielles, et ils n'ont rien manifesté de plus à mon égard. J'étais en ces temps encore peu à l'aise, dans ce plan. J'ose espérer que cela n'est pas compromettant à l'excès.

Il n'y avait sur son visage, pour l'heure, aucune méfiance apparente. Elle se disait - sans doute à raison - que si l'être en avait eu après elle, il en aurait fini dans la forêt. Néanmoins, elle avait sa baguette à portée, par précaution.

- Enfin... Coupa-t-elle dans un presque-soupire. Oui, j'ai bien des questions. Quant au repas, je vous y invite, ne soyez donc pas impoli. Je pourrais toujours aller me chercher quelque chose plus tard, si l'envie me prenait.

Elle commença à lister dans sa tête les questions, mais se dit que cela serait trop opaque, trop compact, et que la qualité des réponses en serait amoindrie. Elle se contenta donc d'aller au principal.

- Parlez-moi de nous, je vous prie. D'où venons nous, pourquoi sommes-nous ce que nous sommes ? Et parlez moi aussi d'elle, s'il vous plaît. L'entité qui a gracieusement conversé avec moi.
avatar
Pandora Melmoth

Baguette : Ébène, basilic

Feuille de personnage
Affinité Magique:
89/200  (89/200)
Volonté:
54/150  (54/150)
Statut: Cursus du Dpt. de la CMI

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hollowgate, pointe nord des Highlands

Message par Peter Vaughn le Mar 18 Sep - 12:50

Le sujet du Ministère l'avait déjà fatigué et Peter ne tenait pas à s’aventurer davantage sur le terrain. De toute façon, les voyageurs n'avaient rien à craindre de cette entité, si ce n'est une traque afin d'en apprendre plus sur ce plan qui faisait office de frontière entre deux mondes.

- Vous vous doutez bien qu'il n'est pas évident de répondre simplement à vos interrogations, mais j'imagine que nous avons là toute la nuit et tout le temps qu'il nous faut. C'est toujours quelque chose d'étrange de rencontrer un nouveau voyageur, ou dans ce cas-ci... une voyageuse. Mais avant tout, laissez moi vous raconter l'histoire d'une jeune femme qui était comme vous et moi, à peu de chose près.

Les paupières fermées, Peter prit une lente inspiration avant de commencer.

- La première personne à pouvoir voyager dans ce plan n'était nulle autre qu'une certaine Éléonore, née en 1564 dans ce que l'on nomme les "Cornouailles". Une bien mauvaise année pour naître sorcière, n'est-ce pas? Nombreux étaient les sorciers qui se faisaient persécuter par les moldus, et Éléonore, déjà orpheline à cause de ces mouvements violents, n'avait pas échappé à la paranoïa de ses voisins moldus.

Son regard s'abaissa un instant, toujours porté vers la jeune femme.

- Bien-sûr, c'était une sorcière qui avait même fait ses études à Poudlard, mais elle n'était victime que de la folie des hommes et n'avait pas tardé à être enfermée, puis torturée, et ce durant des semaines... jusqu'à une étrange nuit. Dans le cachot d'un château aujourd'hui abîmé par le temps, Éléonore était parvenue à extraire une partie de son âme en dehors de son corps afin d'échapper à ce monde beaucoup trop violent pour elle et bien trop contraignant.

Le jeune homme pouvait conter l'histoire d'Éléonore des heures durant, mais il ne tenait pas à endormir Pandora.

- Dans cet étrange plan qu'elle désignait être le jardin des âmes, elle racontait que la souffrance de son corps physique persistait malgré son éloignement, mais qu'elles s'atténuait à mesure qu'elle retournait dans ce plan en y passant beaucoup de temps, et même un peu trop. Lors d'une nuit, Éléonore avait visité des contrées lointaines, aux confins de l'orient, alors que son corps était toujours aux Cornouailles. Tandis qu'elle tenta par le simple désir de retourner en son corps comme elle avait l'habitude de le faire, elle sentit que quelque chose avait changé: elle ne ressentait plus ce froid habituel qui lui était si apaisant. La chaleur prenait place et s'emparait inévitablement de son âme entière, jusqu'à s'en brûler les ailes.

Non pas d'un geste involontaire, Peter plongea à présent son regard dans les flammes.

- Éléonore était convaincue que son corps se faisait brûler en ce moment même et la douleur en était insoutenable. Pourtant, en parvenant à voyager jusqu'à lui, ce dernier était toujours paisiblement endormi, mais une certaine pâleur s'était emparé de son visage. Autre fait qui ne pouvait que confirmer ses soupçons: son corps ne respirait plus. Quelque chose d'atroce pour notre chère et tendre Éléonore? Non, mise à part la sensation d'être brûlée vive. Elle venait de perdre toutes ses attaches au monde physique et commençait à voir se dresser, dans le cachot même où son corps reposait, une porte des plus familières. Comme par enchantement, la porte en bois de sa chambre d'enfance venait de se conjurer face à son âme, laissant déborder quelques filaments violacés qui lui insufflaient venir la traverser. Mais elle n'était pas dupe et connaissait bien ce que l'on peut nommer des "arches": il s'agissait ni plus ni moins du passage définitif pour l'autre monde, celui des morts. Et sans une once d'hésitation, Éléonore retourna dans sa chambre d'enfance et trouva la paix éternelle.

Une introduction peut-être trop longue au goût de Pandora, c'était du moins ce que pensait Peter, mais peu importe.

- Nous pouvons voyager parce que nous répugnons le monde physique au fond de nous, sans en être forcément conscient. Nous avons accès à une échappatoire qui nous guide au-delà des connaissances humaines et des contraintes physiques. Nous n'avons rien en commun avec les mortels, si ce n'est que nous partageons le même plan. D'autres voyageurs pourront vous dire que là-bas, dans cette frontière entre le monde des vivants et des morts, existe une Entité "supérieure" capable de sonder chaque être vivant sur Terre. Il aurait le pouvoir d'offrir un voyage le temps d'une nuit, ou d'octroyer le pouvoir que nous possédons vous et moi. Comment savoir si cette histoire est réelle ou simplement le fruit des anciens voyageurs pour se rassurer dans ce plan si effrayant? Ce que je peux vous confirmer, c'est qu'il ne s'agit certainement pas de l'Entité que vous avez rencontré dans la forêt interdite.

Avait-il vraiment répondu à la première question de Pandora?

- Cette Entité était autrefois un voyageur, mais il avait décidé - alors que son corps étaient encore vivant - de traverser ces fameuses arches en étant conscient de ce que cela pouvait signifier: la mort pure et simple du corps physique. Voilà maintenant plus de 200 ans qu'il reste là, à vagabonder et à porter une curiosité inlassable sur la forêt interdite de Poudlard et à rencontrer, à de trop rares occasions, les élèves qui découvrent cet étrange pouvoir qui lui ont été attribué par l'"Entité supérieure".

Peter finit par pousser un long soupir.

- Comment savoir si tout cela est vrai? J'aime à croire que cette Entité supérieure existe, mais je ne peux me fier qu'à des récits et à des histoires. Pour ce qui est de pourquoi nous sommes ce que nous sommes, je suis convaincu que cela est simplement un don divin pour nous aider à se reposer dans l'autre monde. Mais je ne peux vous répondre avec certitude sur le rôle que nous avons sur Terre. En revanche, je peux vous aiguiller sur un autre rôle: celui de guide pour les morts. Que pensez-vous de toutes ces histoires?
avatar
Peter Vaughn


Feuille de personnage
Affinité Magique:
0/200  (0/200)
Volonté:
0/150  (0/150)
Statut: ???

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hollowgate, pointe nord des Highlands

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum