Une après midi de juillet en Grèce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Une après midi de juillet en Grèce Empty Une après midi de juillet en Grèce

Message par Stheno Argyropoulos le Mer 26 Sep - 23:04

A l'ombre d'un soleil cuisant, la scène se déroule dans un jardin en Grèce avec comme actrice principale cette enfant. Une poupée à la peau porcelaine, si fragile que l'enlacer pourrait la briser. Des cheveux longs et lisses d'une couleur excentrique, le bleu. Outre cette couleur qui frappe dès que l'on aperçoit la fillette, on remarque assez vite ses lèvres tintés d'un rouge qui se démarquent par rapport à sa pâleur, et la plupart du temps elles restent pincées. Son visage, son expression semble apathique, inexpressive en général et il est difficile à dire quelle pensée se cache derrière ces yeux ronds. Et entre ses doigts frêles, un livre. On peut lire sur la couverture "Un roi sans divertissement". Et en bonne poupée elle est ornée d'un bandeau à volants blancs et d'une robe de la même couleur couvrant ses genoux. A ses côtés une servante lui tient compagnie ou plutôt la surveille quand tout à coup une forme menaçante arrive.

"-Bonjour père, comment allez-vous aujourd'hui ?
-Bonjour mon enfant, par la grâce de Dieu je me porte bien. Soubrette, apportez du thé.

Une grimace, une mimique l'espace d'un très bref moment se dessine lorsqu'elle entend le mot Dieu. Quoi de plus normal pour une sorcière. C'est pour ça que Mr. Argyropoulos feint de ne pas l'apercevoir tandis que la servante qui semblait flâner en observant Stheno se redressa avant de s'éxecuter lorsqu'elle entendit ses mots.


-J'ai des difficultés pour lire ce livre père...
-Quand bien même, je suis sûr que c'est un bon exercice pour apprendre le français jeune fille, une langue très noble et poétique. Si bien que je ne comprend toujours pas que ce maudit recueil soit réhabilité ! Maudit "Fleurs du mal". Soit, fait une pause puisque je suis ici, le temps d'un thé, pose ce livre.
-Bien. Père, loin de moi l'envie de me plaindre mais...
-Ce qui est dit avant un mais n'a pas d'importance Stheno, soit concise.
-Pourquoi teinter mes cheveux et ceux de mes soeurs par la couleur du ciel ? N'est-ce pas d'une part pervers, excentrique et d'autre part masculin ?
-Tu es assez grande pour comprendre je suppose. Le bleu est bien la couleur du ciel, elle renvoi au très haut. Ainsi teindre tes cheveux de bleu signifie que tu es une enfant du seigneur et à quelle famille tu appartiens. Et ce, malgré ton sang impur de sorcière car Dieu est miséricordieux, donc je te pardonne tes péchés. Les sorcières sont rousses d'ailleurs donc l'excentricité n'est pas un défaut dans leur société et je t'interdis de qualifier ceci de pervers. D'ailleurs je devrais peut-être demander à te les faire couper ?


Stheno tente de rester impassible aux mots de son père, mais le regard sinistre qu'il lui lance lui donne des frissons qu'elle peine à cacher. Ces paroles lui font l'effet d'une menace. Le dos droit, ses mains sur le livre elle n'a pas pu cacher un spasme de son avant-bras et maudissait ses muscles pour ça.

-Je préfère leur longueur actuelle à vrai dire, je trouve Veronica Lake beaucoup plus féminine et belle que Louise Brooks...
-Soit, qui suis-je pour dire à une femme ce qui est beau ou non. Mais n'oublie pas que tu es ma fille et que de ce fait tu m'appartiens même si tu vas à cette école.

La servante revient avec un plateau et deux tasses de thé ainsi qu'un pichet et des morceaux de sucre dans un petit bol, le tout en porcelaine. Son père est surpris de voir le teint de Sheno se confondre avec le service de vaisselle et semble se calmer lorsque l'arôme de bergamote envahit la pièce, trahissant la nature du thé. L'enfant prend le pichet et en verse le contenu dans sa tasse, c'était du lait. Ensuite elle ajoute deux sucres avant de mélanger le tout.


-Ce sera tout monsieur ?
-Ma salle de recherche est poussiéreuse, disposez et allez la nettoyer.Puis se tourne vers sa fille. Tu vas étudier combien de temps là-bas, dans cette école du Royaume-Unis ?
-Il me semble que j'y passerai sept printemps.
-Soit, tu sais ce que je disais à ta mère à propos des femmes et de l'éducation ?
-C'est comme le thé et le sucre, il en faut assez pour adoucir mais pas trop pour ne pas noyer le goût.
-Très bien.

Stheno ne touche pas à son thé, son père lui le boit en vitesse avant de se lever et quitter le jardin. A son départ, Stheno rajoute trois sucres puis en boit lentement deux gorgées avant de laisser se dessiner sur son visage une expression de tristesse et de lassitude.

-Si vous vous portez bien, alors souriez la prochaine fois ... "
Stheno Argyropoulos

Stheno Argyropoulos



Feuille de personnage
Affinité Magique:
Une après midi de juillet en Grèce Left_bar_bleue20/200Une après midi de juillet en Grèce Empty_bar_bleue  (20/200)
Volonté:
Une après midi de juillet en Grèce Left_bar_bleue9/150Une après midi de juillet en Grèce Empty_bar_bleue  (9/150)
Statut: Deuxième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum