La salle de prédilection d'Harold Codrington.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La salle de prédilection d'Harold Codrington.

Message par Harold Codrington le Mar 6 Nov - 14:56

La fameuse salle que Harold utilise depuis maintenant trois années acharnées pour effectuer ses entraînements physiques, magiques et ses sortilèges quotidien.
avatar
Harold Codrington

Baguette : Sorbier, Monstre du Fleuve Blanc

Feuille de personnage
Affinité Magique:
31/200  (31/200)
Volonté:
18/150  (18/150)
Statut: Troisième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle de prédilection d'Harold Codrington.

Message par Harold Codrington le Mar 6 Nov - 16:07

Sortant de sa salle commune après s'être reposé, Harold arpente les couloirs jusqu'à se rendre à sa fameuse salle d'entraînement pour commencer sa pratique quotidienne. Arrivée à son espace de prédilection. Il commence à faire le vide avec lui même. E effet, au courant des vacances, le jeune américain avait été initié aux voies de la méditation, ce qui lui permit grandement à faire le vide dans son esprit et à en oublier ses colères et autres sentiments néfastes. Au centre de la salle se trouvait un tapis circulaire de cuir, où Harold va s'installer afin d'entamer proprement sa méditation. Étant installé en posture assise Siddhâsana pour mieux respirer et se concentrer, plusieurs vingtaines de minutes s'écroulent pendant que le Gryffondor fait le vide dans son esprit, en toute sérénité avec lui même. Bien certainement, cela changeait beaucoup des entraînements physiques et rudes dans lesquels le lion s'adonnait en guise d'échauffement et de préparation, mais d'un point de vue spirituel, c'était certainement beaucoup mieux pour lui, puisque la magie nécessite de l'énergie spirituelle pour fonctionner.

L'échauffement maintenant derrière lui, le jeune Codrington peut enfin passer à ses sortilèges, son grimoire de premier cycle à ses côtés, qu'il dépose sur un appui-livre en face de lui, il feuillète le manuel à la section des sortilèges pour élèves de troisième années en se demandant quels sorts il pourrait bien pratiquer aujourd'hui. Il ne se passe  pas cinq secondes pour qu'un sortilège particulier éveille l'attention de l'Américain : L'Elasticus. Attentivement, il étudie ce sortilège, ces propriétés, sa gestuelle pendant cinq bonnes minutes avant de passer à la pratique. Ce sera sur le sol de pierre situé à quelques centimètres de lui que Harold usera de ce sort. Pointant sa baguette sur le plancher, il formule un elasticus cinglant qui transforme le sol en lui apportant des propriétés gélatineuses, molles et rebondissantes. Le sourcil éveillé, et surtout méfiant, Harold n'avait jamais vu un tel sortilège. Dans un premier temps, il va mettre le pied sur la surface où il avait lancé son elasticus, puis son deuxième, il est soudainement prit d'une sensation étrange avec son corps qui valsait de droite à gauche alors qu'il peine à garder son equilibrium antérieur en raison de la surface gélatineuse; un sortilège plutôt énigmatique, mais amusant certes. Harold recule de nouveau, puis cette fois, essayera de lancer un flipendo sur la surface rebondissante. À sa grande surprise, le sortilège de repoussetout vien heurter le sol rebondissant, puis est relancer vers Harold à une vitesse fulgurante qui se le prend en plein estomac avant de partir valser à quelques pieds, PAF !

Son postérieur avait rudement heurté le sol après que la surface de l'elasticus le lui avait renvoyé à la figure. C'était là bien un exemple qu'il ne faut PAS sous-estimer la magie. S'époussetant le postérieur en se relevant tout en faisant des petits rictus de douleurs, il se revigor sans perdre de temps. Retournant à son fameux grimoire de sortilèges afin de pouvoir faire la découverte d'autres sorts intéressants, c'est sur nul autre que l'impervius que tombait Harold. De la même manière, il dédie une bonne dizaine de minutes pour étudier l'aspect théorique de ce sortilège: sa gestuelle, sa prononciation adéquate, suite à quoi, il lancera un Impervius très bien placé sur la surface plane du commode qui était dans la salle. Pour exercer proprement l'efficacité de ce sortilège, il récupère sa gourde de cuir pleine d'eau, puis goûte par goûte, il se met à verser de l'eau sur cette même surface plane où il a jeté son sortilège. Armé d'un petit linge blanc, à chaque fois qu'il essayait de nettoyer l'eau, les petites goûtes glissaient hors d'elles mêmes de la commode en raison de son imperméabilité. Étonné par l'éfficacité de l'impervius, il réitère ce sortilège sur plusieurs autres meubles qui étaient situés dans la salle, et qu'il essayera, du mieux qu'il peut, et sans succès, de les éclabousser avec sa gourde.

L'entraînement quotidien se déroulant parfaitement bien jusqu'à maintenant, Harold ferme son grimoire de troisième cycle pour revisiter les sentiers qu'il connait bien et qu'il a déjà battus. C'est-à-dire qu'il va se placer au centre de la salle, au mur lui faisant face, il y avait plusieurs cibles qui avaient étés dessinés à la craie blanche par notre ami américain pour pratiquer la visée de ses sortilèges. Sans perdre de temps, bout de bois de sorbier en main gauche, Il s'entraîne sévèrement à l'expelliarmus pour toucher ces mêmes cibles. En tout, on peut compter 40 orbes rouges qui s'extirperont de la baguette de l'américain mais sur celles-ci, seulement 30 iront se loger dans les cibles, pour ce qui concerne les dix autres sortilèges ratés, cinq d'entre eux ne se produiront pas et les autres seront tout simplement ratés.

Exténué mais satisfait à l'issue du premier entraînement de l'année, Harold partira vers la grande salle pour aller reprendre des forces ainsi que de l'énergie.
avatar
Harold Codrington

Baguette : Sorbier, Monstre du Fleuve Blanc

Feuille de personnage
Affinité Magique:
31/200  (31/200)
Volonté:
18/150  (18/150)
Statut: Troisième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum