Une sinistre Maison de Campagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une sinistre Maison de Campagne

Message par Myranda Flint le Dim 25 Nov - 21:21

Située à une centaine de mètres de la grange dans laquelle se sont réunis le Boucher et ses sbires, cette vieille battisse est parfaitement à l'image que le monde se ferait d'une vieille ferme à l'anglaise. Elle donnait sur un sentier à perte de vue sans que la quelconque ombre de civilisation ne soit perceptible. Toute de briques faites, la façade était garnie de plusieurs fenêtres en guillotine et d'une vieille porte à poignée. Le toiture était à deux pans en croupe et la présence d'une lucarne laissait sous-entendre qu'un étage avait été aménagé.
avatar
Myranda Flint
Bon Chic Bon Genre

Baguette : Frêne-épineux, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
102/200  (102/200)
Volonté:
78/150  (78/150)
Statut:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une sinistre Maison de Campagne

Message par Myranda Flint le Dim 25 Nov - 22:01

Après une pénible marche dans la boue, la reniée était enfin parvenue à arriver jusqu'à cette vieille battisse. Elle était toujours sur les nerfs et se dépêcha de chercher une chambre pour s'y isoler. La première qu'elle trouva fit l'affaire. Était-ce celle des propriétaires? Une destinée aux invités? La jeune femme ne se préoccupa pas de cela. Elle posa son sac à main contre le sol et se laissa tomber de tous son long sur un lit grinçant. Dans quelle galère s'était elle embarquée? Certes, ce n'était pas de sa faute si son "employeur" avait surestimé ses capacités. Néanmoins, une question subsistait. Que risquait il de lui arriver si elle venait à décevoir le Boucher une fois encore?

Non, elle ne pouvait se résigner à laisser tomber! Elle se redressa brusquement et fouilla dans son sac pour sortir l'onguent que lui avait donné Dione... Devait-elle se résigner à risquer sa vie ainsi? Non... Cela serait définitivement la mort la plus stupide qui soit mais... Cela ne valait-il pas mieux que d'être soumise à l'impero pour le restant de ces jours...? Elle déposa l'onguent sur une table de chevet et posa ses mains contre son visage. Une fois encore, elle faisait face à un choix impossible.

Soit elle prenait le risque de mourir comme la dernière des idiotes, seule dans sa chambre, en espérant améliorer un peu ses performances, soit elle prenait le risque d'échouer encore une fois et de devoir essuyer les conséquences de son échec. Tout cela n'était pas bon, pas bon du tout... Son état mental ne correspondait absolument pas l'attitude à adopter. Il fallait qu'elle réfléchisse...

Doucement, elle croisa les jambes et s'installa en tailleur sur son lit. Ses yeux se fermèrent, elle avait besoin de se remettre en conditions...
avatar
Myranda Flint
Bon Chic Bon Genre

Baguette : Frêne-épineux, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
102/200  (102/200)
Volonté:
78/150  (78/150)
Statut:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une sinistre Maison de Campagne

Message par Myranda Flint le Dim 25 Nov - 23:17

Une flamme... Une flamme dans laquelle tous ses tourments devaient être consumés... Telle était la technique de méditation que miss Ní Faoláin et monsieur Leigh lui avaient enseigné. Aucun des deux n'aurait pu imaginer qu'elle en ferait un jour un tel usage, cela allait de soi. Mais l'un était mort et l'autre était loin... Aucun des deux n'avait d'impact sur sa survie et la jeune femme fera tout ce qui est nécessaire pour continuer d'hanter cette terre un peu plus longtemps...

Que devait-elle consumer? Son angoisse pesante et présente... Oui... Sa peur d'échouer, sa peur d'être soumise à l'impero, sa peur de l'inconnu qui l'attendait au sein de cette organisation... lentement, ces parasites qui pourrissaient son esprit, qui rongeaient sa concentration furent consumés... Cependant, ce n'était pas la seule chose dont elle souhaitait se débarrasser. Ce souvenir, ce sale souvenir dans lequel elle était étranglée par Erwin, par cet homme avec qui elle avait tant aimé converser... Elle le consuma également.

Cette flamme purificatrice et vorace, se délectait déjà de ses entre-mets. D'autres repas, plus copieux encore venait alimenter cette flamme, tandis que Myranda se contentait d'expirer et d'inspirer... Tranquillement.

Lorsque son esprit fut parfaitement vide. Lorsque chaque nouvelle pensée de la jeune femme défilait tranquillement ; sans une once d'obstruction dans son esprit, la jeune femme savait qu'elle avait mené à bien sa méditation. La nuit était déjà bien entamée, mais Myranda devait continuer.

Maintenant qu'elle était apaisée, sa volonté de réussir et de faire tous les efforts possible pour s'améliorer était renforcée.
avatar
Myranda Flint
Bon Chic Bon Genre

Baguette : Frêne-épineux, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
102/200  (102/200)
Volonté:
78/150  (78/150)
Statut:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une sinistre Maison de Campagne

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum