Prison d'Azkaban

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Prison d'Azkaban

Message par Maître du Jeu le Dim 23 Déc - 16:28

Azkaban se trouve sur un îlot au beau milieu de la mer du Nord, cet îlot abritant lui-même une forteresse qui sert de prison et derrière laquelle se trouve une fosse commune, où sont enterrés les prisonniers morts en ce lieu.

La prison est connue pour ses excellents résultats en matière de sécurité, car ses gardiens ne sont autres que des Détraqueurs, les créatures les plus abjectes du monde sorcier.

Se nourrissant des sentiments et souvenirs agréables des détenus, ils les plongent dans un gouffre sans fond de désespoir et de tristesse.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison d'Azkaban

Message par Vårunn Felstad le Dim 23 Déc - 16:54

Son long manteau d'un bleu métallique battu par le vent, et son visage fouetté par la pluie qui régnait en maître sur cette île perdue au milieu de la mer, l'Immortelle se tenait sur un à-pic de la falaise. Une épée battant son flanc mais aucune baguette dans les mains, un Patronus à ses côtés, elle se tenait au milieu d'un tourbillon de capes noires.

- Détraqueurs !

Sa voix claque comme un fouet, provoquant un mouvement désordonné chez les créatures qui ne pouvaient s'approcher de trop près, mais restaient attentives comme si elles percevaient quelque chose de différent chez cette visiteuse.

- Toutes ces années, le Ministère vous a gardé loin de tout, relus en ces lieux. Vous offrant des tributs que vous ne pouvez consommer, de la maigre pitance inatteignables derrière ces barreaux en fer, incapables de satisfaire votre faim. Aujourd'hui, ce Ministère n'est plus. Aujourd'hui, je suis la représentante d'une nouvelle autorité, et je viens vous libérer.

Un crissement métallique est audible sur l'ensemble de l'île alors qu'elle sort sa lame de son fourreau, comme si celle-ci possédait sa propre voix.

- Allez ! Quittez ce rocher, vers une terre giboyeuse qui n'attend que vous ! Quittez cet endroit damné, vers une nouvelle Eden qui n'appartient qu'à vous.

La dauphine de Grindelwald ne l'ignorait pas, il existait chez ces créatures une once d'intelligence leur permettant de comprendre le langage humain et d'obéir à des ordres simples, quand ils émanent d'une personne avec suffisamment d'autorité.

Ainsi, ce n'est pas une surprise lorsque les Détraqueurs s'envolent, les uns après les autres, se dirigeant vers la terre la plus proche, celle des contrées britanniques... Des dizaines, peut-être même des centaines qui couvrent le ciel de leur ombre menaçante...
avatar
Vårunn Felstad
✩ Lieutenant-Général ✩

Baguette : Acacia, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
185/200  (185/200)
Volonté:
150/150  (150/150)
Statut: Second de Grindelwald

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison d'Azkaban

Message par Averyn Edge le Dim 23 Déc - 16:59

Les prisonniers ici appelaient cet endroit "La prison aux cellules hurlantes" ; certains placards qui servaient de cages à des êtres humain devenus animaux, étaient tout juste assez grand afin de pouvoir s'y allonger. La dignité n'avait pas sa place ici, pas plus que l'espoir ou le bonheur. Certains tournaient fous dans cet endroit, d'autres n'étaient plus que l'ombre d'eux-mêmes. Un mois ici revenait à faire un long rêve dont on ne sortait pas. Les détraqueurs n'étaient pas autorisés à aspirer l'âme des prisonniers, mais leur seule présence et leur proximité dans les couloirs suffisait à faire perdre la raison à n'importe qui, le dernier des alcooliques comme le plus grand des sorciers.

L'ancien Gryffondor qui fût pris d'évènements en évènements sans pouvoir tirer son épingle du triste jeu de la vie, était assis dans le coin sombre d'une cellule, encapuchonné comme si il n'était qu'un épouvantail parmi les fous. Il ne hurlait pas, il ne parlait pas, il était prisonnier d'une cellule de l'esprit, le regard vide plongé au sol comme si rien de ce qui ne fût par le passé n'avait réussi à franchir la ligne d'Azkaban. Ses souvenirs avaient tout bonnement disparu pour les moins importants d'entre eux, la seule chose restante en lui n'était que ceux l'ayant le plus marqué ; la mort des ardennes, ses camarades tombés au combat, l'attaque des immortels, l'absence de sa fille, le fait que Josh n'ait rien fait pour mettre Anny à l'abri, la disparition de sa mère dont il ne savait plus ou elle se situait, ni même sa soeur ou encore son père dont l'espoir de le voir en sécurité avait disparu en même temps que tous ses souvenirs positifs.

Il avait survécu jusqu'ici, animé par le zèle de bloquer la route aux immortels quitte à entreprendre des actions stupides dont lui seul avait le secret, et il avait été jugé avec toute la sévérité possible, pour avoir tenté de sauver son père et mettre à l'abri sa famille d'un courroux dont il ne pourrait échapper. Pris dans une spirale, la nouvelle de l'infiltration des immortels au sein du ministère l'avait poussé à tirer le signal d'alarme au sein du Magenmagot, dernière chose qu'il pouvait faire après avoir abandonné son poste par crainte de se faire manipuler contre son propre pays à son insu.

Les missions qu'il avait rempli, il n'avait jamais su pourquoi il les avait faites ni l'objectif derrière ces dernières. Qui aurait pu dire qu'il n'avait pas mis des personnes en sécurité pour le compte des immortels sans même le savoir ? Personne, et dans ce doute permanent qui assaillait son esprit, il avait préféré se mettre à l'écart quitte à y laisser la vie, tant que sa fille vivait dans un monde meilleur, c'était tout ce qui lui importait. Aujourd'hui, la seule chose qui lui restait était la haine des immortels, de tous ceux qui avaient fait en sorte qu'il soit ici aujourd'hui et même contre lui-même, premier acteur de sa chute.

Les journées ici étaient longues et courtes à la fois, comme plongé dans un coma perpétuel, une infinité de noir et de temps à autre, un éclair de conscience constatait le temps qui avait passé, avant de s'éteindre aussitôt pour un nouveau sommeil. Pour l'instant, Averyn Edge était encore en vie, ou du moins si le mot "Vie" avait un sens dans cet endroit, sachant que la sienne n'était désormais constituée que des noms qu'il se rêvait de tuer, chaque jour, un seul nom sortait de sa bouche, celui d'un homme qu'il voyait mort, étendu de toute sa carcasse sur un sol détrempé de sang. Ce rituel lui permettait ainsi de compter les jours, et de ne pas oublier la vengeance potentielle qu'il devra mettre en œuvre, les sentiments négatifs étaient ici de toute façon, la seule chose qu'on lui avait laissé.

Ses yeux éteints s'illuminent d'une étincelle mortelle en entendant une voix libérer les détraqueurs, il se relève, chose qu'il n'avait pas faite depuis maintenant des mois entiers et empoigne fermement les barreaux de sa tombe, front appuyé entre deux barreaux, il tente de voir ce qu'il se passe, cherchant d'un regard vide la personne qui venait de le libérer du froid glacial qui avait rongé son cœur. L'annonce de la chute du ministère lui tire un sentiment affreux, mêlant dégoût et déception, mais sa longue mort ici ne s'attardait plus à ce genre de choses, il en avait tellement vu que plus rien ne lui arrachait une seule once de tristesse ou de regret.
avatar
Averyn Edge
- Soldat -

Baguette : Sorbier, monstre F.B

Feuille de personnage
Affinité Magique:
124/200  (124/200)
Volonté:
107/150  (107/150)
Statut:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison d'Azkaban

Message par Vårunn Felstad le Dim 23 Déc - 17:40

Combien d'entre eux s'était pressés contre leurs barreaux en entendant la voix féminine, et combien s'étaient mis à crier ou pleurer de joie en sentant le froid se retirer, l'influence néfaste des Détraqueurs disparaître peu à peu, un répit ô combien bienvenue au milieu de cette tourmente sans fin, sur ce rocher du supplice  perdu au milieu d'un océan de peines.

Du pain béni pour pour la Lieutenant-général, qui sa première mission accompli s'attelait dès à présent à la deuxième. Voguant d'une cellule à l'autre, elle les ouvrait d'un mouvement de baguette, et offrait à chacun des résidents un choix très simple. Un choix très simple. Tortionnaires, mages noirs, enfermés à perpétuité, la plupart acceptaient sans hésitation.

Serait-ce le cas de ce jeune homme qui s'était soulevé en vain face à l'autorité de son pays, et apprenait aujourd'hui sa chute. Averyn est soudain bousculé au fond de sa cellule, se cognant la tête contre la pierre humide. D'en bas, il peut contempler la froide beauté aux yeux humides qui la contemplent, et le fourreau attaché à sa ceinture dont la lame dépassait.


- Condamné. Respire l'air pur. Apprends que c'est Grindelwald qui t'a libéré de ta prison mentale. Ton jour de rédemption est arrivé, et tu peux choisir de périr ici, ou de combattre aux côtés des Immortels. Choisis judicieusement.
avatar
Vårunn Felstad
✩ Lieutenant-Général ✩

Baguette : Acacia, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
185/200  (185/200)
Volonté:
150/150  (150/150)
Statut: Second de Grindelwald

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison d'Azkaban

Message par Averyn Edge le Dim 23 Déc - 17:52

Bousculé violemment jusqu'au fond de sa cellule, sa tête heurte la pierre froide et glaciale et pour la première fois depuis maintenant une éternité, il ressent enfin une douleur physique et non plus une douleur mentale. Son regard tout aussi glacial que la présence des détraqueurs qui avaient quitté ces lieux ne laisse place à aucune expression que l'on pourrait distinguer. Sa bouche est fermée, ses paupières ne se referment même plus sur ses yeux qui étaient incapables de produire la moindre larme. Au fond de lui, il semble perdu, en proie à une violente réflexion intérieure. Quels souvenirs lui restait-il qui n'eussent pas été dévorés par les mangeurs d'âme ? Qui était-il de toute façon ?

- Le Magenmagot...

Un souffle, à peine audible et dénué de toute forme de volonté. N'était-ce pas eux qui l'avait enfermé ici ? Il avait prévenu, un nombre incalculable de fois qu'une menace planait sur la grande bretagne, qu'il fallait se lever et se battre. Des cachots de Poudlard quinze ans auparavant jusqu'à son procès il y'a de cela des mois, il avait hurlé ses avertissements et ils avaient préféré ne rien faire.

Combien étaient morts aux Ardennes par leur incompétence ? Sa mère était toujours traqué quelque part en Grande-Bretagne, pourquoi ? N'était-ce lié de près ou de loin au ministère ? N'était-ce pas eux non plus qui avaient enfermé Roy ici, ou il avait dû tirer son dernier soupir ?

D'un autre côté, il venait d'être libéré par ceux qu'il avait toujours voulu combattre. Quelque chose au fond de lui ne tournait plus rond, a tel point qu'il se demandait pourquoi il les haïssait de la sorte. Il avait toujours accusé les troupes de Grindelwald de faits et méfaits alors qu'au final, c'était des moldus qui avaient enfermé sa sœur et qu'il n'avait jamais eu le fin de mot de l'histoire concernant sa mère, mais au fond, ils n'étaient peut-être pas responsables de tout son malheur. Il restait encore les épisodes à Little Hangleton, la magie noire, la souffrance... il ne parvenait plus à se remémorer de la totalité des évènements, peut-être d'ailleurs ne se souviendrait-il jamais de ce qu'on avait bien pu lui dire à ce sujet. Au final, la seule chose qu'il retient c'est que tous les évènements ont eu lieu à cause d'un ministère incompétent, de l'ignorance et du mépris qu'on lui avait porté. Personne n'avait été capable d'accueillir Anny, ni encore Maddison. Ou étaient-elles ? Il avait été abandonné par ses camarades, laissé pour mort au fond d'une taverne alors qu'on lui avait donné parole qu'elles seraient mises en sécurité.

A qui faire confiance désormais ? A la personne qui vient de lui sauver la vie et qui se trouve en face de lui.


- Une baguette...

La sienne avait sans doute été détruite dès lors qu'il fût envoyé à Azkaban.

- Donnez moi une baguette.

Cela signait un accord, il ne cherche même plus à se relever.
avatar
Averyn Edge
- Soldat -

Baguette : Sorbier, monstre F.B

Feuille de personnage
Affinité Magique:
124/200  (124/200)
Volonté:
107/150  (107/150)
Statut:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison d'Azkaban

Message par Vårunn Felstad le Dim 23 Déc - 18:52

- Tu recevras une baguette bien assez tôt. Lève toi, condamné, et entre dans les rangs.

Déjà, ils étaient préparés à leur rôle futur au sein de l'armée Immortelle, et à obéir aux ordres.

Reclus, parasites, victimes de la société, ils marchèrent encore, terminant le tour des cellules et entendant chaque fois la même réponse, comme une complainte apprise par cœur.

Ce soir, la prison d'Azkaban s'était vidée de l'ensemble de ses Détraqueurs et âmes vivantes, car personne n'était assez fou pour refuser cette deuxième chance, celle de vivre à nouveau et de servir un but.
avatar
Vårunn Felstad
✩ Lieutenant-Général ✩

Baguette : Acacia, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
185/200  (185/200)
Volonté:
150/150  (150/150)
Statut: Second de Grindelwald

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison d'Azkaban

Message par Averyn Edge le Dim 23 Déc - 19:24

Il ne répond pas, il n'avait plus besoin de répondre de toute façon. Il se redresse de nouveau, et passe les portes de sa cellule, n'affichant plus aucune expression. Le bruit des pas dans les couloirs d'Azkaban résonne, anciens camarades de cellule, anciennes âme damnée tantôt pour des raisons valables, ou tantôt par injustice, pour non collaboration, pour ne pas avoir dénoncé son voisin. Le tombeau de l'injustice en Grande-Bretagne avait été vidé de toute vie, ceux que l'on voulait oublier, ceux qui avaient été jeté à la poubelle après avoir été utilisés et condamnés, des animaux blessés qui ne reculeraient devant rien car ils n'avaient plus rien à perdre, ils étaient sans doute les plus dangereux de tous désormais.

Averyn tremblait encore par intermittence, signe que la douleur qu'avait supporté son corps et son âme l'avait mené aux portes de la mort. Il était mort dans cette cellule dans l'indifférence générale, mais à partir de maintenant il ne serait plus le second à lever sa baguette. Il quitte la prison d'Azkaban en compagnie des autres damnés, suivant celle qui donnait les ordres.
avatar
Averyn Edge
- Soldat -

Baguette : Sorbier, monstre F.B

Feuille de personnage
Affinité Magique:
124/200  (124/200)
Volonté:
107/150  (107/150)
Statut:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Prison d'Azkaban

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum