Atelier du Soldat Fairfax

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Atelier du Soldat Fairfax

Message par Yeison Del Bosque le Sam 12 Jan - 0:32

Quelques secondes furent léguées au silence.

- Karmila Nola...

L'officier avait les cils longs et arqués vers le haut, formant sur son visage une expression facétieuse. Marnes inspecta un instant la russe, bouche entrouverte, puis il se reconcentra sur son parchemin. L'homme devant la porte, mains en croix sur la ceinture, renâcla bruyamment.

- Capitaine Yeison Del Bosque, unité des corbeaux. Celui-ci s'inclina vers l'avant, comme pour mieux la voir au dessus de la miscellanée de confections artisanales entreposées sur la table qui les séparait. Ivy était-elle plus organisée.
- Nous sommes toujours disposés à éclaircir les zones d'ombres, même celles que d'autres organisations préfèrent ignorer.
avatar
Yeison Del Bosque
— Capitaine —

Baguette : Séquoia, Crin de Kelpy

Feuille de personnage
Affinité Magique:
149/200  (149/200)
Volonté:
118/150  (118/150)
Statut: leader des « Corbeaux »

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Atelier du Soldat Fairfax

Message par Karmila Nola le Sam 12 Jan - 12:21

Le poids de leurs regards tournés vers elle descendra crescendo, un soulagement l'accablait pour son plus grand plaisir, la descolarisée n'avait plus à subir les émanations imaginaires que renvoyaient leurs prunelles. Néanmoins, son angoisse avait laissé à son plus grand désarroi quelques traces dans son élocution, en effet lorsqu'elle formulera sa prochaine phrase, un bégaiement se soulèvera dans la coordination des syllabes pour les perturber :

-E-Enchantée.

Remarquant la palpable tension émanant de son côté, la jeune soviétique effectuera une remise à zéro. Fermant ses paupières quelques secondes, elle les rouvrira après avoir poussé un bref mais audible soupir. Cependant cette action ne servait pas seulement à la calmer, mais aussi à trouver une formulation pour sa demande, malheureusement après ce petit exercice de détente aucun idée ne l'avait satisfaite. Mais malgré son manque de réflexion la jeune servante formulera maladroitement, comme-ci elle était pressée :

-Je ne me trompes pas en disant qu'Ivy avait un lien avec les immortels ?

Une question bien ambiguë, elle pouvait prêter à rire du côté des gérants de l'établissement, mais Karmila pour l'instant n'avait rien trouvé de mieux à dire.
avatar
Karmila Nola

Baguette : Saule, Croup

Feuille de personnage
Affinité Magique:
54/200  (54/200)
Volonté:
49/150  (49/150)
Statut: Citoyenne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Atelier du Soldat Fairfax

Message par Yeison Del Bosque le Dim 13 Jan - 18:32

Et pourtant, aucun des trois hommes n'avait rit. Ils n'avaient pas rit au moment où Karmila avait manqué d'assurance, et encore moins quand lorsqu'elle évoquât le nom des immortels. Marnes fronça tout juste les sourcils, alors que le chêne vieillit de la table grinça lorsque Del Bosque s’appuya dessus pour se placer debout. Le capitaine considéra la jeune russe d'un air méfiant, alors qu'il contourna l'établit pour la rejoindre.

- Un lien? Ivy était Caporal, elle faisait parti des nôtres. C'était notre sœur.

Yeison était arrivé à sa hauteur, ses bottes cloutées cessèrent de résonner. Son trench-coat était éraflé de part et d'autres, à tel point que cela en semblait presque intentionnel. Une coupure au niveau de la tempe n'avait pas été nettoyée, résidus étaient encore visibles. L'expression intense mais pas pour autant hostile. À distance diminuée, une forme de curiosité se manifestait.

- Vous ne me semblez pas très intéressée par ce qui se fait ici, Karmila Nola. Les dettes du Caporal Fairfax sont effacées, je ne veux pas en entendre parler.
Alors, quel autre motif pourrait nous honorer de votre visite?


On entendit l'homme de l'entrée bouger, comme s'il s'attendait à ce qu'il n'y ait rien d'autre. Il s'apprêtait à rouvrir la porte.
avatar
Yeison Del Bosque
— Capitaine —

Baguette : Séquoia, Crin de Kelpy

Feuille de personnage
Affinité Magique:
149/200  (149/200)
Volonté:
118/150  (118/150)
Statut: leader des « Corbeaux »

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Atelier du Soldat Fairfax

Message par Karmila Nola le Lun 14 Jan - 14:24

Le temps semblait s'être figé. Le monde vaquait à ses occupations au delà des portes de l'établissement, mais tout les protagonistes de cette scène demeuraient presque bloqués dans un espace temporel détraqué, cassé, brisé. Pourtant malgré ce petit désagrément et ces sensations désagréables tout au plus Karmila rassemblait toutes ses forces pour ne pas pâlir face à sa position quelque peu singulière et complexe, un seul faux pas et ses intentions pouvaient être révélées à tous, et il ne fallait pas que celà se produise, pas maintenant...

-Et si je vous disez...

Le processus était enclenché, la marche arrière et la fuite n'étaient plus des options valables à présent. Fini ces mois à poireauter, à se décarcasser pour atteindre son objectif, elle se rapprochait du but. Une partie d'échecs, un seul regard gêné, un seul tremblement et sa stratégie tombait. Avançant la dernière pièce sur son échiquier, la servante formulera sur un ton plus déterminé :

-Que la cause immortels m'intéresse grandement et que je suis en accord avec leurs choix et pensées.

Yeux dans les yeux, elle plongeait ses prunelles charbon dans celles du chef des corbeaux, aucune perturbations n'était à prévoir sur le minois de la soviétique, seules ses iris se secouaient légèrement.
avatar
Karmila Nola

Baguette : Saule, Croup

Feuille de personnage
Affinité Magique:
54/200  (54/200)
Volonté:
49/150  (49/150)
Statut: Citoyenne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Atelier du Soldat Fairfax

Message par Yeison Del Bosque Hier à 0:03

Un échange maintenu par l'officier qui ne cilla pas du moindre iota, les yeux mi-clos, l'air presque éteint.

- Bien sûr que vous l'êtes, vous seriez bien idiote de ne pas croire en notre cause.

Pour quelle autre raison serait-elle restée face à eux? Fairfax portait l'uniforme avec fierté dans sa boutique, et il était bien difficile pour une gamine souffrant de surdité de se faire des amis. Yeison haussa les épaules - sans pour autant quitter Karmila des yeux -, son air était plus sévère à présent.

- On a gagné. Alors, hormis les imbéciles et ceux qui n'ont plus rien à perdre, tout le monde veut nous rejoindre. Beaucoup l'ont fait à contrecœur, et seraient prêts à nous trahir à la moindre occasion. C'est tellement prévisible.

L'officier leva les mains face à lui, comme pour faire signe que l'état des choses lui échappait, mais sans une pointe de dérision. Un sourire amère - de dégoût presque - complétait son élocution.

- Comment peut-on faire confiance dans cette situation? Comment ne pas devenir plus sévère dans notre recrutement, Karmila?
avatar
Yeison Del Bosque
— Capitaine —

Baguette : Séquoia, Crin de Kelpy

Feuille de personnage
Affinité Magique:
149/200  (149/200)
Volonté:
118/150  (118/150)
Statut: leader des « Corbeaux »

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Atelier du Soldat Fairfax

Message par Karmila Nola Hier à 15:47

Un maigre sourire singulier accompagné d'un souffle s'échappant de ses narines se feront remarquer, incroyablement remarquer, comme-ci ce geste était intentionnel. Ne rompant sous aucun prétexte le contact visuel avec l'immortel, la soviétique osera même faire un pas en direction des hommes, de leur rassemblement. Si ils souhaitaient recruter des futurs partisans de Grindelwald ils ne voudraient guère une jeune descolarisée qui s'écrase et baisse les yeux, mais plutôt d'une femme forte qui a su se battre avec le peu d'armes que lui offrait l'avenir.

-En effet...

Décidément, la discussion s'éternisait, et plus celle-ci s'allongeait plus leur méfiance s'envenimait et se réapprovisionnait.  Elle devait faire court, bref, sans pour autant paraître pressée. Voilà une tâche qu'elle n'allait pas nettoyer en un mouvement, la natif de Russie allait devoir faire preuve de stratégie, quelque chose qu'elle n'utilisait pas vraiment à longueur de journée. Yeison avait beau être un haut gradé immortel, il sous-estimait la servante. Pas en puissance, mais en force mentale. D'abord témoin d'une attaque terroriste où ses parents avaient péri devant ses yeux d'enfant, elle s'est ensuite retrouvée dans une famille froide et vide, tout comme sa caboche le jour où elle a été enfermé à Ste Mangouste. Huit ans, son adolescence elle l'avait vécu en cage, humiliée par les gardes lorsque sa compagne de toujours reprenait le dessus sur ses instincts, sa très chère folie... Se retrouvant à la rue, la jeune femme a du se débrouiller sans son soutien moral pour se faire engager comme servante et femme de ménage. Il est beau son avenir, il est sombre, sinueux, mais il débute tout juste, et ces petites chances que lui présente le futur elle ne désire en aucun cas les faire disparaitre, comme cette échange verbal justement. Elle a flairé le filon, elle le renifle et sent qu'elle touche au but, qu'elle déterre une possible fin à cette étape, elle se battra donc bec et ongles pour ne laisser cette victoire à ses ennemis et rivaux, Yeison et ses compagnons en faisaient partis.

-Cependant je n'ai aucune idée qui me viens à l'esprit et qui pourrait vous convenir. Faîtes comme bon vous semble, demandez moi se que vous voulez pour que je puisse vous montrer ma loyauté et ma détermination... N'importe qu'elle chose.
avatar
Karmila Nola

Baguette : Saule, Croup

Feuille de personnage
Affinité Magique:
54/200  (54/200)
Volonté:
49/150  (49/150)
Statut: Citoyenne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Atelier du Soldat Fairfax

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum