Les retrouvailles.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les retrouvailles.

Message par Horace Slughorn le Ven 4 Jan 2019 - 1:12




Assez spacieux, ce bureau comprend une cheminée entourée de deux grands canapés, une table ronde pouvant accueillir dix personnes et donnant accès à un balcon privé. Il y a assez d'espace pour organiser une fête de Noël, bien plus vaste que le bureau de l'enseignant habituel, l’opulence caractérise l'endroit, chaleureux et agréable, trônant sur le bureau un étrange sablier.

Pensée du jour : L'amitié est comme une bouteille de vin, elle prend de la valeur avec le temps.

avatar
Horace Slughorn
_________________
_________________


Feuille de personnage
Affinité Magique:
125/200  (125/200)
Volonté:
120/150  (120/150)
Statut: Professeur de Potions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les retrouvailles.

Message par Myranda Flint le Ven 4 Jan 2019 - 3:19

Le temps était venu. Cela faisait désormais presque une demi-année qu'elle pourrissait ici. Elle avait bien essayé de tirer parti de sa situation en prenant contact avec le ministère mais cette opération ne s'était pas avérée fortuite.

Le seul avantage de sa déchéance, était l’impressionnante quantité de considérations dont elle ne s'encombrait plus. Depuis qu'elle avait parfaitement pris conscience que ni le plus grand des sacrés, ni le plus misérable des sang-de-bourbe ne s’embarrassait de la moindre valeur ou du moindre sens de l'honneur, elle était parvenue à parfaitement occulter la profonde haine et le profond mépris qu'elle vouait à l'égard de certains individus. Néanmoins, occulter n'est pas oublier. Myranda était aussi hargneuse que physionomiste ; Aussi rancunière que retors.

Ainsi, il lui restait une carte à jouer. Trois issus pouvaient émerger de cet étonnant coup de bluff. Soit l'entretien allait se dérouler de façon catastrophique, comme Myranda s'y attendait, soit elle pourrait drainer de nouvelles informations qui l'aideraient à mieux comprendre les conditions de son reniement... Soit elle parviendrait à enfin trouver une opportunité qui lui permettrait de rentabiliser son séjour à Poudlard. Finalement, outre le profond dégoût que lui inspirait l'homme qu'elle comptait visiter, elle ne misait pas grand chose.

Ainsi, c'est affublée d'un chignon qui avait eu besoin d'une matinée entière pour se former, d'une tenue parfaitement irréprochable et d'une prestance toute à elle qu'elle s'était rendue jusqu'au bureau "secondaire" du professeur de potions. Un grand sourire, pétri d'une profonde hypocrisie, sublimait son visage et ses traits tristement affadis. D'un geste leste, elle toqua à la porte.
avatar
Myranda Flint
Bon Chic Bon Genre

Baguette : Frêne-épineux, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
109/200  (109/200)
Volonté:
90/150  (90/150)
Statut:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les retrouvailles.

Message par Horace Slughorn le Ven 4 Jan 2019 - 4:28

Un temps... terriblement long, était-ce là un subterfuge afin d'éloigner les moins téméraires ? Myranda le savait, elle connaissait bien son ancien professeur, c'était un art, l'art du professeur Slughorn permettant de fait fit des ludions et des trublions, particulièrement en période intensive.

C'est donc après une poignée de minutes qu'une voix s’éleva, une voix familière n'en doutons pas, celle-ci signifiait une chose, que la porte était ouverte sur l'antre du directeur des serpents, anciennement professeur de ladite Myranda.


- La porte est ouverte, entrez. Il ne se leva pas, il n'attendait personne visiblement.

La voix était allusive, elle cachait une chose simple, de même que le temps, cela signifiait que l'homme était occupé, c'était cela que Myranda savait, ce souvenir remontait en elle, tortueux, rampant au travers des méandres de son esprit, c'était cela oui, c'était sa manière de faire.

Lorsqu'elle entrera, si elle entre, c'est un homme sur son bureau, une quantité non négligeable de parchemins, livres et vélins en tout genre, des grimoires et des fioles, c'était un véritable capharnaüm, l'homme travaillait d'arrache-pied depuis les déboires de Pré-au-lard, l'homme ne changeait pas, une bedaine, un sablier, sa coiffe atypique ainsi que des yeux de batraciens, des doigts boudinés, un visage jovial et naturel, bien que durant ces temps difficiles, il perdait de sa bonne humeur.
avatar
Horace Slughorn
_________________
_________________


Feuille de personnage
Affinité Magique:
125/200  (125/200)
Volonté:
120/150  (120/150)
Statut: Professeur de Potions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les retrouvailles.

Message par Myranda Flint le Ven 4 Jan 2019 - 19:17

La reniée s'attendait elle à devoir attendre? Certainement. Encaissa-t-elle cet état de fait sans esquisser une grimace? Absolument pas. Malheureusement, il fallait qu'elle prenne sur elle. Après un bref soupir de mécontentement, elle se força à récupérer son sourire. Elle prit une brève inspiration, réprima un haut-le-coeur, puis passa la porte d'entrée. Elle tâcha d'être la plus silencieuse afin de ne pas réveiller trop vite la curiosité du directeur. L'objectif de la manoeuvre était tout simple : Il fallait que cela soit elle qui prenne la parole en premier.

Elle se tourna dos au bureau d'Horace Slughorn et ferma délicatement la porte d'entrée avant de marquer une très courte pause. Juste ce qu'il fallait pour laisser comprendre au vieil homme que quelqu'un était bel et bien venu le visiter. Ce bref interlude fut rapidement achevé par la volte-face, un peu plus brutale, de la reniée qui souriait à pleine dents.


Professeur Slughorn! Quelle joie de vous revoir!

Lança-t-elle d'une voix qui suintait l'hypocrisie.

Je m'en serais voulue de ne pas visiter mon professeur préféré au terme de ce long semestre supplémentaire à Poudlard!

Elle hocha plusieurs fois a tête pour donner de l'assurance à ses élucubrations. Néanmoins, le masque était déjà tombé. Si son sourire était bel-et-bien toujours là, son regard de cobalt, lui, trahissait la haine profonde qui animait la jeune femme.
avatar
Myranda Flint
Bon Chic Bon Genre

Baguette : Frêne-épineux, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
109/200  (109/200)
Volonté:
90/150  (90/150)
Statut:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les retrouvailles.

Message par Horace Slughorn le Dim 6 Jan 2019 - 2:26

Le professeur ne releva pas la tête, il passa sa baguette sur un doucement, dès lors le contenu de celui-ci disparu, il fit de même avec un énième document avant que l'interpellation ne le tira de sa besogne, le sablier sur son bureau s’enclencha immédiatement, doucement, très doucement pour le moment.

Il resta dans sa position initiale, regardant son invitée surprise le visage mi-haut et les yeux relevés, son visage n'avait pas de jovialité, il était neutre, en ira de même pour sa voix. Si la tentative était grotesque pour sa part il ne s'en formalisait pas le moins du monde. D'un coup de baguette, une carafe d'eau était en approche, sans verre. Ses yeux de batracien semblaient jauger cette reçue, écoutant ses paroles sans s'en émouvoir pour autant.


- Combien d'années ? laissant un temps finement mesuré Trois, quatre ans ? second temps Vous avez attendue tant d'années, et pourquoi. il n'attendra pas de réponse, ce n'était pas une question

- Notre première rencontre, vous étiez avec Leona, je m'en souviens. Vous aviez connue Rosier et êtes passés derrière Leigh et Krüger et bien d'autres, mais à quoi bon. tenant sa baguette de deux doigts boudinés, il tapota la table Vous avez longtemps vécue auprès de grands élèves, vous-même votre chemin était tracé, mais vous avez rendue votre badge.

Il regarde intensément la femme se tenant face à lui, ce n'était plus une élève, c'était une femme. Il n'était pas hostile dans son ton ni ses manières, il était neutre comme à son habitude, il observait, les jours auront été difficiles à Poudlard et en Angleterre, bien des épreuves, bien des nouvelles, il en fallait beaucoup pour désarçonner un homme comme le professeur Slughorn, il se demanda pourquoi, aimait-elle le passé ? Rêver d'histoires évocatrices, celles aux contours effacés ?

Le professeur écouta son ancienne élève, mais hélas... il s'agissait là d'un moment déjà suri, fait de quelques cendres et de suies, sans aucune destination précise, ce chemin était couvert d'un ciel lourd de promesses non tenues, de rêves perdus et déchus, comme une brume diffuse, il regarda cette désillusion tue.
avatar
Horace Slughorn
_________________
_________________


Feuille de personnage
Affinité Magique:
125/200  (125/200)
Volonté:
120/150  (120/150)
Statut: Professeur de Potions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les retrouvailles.

Message par Myranda Flint le Dim 6 Jan 2019 - 3:31

Grotesque. C'était bien l'attitude que la reniée avait adopté et ce en toutes connaissances de cause. Lorsque le directeur de maison commença à évoquer quelques noms la reniée s'immobilisa un instant. Ses sourcils se soulevèrent tant que ses yeux écarquillés semblaient avoir doublés en taille. Elle fit un pas de plus de vers le professeur, plia ses bras et inclina les deux paumes de ses mains vers le plafond.

Leigh est mort. Commenta-t-elle sur un ton faussement affligé. Rosier et Krüger travaillaient au ministère ce qui signifie qu'elles sont probablement mortes elles aussi ou, dans le meilleur des cas, esclaves des immortels.

Elle adressa un regard qui se voulait perplexe au vieil homme puis baissa les bras. Le simple fait que Slughorn garde sa baguette en main en présence de son invité en disait déjà très long sur son état d'esprit.

Alors que moi... Elle étouffa un léger ricanement avant de zyeuter l'ensemble de la pièce.

Je vis dans un très gros château! Je suis nourrie, protégée et tout le monde se fiche de ma petite personne ; immortels comme non-immortels! Elle leva un index en l'air puis le pointa vers le bureau du professeur.

Je pense que rendre ce badge a été le meilleur investissement de long terme de toute l'histoire de l'humanité! Mais c'est à vous que je le dois! Vous m'avez forcée à vous rendre mon insigne alors que je n'ai jamais fait perdre de points à nôtre maison! Même le merdaillon qui était dans le bureau avec moi a témoigné en ma faveur! D'ailleurs je sais à quel point vous avez été embarrassé lorsque vous avez été forcé de me donner 50 points à la suite du tournoi de duel! Je tiens à m'excuser pour cette gêne!

Dit elle avec un entrain parfaitement hors de propos. Elle marqua une courte pause pendant lequel elle laissa échapper un petit ricanement grave tandis que cette fois-ci elle se fendait d'un sourire singulièrement crapuleux.

Je ne mentais pas vous savez. Vous êtes vraiment! Elle secoua toujours son index tendu vers le professeur. Mon professeur préféré! Vous êtes l'instigateur de mon reniement! Vous m'avez fait perdre mes parents, ma vie, j'ai passé une année entière dans la rue, sans nourriture, sans eau, sans toit, sans amis, sans possibilité de faire quoique ce soit de ma vie mas malgré cela! Elle hocha doucement la tête. Ses yeux écarquillés continuaient de fixer avec une intensité plus qu'inquiétante la silhouette massive de Slughorn.

C'est en m'étalant vos désillusions et en vous faisant passer pour une victime que vous entamez vos salutations. Elle marqua un nouveau temps de silence puis recula d'un pas.

Par Merlin! Reprit-elle, brusquement. Même lorsque j'ai vendu ma propre chaire pour manger je n'ai jamais eu l'opportunité d'observer une aussi grosse paire! C'est ce qui fait de vous le meilleur! Mais là n'est pas mon propos.

Elle chercha du regard un endroit où s'asseoir. La salle regorgeait de tables, de fauteuils et de chaises et c'est sur l'une de ses dernières que s'installa Myranda, sans demander la moindre autorisation.

Je ne viens pas ressasser le passé mais le futur! Entre ces quatre murs je suis la seconde meilleure alchimiste. J'ai plus d'expérience dans la préparation et dans la gestion d'équipes que n'importe quel élève ou réfugié.

Elle croisa les jambes et posa ses deux mains sur ses genoux.

L'école aurait tord de se passer de moi. Je sais que si j'ai passé six mois à pourrir ici sans rien faire c'est bien parce que vous avez promptement occulté mon existence. Maintenant c'est à vous de faire un choix. Mettrez vous vos pauvres revendications de côté pour le bien commun ou voulez-vous que l'on se souvienne de vous comme le professeur qui n'a pas tout fait pour préparer les défenses du château?
avatar
Myranda Flint
Bon Chic Bon Genre

Baguette : Frêne-épineux, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
109/200  (109/200)
Volonté:
90/150  (90/150)
Statut:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les retrouvailles.

Message par Horace Slughorn le Lun 7 Jan 2019 - 18:55

Le professeur semblait très calme, il ne s'émouvait pas, il observait en tapotant le bout de sa baguette sur son bureau, il la laissa faire, même prendre place et lui-même se leva délicatement, et lorsqu'elle attaque le reste de ses paroles... Un geste de baguette, la jeune femme ne pouvait plus rien dire.

- Gardez votre langue fourchue derrière vos dents, cet établissement et ses occupants ne sont pas passés par le feu et la mort pour mendier les services d'un parasite. Vous bafouez les fondements même de cette école.

Dira-t-il rapidement et froidement. D'un geste, la jeune femme fut propulsée hors du bureau, la porte s'ouvrant pendant son vol plané, elle et sa chaise. Et durant son vol, Horace lui dira ces quelques paroles.

- Vous vous êtes vous-même dépossédez de vos propres bien, votre bêtise votre arrogance creuse votre propre déchéance, vous dépossédant de votre nom, de votre vertu, de votre avenir, vous avez rendue votre badge, personne ne vous a punis, vous n'êtes que le parasite du système que vous dénoncez. Adieux Myranda Flint, gardez donc la chaise en souvenir.

La porte claqua, laissant Myranda Flint sur le sol froid des cachots, elle et sa chaise en morceau, tue par un maléfice de silence, ainsi, se bouclèrent les retrouvailles.
avatar
Horace Slughorn
_________________
_________________


Feuille de personnage
Affinité Magique:
125/200  (125/200)
Volonté:
120/150  (120/150)
Statut: Professeur de Potions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les retrouvailles.

Message par Myranda Flint le Lun 7 Jan 2019 - 19:26

Le déni est un mécanisme de défense pour traiter les conflits intrapsychiques et le rapport avec le monde extérieur. Se distinguant de la dénégation (synonyme du mot déni dans l’acception courante), il consiste, pour une personne face à un conflit, en un refus catégorique sur des pans plus ou moins importants de la réalité psychique ou externe vécue comme dangereuse ou douloureuse (tout se passe comme si cette personne n'a rien vu, rien entendu ou rien ressenti). La personne dans la dénégation accepte cette réalité, mais immédiatement après avoir formulé son ressenti qui est une source de conflit (correspondant à un désir, une pensée, un sentiment jusqu'alors refoulé), elle le met à distance en niant qu'il lui appartient). Ce mécanisme est souvent associé au clivage.

S'il fallait donner un surnom au professeur cela sera donc : Le "dénieux". De tous les hommes, il était sans l'ombre d'un doute le plus abject à n'avoir jamais existé. Le choix de la reniée était désormais amplement mûri.

Il semblerait même qu'elle n'eut pas la moindre opportunité de se défendre. Le corps vif, rapide et agile de son adversaire l'avait sans l'ombre d'un doute surprise. Soit. Elle s'en alla.

(http://www.veneficium.org/t15-systeme-de-combat)
avatar
Myranda Flint
Bon Chic Bon Genre

Baguette : Frêne-épineux, dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
109/200  (109/200)
Volonté:
90/150  (90/150)
Statut:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les retrouvailles.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum