Serre numéro 8

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Serre numéro 8

Message par Eadlyn Windslaw le Mar 8 Jan 2019 - 22:36

Les Repas de Famille

Si il y avait bien une chose que la plupart des Poufsouffles aimait faire, c'était de manger et bien qu'Eadlyn Helena Margaret Windslaw veillait à toujours avoir une attitude impeccable quand elle se sustentait, elle ne faisait pas exception à la règle. Aussi, la plupart des moments familiaux qu'elle avait pû passer, était associé à des repas, toujours gargantuesques et le plus souvent chez ses grands parents paternels.

Emily et Patrick Windslaw sont des sorciers né-moldus, américain de surcroît et éduquée dans le Protestantisme, ce qui malgré leurs dons magique, ne les a pas empêché d'élevés leurs enfants dans les même valeurs qu'eux tel que l'esprit familial, le respect, la gentilesse. Les Windslaw étaient loin d'être une famille américaine pauvre, on pouvait même dire qu'ils étaient aisé et recevaient souvent leur famille dans leur maison de Calicoon dans l'Etat de New York, bordant la rivière du même nom. La maison était assez grande et Eadlyn se souvenait particulièrement bien des après-midi qu'elle passait à se balader dans le jardin de sa grand mère tandis que ses petites cousines jouaient dans la rivière sous la surveillance de la mère de Tara, ou bien des soirées qu'elle passait au coin du feu durant les grandes vacances, seule avec ses grands parents à lire du Dickens ou du Shakespeare.

L'ancienne préfète se souvenait parfaitement de tout ça et de surcroît, chacun de ses passages dans cette maison, unique vestige des débuts sorciers de cette famille, était complété par un repas de famille, sensiblement le même à chaque fois : du rôti de boeuf, parfois chaud, parfois froid, des pommes de terre coupés en gros morceaux et des flageolets, le tout servi avec une sauce brune composé des jus de la viande et monté en sauce avec de la maïzena. Ces repas étaient l'occasion de se retrouver, que son père puisse retrouver son frère et sa soeur,  qu'elle même puisse découvrir ses cousines ou apprendre à mieux les connaître. Eadlyn adorait tout cela, elle adorait ses cousines et sa famille ainsi que ce lieu qu'elle avait toujours trouvé magique et elle ferrait tout pour y revenir au moins une fois après cette guerre. Elle le voulait de tout coeur et elle comptait bien discuter avec Monsieur Herrera de sa présence en Angleterre.

Et c'est donc à tout cela qu'Eadlyn pense quand elle posa son regard sur l'assiette de nourriture qu'elle avalait aujourd'hui, composé d'une tranche de roti froid et de pomme de Terre couvert de sauce brune, à ses jours heureux et insouciants où elle ne faisait attention qu'au fait de ne pas se tacher. Un mince sourire vint fendre ses lèvres tandis qu'elle y repensait, avalant ce repas en se remémorant tout cela.

Une nouvelle journée de travail l'attendait, aussi elle se leva, essuyant ses lèvres. Elle attrapa ses affaires et sortit de la Grande Salle, le pas souple et la tente dans ses songes, le passé de ses 7 ans bordant son esprit tandis qu'elle quitte le chateau, laissant ses pas la guidé jusqu'a ce qu'elle pourrait appeller, son nouvel havre de paix. Un endroit où même en temps de guerre, elle serait tranquille puisque quinconque y rentre, le fait à ses risques et périls. Elle rentra dans la petite serre, s'empressant de fermer la porte. 

-Bonjour...

La première chose que fit la jaune ce fût de vérifier que chacun des plants avait ce dont il avait besoin, autant en eaux que en terreau et qu'ils étaient bien à l'abri de la lumière. Elle prépara ensuite le lit douilleux de la prochaine tentacule, elle n'avait pas chommé ses derniers temps, travaillant d'arrache pied pour y arriver tout en restant dans le cadre de ses limites. Elle ne voulait pas trop user de son énergie, au risque de ne pas en avoir après ou de s'évanouir dans la terre. Elle remplit donc de terreau d'arbrisseau un pot de petite taille, le mettant dans une coupelle remplie d'un peu d'eau pour qu'il est de quoi se nourrir sans aucun problème et commença à user de son don.

Elle se concentra sur la courbe de la tentacule et toute ses terminaisons et sur l'action qu'elle voulait que son don est, elle souhaitait crée des racines fines mais solides, qui se nourriraient sans mal de cette terre et de cette eau. Elle se concentra et une fois satisfaite de son travail, c'est à dire qu'elle obtint similaire à celui de la première fois avec Pearl, elle relacha son effort et fini de soigner la plante en verifiant que tout allait bien. Son attention passa aux autres plantes, dont elle observait les ombres dans la pénombre avec un sourire, fière de son travail. Elle se rapprocha de nouveau du jeune filet après avoir mis ce plant à l'abri et y concentra son énergie, pour le "réparer" et lui permettre de repousser correctement, sans l'abimer. Cela l'épuisait mais c'était une tache obligatoire. Elle fini par faire un brin de ménage avant de quitter la serre.

Elle reviendra le soir, peu après le repas et juste avant sa douche pour vérifier que les plantes ne manquaient de rien et qu'elles étaient en bonne santé. A ce rythme, ils y arriveraient bientôt ! Elle veillait d'ailleurs à marquer les améliorations de son don qu'elle pouvait connaître à la fin d'un de ses herbiers, au cas où elle en est besoin un jour, pour se remémorer par où elle était passée.

Elle fini enfin par sortir de la serre, une bonne fois pour toute, où du moins pour aujourd'hui et rejoins la tour des réfugiés après une bonne douche où elle se récurera avec attention pour retirer toute la terre qui s'était infiltré ci et là, ayant toujours trouvé désagréable de dormir avec l'impression d'avoir un peu de sable dans son lit. Elle prendra un temps pour prendre soin d'elle, soigné ses cheveux, sa peau et surtout ses mains qui travaillaient énormément en ce moment puis elle ira manger. Eadlyn ne se refusait pas grand chose en nourriture en ce moment, puisque son travail lui consommait beaucoup d'énergie aussi se servit-elle un bol de soupe en entrée, du gratin de pomme de terre et des haricots verts avec du poulet rôti en plat et en dessert elle s'autorisa une part de tarte à la citrouille, le tout arroser d'une infusion, un rhoïbos aux fruits rouges.

Certains pourraient dire qu'elle devenait une mémé mais elle faisait simplement attention à avoir un bon sommeil réparateur, et elle préférait prendre un thé bien noir au réveil. Elle pris ensuite une nuit de sommeil bien merité, dormant durant de longues heures, jusqu'a ce qu'elle se réveille d'elle même, ne s'imposant pas vraiment de rythme car elle souhaitait être toujours au mieux de ses formes. Ainsi était en ce jour la vie d'Eadlyn Helena Margaret Windslaw.
avatar
Eadlyn Windslaw

Baguette : Epicea, snallygaster

Feuille de personnage
Affinité Magique:
87/200  (87/200)
Volonté:
54/150  (54/150)
Statut: Stressée à temps partiel

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Serre numéro 8

Message par Eadlyn Windslaw le Jeu 10 Jan 2019 - 22:40

Mélancolie d'Octobre


Nous étions désormais au mois d'Octobre et un blues vint saisir la désormais jeune femme qu'était Eadlyn Windslaw. Les feuilles des arbres s'étaient colorées d'un joli ambré, le vent soufflait plus fort sur le domaine écossais et chaque jour qui passait lui donnait l'impression d'être comme dans un rêve, loin de la guerre qui se profilait à l'horizon. Bien sûr, son travail ne cessait pas mais, elle se sentait isolée ici, au courant de rien ou de très peu de choses, à la fois prisonnière et gardienne de ce lieu si cher à son coeur malgré tout. Et puis l'Automne était aussi une saison qu'elle adorait, pour les soupes à la citrouille évidemment mais aussi pour Halloween, cette fête bien de chez elle, qu'elle aimait tout particulièrement quand elle était petite. C'était l'occasion de passer un moment avec sa mère et son père, d'écouter des histoires qui font peur.

Néanmoins, si elle repensais aujourd'hui à cette fête, ce n'était pas pour ses bons côtés. Eadlyn n'avait jamais été scolarisée en milieux moldu, une volontée de sa mère et même si, enfant, cela ne la dérangeait pas autant que cela, aujourd'hui, devant cette fenêtre à regarder les arbres se brunir et la terre se faire plus fraiche, elle se mit à regretter.

Elle avait toujours vu les enfants des voisins de derrière les jambes de sa mère, jamais elle n'avait joué avec eux et en certain sens, cela lui manquait, au point qu'elle se posa la question de savoir si sa vie serait différente aujourd'hui si elle n'avait pas été une sorcière. La réponse fût évidente, elle n'aurait jamais été obligée de fuir son propre pays, elle serrait rester auprès de ses parents, aurait sûrement étudier les sciences naturelles à l'université de New York avant de s'installer avec un chimiste, ou quelque chose du genre. Sa vie aurait été indéniablement différente et en cet instant, elle aurait préféré ne jamais rien connaître de Poudlard, du monde des sorciers. Pour moins souffrir, parce que l'attente et le manque d'information lui devenait insupportable, tout aura commencé il y a presque un an et elle se sentait si inutile et idiote.

Elle frotta ses yeux et sentit ses joues mouillées, remarquant qu'elle pleurait, de rage et de tristesse. Elle avait toujours été incapable de faire quoi que ce soit d'intéressant, elle n'avait jamais pu aider personne. Candice, puis maintenant Freddie, James, Marius et même ses propres parents. Elle avait toujours tout fait de travers et aujourd'hui, elle ne voulait plus de ça. Elle renifla, pleurant désormais à chaudes larmes, sa vue sur les arbres brouillée et elle tomba a genoux au sol, avec l'impression que son coeur se serrait fort et que jamais il ne se relacherait, qu'elle ne pourrait plus respirer librement. Que plus jamais elle pourrait penser à autre chose qu'a la perte de ses proches. Même si elle voulait garder espoir, aujourd'hui, c'était au dessus des forces de la jeune femme. Elle glissa ses mains sur ses cheveux, prostrée à genoux devant sa fenêtre avant de poser les yeux sur une photo qu'elle connaissait bien.

Elle l'observa bien et dessina du contour du doigt les deux enfants souriantes dessus qui souriaent a l'appareil et ferma les yeux, nostalgique. Elle se sécha les yeux et resta comme ça un petit moment avant de se ressaisir, sans vraiment savoir ce qu'elle voulait exactement, juste qu'elle devait bougé et ne pas rester à ce morfondre. Elle se leva, s'habilla un peu plus convenablement, enfila son manteau et sortit.

S'en suit une longue balade au bord du lac, où elle se remémora des bons instants, ceux qui devaient rester quoi qu'il arrive, ceux qui lui rappèleraient qui étaient ceux qui avaient traversé sa vie et pourquoi elle les aimais autant puis elle vint faire son travail habituel aux serres, se concentrant.

Elle fredonnait de la musique durant son travail, voulant se détendre et que ses idées noires puissent s'échapper d'elle au moins un petit moment. 

Elle fini par rentrer manger, se rendant compte qu'elle était complètement affamée, elle n'avais rien avalé depuis hier soir et alla manger. Ensuite elle se douchera et s'apprêtera pour quelque chose de spécial.

Elle ondula ses cheveux avec soin, les fixant avec des barettes, enfila une de ses plus belles robe et chaussures et réhaussa son visage d'un léger rouge et de mascara. Elle était bien décidé à découvrir des secrets ce soir.
avatar
Eadlyn Windslaw

Baguette : Epicea, snallygaster

Feuille de personnage
Affinité Magique:
87/200  (87/200)
Volonté:
54/150  (54/150)
Statut: Stressée à temps partiel

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum