[Lore] Les baguettes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

  • Demander un roll MJ

[Lore] Les baguettes Empty [Lore] Les baguettes

Message par MJ Auxiliaire le Dim 27 Jan - 18:49

Baguettes

Une baguette est un objet magique au travers duquel un sorcier ou une sorcière canalise son pouvoir magique. La majorité des sortilèges sont effectués à l'aide d'une baguette, même si il reste possible d'en produire sans. Chaque baguette possède un cœur, bois, longueur et flexibilité différente. Ces facteurs, en addition de l'expérience du détenteur et de son affinité magique, se combinent afin de définir le caractère d'une baguette. En résulte que deux baguettes ne seront jamais identiques.

Les baguettes peuvent être obtenues chez Ollivander au prix de 7 Gallions unité. La plupart des sorciers Anglais obtiennent leur baguette de la sorte. Ils doivent parfois essayer plusieurs catalyseurs afin de trouver celui qui leur convient le mieux, ou plutôt, jusqu'à ce que la baguette trouve le sorcier qui lui convient.

Ni l'aspect ni les composants d'une baguette peuvent être jugés en comparaison à d'autres car ils sont complémentaires et s'équilibrent afin de rendre une baguette unique. La plupart d'entre elles mesurent de 22,8 à 38 centimètres et sont souvent représentatives de la taille du sorcier, bien qu'Ollivander considère cette mesure inappropriée* Selon son expérience, la taille de la baguette dépend de la personnalité et une baguette plus longue trouvera acquéreur chez ceux possédant un fort caractère.

*Nous parlons dans cette traduction d'Ollivander dernier du nom, soit de Garrick Ollivander. Ce savoir n'est pas systématiquement connu ou reconnu chez ses prédécesseurs bien que leurs pensées tendent sans doute également a cette logique dans la mesure du possible. (Il est impossible d'appliquer entièrement un savoir un demi-siècle en avance).

Source : Wiki Anglais basé sur Pottermore.

Savoir & Fonctionnement d'une baguette

Le propriétaire d'une baguette se voit imposé des règles subtiles qui ne sont pas entièrement comprises, même par les plus illustres fabricants de baguette.

1) Allégeance

La plus connue de toutes les lois est celle de l'allégeance d'une baguette et il est connu et accepté de tous que la baguette choisit le sorcier et non l'inverse. Une baguette choisit de travailler pour un sorcier, dans ce cas on dit qu'elle lui a donné allégeance. Quand une baguette a choisi son porteur (Quand ce dernier à réellement maîtrisé son catalyseur), ils peuvent être assurés d'en tirer le meilleur résultat.

Il existe trois façons d'obtenir une baguette : En achetant une baguette neuve (Généralement faite par un autre que soi), en gagnant une baguette ou en héritant d'une baguette. Chacune de ces trois méthodes d'obtentions sont régies par le paragraphe précédent d'une manière ou d'une autre.

2) Sélection initiale


En temps normal, la première baguette d'un sorcier ou d'une sorcière est nouvelle créée ou « Vierge », elle est obtenue auprès d'un créateur de baguette officiel comme l'est la boutique d'Ollivander. Les sorciers ont généralement besoin de tester plusieurs baguettes vierges avant de trouver celle qui leur donnera allégeance. La raison précise pour laquelle la baguette choisit son sorcier n'est pas clairement établie, mais certaines d'entre elles ont tendance à avoir une meilleure affinité d'un sorcier à l'autre.

Il est plus probable (Quand on compare les propriétaires à leur baguette) que plus une personne possède de traits en accord avec sa baguette, plus cette dernière sera susceptible de le choisir. En d'autres mots, plus le sorcier ressemble intérieurement à sa baguette et plus il aura de chance d'être choisi.

3) Changement d'allégeance

Il est également possible d'obtenir une baguette en la « Gagnant » face à son maître. Bien entendu, il est tout à fait possible de voler la baguette d'un autre sorcier et obtenir des résultats acceptables avec cette dernière mais son allégeance n'ira à son nouveau maître que quand ce dernier l'aura obtenue. L'allégeance d'une baguette peut être ressentie par son possesseur, comme par exemple Hermione qui n'était pas à l'aise avec le catalyseur de Bellatrix Lestrange.

Pour gagner une baguette, il faut que le sorcier soit plus puissant et prenne l'avantage sur le possesseur initial d'une manière ou d'une autre. Cependant, il est intéressant de noter qu'une baguette reste loyale à son premier maître dans la majorité des cas. Par exemple, même si un sorcier est désarmé ou perd un combat alors qu'il utilise sa baguette, cette dernière ayant développé une affinité pour son propriétaire initial fera qu'elle ne l'abandonnera pas facilement. Simplement désarmer un sorcier n'est pas toujours suffisant pour acquérir l'allégeance d'une baguette. Les baguettes ne peuvent être gagnées en pratiquant un duel car la perception de la situation empêchera la baguette d'abandonner son possesseur initiale.

Même une fois gagnée, une baguette se retiendra souvent comparé à ce qu'elle était avec son possesseur original. La seule exception reste la baguette de sureau, qui elle est dépourvue de sentiments et ne sera loyal qu'a celui qui détiendra une force supérieur. En d'autre mots, elle est apte à changer d'allégeance dès que le sorcier la possédant est défait. La façon d'éliminer un sorcier peut être aussi subtile que d'ordonner à un comparse de tuer quelqu'un au lieu de le faire soi-même. Il est important de noter que chaque baguette obtenue de manière légitime selon ces lois reviendra au gagnant légitime, même si elle n'est pas utilisé pendant le combat. (Par exemple Harry Potter à battu Drago Malefoy qui était propriétaire de la baguette de Sureau ainsi que de sa propre baguette, et pourtant il a obtenu l'allégeance des deux baguettes quand bien même Drago n'en avait qu'une sur lui. Pour faire court si vous avez cinq baguettes (Sur vous ou pas) et que vous êtes éliminé ou battu, les cinq changeront potentiellement d'allégeance).

4) Héritage

Dans la plupart des familles, les baguettes sont héritées, comme Neville Londubat utilisant celle de son père ou Ron Weasley utilisant l'ancienne baguette de son frère Charles. Cela pourrait être une méthode douteuse d'obtenir l'allégeance d'une baguette cependant, il est reconnu que ceux étant dans cette situation (Via un lien familial direct) ont une baguette qui fonctionne un peu mieux que si ils l'avaient obtenue de manière légitime (En la gagnant lors d'un combat). C'est une bonne manière d'obtenir une baguette si il est impossible (Pour des raisons budgétaires ou technique) d'obtenir une baguette officiellement. (Elle sera cependant forcément moins viable que si elle était acquise chez un fournisseur donc).

5) Exceptions

Cependant, même si une baguette « choisit » son sorcier, même dans le cas ou elle est héritée ou gagnée légitimement, il n'existe AUCUNE garantie qu'une baguette sera entièrement maîtrisée. Chaque baguette possède sa propre personnalité en dépendance de sa nature exacte (Coeur, bois, rigidité...) en dépendance de laquelle elle agira et il y'aura donc souvent beaucoup de conditions a remplir avant que la baguette ne donne tout son potentiel à son porteur.

Un bon exemple sont les baguettes dont le cœur est en poils de sombral, car ces dernières ne portent pas allégeance à celui qui les « Gagne » lors d'un combat. Les poils de queue de sombral sont encore un composant méconnu qui ne choisira que le sorcier capable d'affronter la mort. En d'autres mots, seuls les maîtres de la mort peuvent obtenir le tout le potentiel d'une telle baguette, de même qu'une baguette en frêne épineux nécessitera que son porteur rencontre beaucoup d'épreuves avant d'être maîtrisée.

6) Relation entre baguettes

Quand deux cœurs de deux baguettes sont issus de la même source (Prélevés sur le même animal par exemple), elles sont dites « Soeurs ». Cela a de nombreux effets.

Premièrement, une baguette sœur ne peut être forcée à combattre sa semblable et même si elle venait à le faire pour un facteur quelconque, une connexion est formée entre elles, ce dernier est nommé « Priori Incantatem ». Lors de cette connexion, les deux baguettes se battent pour repousser un orbe (constitué de magie) doré vers l'autre. Celui qui parvient a repousser l'orbe vers son adversaire gagne la baguette. A cause de sa rareté, peu de sorciers ont déjà vu une telle connexion.

Quand un tel lien se forme, les deux baguettes se « connaissent » et peuvent réagir d'elle même à la présence de l'autre sans même le consentement de leur propriétaire. Généralement la baguette la plus puissante (Dite « gagnante ») attire l'autre à elle (Dite « perdante »). Cependant, il est important de noter que ces baguettes sont également capables de reconnaître le propriétaire quand bien même il n'utilise pas la baguette sœur. Par exemple, le combat entre Voldemort et Harry Potter lors de la bataille des Sept Potter ou un lien s'établit de lui même alors que Voldemort utilise la baguette de Lucius Malefoy.

Sources, Notes, Références, Livres:

1 : Harry potter et les reliques de la mort
2 : Potter Cast Interview J.K Rowling, partie 2
3 : Discussion avec J.K Rowling au travers de Bloomsburry
4 : J.K Rowling (A propos des Sombrals)
5 : Harry potter et la coupe de feu

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum