[Lore] La Métamorphose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

  • Demander un roll MJ

[Lore] La Métamorphose Empty [Lore] La Métamorphose

Message par MJ Auxiliaire le Dim 27 Jan - 18:59

Métamorphose

La Métamorphose est une branche magique qui se concentre sur l'altération de la forme ou de l'apparence d'un objet, via une altération de la structure moléculaire de ce dernier. La Métamorphose peut être effectuée sur la majorité (Si ce n'est tous) les objets , comme beaucoup d'autres branche magique, elle propose (bien que quasi exclusivement limité à cela) des sorts de métamorphose.

La Métamorphose est une matière reconnue comme "Très difficile" et davantage "Scientifique" que toutes les autres formes de magie. Le sorcier pratiquant cet art se doit d'être rigoureux et parfaitement exact dans sa visualisation tant que sur l'exécution afin d'obtenir un résultat.

Nature

La Métamorphose est systématiquement une discipline exacte, ne fonctionnant que pour les esprits les plus scientifiques et possède donc la réputation d'être une matière complexe à mettre en oeuvre (Spécialement comparé aux sortilèges qui tolèrent une plus grande marge de fantaisie personnelle). Il faut également se rappeler d'être précis dans les gestes et ne pas faire de mouvement superflus car dans ce cas, la transformation n’opérera pas, comme écrit dans le livre "Livre de la métamorphose pour les débutants" écrit par Emeric Switch.

Il y'a de nombreux facteurs à prendre en compte pour les sorciers désireux d'effectuer des sortilèges de métamorphose. La transformation (t) est directement influencée par la masse (m) la viscosité (v) la puissance de la baguette (b) la concentration (c) et enfin une variable inconnue (Z).

Limites

Bien que la Métamorphose soit l'une des branches magiques les plus utiles, elle possède naturellement des limitations.

La branche "Transformation" inclue dans la Métamorphose est celle qui possède le plus de restrictions (Naturelles et légales). Premièrement, avant de devenir Animagus (Transformation entre deux espèces ou métamorphose humaine), la première est contrôlée de près car elle peut s'avérer être dangereuse dans son procédé, et même si la personne réussit à passer la formation, elle devra s'enregistrer au Ministère de la Magie (Sous peine de procès), à cause du nombre croissant d'utilisateur de transformation dans des activités criminelles. Un Animagus est limité par le fait qu'il ne puisse se transformer qu'en un seul animal de cette façon.

Inversement, la Métamorphose humaine de manière générale est plus complète et permet à quelqu'un de transformer un autre en une pléthore d'animaux mais d'un autre côté, ils héritent également de l'intelligence de l'animal cible et dans le cadre ou ce soit un animal pourvu de peu d'intelligence (ce qui est bien souvent le cas comparé à un homme), alors il sera dépendant de la bonne volonté de la personne pour inverser la transformation, ce qui peut potentiellement provoquer que quelqu'un soit bloqué à jamais dans cette forme. (Voilà pourquoi il n'est pas recommandé de faire usage de ce genre de magie sur soi-même).

Généralement, les sorciers essayant de lancer un sortilège de métamorphose trouveront plus facile de métamorphoser une chose déjà proche de l'état désiré à l'origine, surtout si il possède des choses en commun avec l'état final. (Par exemple une statue de dragon se transformant en dragon).

Une autre limite de la Métamorphose est qu'il est impossible de faire revivre les morts par la magie, il est également impossible de "Métamorphoser" un mort en vivant, peu importe quand la mort est intervenue. La masse globale et la taille de l'objet ou de l'entité cible de la métamorphose doit également être pris en compte, il a été avancé par Hermione Granger qu'il était très difficile de métamorphoser quelque chose d'aussi gros qu'un dragon, même pour un expert en la matière comme le professeur McGonagall. (Minerva pourra vous le confirmer CB)

La conjuration est principalement limitée par la règle des Cinq Exceptions de la loi de Gamp sur la Métamorphose**. La première (Et seule connue) est la restriction qu'un homme ne peut conjurer de la nourriture (Cependant une nourriture existante peut être enchanté dans une certaine mesure (Comme l'invocation ou la multiplication) ou métamorphosée via d'autres branches). Inversement, les lois des sorciers fixent les limitations légales sur ce qui peut être conjuré ou pas. Pour finir, même si cela est possible et légal de conjurer quelque chose, la conjuration ne sera pas éternelle.

Étrangement, alors qu'il y'a de nombreuses limites concernant la conjuration, l'école de disparition ou de la détransformartion ne souffre d'aucune limite.

Dangers

A cause de la complexité et des pré-requis concernant la métamorphose, il y'a un très grand potentiel pour que quelque chose tourne mal, même pour les experts en la matière. Cela est particulièrement vrai si le pratiquant prend les choses à la légère ou veulent trop en faire (en dépendance de la magie qu'ils tentent de produire).

Si elles ne sont pas abordées comme il se doit, les transformations d'objet peuvent devenir des demi-transformations ou se bloquer définitivement dans un état (Que ce soit une transformation complète ou partielle), par exemple Viktor Krum s'est une fois transformé à moitié en requin de lui même lors de la seconde tâche du Tournois des Sorciers en 1994 (Cependant, il n'est pas resté bloqué dans cette forme, cela est donc potentiellement intentionnel).

Classification

Actuellement, la Métamorphose est divisée en quatre branches (Basé sur les informations canon, la typologie reste malgré tout conjecturale (Ils ne sont pas sûrs qu'il y'ait bien quatre branche mais c'est accepté majoritairement comme l'idée principale)). Ces quatre branches principales sont encore divisées en plusieurs branches secondaires, comme la Métamorphose Humaine, Inter-changement de propriétés ou de forme qui pourraient faire partie de la branche Transformation. Les quatre branches principales sont pas ordre de difficulté : Transformation, Détransformation, Disparition, Conjuration.

1- Transformation

Il est intéressant de noter que ce pan de la métamorphose est le premier enseigné à Poudlard (De simples métamorphoses comme des allumettes en aiguille), c'est également la forme de métamorphose la plus complexe et la plus dangereuse.

L'école de Transformation est divisée en trois sous-catégorie, chacune contenant ses propres divisions qui se chevauchent dans une certaine mesure :

1A – Métamorphose humaine

La métamorphose humaine est une branche secondaire de la Métamorphose et une forme de transformation dans laquelle l'on peut métamorphoser partiellement ou entièrement une entité humaine en une autre forme. Cette branche est plus difficile que les autres et uniquement enseignée lors des ASPICs. Un des sorts enseignés lors de la sixième année de Poudlard permet de changer la couleur des sourcils.

(*C'est l'une des raisons pour lesquelles nous avons décidé de réserver cette branche pour les spécialisations Métamorphose sur Veneficium, afin de donner cette impression de difficulté).

Dé-transformation
(Le terme est pas joli mais c'est l'un des plus fidèles a l'idée qu'on renvoie)

La dé-transformation est l'art d'inverser une précédente métamorphose. Elle est considérée à la fois comme de la métamorphose et un contre-sort. C'est une branche mystérieuse de la métamorphose, il est cependant connu que les dé-transformations sont apprises tôt afin de régler le problème des accidents de transformation.

Le sort Reparifage est un sort généralement utilisé pour contrer les effets d'un sort de Transformation qui a été mal effectué ou qui n'a que partiellement transformé l'objet cible. Ce sort est enseigné dans "Le guide de la métamorphose pour les débutants".

Interversion

L’interversion est encore une sous catégorie de transformation magique. Durant une interversion, les propriétés physiques d'une des deux cibles est inversé avec l'autre, comme le stipule le nom. Cela diffère d'une transformation pure sur deux aspects : Premièrement, l’interversion cible deux objets en même temps ; Secondement, le changement d'un des objets est dépendant du changement de l'autre objet.

Il est difficile de juger la difficulté afin d'intervertir les propriétés de deux objets en même temps car l'année à laquelle cette procédure est enseignée n'est pas connue. Cependant, le professeur McGonagall était impressionnée qu'Hermione en avait entendu parler en première année mais déçue par le fait que Neville soit incapable d'effectuer une interversion basique en quatrième année. En partant de ce constat, on peut imaginer que les élèves apprennent cette sous-catégorie en seconde, troisième, ou à l'entrée de leur quatrième année. Il est cependant plus probable qu'ils l'apprennent en troisième année.

La seule sous-catégorie connue à l’interversion est l"Interversion inter-espèce".

Transformation Inter-Espèce

C'est un terme qui se réfère la transformation magique qui change (partiellement ou complètement) l'organisme de la cible en celui d'une autre espèce. Cela inclu l'intervertion inter-espèce et est par conséquent lié à la magie d’interversion. (Les deux catégories sont liées).

Disparition

La disparition est l'art de faire disparaître des choses (On applaudit bien fort le capitaine); passer une entité à l'état de "Non-existence". La Disparition est de difficulté modérée à pratiquer (Apprise en cinquième année), et est considérée comme des matières les plus difficiles à passer lors des BUSEs. La difficulté d'exécution de la disparition est intrinsèquement liée avec la complexité de l'organisme visé. (Par exemple des invertébrés sont plus faciles à faire disparaître que des souris ou des mammifères)

Étrangement, une seule incantation est utilisée pour faire disparaître n'importe quel objet : Evanesco, du latin "Disparaître" (Couplé a l'intention du lanceur qui l'exécute), contrairement aux conjurations (qui nécessitent des incantations plus ou moins compliquées).

Conjuration

La Conjuration est l'art de conjurer des choses (Amener des entités à l'état d'existence) et par conséquent c'est la matière opposée à la disparition. C'est cependant plus compliqué car cette catégorie est enseignée lors du passage des ASPICs (En sixième et septième année). Elle est aussi considérée comme une magie très avancée, même si certaines conjurations sont plus simples que d'autres.

Il est important de noter qu'il y'a de nombreuses restrictions (Tant au niveau de la nature que de la loi) dont dépend l'art de la conjuration, contrairement à la disparition qui n'est guère limitée. Par exemple, quelque chose de conjuré ne durera pas (ne restera pas a l'état d"Existence") mais personne ne sait si une disparition applique définitivement l'état de "Non existence" à une entité.

Sources :

JK Rowling parle de la différence entre Métamorphose et Sortilèges.
JK Rowling au "Royal Albert Hall"
JK Rowling sur la nature des Métamorphoses
Harry potter et la pierre philosophale (Film)
JK sur les limites des conjurations.
Harry potter et l'ordre du Phénix (Livre, chapitre 15 : Hogward High Inquisitor).

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum