Bureau d'Horace Slughorn

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bureau d'Horace Slughorn

Message par Arya Krüger le Mar 12 Mar - 0:11

- Non, du tout. C'est aussi la raison pour laquelle je me tourne vers vous.

Ces pratiques s'évoquaient brièvement au cours de leur scolarité, une définition, une ou deux anecdotes, pas grand chose de plus. C'est durant la confection de cette potion évoqué précédemment qu'elle se rendit compte avancer dans l'obscurité, presque aveugle.

- Mais je ne crois pas me tromper, si j'avance que cette branche était déjà pratiquée dans les anciennes civilisations. Avant l'usage des baguettes modernes, c'est l'un des tout premiers catalyseurs que les sorciers ont été en mesure d'utiliser.

Comme quoi, l'Histoire de la Magie servait de temps en temps.

- Maintenant comme vous le dîtes, elle est mal vu car le sang fait parti de notre être et cetera. De plus tout ce qui est méconnu possède une tendance à effrayer, n'est-ce pas ?
Arya Krüger
Arya Krüger

Baguette : Prunellier, Vélane

Feuille de personnage
Affinité Magique:
148/200  (148/200)
Volonté:
139/150  (139/150)
Statut: Chasseuse de Créatures Maléfiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau d'Horace Slughorn

Message par Horace Slughorn le Mar 12 Mar - 6:45

Le sablier filait, il filait, ses grains... ils s’échappaient, le visage du professeur prendra une toute autre allure, un mélange d'émotion, mélancolie, tristesse, un brin de peur ? Peut-être, mais surtout du remords, il frotta ses mains, se servant de l'eau, il boira ledit verre d'une traite, se leva de son bureau, dès à présent, il se rendra devant l'âtre, observant le feu ronflant, il observait... les bûches se faire lécher par les langues de flamme, le crépitement des braises.

Sa voix semblait ailleurs lorsqu'il répondra, durant son chemin, il récupéra un verre qui accueillera un liquide à la couleur cinabre, lorsqu'il remplira ce dernier sa main aux doigts boudinés trembla légèrement, mais il était face à l'âtre face à son passé, il semblait se voir au travers des flammes.


- Certains, certains dirons que la magie blanche, parfois, se mêle à celle du sang, c'est faux, elle ne se mêle jamais. il fut sec à ce propos Lorsque la magie demande un don du sang, peu importe la raison, écrire, tracer, brûler ou... mélanger, peu importe la provenance, le fait est que c'est un don Arya, et plus qu'un symbole ou une signification... c'est un sacrifice.

Le professeur s'étouffa presque sur le dernier mot, toujours face aux flammes, chacune des flammes rongeant le bois semblait être un démon, un démon dévorant ces bouts de bois, dévorant le cœur de l'homme, le professeur trempa ses lèvres dans son verre.

- Le sacrifice est une des pires choses existantes. dégoût, cela semblait réellement atteindre le professeur C'est une ancienne méthode païenne, une méthode brutale et relativement barbare, un raccourci, les raccourcis sont mauvais Arya, ils sont dangereux. C'est de la magie noire. De la magie très noire même.

Le professeur se retournera en direction de son ancienne élève, l'air grave, semblant hanté, bouleversé.

- La Mésoamérique pratiquait le sacrifice à l'aide d'athamés, canalisant les foules par la terreur, les nagual..., elle corrompt, pis encore, l'une des civilisations pratiquants ce genre de magie fût les Aztèques, un très ancien peuple, d'autres aussi le pratiquait comme les Mayas, Incas et Toltèques, cette pratique date du néolithique au moins, ils ont sacrifié jusqu'à des milliers de personnes en quelques jours, leurs expansions fut phénoménale, avant qu'ils ne périclitent et s'entre-tuent.

Le professeur reprendra place, c'était un cours bien connu du professeur Rubetus, mais pas le reste, le reste était à savoir, Arya s'aventurait sur un chemin qu'il était préférable d'éviter, son verre était vide, d'un coup de baguette, une bouteille arrivera devant lui, pesamment, remplissant de nouveau ledit verre d'une robe carmine.

- Ce n'est pas méconnu, c'est inconnu, certains pratiquent sans savoir où ils vont, ils ne savent pas à quoi ils touchent, il faut rester loin de cette magie, très loin Arya. Il était catégorique.
Horace Slughorn
Horace Slughorn
_________________
_________________


Feuille de personnage
Affinité Magique:
125/200  (125/200)
Volonté:
120/150  (120/150)
Statut: Professeur de Potions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau d'Horace Slughorn

Message par Arya Krüger le Mar 12 Mar - 19:56

- Brûler ? J'ignorais que par les flammes, il était possible de manipuler cette branche de la magie. Quel usage peut-on bien trouver en incinérant notre essence vitale ? C'est curieux, ajouta l'agente d'une petite voix. Seulement cet homme affichait désormais une triste mine, étrange. Professeur ? Est-ce que tout va bien ?

Évoquer le sujet le chamboulait plus qu'escompté, et Arya en entrant, ne s'attendit pas à une réaction de cette ampleur. L'agente déposa un flacon sur le bureau, devant l'objet, seulement le siège vide de son possesseur qui lui veillait auprès du feu.

- Cette potion fonctionne de cette manière. Une offrande, du sang, que l'on ajoute au liquide une fois prêt. Un sacrifice donc. Vous disiez pourtant que tout ne devait pas être associé à la magie noire ? Vous considérez cela comme une abomination tout compte fait ?

Il se tourna, elle constata ainsi avec une presque inquiétude ce surprenant revirement, Arya n'eu pas connu cette facette du professeur.

- J'ai toujours fais un usage responsable de la magie, je ne suis pas une mage noire, mais rappelez vous : je suis venue vous voir pour parfaire mes connaissances. D'une manière ou d'une autre, pour être honnête, je chercherais à comprendre ce que je ne comprends pas. C'est ainsi que je me suis tournée vers un maître de confiance, non pas vers des individus peu recommandables.

L'allemande entrouvrit la bouche, puis déclara avec le sourire.

- J'aurais probablement dû être placée chez Serdaigle. Vous ne trouvez pas ?
Arya Krüger
Arya Krüger

Baguette : Prunellier, Vélane

Feuille de personnage
Affinité Magique:
148/200  (148/200)
Volonté:
139/150  (139/150)
Statut: Chasseuse de Créatures Maléfiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau d'Horace Slughorn

Message par Horace Slughorn le Sam 16 Mar - 21:56

- Il y a des arts bien obscurs, des arts qu'il est préférable de laisser dans l'ombre. Horace préférerait ne rien dire, pourtant... Prenant place derrière son bureau, lourdement. Il n'y a rien de curieux... Seulement bien des gens recherchent des raccourcis par tous les moyens possibles, et ce... quitte à perdre de son humanité, il n'y a qu'à regarder cette guerre Arya.

Le professeur prendra une nouvelle gorgée de son vin à la robe cinabre, un instant, il se perdra dans cette robe... Le ciel de ces jours était en pleur, il déposera enfin son verre, reprenant de son air qui se voulait jovial, d'une de ses grosses mains il fit un geste éloquent, signifiant que tout allait bien, mais son ancienne élève le savait bien, c'était faux.

- Les temps sont difficiles pour tous, mais tout va bien ! Un verre ? présentant la bouteille, "Château La mission Haut-Brion, 1944 Il ne faut pas omettre nos petits entraînements, n'est-ce pas ?

Il écouta attentivement la description, son air redeviendra sérieux, il était en écoute attentive, c'est une certitude, l'une de ses mains se trouvait sur son glabre menton.

- Il n'y a qu'un pas, oui... ses mains rejoignent de nouveau les empans de son costume en tweed, ceux de son col Franchir le Rubicon est une chose dangereuse et... sa ligne est fine, on débute à petite dose... « oh ce n'est rien, je m'intéresse voilà tout », petit à petit... bien entendu, il regarde la fiole ce n'est là qu'un petit don, une petite quantité afin de faire effet, car... la salive permet d'extraire les souvenirs se trouvant dans ce vecteur, celui de cette force vitale, la ligne est mince...

De l'inquiétude, c'était le mot, de l'inquiétude pour son ancienne élève, pour la plus si petite Arya, mais qui pouvait dire pourquoi ? La pensée la plus logique était qu'Horace choyait toujours ses chouchous.

- Les jeunes élèves apprécient un maléfice, celui du croche-pied, ce n'est là qu'une simple petite chose, mais... de petites choses en petite chose... Il soupirera Ô bien entendu, nous ne devons pas faire preuve de trop de zèle, mais il y a une différence entre l'apprentissage de cette magie et un simple maléfice du croche-pied, et je félicite cette initiative, celle de vouloir apprendre... Cependant. fit-il d'autant plus sérieux La magie noire corrompt, tout ce qu'elle touche.

Il rendra par la suite un sourire à Arya, un sourire timide, mais bien présent, retrempant une dernière fois ses lèvres dans ce liquide rubicond.

- Ohhh, serpentard et serdaigle possèdent bien des points communs, et... se prépare-t-il à dire en murmurant comme s'il parlait sur la confidence J'aurais été bien jaloux si Rubertus avait eu l'une de nos préfètes ! ajoutera le professeur avec humour
Horace Slughorn
Horace Slughorn
_________________
_________________


Feuille de personnage
Affinité Magique:
125/200  (125/200)
Volonté:
120/150  (120/150)
Statut: Professeur de Potions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau d'Horace Slughorn

Message par Arya Krüger le Dim 17 Mar - 21:48

Un incident, un évènement la bloquait dans sa démarche, son professeur ne céderait pas il fallait se rendre à l'évidence désormais. Peine perdue, l'agente ne les lui arracherai pas contre sa volonté, ses vœux. Que d'efforts dans sa direction pour rien.

- Volontiers.

Elle accepta pourtant son verre et conserva même un ton cordial. Cependant elle ne s'arrêtait pas en si bon chemin.

- Mon avenir aurait peut-être été différent, qui sait.

La jeune femme se racla la gorge, tourner autour du pot ne l'enchantait guère, et pas de chance c'est bien ce que Slughorn s'obstinait à faire depuis le départ. Elle n'avait plus le temps de jouer, qui sait combien de temps ils leur restait justement ?

- Vous souvenez vous ? En échange de services rendus à Poudlard, nous avions convenu d'un marché entre nous. Vous ne pouvez m'enseigner cette branche de la magie pour des raisons... Évidentes, et je respecte votre décision.

Horace le verrait venir, elle s'attendait à ce qu'il se tiennent à ses engagements.

- J'aimerais vous demander... sa voix baissa soudain en intensité, de me confier la recette du Veritasérum.

Pendant un instant, elle ne fit qu'observer son professeur, les yeux dans les yeux avant qu'elle n'ajoute.

- Me faîtes vous confiance ? C'est en tant que membre du Ministère que je vous le demande, d'un Ministère inexistant disons, déchu ; dans les conflits à venir, il se pourrait en effet que je sois amenée à en avoir besoin.

L'allemande rangea le premier flacon, puis en ressortit un second, le déposa sur le bureau très lentement, et déclara d'une petite voix :

- Autre chose. Vous souvenez-vous de ceci ? L'Elixir de rajeunissement, il y a quelques années je vous demandais mon aide, j'espérais pouvoir le reproduire. Vous en souvenez vous ?
Arya Krüger
Arya Krüger

Baguette : Prunellier, Vélane

Feuille de personnage
Affinité Magique:
148/200  (148/200)
Volonté:
139/150  (139/150)
Statut: Chasseuse de Créatures Maléfiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bureau d'Horace Slughorn

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum