Une salle de classe désaffectée et poussiéreuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une salle de classe désaffectée et poussiéreuse

Message par John Edmund Wilshire le Mar 19 Fév - 4:27

C'est une salle de classe qui se trouve au fond d'un couloir inusité. Il ne reste plus rien hormis des rideaux et un bureau avec un fauteuil en bon état mais tout poussiéreux.

Il y a une réserve et un bureau.

John Edmund Wilshire
John Edmund Wilshire

Baguette : Tremble, Dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
35/200  (35/200)
Volonté:
16/150  (16/150)
Statut: Troisième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une salle de classe désaffectée et poussiéreuse

Message par John Edmund Wilshire le Mar 19 Fév - 13:22

John cherchait un endroit très discret et éloigné de toute civilisation humaine pour faire sa honteuse lettre d'excuse ordonné par ce tyrannique préfet de serpentard qui n'est autre que Henry Codrington. Alors il s'aventure dans les couloirs sombres et infréquentés des étages du château.

Le vert porte une torche enflammée qu'il avait prit avant d'entrer dans les couloirs sombres, contraint par le poids assez important de la torche, John la porte à deux mains. Il a aussi son sac en bandoulière dans lequel il y avait de quoi écrire.

Au bout de quelques minutes de marche, il aperçoit une porte au fond d'un couloir. Il s'approche de cette porte, accroche la torche au mur et tente d'ouvrir la porte par la poignée. Celle-ci ne s'ouvre pas même en forçant un peu, alors il prend la torche à deux mains et l'envoie frapper violemment dans la serrure, une première fois, une deuxième fois... À la troisième fois, c'était le coup de trop pour la pauvre serrure qui était fragile et déjà pas mal abîmée. La porte s'ouvre brutalement et la forte lumière du soleil vient éblouir les petits yeux du serpentard qui se dépêche de raccrocher la torche et rentrer dans la salle.

C'est parfait ! C'est éloigné, c'est grand, c'est lumineux ! John se dirige vers le meuble qui a été un temps le bureau du professeur. Il essuie le bureau d'un revers de la main et la poussière qui remonte le fait toussoter un peu. Il pose son cartable sur le bureau et s'assoit sur le fauteuil du professeur, il se sentirait presque professeur !
John Edmund Wilshire
John Edmund Wilshire

Baguette : Tremble, Dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
35/200  (35/200)
Volonté:
16/150  (16/150)
Statut: Troisième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une salle de classe désaffectée et poussiéreuse

Message par John Edmund Wilshire le Mar 19 Fév - 18:48

... Un professeur sans élève avec face à lui une salle de classe dépourvue de meuble, qui n'a passé ni BUSE ni ASPIC et qui doit faire une punition pour un vieux gros...

Cette salle mériterait bien un coup de Recurvite mais John n'a pas sa baguette et ne connait pas le sort... Tant pis, elle restera poussiéreuse. Au moins elle est jolie et lumineuse !

La pensée de la lumière lui fait penser à la torche qui lui fait penser à un lointain souvenir du passé... John s'assoit sur le bureau et regarde dans le vide. Les cachots, les torches, l'esprit frappeur, Rhaast, Marwyn, Richard et... Sa très belle lancée de torche, PAF ! Pile dans le nez de Peeves ! Ces souvenirs refont peu à peu surface dans son esprit. John esquisse un sourire, quels souvenirs !

BON ! Écrivons cette lettre et finissons-en ! Parce que ça devient long là. John descend du bureau, récupère la torche parce que c'est pas très discret même si personne ne vient ici, place la torche dans la salle, referme la porte dont la serrure est cassée et ouvre une fenêtre pour aérer la salle.

John revient au bureau et s'assoit sur le fauteuil tout poussiéreux. Il empoigne son cartable et le ramène à lui pour sortir un parchemin neuf et de quoi écrire. Il pose par la suite son cartable au sol aux pieds du bureau.


Bonjour professeur Slughorn, je vous écris en ce mois de septembre 1954 pour m'excuser de l'acte odieux que j'ai commis. Je suis sorti une nuit dans le parc pendant le couvre-feu. Notre grand préfet Henry Codrington a eu raison de me pétrifier. Il a été plus malin que le mauvais élève que je suis, il m'a pétrifié alors même que je ne l'ai pas vu et a prit ma baguette. Il m'a dit que c'était grave car c'était la guerre. Pour me faire pardonner je suis prêt à faire des efforts à vos cours de potion. J'espère que vous pourrez me comprendre, j'ai plus de nouvelles de mes parents depuis que la guerre a commencé et je dors mal depuis.
Mes respects professeur Slughorn.
De la part de John E. Wilshire.

Pff, que du foutage de gueule... John lâche une petite larmichette à l'évocation de ses parents, larmichette qui se dépose sur le parchemin et laissera une petite tâche indélébile sur le parchemin... Il range par la suite la lettre d'excuse dans son cartable.
John Edmund Wilshire
John Edmund Wilshire

Baguette : Tremble, Dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
35/200  (35/200)
Volonté:
16/150  (16/150)
Statut: Troisième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une salle de classe désaffectée et poussiéreuse

Message par John Edmund Wilshire le Mar 19 Fév - 20:50

John quittera la salle en prenant bien sûr son cartable mais aussi la torche qui était toujours enflammée (et la poussière qui s'est accumulée sur ses vêtements). Il n'oubliera pas de fermer la fenêtre avant de partir.
John Edmund Wilshire
John Edmund Wilshire

Baguette : Tremble, Dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
35/200  (35/200)
Volonté:
16/150  (16/150)
Statut: Troisième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une salle de classe désaffectée et poussiéreuse

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum