Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty Re: Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris

Message par Victoria Leblanc le Ven 22 Mar - 17:59

Victoria était bien contrainte de ravaler ses mots. Finalement, non, elle n'était pas prête à tout. Elle n'avait jamais vraiment réfléchie à la question que l'on vient de lui poser.

- Non, aucune. Dit-elle sur un ton calme. Je suppose que toi, tu as déjà ta petite idée sur la question ?

Elle se releva finalement, tout en levant sa valise afin de la poser dos contre le mur. Pfiou, c'était lourd tout de même.

- Tiens, au fait. Qui nous emmènes à la gare ?
Victoria Leblanc

Victoria Leblanc


Baguette : Acacia, Phénix.

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Left_bar_bleue36/200Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty_bar_bleue  (36/200)
Volonté:
Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Left_bar_bleue19/150Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty_bar_bleue  (19/150)
Statut: Troisième année

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty Re: Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris

Message par Anouska Bezrukova le Ven 22 Mar - 18:02

- Ah, aucune... Moi, je dirais voie du duelliste... Après je ne sais pas trop. Toutes les voies m'attirent... Répliqua t-elle en soufflant.

Elle fait un clin d'oeil à la verte, affichant un sourire taquin.

- Personne si l'on ne fait rien. On va prendre un taxi, et on fuira une fois là-bas !
Anouska Bezrukova

Anouska Bezrukova


Baguette : Frêne épineux, Troll

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Left_bar_bleue51/200Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty_bar_bleue  (51/200)
Volonté:
Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Left_bar_bleue26/150Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty_bar_bleue  (26/150)
Statut: Cinquième année

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty Re: Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris

Message par Victoria Leblanc le Ven 22 Mar - 18:06

- Tu as encore une année avant de faire ton choix.

Et Victoria, elle, avait encore une année pour se renseigner sur ce qui existait. La jeune fille soupira finalement suite au plan de génie d'Anouska. Heureusement, la bourge était plus maline qu'elle.

- Cela ne sera pas nécessaire. Ne t'en fais pas.
Victoria Leblanc

Victoria Leblanc


Baguette : Acacia, Phénix.

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Left_bar_bleue36/200Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty_bar_bleue  (36/200)
Volonté:
Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Left_bar_bleue19/150Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty_bar_bleue  (19/150)
Statut: Troisième année

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty Re: Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris

Message par Anouska Bezrukova le Ven 22 Mar - 18:09

Anouska finalise ses dernières affaires.

- Ah bon ? Comment ça...? Demanda t-elle, intriguée.

Elle prend sa baguette, et met cette dernière dans son sac.

- On doit partir, on va être en retard.
Anouska Bezrukova

Anouska Bezrukova


Baguette : Frêne épineux, Troll

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Left_bar_bleue51/200Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty_bar_bleue  (51/200)
Volonté:
Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Left_bar_bleue26/150Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty_bar_bleue  (26/150)
Statut: Cinquième année

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty Re: Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris

Message par Victoria Leblanc le Ven 22 Mar - 18:11

- J'ai envoyé une lettre à mes parents hier. Notre chauffeur sera bientôt là.

Dit-elle tout en finalisant elle aussi les derniers préparatifs.

- Je me doutais bien que tu n'avais rien prévue pour y aller, eheh.

Tout ceci est dit sur un ton moqueur, mais tout de même bienveillant.
Victoria Leblanc

Victoria Leblanc


Baguette : Acacia, Phénix.

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Left_bar_bleue36/200Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty_bar_bleue  (36/200)
Volonté:
Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Left_bar_bleue19/150Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty_bar_bleue  (19/150)
Statut: Troisième année

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty Re: Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris

Message par Anouska Bezrukova le Ven 22 Mar - 18:29

- Heureusement que tu es là ! Répliqua t-elle, tirant la langue à la fille.

Elle descendra alors avec la verte.
Anouska Bezrukova

Anouska Bezrukova


Baguette : Frêne épineux, Troll

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Left_bar_bleue51/200Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty_bar_bleue  (51/200)
Volonté:
Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Left_bar_bleue26/150Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty_bar_bleue  (26/150)
Statut: Cinquième année

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty Re: Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris

Message par Anouska Bezrukova le Jeu 6 Juin - 9:49

Les vacances... Voilà un moment qu'elle les redoutait tout particulièrement. Manifestement, elle n'aimait pas être chez ses parents d'adoption. Mais... Poudlard... Était-ce vraiment mieux ? Pas vraiment. Qu'importe, elle pourra au moins profiter de son lit douillet, et faire ce qu'elle sait faire de mieux, la magie. Anouska, dans une tenue relativement décontractée, portant une lourde valise grise, arriva devant la porte en question.

Mais... Des souvenirs arrivèrent lentement dans l'esprit embrumé de la russe. La plupart déplaisants, certes. Mais... Elle avait ramené une amie ici, il y a deux ans. Victoria. De beaux moments, brisés. Victoria LeBlanc, celle qui ne daignait même plus lui parler. Elle l'avait laissé tomber, ne donner plus AUCUNE nouvelle. Finalement, Anouska frappa à la porte, de quelques coups secs. Trois coups, précisément. L'ambiance générale de la maison se réveilla alors immédiatement.

- Marie, ouvre la porte. Déclara une voix rauque et disgracieuse.

Anouska serra le poing ne tenant pas sa valisette. Cédric, quel chien. Puis, la porte s'ouvrit frénétiquement, offrant un face à face entre madame Blanc et la fillette. Cette dernière avait un œil au bord noir, et demeurait toute décoiffée. Elle était pourtant habillée normalement, d'un haut blanc rentré dans une jupette bleue. Elle ne faisait donc pas le ménage, la cuisine, ou une autre activité dégradante que les femmes devaient réaliser, d'après monsieur Blanc.

- Anouska... Ma chérie... Viens là... Déclara la femme, prenant Anouska dans les bras.

Rien d'étonnant, Marie était une femme très lunatique. Elle pouvait être aussi bien froide que mielleuse. En revanche, ce qui était étonnant, c'était les coups portés par son beau-père. Jamais, ô grand jamais il n'avait levé la main sur elle. Pourtant, c'était lui. Aucun doute. La russe porta sa valise à l'intérieur, avant de se diriger vers le salon, plus frénétiquement que jamais.

- Cédric. La prochaine fois que tu poses tes sales pattes sur Marie, je te jure que tu vas le regretter. Annonça t-elle clairement et sobrement.

Le ton ferme, elle avait été tranchante et sèche. Pourtant, l'homme ne daigna même pas se retourner. Pas un regard. Rien.

- Parfait, tu sais à quoi tu... Commença Anouska, avant de se faire couper par son "père".

- Tu es un impulsive, Bezrukova. mais pas très redevable.

Répliquera l'homme, calmement, mais de manière tout aussi tranchante. L'homme se retourna, sans pour autant se lever de son siège. Marie aura lâché un "chéri", avant de se faire couper de nouveau par ce bougre de Cédric.

- Tais-toi Marie. Je te l'avais dis, les chiens ne font pas des loups. la mauvaise graine ne donnera pas une belle plante. Poursuivit-il. Tes parents, aussi primitifs qu'ils étaient, ont bien fait de te balancer.

Anouska serra les deux poings. À Poudlard, elle aurait sorti sa baguette, immédiatement. Mais justement, elle n'était pas à Poudlard. Elle risquait gros, bien plus qu'elle le pensait elle-même. Pourtant, elle voulait donner une correction à l'homme qui osait se tenir en position de supériorité devant elle, malgré ses propos aussi bas. Anouska était en ébullition. L'autre avança d'un pas, croisant les bras.

- Tu n'as que treize ans. Et tu veux donner des leçons aux adultes ? Tu es une gamine ingrate et immature, tu ne connais rien de la vie. Alors je te conseille de te faire discrète durant ces vacances. Vraiment, vraiment discrète. Terminera t-il, le regard lourd sur la russe.

Tout n'était que profit. Cédric et Marie avaient perdu leur fille, il y a maintenant de nombreuses années. Ils n'en avaient jamais trop parlé, de manière à ne pas ouvrir les plaies du passé. Tous deux avaient vu une finalité différente. Cédric, de l'argent. Une bourse. Du profit. Marie, un pansement, une nouvelle fille qui, pourtant, ne remplacera jamais la véritable. Anouska croisa les bras, serrant son haut de toutes ses forces. Non, elle ne devait pas faire de connerie. Elle ne devait surtout pas.

- Pas besoin d'être adulte pour voir que t'es un cafard, un déchet. Tu prends, tu consommes, mais tu ne rends jamais rien. Rien. RIEN DU TOUT. Tu considères ta propre femme comme une esclave, comme la bonne à tout faire. Tu veux que je t'avoue quelque chose ? Tu me dégouttes, tu es écœurant, tu es infâmes.

Anouska craquait. C'était trop. Elle prit quelques secondes pour reprendre son souffle.

- Mes parents m'ont abandonnée, oui. Mais ils valaient mieux que toi, aucun doute. Mais oui, je vais me faire discrète. Évidemment. Discrète comme je l'ai toujours été avec vous. Je mettrai la table. Je nettoierai la maison. Je ferai le ménage. Mais surtout, ne m'attendez pas l'année prochaine. Conclut Anouska.

Elle aura jongler entre les yeux des deux énergumènes dans la salle, exaltée. Elle sera alors retournée vers la porte, attrapant sa valise, et montant aussi vite que possible dans sa chambre.

- Mais ma jolie, vous allez partager le travail dans la maison, vous êtes deux femmes ici je te rappe...

Entendit la russe, avant qu'elle de s'enferme dans la pièce du haut. Connard. Connard. Anouska se jeta sur son lit, essuyant des larmes qu'elles ne pouvaient pas supporter de voir couler. Pleurer pour ce genres de personnes n'en valait pas la peine, elle le savait. Pourtant, elle était fière d'elle. Elle n'avait rien fait, pas un Pétrificus Totalus, ou un Crache-Limace. Pourtant, Dieu qu'il le méritait. Anouska n'attendait plus qu'une chose, retourner à Poudlard. Rhaast était présent dans ses pensées, à ce moment là. Pourquoi ? La russe rougira légèrement. Tiens ?
Anouska Bezrukova

Anouska Bezrukova


Baguette : Frêne épineux, Troll

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Left_bar_bleue51/200Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty_bar_bleue  (51/200)
Volonté:
Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Left_bar_bleue26/150Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty_bar_bleue  (26/150)
Statut: Cinquième année

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty Re: Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris

Message par Anouska Bezrukova le Jeu 6 Juin - 13:57

Quelques semaines plus tard...

- Anouska, ma chérie...

Une douce voix se fit entendre, derrière la porte. Anouska ne broncha pas, se tournant. Elle dormait comme une marmotte. Soudain, deux cours secs à la porte.

- Anouska, réveille-toi...

Un peu plus fort, un peu plus impulsif. Mais soudain, quatre coups puissants.

- Ouvre-moi maintenant, merde à la fin !

Anouska se réveilla donc, non pas en panique, mais presque. Elle se dirigea vers la porte, remettant en place ses quelques tissus.

- Alohomora. Énonça la russe, ouvrant finalement la porte.

La mère, ou ex-mère, se dirigea vers la fenêtre, ouvrant frénétiquement les volets, attrapant le linge sale par la même occasion. Elle se tourna ensuite vers Bezrukova, pointant son doigt droit sur son visage.

- On mange. Je t'ai appelé trois fois. Il serait temps de grandir, t'es plus une gamine.

Anouska leva un sourcil, avant que la femme impulsive sorte de la chambre, claquant la porte. Qu'est-ce que...? Pensa la jaune. Marie était une femme gentille, véritablement. Mais la mort de son enfant l'avait changée, voir déréglée. Elle était désormais lunatique, un moment mielleuse, un autre exécrable. Au moins, avec elle, c'était un jeu de hasard. Avec Cédric, on tirait nécessairement le numéro perdant.

- Bah, SU-PER.

Souffla la blonde, se laissant tomber sur le lit. Plus qu'un mois, courage.
Anouska Bezrukova

Anouska Bezrukova


Baguette : Frêne épineux, Troll

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Left_bar_bleue51/200Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty_bar_bleue  (51/200)
Volonté:
Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Left_bar_bleue26/150Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty_bar_bleue  (26/150)
Statut: Cinquième année

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty Re: Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris

Message par Anouska Bezrukova le Ven 7 Juin - 8:51

Une semaine avant la fin des vacances...

Anouska était assise sur le sol, en tilleul. Au sol était posées plusieurs feuilles griffonnées, tout autour de la jaune. Des recherches concernant ses parents. Des recherches concernant l'homme qui l'avait interpellé. Des recherches sur la Russie. Bezrukova n'avait pas chômée.

- Merde... Souffla t-elle, se laissant tomber en arrière.

En position dorsale, elle se mordillait les lèvres, anxieuse. Tellement de choses qu'elle ignorait, elle ne savait rien. Une ébullition. Pourtant, cette charmante réflexion fut coupée par deux coups secs et puissants dans la porte en bois.

- Anouska, ouvre.

Gngngn, Cédric. Anouska attrapera sa baguette, et ouvrira le chemin à cet abruti. L'homme entra dans la chambre, un papier dans les mains. Pourtant, il semblait plus concentré sur les activités de la russe plutôt que de ce qui l'amenait à l'origine.


- Qu'est-ce que tu fais ? Demanda t-il sèchement.

Anouska ramassera en paquet les feuilles, retournant le tout de manière très très désordonnée. L'homme s'approcha de nouveau de quelques pas, secouant finalement la tête. Il tendra son bout de feuille à la russe.

- Tiens, liste de course. Les magasins viennent d'ouvrir. Annonça t-il, laissant cette dernière tomber au sol.

Il se dirigera alors vers la porte. Anouska serra les poings. Elle voulait répondre, vraiment. Mais il ne fallait pas, elle risquait de tout perdre en s'énervant. Elle rangera son bordel, ramassera le bout de papier, et sortira faire les courses.




Anouska Bezrukova

Anouska Bezrukova


Baguette : Frêne épineux, Troll

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Left_bar_bleue51/200Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty_bar_bleue  (51/200)
Volonté:
Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Left_bar_bleue26/150Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty_bar_bleue  (26/150)
Statut: Cinquième année

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty Re: Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris

Message par Anouska Bezrukova le Ven 14 Juin - 10:09

Dernière journée avant la rentrée...

Tout était prêt. À vrai dire, depuis maintenant quelques jours. Anouska n'attendait qu'une seule chose, rentrer à Poudlard et quitter cette maison et ses propriétaires détestables. Tant qu'elle était logée pendant les vacances, tout allait bien. Mais elle ne comptait pas les fréquenter une journée de plus. Non, sûrement pas.

La russe était alors couchée sur le dos, au sol, chantonnant des musiques russes. Baguette en main, elle s'amusait à faire léviter des livres de magie, qui bougeront selon le rythme de la musique. Un entraînement qui permettait de fortifier sa concentration. Mais ce moment paisible ne pouvait pas durer, c'était évident. Soudain, deux coups secs. D'un mouvement de baguette, la porte s'ouvrir lentement, dévoilant l'homme qu'elle semblait tant apprécier.

- Cédric.

Pas une salutation, plutôt une réaction.

- Oui ?

Fit-elle, sèche, mais neutre.

- Je ne veux plus te revoir l'année prochaine. Tu n'as qu'à loger dans ton école avec tes amis bizarres.

Un rictus.

- Quels amis ?

Anouska pensait naturellement à des gens comme Rhaast, Xiao ou Annabell. Est-ce qu'ils s'entendaient bien ? Pas véritablement. Mais elle aimait être avec eux. Vraiment. Alors oui, elle les considéraient comme des amis, que le sentiment soit réciproque ou non. Mais sa remarque était un peu ironique. Elle se connaissait bien, les gens ne l'aimaient pas tellement.

- Personne ne voudrait être ton ami. Mais tu as compris ce que je voulais dire. Tes sales collègues sorciers.

Anouska baissant les yeux, soufflant légèrement du nez. Elle se faisait pensive en cette soirée. Il était con, mais il n'avait pas tort. La russe était loin d'être un idole, et un modèle de courtoisie. Au contraire. On récolte ce que l'on sème, d'après les Moldus. Et elle n'avait semé que des agressions, des moqueries et des problèmes dans l'école. Heureusement que les autres n'étaient pas prêts à tout pour la faire tomber, elle serait déscolarisée depuis bien longtemps. Une chance. Elle ne pouvait pas se permettre de louper trois années d'apprentissage, elle avait besoin de progresser pour retrouver ses parents. Enfin, pas dans le but de faire ami-ami. Sûrement pas. Elle les détestait toujours. Mais elle ne voulait plus subir les choses, elle voulait comprendre.

Pourtant, elle devait se calmer, inévitablement. Elle devait faire comme elle avait toujours fonctionné, tout faire pour atteindre ses objectifs. Absolument tout. S'il le fallait, elle allait mentir, elle allait trahir, elle allait manipuler... À son âge, aucun enfant de devrait faire ce genres de choses. Elle le savait très bien.

- En tout cas, tu m'as bien compris ?

Anouska lèvera de nouveau la tête, remettant en place une mèche rebelle.

- Tu veux dire adieu aux bourses ou je ne sais quoi ? Je te rappelle que tu m'as adopté pour cette raison.

L'homme fronça les sourcils.

- Ne parle pas de choses que tu ne comprends pas. Tu as 12 ans.

Elle se redressa encore un peu plus, serrant sa baguette.

- Pas besoin d'être adulte pour voir que tu n'en as rien à foutre des autres. Surtout de moi. La preuve, tu ne connais pas mon âge. J'ai quinze ans dans deux semaines.

Un rictus moqueur de la part du brun.

- Je méprise seulement les déchets comme toi et tes copains les russes. Mais tu es mignonne, tu as au moins ça pour toi. Les gènes de tes parents ont sûrement gâché le reste.

La jeune sorcière se leva alors en trombe, pointant sa baguette vers son faux père.

- Un mot de plus, et je te brise les dents. Au moins, tu pourras la fermer.

L'homme s’avança d'un pas. Il n'avait, semble t-il, absolument pas peur.

- Tu n'as pas le droit d'utiliser la magie en dehors de l'école, et tu le sais très bien Barukozva.

Le visage de la russe se faisait sévère. Elle leva un peu plus sa baguette, pointant le visage du Moldu. Rêvait-elle ? Il ne connaissait même plus son nom. Mais c'était sans doute une blague, tout de même...

- Ah oui, je te montre pour voir ?

Mais Cédric était, semble t-il, plus rapide. Il fit de nouveau un pas et... Donner une claque à Anouska. Cette dernière, ressentant plus une incompréhension et une surprise plutôt qu'une forte douleur, regardait de ses yeux azurs l'homme, avant de ranger sa baguette. Elle se couchait. Elle le devait, de toute manière. Deux secondes plus tard, elle avait attrapé sa valise et ses affaires, et était sorti de la chambre. Heureusement pour tout le monde. Elle n'avait qu'une envie, Diffindo ce déchet. Mais elle devait désormais apprendre à se contrôler, pour ne pas éclater en risquant de TOUT perdre.

- Allez vous faire foutre.

Aura t-elle chuchoté, sortant de la maison. Pas un mot, pas un regard pour Marie. Pas un sort, pas une insulte pour Cédric. Une page se tournait pour la russe. Enfin.
Anouska Bezrukova

Anouska Bezrukova


Baguette : Frêne épineux, Troll

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Left_bar_bleue51/200Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty_bar_bleue  (51/200)
Volonté:
Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Left_bar_bleue26/150Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty_bar_bleue  (26/150)
Statut: Cinquième année

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris - Page 2 Empty Re: Cédric Blanc et Marie Blanc, 14 rue Kléber, Paris

Message par Contenu sponsorisé



Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum