Petite chapelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petite chapelle Empty Petite chapelle

Message par Ophélia Thynne le Jeu 16 Mai - 12:32

Dans une petite chapelle un peu éloigné de la ville, quelque part, simple et classique à l'orée de la nature.
Ophélia Thynne

Ophélia Thynne


Baguette : Charme, phénix

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Petite chapelle Left_bar_bleue94/200Petite chapelle Empty_bar_bleue  (94/200)
Volonté:
Petite chapelle Left_bar_bleue58/150Petite chapelle Empty_bar_bleue  (58/150)
Statut: Apprenti Ranger

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Petite chapelle Empty Re: Petite chapelle

Message par Ophélia Thynne le Jeu 16 Mai - 12:36

Ophélia est dans la petite pièce et s'observe alors qu'elle a l'impression de ne pas pouvoir s'arrêter de sourire face à ce qui se passe actuellement. Elle a toujours un peu de mal à y croire, se souvenant de la fois quand elle était plus jeune, en deuxième année si elle s'en souvient bien, lorsqu'elle avait dit avec un air contrarié à Alexandre que si elle souhaitait se marier avec lui comment ils feraient? Une question dans ce genre-là quand elle avait appris que la plupart des sangs purs avaient le droit à un mariage arrangé. Et aujourd'hui... elle se retrouve devant un miroir, dans une salle assez simple et petite où à peine 3 personnes pourraient tenir dedans, habillé dans un blanc immaculé, une robe qu'elle ne portera qu'une seule fois dans sa vie.

Se remémorant ses derniers souvenirs avant qu'elle n'arrive ici pour franchir une étape importante dans sa vie, dans leur vie, elle plonge dans ses propres yeux pervenches alors que le bleu de ses pupilles reflètent mille et une palettes de cette couleur si particulière et pétillante.
Son esprit et sa personnalité sont comme l'océan, indomptable, parfois calme et doux, mais aussi tumultueux et immense. Une palette de couleurs aussi diverse que d'autres alors que les pigments de ses yeux l'hypnose, ressassant ses pensées pour les derniers événements, les nuances s'intensifient et se dispersent dans le temps et l'espace... cyan, turquoise, smalt, sarcelle, roi, persan, paon, Cæruleum, azur, électrique, indigo et givré.

Pendant ce temps le mari lui était déjà prêt depuis un bon moment déjà, ou en tout cas aussi prêt qu’il pouvait l’être. Sa tante qui est la seule personne qu’il a invité n’a pas manqué de verser une petite larme en le voyant,  il c’était vêtu d’un simple costume à la manière des moldus et il avait pris soin de couper ses cheveux pour donner un air plus convenable. Mais la seule chose qui attirait vraiment l’attention chez lui c’est qu’il particulièrement habitué aux tenues formelles et que garder un air digne est comme une seconde nature pour lui, héritage d’une famille désormais en exile.

Par le passé le jeune homme n’a jamais vraiment essayé d’imaginer ce à quoi son mariage pourrait ressembler, ça n’a jamais été un sujet qui l’intéresse réellement et il voyait les relations amoureuses comme étant un fardeau plus qu’autre chose, après tout quoi qu’il arrive ses parents auraient dû choisir pour lui. Normalement il n’aurait jamais eu à tomber amoureux, à se mettre à genou pour demander la main d’une fille, à se soucier des détails concernant son mariage,  à faire de son mieux pour rendre heureuse sa moitiée.

Quand cela c'était produit? Dans une conversation tout à fait banale un soir... ou alors un week-end? Dans tous les cas, Alexandre avait abordé le sujet mais sans penser une seconde qu'Ophélia s'emballerait réellement à ce sujet et qu'en voyant son enthousiasme il se sentit obligé de finalement réellement demander sa main, avec une ou deux rougeurs sur ses joues. Pour lui c'est plus synonyme de paperasse qu'autre chose, un risque fou qui pourrait attirer l’attention sur eux à un moment ou son oncle est toujours exilé loin du pays. Alors que pour Ophélia c'est un engagement en plus, un signe d'amour et surement quelque chose de romantique. L'ancienne lionne trouve peu de chose vraiment romantique et n'est en général que très peu niaise, mais chacun à ses petites préférences. Comme l'eau qu'on croit calme, elle peut d'un seul coup s'agiter sans véritable raison. Et... cela marquait aussi le commencement d'une autre étape dans leur relation, le brun était du genre vieux jeu qui respecte les traditions. Il sera surement aussi ravi, mais moins que la blonde concernant le mariage.

Ils auront choisi les alliances ensemble, quelque chose de banale et qu'elle sera sur de ne pas perdre ou de trop attirer l'attention. En vérité... elle opta pour une bague en argent avec un saphir, et pour le garçon cela suivra dans les mêmes tons même si le collier qu'elle lui a offert il y a bien longtemps et aussi dans le thème. Pour le reste... il est évident que la famille d'Alexandre ne sera pas au courant, la jeune fille aura toujours un pincement au cœur à ce sujet par rapport à celui qu'elle aime. Et ils optèrent facilement et avec un commun accord pour un mariage intime, simplement à deux mêmes si elle en parla tout de même à sa famille à elle, les invitants même parce qu'elle ne peut s'en empêcher. Son père, comme elle le devina, déclina l'invitation mais lui donna la robe de sa mère en signe de bénédiction, ce qui lui alla très bien quoiqu'elle en sera un peu surprise tout de même. Alice, sa sœur, demanda à participer afin d'aider et d'immortaliser ce moment avec une photo, en plus de s'autoproclamer donneuse d'alliance. Là ou Maya qui avait initialement eu l’intention de servir de témoin pour le neveu qu’elle a élevée avait fini par être trop émue pour réellement pouvoir participer.

Ensuite, il aura juste suffi de trouver une petite chapelle qui leur conviendrait, simple et apaisante. Et ils s’attelèrent séparément par la suite à écrire leur vœux de mariage, c'est surement la chose qui leur a prit le plus de temps, c'est sur.

Les derniers longs mois en compagnie du garçon l'ont rendu béates la plupart du temps, aucune tristesse depuis qu'elle a emménagé avec lui dans leur petit appartement. Les premières nuisent ensemble pourrons en faire rire certain s'ils savaient... avoir été aussi séparer de l'ancien vert presque tout le temps lors des 7 dernières années et ensuite, d'un seul coup, passer presque chaque seconde avec lui l'a carrément chamboulé et lui a fait douter de sa vie... ou plutôt sa mort peut-être? Comme si ça folie passagère l'avait amené à aujourd'hui, à des moments tellement sereins comparer à tout ce qu'elle avait vécu à Poudlard, car même si elle a passé des superbes et magnifiques moments avec ses amies. La tristesse, la peur, les doutes et la colère l'ont parfois bousillé jusqu'à la dépression lorsqu'elle était une élève à Gryffondor. Quand elle s'isolait pour réviser afin de faire taire ses sentiments ou ses inquiétudes. Mais surtout l'effroi de perdre à chaque instant Alexandre ou de penser à son avenir et ses futurs choix. Maintenant... tout est si facile qu'elle se demande pourquoi elle avait été aussi pessimiste dans ses pires moments. Tout à l'air si beau, brillant et magique en ce jour qu'elle a presque envie de pleurer là, en se regardant dans le miroir afin de sauter du haut de cette falaise si attirante et tentatrice.

C'est un peu comme si elle retenait sa respiration, comme si elle était en apesanteur même si c'est loin d'être une sensation désagréable, au contraire. Quelqu'un toque à la porte, et elle s'observe une dernière fois, détaillant la silhouette fine dans la robe blanche, du voile délicat et fin qui laisse entrevoir le soleil dans ses yeux et la soie de sa peau blanche. Tenant un bouquet de roses cendré dans l'une de ses mains elle ouvre la porte pour accueillir sa sœur qui lui dit que ça va commencer.

Clairement Alexandre a eu une certaine période d’adaptation à sa vie en couple, déjà il n’avait pas l’habitude de dormir avec une compagne qui le fixe du regard jusqu’à s’endormir, il avait essayé subtilement de lui dire que ça le trouble profondément mais il ne pouvait pas le dire ouvertement non plus parce qu’il voulait que la décision vienne d’Ophélia et pas de lui. Mais surtout il c’était habitué depuis bien longtemps à une vie de solitude et de froideur, quelque chose d’inconcevable en compagnie de l’ex-Gryffondor, et c’était certainement l’événement le plus dépaysant et heureux qu’il ait connu. Sans grande surprise il n’y a eu aucune dispute dans leur couple, ils n’en ont connu qu’une seule en dix ans et encore Alexandre ne la considérait pas comme telle, après il y avait bien sujet de tension entre eux : la question de quelle est la meilleure position pour lire le soir, et malheureusement impossible pour eux de se mettre d’accord sur ce sujet-là.

Arrivé en premier le jeune homme se tenait droit comme un I face au prêtre, il réfléchissait tant bien que mal à son travail en attendant l’arrivée de sa femme, qui sans grande surprise a eu besoin de plus de temps pour se préparer.

Alors que tout se passe à la fois aussi vite que la vitesse que la lumière est aussi lente qu'une tortue. Alice l'accompagne vers le petit autel ou se trouve le prêtre mais aussi l'homme qu'Ophélia s'apprête à épouser.

Dans son costume noir avec sa cravate verte, Ophélia ne l'a jamais trouvé aussi beau même si cela n'a rien à voir avec le physique. Si en cet instant elle a l'impression qu'il rayonne la réponse est d'une simplicité enfantine, c'est parce que c'est un moment précieux dont elle veut se souvenir jusqu'à son dernier souffle.

S'avançant vers tout ce monde, ce qui ne durera pas vraiment longtemps comme c'est petit, elle ne lâchera pas une seule seconde du regard Alexandre, sentant son cœur battre aussi fort qu'elle a l'impression que cela résonne dans la petite chapelle et joues rougissent. Gardant un sourire qu'elle ne peut retirer de son visage, elle se mettra à côté de lui pour la suite des événements lorsque les mots défileront pour finalement se tourner afin de se mettre en face de lui.

Ses mots sortiront de ses douces lèvres avec légèreté, comme une promesse ou un pacte. Des voeux c'est un peu ce que cela représente, non?


- Moi, Ophélia Turner, à ce jour Alexandre Thynne, je te donne officiellement mon corps et mon âme même s'ils t'appartiennent déjà depuis bien longtemps. Je ne pense pas avoir besoin de te dire que je t'aime plus que ma propre vie ou que ma propre existence, car sans toi elle n'en vaudrait pas le coup, elle serait aussi insipide que de la boue. Même après la mort les sentiments que j'ai pour toi ne pourront jamais s'arrêter de bruler, ils ont éternel, car tu es ma rose bleue et cela même lorsque le soleil arrêtera de nous illuminer ou que l'eau disparaîtrait de sur la terre. Je promets de rester à tes côtés et ce indéfiniment et quoiqu'il puisse se passer, que le ciel nous tombe sur la tête cela n'a aucune importance, je le détruirais pour qu'on survive tous les deux.

Sa voix est pleine de sensibilité qui bout dans tout son corps et dans sa tête, mais elle reste attentive et sérieuse sur sa position de mariée, essayant de faire honneur à Alexandre tout en lui témoignant de la reconnaissance et du respect.

Pendant qu’Ophélia traversait cette lourde épreuve Alex ne pouvait s’empêcher de sourire, déjà parce que la tenue de mariée ne le laissait pas de marbre mais aussi parce que cette promesse à la fois familière et solennelle corresponds magnifiquement au caractère habituel de la jeune femme, et c’est ce qui lui permet de se détendre un peu le temps de prendre la parole à son tour.


« Moi, Alexandre Thynne, pour te remercier de m’avoir offert ta main et toute ta confiance je te promet de t’être loyal et de te protéger de tout mon possible pour le restant de mes jours. Sans toi je n’aurais jamais trouvé de but à ma vie, je n’aurais été qu’un navire malmené par les flots, coincé éternellement dans une mer silencieuse. Quoi que la vie puisse mettre sur notre chemin je te promets que désormais ça n’aura plus la moindre importance, parce qu’en toute situation tu pourras compter sur ma présence, contre vent et marré nous continuerons simplement à profiter de notre vie. Je t’aime, Ophélia. »

Plongeant dans ses yeux, mi-mer chaude parfois mais de la glace de temps en temps pour certains... une mer qui peut être aussi sombre que claire. Ils mettront donc les alliances sur le doigt de l'un et de l'autre durant les vœux, laissant un sillon ardent sur leurs peaux respectives.

C'était difficile de ne pas laisser ses émotions sortir, mais lorsqu'il parlera, elle versera surement une ou deux larmes discrètes avant qu'il passe le voile au-dessus de sa tête afin de sceller ce serment distinctif par un baiser chaste mais tout aussi passionné ou brulant que tous les autres qu'elle lui a déjà donné.

Le silence autour d'eux n'a rien d'inquiétant ou d'effrayant, presque personne ne participe à cet événement mais cela leur convient très bien car ça ne concerne qu'eux. Ils n'ont pas besoin de prouver leur amour au monde entier, en vérité ils n'auraient même pas eu besoin de se marier pour cela mais ce n'est qu'une étape à passer afin de faire les choses correctement et de façon traditionnelle. Un objet ancien est la robe de mariée de sa mère, un objet neuf sera des chaussures blanches et immaculées qu'elle ne portera qu'aujourd'hui, l'accessoire pour cheveux est la barrette qui tient le voile et pour finir, l'objet bleu est la bague qu'elle porte à présent à son doigt.

Main dans la main, Ophélia ne lâchera pas une seule seconde celle d'Alexandre pour rien au monde, que ça soit au sens propre ou au sens figuré. La photo magique aura surement été prise pendant l'échange des alliances ou du baiser. Ils s'en iront donc une fois que ça sera fini en toute simplicité et complicité, afin de finir la soirée chez eux avec une coupe de champagne ou alors du vin afin de fêter leur union comme il se doit.
Ophélia Thynne

Ophélia Thynne


Baguette : Charme, phénix

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Petite chapelle Left_bar_bleue94/200Petite chapelle Empty_bar_bleue  (94/200)
Volonté:
Petite chapelle Left_bar_bleue58/150Petite chapelle Empty_bar_bleue  (58/150)
Statut: Apprenti Ranger

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum