Les fonds du quartier asiatique

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Les fonds du quartier asiatique

Message par Horace Slughorn le Jeu 15 Aoû - 18:31

L'endroit était un véritable voyage dans un autre univers, si le continent asiatique possédait des herbes sans limites sur ses plaines, son soleil lui s'élevait au-delà des montagnes illuminant l'horizon jusqu'à en devenir un fleuve se jetant dans la mer. Ce fils du Huanghe offrait une vue grandiose en grimpant jusqu'aux plus hautes sphères, mais aujourd'hui... La différence était frappante, plusieurs tentes en rectangle surmonté de globe de papier aux sigles insolites, tigre, dragon et aigle, ainsi que d'autres animaux inconnus, puanteur faite de faune marine et hommes comme femme hélant la foule hétéroclite, Horace et Gulliver se sentaient comme dans un pays étranger, c'était comme si chacun d'eux portait la branche d'un cornouiller sans jamais trouver l'arbre d'où elles viennent, un double mal... Par ici un espèce de gros boucher chauve au tablier crasseux coupait la tête de quelques énormes animaux écailleux jetant les têtes dans un sceau de bois, et là ?! Une créature enchaînée dans une cage semblant être un singe au bec de tortue et au crâne... Creux et plein d'eau ! ? Par Merlin... Et ce n'était là qu'un avant-goût.

Utilisez votre tête pour une fois dans votre triste vie Douglas, il faut oublier vos couleurs rouge, qui connait votre robe ici ? Qui s'en souciera ? Regardez autour de vous.

Ses mots étaient sans appel, Horace ne voulait rien entendre, en revanche la seconde question était bien plus pertinente et plus ils s'infiltraient dans ce méandre turbulent fait de commerçant suspect et peu scrupuleux, plus les cages se faisaient légion... Diverses créatures se présentaient à eux bien entendu même si la sécurité était à son paroxysme, ces gens-là faisaient prévaloir des autorisations étrangères bien souvent faussaires, parfois cela fonctionne parfois non... Il était bien difficile dans un événement aussi colossal de mettre la main à toutes les infractions et encore plus dans chaque quartier ou petit commerce, les mailles du filet n'étaient jamais infranchissables.

Les yeux mis clos, le professeur rangea ses mains dans ses longues manches en soie, cachant ainsi ses grosses mains boudinées, tout en avançant l'air serein il parla à haute voix à présent.


Des ingrédients Douglas, pour quelle autre raison serais-je ici ? Vous allez m'aider à porter mes effets dans un premier temps, dans un second... eh bien, nous allons faire ce que font de mieux les serpentards faire preuve de ruse. chuchotant à présent il ajouta Ne vous retournez pas mon garçon, nous sommes suivis, à droite deux hommes l'un dévorant une espèce de brochette fumante et l'autre les mains dans le dos.

Dans quel traquenard se trouvait encore le jeune Gryffondor, par la fée Morganne son professeur était-il fou ? Des ingrédients de potion ici ? Dans un endroit aussi... louche ? Et pourtant, Horace Slughorn était l'un des plus grand potionniste ce siècle s'il était ici, ce n'était certainement pas sans raison valable.
Horace Slughorn

Horace Slughorn

_________________
_________________


Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue150/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (150/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue135/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (135/150)
Statut: Professeur de Potions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Gulliver Douglas le Jeu 15 Aoû - 20:29

L'idée de visiter l'Asie ne lui déplaisait pas, au contraire. Visiter le Mont Fuji et ses secrets anciens, les plus beaux lieux du Japon et apprendre les merveilles que pouvaient enseigner les professeurs de Mahoukotoro. Partir à la découverte des forêts d'Indonésie, de Bornéo à Java, ou d'innombrables créatures encore inconnues des sorciers ou des moldus vivaient cachés, loin de toute préoccupation humaine. S'émerveiller devant le vol d'un Boutefeu chinois en plein désert de Gobi ou encore parcourir les rizières du Mékong à dos de Zouwu bien éduqué. Oui, ça il voulait le faire ! Le voir ! Le vivre ! Mais finir par déambuler dans les viscères infâmes du quartier le plus mal-famé d'un Tournoi de sortilège, agressé constamment par les cris et les odeurs des marchands et de leurs échoppes - si on pouvait toujours appeler ça des échoppes - le tout, accompagné par un professeur qu'il ne portait pas spécialement dans son cœur, ça, et bien ça ne lui plaisait pas du tout ! Dans quel embrouille était-il tombé ! Et tout ça à cause d'un satané niffleur ! Il ne cherchait que le stand de lancer de gnome au départ !

- Très bien professeur.

Il ne protesta pas plus, rien que d'imaginer se quereller avec lui le rendait malade.
Ses yeux se posèrent sur les différentes créatures des lieux, à la fois émerveillé de voir toute cette faune qu'il ne connaissait que peu, mais aussi un poil circonspect quand à ses gestes. Son visage pouvait faire peur tant il était fermé. Faire peur à des enfants, mais faire peur quand même.


- Et vous cherchez quoi exactement professeur ?

Le rouge n'était pas non plus stupide, il se doutait bien que si son professeur daignait s'aventurer dans des lieux pareils plutôt que d'aller chez un banal apothicaire, c’était que l'ingrédient en question était peu conventionnel. Même si le professeur n'avait pas réussi à le motiver à l'idée de devoir porter ses affaires, au moins il avait réveillé sa curiosité. Par contre pourquoi devaient-ils utiliser la ruse ? Il n'allait pas essayer d'escroquer quelqu'un ? Pas ici ? Il n'était pas assez cinglé pour ça ? Ou trop aviné ? Bien que son visage respirait l'incompréhension, une pointe d'angoisse perlait au niveau de sa tempe. Et le dernier chuchotement de Slughorn n'arrangea pas les choses.


- Des gens qui nous suivent ?

La tête du rouge commença à tourner pour voir ceux les concernés. Ah, la curiosité... !
Gulliver Douglas

Gulliver Douglas

Préfet de Gryffondor
Préfet de Gryffondor

Baguette : Hètre, Dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue72/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (72/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue41/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (41/150)
Statut: Septième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Horace Slughorn le Sam 24 Aoû - 11:47

Horace n'offrit pas même un regard pour les truands les suivants, l'endroit devint un croquis de la plus sinistre histoire par là, on traînait un hippogriffe muselé aux griffes taillées et aux ailes closes, son plumage jadis majestueux était couvert de crasse, ses plumes aux barbules délicates étaient en désordre et dévastée, quelle vie ! Trop d'hommes égrillards ici, le professeur faisait preuve de stoïcisme, il savait bien qu'on ne pouvait sauver tout le monde et que la vie était ce qu'elle était, gardant son élève proche de lui il continua ses déambulations tout en arrivant face à une énorme tente grise barrée d'un noir laqué. Cette dernière était ronde et grande, elle dominait chacune des alentours de sa hauteur autant que de sa largeur spécifiant ainsi que l'individu y logeant devait être important.

- Vous verrez bien Douglas, courage mon garçon cela vaut le coût.

Ajouta le professeur, semblant déterminé à mener à bien son acte et son but. Après tout, le jeune garçon était ici par hasard par un coup du sort chance ou malheur le voilà dans de beaux draps avec sûrement son professeur le moins apprécié de lui.

Après bien des rencontres, les deux loubards se postèrent à 3 mètres derrière Gulliver et Horace, ce dernier avait toujours ses mains dans les manches. Le regard des deux scélérats n'inspirait en rien la confiance, un rictus rieur et des airs tapageurs n'attendant qu'une occasion de faire office les deux hommes restaient là, rejoint bientôt par un troisième à la carrure de sumo énorme, il semblait être un ogre au visage porcin et au nez épaté et retroussé à la fois. Laissant ces énergumènes le professeur invita l'élève à le suivre dans cette tente, passant le rabat ils pénétrèrent dans un endroit mêlant autant féerie et désolation à gauche, des cuves contenant des êtres morts en suspens dans un liquide et à droite... Des viviers avec des animaux vivants, faisant contraste aux morts en face imbibés d'un produit de conservation...

La mort faisant affront à la vie dans une ironique facétie, il y avait de tout... Des fées aux couleurs fantasmagoriques et au visage doux baignant dans l'horrible concoction, strangulot mort et doxy présentant une rangée de dents dangereuses, vivant un vivet doré voletait dans sa cage de verre, ne sachant où se rendre prise au piège... Horace secoua la tête, marchant sur les tapis moelleux de cet antre de braconnier, tamisé par quelques lampions faiblards et orangés et là ! Sur une étagère énorme du fond de gauche, entre deux cornes d'éruptif se trouvait un occamy dans un minuscule aquarium sûrement enchanté. Des êtres étonnés et silencieux, d'autre semblant hurler et les derniers un faciès à jamais figé.


Nous y voilà, prenez garde à vos paroles, non, mieux taisez-vous Douglas pas un mot. souffla Horace en lui tendant une bourse de velours rouge et doré ainsi qu'une petite fiole au liquide visqueux et pourpre

Faisant face, outre le mobilier laqué et les majestueux bibelots allant du vase aux trophées et bien d'autres artefacts, une tête de Zouwu ainsi que celle d'un yéti trônait au-dessus d'un énorme bureau de bois précieux et son fauteuil aux accoudoirs se finissant par des représentations de tête d'un boutefeu gueule ouverte... Sur le fameux séant était assis un homme chauve et semblant centenaire, tant ses moustaches tombante et fine comme deux fils de lin s'écrasaient lamentablement sur le bois de ce bureau inestimable, comme deux vieux spaghettis à l'agonie. Un chapeau de soie conique et devant bien mesurer 60 centimètres avec comme dessin, étoile et cerisier surmontait ce crâne rasé. Face de prune n'avait aucun sourcil, seulement ses deux moustaches et le visage buriné par un millier de levers de soleil, pourtant venant des confins du soleil couchant ou était-ce le levant ? L'empire du Milieu ? Impossible à dire, mais ses petites billes vertes et bridées dardaient les deux intrus et... autant le dire deux malabars en plus des trois suivant les deux pas à pas se faisant les chantres de la protection du vieux parcheminé.

Alors qu'ils s'arrêtent, avant même qu'Horace ou Gulliver ne fasse un son, le vieil homme élève le chant de sa voix séculaire.

- Ainsi le maître et son élève trouvent le chemin de l'antre du dragon et... s'ils risquent le feu et la colère il vaudrait mieux pour eux d'avoir la marchandise.

Un geste de sa main plus os que chair invita l'un des gardes à chercher une chose... le patibulaire revint avec une cage avec à l'intérieur un volatile au plumage nivéen, une tête d'aigle et un long cou... sa queue se terminait par celle d'un serpent, il possédait la taille d'un héron ou était-ce celle d'un corvus corax ? Mais... ce qui frappait était son chant, jamais Gulliver n'avait entendu un chant plus pur et mélodieux, il était à briser les cœurs les plus endurcis tant ce fabuleux oiseau semblait triste lui et son requiem et... son regard deux billes d'or se déposèrent sur le Gryffondor, jamais il n'eut aperçu un tel animal quant à Horace, il déglutit semblant surpris.

Voilà notre part. Dix gemmes de serpent cornu nous avoir convenu pour fabuleux et unique oiseau. un sifflement autant qu'un avertissement
Horace Slughorn

Horace Slughorn

_________________
_________________


Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue150/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (150/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue135/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (135/150)
Statut: Professeur de Potions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Gulliver Douglas le Dim 25 Aoû - 21:04

Malgré les chaudes recommandations de Monsieur Slughorn, Gulliver ne pouvait s'empêcher d'inspecter tout ce qui se présentait sous ses yeux, des bocaux crasseux aux sorciers les plus originaux. Pire, il parlait même.

-  C'est bien un Vivet doré professeur ? Je croyais que l'espèce était protégée...

Aux yeux de son professeur de potion, le Gryffondor devait surement faire preuve d'une grande naïveté de croire que tous les animaux d'une espèce en danger était bel et bien protégé et qu'il était impossible d'en trouver hors des réserves. Et pourtant, en éternel idéaliste, il pensait encore que c'était le cas. Mais autant profiter de l'occasion pour observer cette petite boule de plus dorée d'un peu plus prêt, jusqu'au dernier instant, il garda ses yeux rivés sur lui avec l’irrésistible envie de l'attraper comme on pouvait le faire avec un vif d'or. Mais c'était sans compter qui d'une main ferme sur son épaule l'invita à le suivre dans la tente.

Cependant, Slughorn se trompait sur un point, il n'était pas le professeur le moins apprécié du jeune homme. Au contraire, il trouvait ses cours aussi intéressant que la matière qu'il enseignait. Evidemment, il ne le portait pas en aussi haute estime que son propre Directeur de Maison ou même le Professeur d'Histoire de la Magie, mais il ne le détestait pas. Contrairement à cette vieux gnome de professeur d'Arithmancie avec ses énigmes tarabiscotées et sa trogne de troll bigleux, lui, c'était vraiment son némésis.


- D'accord professeur.

Au moins il promettait de ne plus parler, même si quiconque le connaissant savait que cela n'allait pas être facile. Il récupéra la bourse de velours et la fiole pleine que lui tendit le professeur et le suivi, muet.

Un Occamy, des Fées, des Doxys, des Musards et autres bestioles toutes aussi étranges que fascinants, irrémédiablement enfermées dans une cellule de verre les séparant du moindre contact avec tout autre être vivant. Ce spectacle le fascinait et l’horrifiait à la fois, observant de ses yeux curieux la moindre petite bête qui traînait - il n'y avait pas d'autre mot tant l'organisation dans cette tente était sujet à discussion - pour en déceler une touche de surprise ou d'émerveillement profondément enfoui. Mais plus il cherchait, plus ce qu'il voyait le dégoûtait, conscient que le traitement prescrit à ces animaux était plus proche de celui offert par les dégnommeurs que celui des médicomages. Alors il restreignit sa curiosité naturelle, presque maladive, pour se concentrer sur les hommes qui géraient ce boui-boui. Et la non plus, la confiance faisait office de chimère. Surtout l'homme assis de l'autre côté du bureau, qui malgré son âge avancé, surement aussi avancé que Monsieur Agrippa, n'inspirait pas vraiment la sérénité et la confiance dont dégageait les anciens. Surtout pas avec ces têtes de gros singe et de gros empaillées au-dessus lui. Encore moins en le voyant triturer la gueule de deux Boutefeux qui lui servaient d'accoudoir.

La réputation du courage des Gyffondor en prit en sacré coup quand Gulliver sursauta au haussement de voix du marchand asiatique. - Si jamais il était réellement marchand... et asiatique - Une peur rapidement apaisée par le chant d'une sirène, d'un oiseau, d'une merveille, ou quoi que ce soit qui puisse apaiser l'âme et les cœurs. L'espace d'un chant, il en avait oublié sa présence dans cet endroit lugubre, au milieu d'une transaction étrange, après une rencontre rocambolesque. Non, l'oiseau avait toute son attention.
Gulliver Douglas

Gulliver Douglas

Préfet de Gryffondor
Préfet de Gryffondor

Baguette : Hètre, Dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue72/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (72/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue41/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (41/150)
Statut: Septième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Horace Slughorn le Lun 26 Aoû - 19:25

Oui Douglas, hélas. Le professeur secoua la tête

Pendant que le garçon était en proie au charme de l'oiseau, Horace gardait toujours ses mains dans ses manches, il fit une flexion de la tête, fixant toujours le vieux singe aux longues moustaches de ses yeux de batracien et de sa voix tout aussi atypique il répondra tout en prenant un air de surprise, regard de biais et lèvres pincées :

Dix ! Avez-vous perdu l'esprit ou est-ce vos champignons qui liquéfie votre cerveau?

Ledit vieux singe retira prestement son couvre-chef, dévoilant un crâne digne d'une l'une gibbeuse, plusieurs bosses apparaissaient sur cette boule sans un seul poil et de l'une de ses mains parcheminées aux ongles ressemblant à des dagues recourbées il se regarde le haut.

Vous venez dans mon territoire, vous insultez nos personnes...

Il écarta dès ce moment ses deux bras non sans que ses énormes manches ne contrastent avec la maigreur de ses membres, englobant l'ensemble de l'assemblée. Les malabars eux plissant les regards dardèrent le gros directeur de la maison serpentard.

Vous êtes fou ou courageux pour parler prix, l'un allant souvent avec l'autre. il frappa sur la table avec une force redoutable renversant plusieurs bibelots Neuf !

Horace lui, toujours de son air hautain et très... amphibien ne quittait pas le vieil asiatique, ne laissant pas démoraliser par ses frasques au contraire, il renchérissait.

Mieux vaut être fou que pauvre ou escroqué ! Sept ! Pas une de plus langue de dragon.sa tête était de profil, comme vexé par les mots du contrebandier Le commerce n'est pas une question de courage, mais de profit, vous ne m'êtes pas profitable.

le vieil iguane semblait sur le point d'imploser tant il changeait de couleur, rouge, jaune, bleue, pourpre, ses yeux sortant de ses orbites, il frappa de ses deux mains à présent totalement hors de lui serrant les poings sur son office.

Mieux vaut être vivant à la suite d'un possible profit, huit ! Et je ne décide plus d'aucun prix espèce d'Occidental fou ! C'est une espèce unique, peut-être la dernière ! Je veux notre fiole ET mes gemmes !

Les gardes s’avancèrent, doucement de quelques pas... durant ce temps le rouge observait l'oiseau en cage... Celui-ci semblait parler au travers de ses billes d'or, durant la tractation le rouge semblait vibrer avec l'animal se trouvant ailleurs, ressentant une vigueur comme jamais il n'en eut... une véritable panacée de jouvence il s'imaginait avec le volatile sur ses genoux dans un pré verdoyant, une majesté ombrageant les ombres et ses malheurs, il caressait son plumage pendant le chant, ressentant ce zéphyr, cette brise qui bouscule son visage et les feuilles... Ce souffle salvateur était si bon, ce murmure était là pour lui dire que tout allait bien et pourtant... la tristesse dans ce champ, comme si celui-ci voulait... la liberté de l'aide, était-ce des songes augurant une réalité ? Une fantasmagorie ? Ou... le récit d'un animal enfermé ?

C'est alors que le professeur donna un coup de coude dans les côtes de Gulliver, et fit un geste sur la table quant au professeur une seul de ses mains libéra un flacon qu'il tendra au rouge et direction du bureau.


La bourse et le flacon mon garçon. N'ajoutant rien de plus.
Horace Slughorn

Horace Slughorn

_________________
_________________


Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue150/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (150/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue135/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (135/150)
Statut: Professeur de Potions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Gulliver Douglas le Mar 27 Aoû - 17:45

Bien que physiquement présent, l'esprit du Gryffondor avait fait ses valises depuis longtemps pour des contrées enchanteresses, accompagné de cet oiseau qu'il ne connaissait que depuis une poignée de secondes à peine. Il flottait, allongé sur les notes légères du piaillement de cette créature tout droit sortie de ses rêves les plus agréables. A travers ses songes, il déambulait à la façon des sorciers arabes, glissant à dos de tapis volant sur les notes de l'oiseau en lieu et place de la brise du désert. Il se sentait bien, calme, apaisé, loin du tumulte précédent causé par un Niffleur chapardeur... mais après, c'était dans sa nature, Gulliver ne pouvait pas lui en vouloir... En cet instant précis, il pouvait pardonner tout à tout le monde, même les crimes les plus abominables et les défiances les plus abjectes. Rien ne pouvaient venir troubler sa tranquillité.

Bien que loin des tiraillements liés à la négociations, le dernier geste du professeur peu délicat le tira de sa torpeur et machinalement il lui tendit les objets de la transaction.

Alors qu'on lui avait formellement interdit de s'exprimer en ces lieux, la curiosité de Gulliver, couplée à une certaine forme d'insouciance le poussa à poser une question. Une question toute simple, toute bête, mais qui lui semblait tout à fait naturelle. Sans vraiment se soucier de la réaction de Slughorn ou des asiatiques autour, la tête toujours rivée sur le volatile au chant de sirène, il souffla alors.

- Il est triste ?

Une question adressée aussi bien au vieux crapaud qui servait de Directeur à la maison des Serpentards qu'au vendeur à la face de silure décrépie. Pourtant, il y répondit lui même.

- Il est triste.
Gulliver Douglas

Gulliver Douglas

Préfet de Gryffondor
Préfet de Gryffondor

Baguette : Hètre, Dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue72/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (72/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue41/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (41/150)
Statut: Septième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Horace Slughorn le Jeu 29 Aoû - 12:33

Il était triste, mais qui s'en souciait ici bas avec tous ces vautours à la recherche d'un profit, cherchant l'argent sonnant et trébuchant... personne ne s'intéresse à une créature de cet acabit sauf si ce n'est pour sa rareté... Même pas un regard, pas même un sourire seulement du mépris, voilà ce qu'obtiendra Gulliver de la part des bandits, des contrebandiers et de la part de son professeur c'est un sourire mi-figue/mi-raisin et tel un sempiternel carrousel, il répéta :

La bourse et le flacon mon garçon, le bureau.

Gulliver ne remarquera rien du côté des gardes, mais le vieux singe lui, main passant dans ses manches cachés par quelques artefacts tombés sur son office profitait pour sortir une longue branche semblant baguette, délicatement... Doucement.

L'oiseau... l'oiseau lui et sa mélancolie, celle d'une mélodie melliflue marquant les esprits de son miel sonore majestueux, magie mystérieuse... Il grattait sa cage de ses pattes. Chose que remarquera peut-être le rouge, outre son professeur nul ne moufta un mot, Gulliver possédait deux fioles et la bourse de velours.
Horace Slughorn

Horace Slughorn

_________________
_________________


Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue150/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (150/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue135/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (135/150)
Statut: Professeur de Potions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Gulliver Douglas le Jeu 29 Aoû - 22:22

Gulliver détacha finalement son regard de la cage doré de ce pauvre volatile à la nouvelle injonction de son professeur de potion. Surpris de voir tout ce monde autour d'eux et de lui, certains imposants par leur simple présence, d'autres dont on pouvait voir l'angoisse faire son nid au fond de leur regard. Il resta figé un bref instant, le temps que sa caboche analyse la situation et son environnement. Peut-être valait-il mieux se presser et ne pas faire d'histoire après tout, même si l'envie d'en savoir plus le titillait grandement. Après un mouvement de tête pour Slughorn afin de signifier qu'il avait compris, le lion s'approcha du bureau du vieux gibbon pour y déposer la monnaie d'échange. L'une de ses mains, qui tenait les fioles, plongea dans le sac de velours pour y chercher les gemmes, mais le bruit des griffes de l'aviaire sur la cage l'arrêta dans sa démarche. Son envie d'en savoir plus était plus forte, alors, non sans une pointe d'appréhension, il osa demander au receleur-animalier ce qui le triturait l'esprit depuis qu'il avait entendu ce chant si majestueux.

- Qu'est-ce que c'est comme oiseau ?

Mais le jeune homme eu comme un hoquet cardiaque en voyant la baguette sortir lentement de la manche du vendeur.
Gulliver Douglas

Gulliver Douglas

Préfet de Gryffondor
Préfet de Gryffondor

Baguette : Hètre, Dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue72/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (72/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue41/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (41/150)
Statut: Septième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Horace Slughorn le Mar 3 Sep - 17:35

Le vieux singe asiatique au crâne bosselé fit tressaillir ses longues moustaches Fu Manchu. Tout cela avant que sa voix ne tonnât tel un assommoir pour le lionceau.

Un oiseau ? ! Une main osseuse se déplia en direction de Gulliver, celle-ci se complaisait dans l'avarice n'attendant que son dû... les griffes de ses doigts n'attendaient qu'à se refermer. Idiot! Ceci est un Fenghuang! les griffes crochues de l'homme se mouvèrent en un geste explicite, disant "donne-moi mon blé".

Deux des gardes tiraient leurs baguettes pendant que l'un semblait ailleurs, comme blasé, le dernier lui patientait attendant un ordre. Le braconnier était obnubilé par son profit délaissant sa baguette sur la table pour le plus grand bonheur du lion visiblement. Il ne le remarquera pas, mais Horace dans son dos gardait ses mains dans ses amples manches, stoïques.

Le rouge ne remarquera absolument rien du côté des gardes quant à l'oiseau lui, il tentait de fuir sa cage à grand coup de griffe et de bec.


La voix de l'homme séculaire s'éveilla de nouveau, sonnant tel un glas de bronze.Si tu ne me donnes pas ce que tu as en main, je te ferais connaître mille souffrances! des postillons giclèrent et arrivèrent droit sur le visage du préfet Je te ferai connaître la torture de la cloche enchantée, elle ne s'arrête jamais.

Plissant le regard, pliant et dépliant sa main tendue en direction de Gulliver, ses yeux vitreux le transpercèrent de part en part.

Minute après minute, heure après heure, jour après jour. Cela semble inoffensif, n'est-ce pas? Petit homme. Juste une cloche qui sonne. rire dément, plusieurs animaux faisant écho à ce rire fou et hilare MAIS la percussion et la répercussion du son sur tes tympans de crétin les ramolliront et les feront imploser jusqu'à ce que le son soit mille fois amplifié! Tu ne peux pas bouger. Tu ne peux pas dormir. Tu pourras hurler! Pleurer, geindre! Mais tu resteras là, jour après jour, jusqu'à ce que tu me supplies de mettre fin à tes souffrances.

Ce vieil homme semblait totalement ravager et déglingo du cerveau, pourtant, il avait non seulement le pouvoir, mais la possibilité de mettre à bien sa menace lui et ses hommes. Son rire se calma dardant toujours le lion en face de lui... Il regardait la bourse et voulait sa fiole... La ? DEUX fioles ?

Deux fioles ? fit-il semblant curieux, la surprise déformait ses traits déjà affreux
Horace Slughorn

Horace Slughorn

_________________
_________________


Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue150/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (150/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue135/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (135/150)
Statut: Professeur de Potions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Gulliver Douglas le Mar 3 Sep - 22:51

Sans être particulièrement peureux, Gulliver sursauta à la réponse du singe chinois qui l'avait eu par surprise. Il pouvait élever la voix avec une bonne force pour quelqu'un de sa corpulence tout de même.

- Calmez-vous monsieur, calmez-vous, je posais juste la question. Je ne m'y connais pas en créatures asiatiques.

Il espérait de tout cœur ne pas le froisser plus que ça en parlant de "créature". Déjà qu'il ne se doutait pas qu'il allait réveiller un tel courroux en parlant d'oiseau, surtout pour un vieux marchand qui ne souhaitait que le vendre.
A la vue des ces pattes d'araignées qui servaient de doigts à l'homme lui faisant la leçon, le rouge recula d'un pas, lorgnant sur les ongles noirs semblables à des griffes, comme le faisait toute personne apeurée face à une baguette qui le braquait. Tout ce qui était autour semblait flou et désarticulé, seul le son sifflant des menaces trouvaient une place dans tête.

Voulait-il réellement le torturer pour une question en trop et une transaction qui prenait un peu trop de temps à son goût ? Ça semblait être le cas. Un maléfice à base de cloche, pour le priver de sommeil, il était complètement taré ce grand pantin ! Les mains toujours dans le sac, l'autre tenant les deux fioles, il soutint un instant son regard, avant de baisser les yeux à la fin de sa tirade, à la fois perturbé et vexé.


Peut-être que son Slughorn avait raison après tout, il vallait mieux qu'il se taise. Gulliver se retourna alors vers son très cher professeur de potion afin de lui offrir un regard qui signifiait: "Je lui donne les deux fioles ou pas ?"
Il ne restait plus à espérer que l'homme mi-Serpentard mi-batracien comprenne. Et lui donne une réponse. Le rouge ne souhait pas plus que ça démarrer une escarmouche dans ce lieu, qui, bien que chaleureux, lui donnait des frissons.
Gulliver Douglas

Gulliver Douglas

Préfet de Gryffondor
Préfet de Gryffondor

Baguette : Hètre, Dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue72/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (72/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue41/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (41/150)
Statut: Septième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Horace Slughorn le Mar 3 Sep - 23:05

Le vieux mandarin commençait à bouger sa tête de gauche à droite, il avait des tiques, était-ce un signe de son impatience ? Sûrement, quoi qu'il advient le professeur haussa les sourcils, la lèvre inférieure basse, ses yeux de batraciens grands ouverts, il haussa les épaules avant de sourire et faire un clin d’œil à son élève, le vieux renard avait des plans... Mais Gulliver devait réfléchir après tout son professeur avait donné deux fioles, mais seulement l'une était à donner.

D'un regard circulaire ou sur les gardes le rouge remarquerait que deux gardes avaient leurs baguettes en main deux autres attendaient les ordres toujours, le gros sumo au tatouage de dragon sur le visage lui faisait craquer ses doigts. Quant à l'oiseau, lui, il s'échinait toujours à vouloir sortir.
Horace Slughorn

Horace Slughorn

_________________
_________________


Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue150/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (150/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue135/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (135/150)
Statut: Professeur de Potions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Gulliver Douglas le Mar 3 Sep - 23:18

Au fond de lui, Gulliver maudissait ce Niffleur pour l'avoir entraîné dans ce bourbier. Normalement, si tout s'était déroulé comme dans ses plans, il serait déjà en train de se balader dans le camp recouvert d'une cape d'invisibilité qu'il aurait gagné au lancer de gnome. Mais non ! A cause de cette maudite créature, il se trouvait à jouer les intermédiaire entre un singe hystérique et une grenouille apathique. Par Merlin ! Et ce dernier semblait prendre un malin plaisir à ne lui offrir que son sourire benêt en guise de réponse !

Bon, il posa alors un dernier regard sur l'oiseau, pardon, le Fenghuang, toujours obstiné à s'échapper, un autre sur les deux armoires qui servaient de garde du corps, tout aussi sur les dents que le marchand chinois, avant de revenir à la transaction. Sans un mot de plus, il déposa une seule fiole sur le bureau - évitant soigneusement de toucher les mains du chinois - ainsi que huit gemmes de Serpent cornu extraites du sachet en toile.
Gulliver Douglas

Gulliver Douglas

Préfet de Gryffondor
Préfet de Gryffondor

Baguette : Hètre, Dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue72/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (72/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue41/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (41/150)
Statut: Septième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Horace Slughorn le Mar 3 Sep - 23:57

L'ombre d'un sourire ne quittait pas le visage du professeur au faciès de batracien, au contraire il se raffermissait de minute en minute... Dès que l'élève déposa les gemmes sur le bureau, le mandarin se jeta sur celle-ci ses ongles crissant sur le bois précieux, le rapace n'attendait que cela ! Pire que tout, la fiole que le rouge déposa semblait... avoir la tremblote ? C'était presque imperceptible, mais Gulliver s'en apercevra.

Aaaahhh ahahah ! Enfin, voilà ! Bien, bien ! le tartufe asiatique jouait avec les gemmes, les faisant glisser d'une main à l'autre J'ai eu une vision, la prophétie est sur le point de se réaliser. Il ne me manquait que cela !

Énième rire dément, plusieurs animaux frappaient les vitres, s'agrippaient aux grilles les secouant violemment ajoutant à cette pesante atmosphère de folie.

Masqué dans sa plaque d'or, portait le bâton de cerisier que nul autre que l'élu ne pourrait jamais brandir, il me revient. J'ai eu la vision d'innombrables hordes qui essaient de reconquérir le monde. Je les ai vues victorieuses. J'ai entendu les cris des morts et des mourants noyés par les cris victorieux de notre peuple. Toi, tu seras le premier à y goûter !

D'une main crochue il brandissait à présent sa baguette face à Gulliver entre trois doigts, de l'autre tenant une poignée de gemme. Sa baguette semblait être une branche tordue d'un bois blanc et nervuré d'argent, mais... Alors qu'il incanta un sort, la baguette émettait une lueur verte menaçante.

Avvaa... Les joyaux étincelant dans sa senestre devinrent liquide, brûlant sa main tel du feu en fusion celui-ci embrasa le bureau pendant que la fiole sur ce dernier vibrait à présent de plus en plus ! La main du vieux singe bougea de toute part sa peau tombant en lambeau alors que deux doigts disparaissaient sous la mixture magique. MA MAIN!!!! CHIEN D'OCCIDENTAL!! TUEZ-LES ! VvvVVOoOUUsss vivrez une décennie ! UN MILLIER D'anAANNneeéeé de souffrance !

La voix hystérique partait dans les aigus et mourra dans cette gorge décrépite alors que le bouchon de la fiole éclata, les gardes tirants les baguettes sous une pluie de paillettes, ces petits astres voyageurs s’échappaient en un lent boléro de cette fiole qui tressautait sur la table tel une nuée de confetti de comète qui s’arrachait à un astre en bouteille, cela semblait être un arc-en-ciel se bardant d'une grésil aux couleurs criardes et opalines, effritant ses couleurs sur les visages et les habits de chacun des individus présents ici à l'exception du professeur et de son élève, prenant dans son rayon le mandarin, deux gardes les plus proches... C'était... Comme si le temps ralentissait et s'élargissait à la fois !

C'est l'heure de faire montre d'audace Douglas ! Lança son professeur qui se mouva avec une vitesse tout à fait surprenante pour sa corpulence.

Cette pluie féerique de couleurs et de souffle étouffait les gestes, les gardes semblaient être dans une bulle les gestes si lents qu'ils en étaient encore à regarder le mandarin ! Les bouches en cul de poule quant à ce dernier, il dardait la fiole bouche grande ouverte à laquelle il manquait plus d'un croc, toujours sa main aux doigts manquants et aux liquides goûtant lentement, le temps suspendu laissait tout le soûl à l'auditoire de l'observer.

Le professeur libéra enfin ses bras de ses manches, sa baguette lança un sortilège en l'air transperçant la tente de celui-ci après quoi, profitant de la surprise il lança un expulso sur l'un des garde et un protego face à lui, sa seconde main, elle, lança une fiole en direction du sumo. L'un des gardes lança un stupefix sur le professeur, le second un protego à la hâte ainsi qu'un second stupéfix sur Gulliver, le sumo lui regarda la fiole en sortant sa baguette.
Horace Slughorn

Horace Slughorn

_________________
_________________


Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue150/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (150/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue135/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (135/150)
Statut: Professeur de Potions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Gulliver Douglas le Mer 4 Sep - 0:54

Les sourcils du jeune lion se froncèrent au moment de déposer la fiole. Une fiole qui tremblotait, ce n'était pas la chose la plus commune qui soit, alors dans un tel lieu, ce n'était pas fait pour le rassurer. Dès que le contenant en verre quitta ses doigts pour venir s'écraser sur le bois du bureau, il recula d'un pas, par réflexe, préférant s'éloigner de ceci et du singe totalement fou.

- Qu'est-ce qu'il raconte ?

Une petite phrase, glissée à voix basse, que l'autre ne pouvait probablement pas entendre tant son exultation débordait de partout, mais cette réflexion était tellement forte chez le rouge qu'il n'avait pu la retenir. Dans un geste mal-assuré et empli d’effroi, il recula de plus, certain de ne pas vouloir avoir à faire avec lui une seule seconde supplémentaire. Mais alors qu'il s’apprêtait à rejoindre son professeur, l'asiatique totalement ravagé du ciboulot brandit sur lui une menace blanche au bout des ses pattes d'araignées. Une menace teintée d'un éclat vert...

- OOOOOOOOOOOH

Dans cette expression, toute sa peur s'extériorisait. Une peur qui laissa vite la place à une forme d'incompréhension lorsqu'il vit les gemmes devenir lave. D'une lueur chaude, incandescente, elles transpercèrent la chair de cet escroc en l'espace d'un instant. Un instant qui lui permit de dégainer sa baguette à son tour, du hêtre, la baguette des sages.

La vision de cette main en charpie, décomposée en des lambeaux sanguinolents à l'odeur de brûlé lui provoqua un haut-le-cœur. Lui qui aimait les steaks était servi, un peu trop même. Si il en avait le temps, il se jurait presque de devenir végétarien. Seul le bruit strident du cri de douleur de l'écorché arrivait à détourner son regard de cette vue, pour venir se braquer sur la mâchoire déformée par les souffrances et la rage. Ce n'était plus un vieux marchands qui se trouvait en face de lui, c'était une bête informe, motivée par la colère et la cupidité, rongée par l'avarice et le pouvoir. Un visage déjà maudit par tous ses pêchés.

Pourtant, ce n'était pas la seule surprise qu'avait réservé ce vieux fou de Slughorn. Au "pop" de la fiole, le spectacle prodigué le laissa sans voix, sidéré par cette vision de paillettes multicolores qui déambulaient dans la tente pour venir s'agglutiner autour des asiatiques de la pièce. Une sorte d'entrave peut-être ? Il n'en savait rien, il ne comprenait pas, il essayait de capter ce qui se passait autour de lui, pas certain de bien comprendre tant le temps paraissait échapper à toute logique. Il regarda la seconde fiole encore dans ses mains, avant de se concentrer de nouveau sur les menaces.

Son professeur n'eut qu'un seul mot en guise de réponse. C'était le préfet des Gryffondors, il fallait absolument qu'il garde son calme et face preuve de courage et de détermination dans une situation plus que critique.

- Bien !

Il se devait de faire vite et créer la confusion... enfin peut-être, il n'en savait rien, il ne savait pas ce que voulait son professeur, il semblait réellement dépassé par les événements. Alors il fit ce qui lui semblait le plus juste, à savoir essayer de libérer les créatures. Gulliver tenta de se Protego et d'envoyer 4 Alohomora sur les cages des Fées, des Doxy, du Vivet Doré et du Fenghuang.
Gulliver Douglas

Gulliver Douglas

Préfet de Gryffondor
Préfet de Gryffondor

Baguette : Hètre, Dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue72/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (72/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue41/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (41/150)
Statut: Septième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Horace Slughorn le Mer 4 Sep - 1:48

Alors que l'action était dans ce que l'on nomme le temps de combat, chaque seconde comptait... Une explosion telle un feu d'artifice éclata en dehors et des claquements lointains Merlin seul savait ce qui en retournait.

Le mandarin et ses deux sbires se mouvaient si lentement que n'importe qui pourra faire ce qu'il désire d'eux, ses airs de fou furieux se déformant en un rictus de colère figé à jamais... pendant qu'un feu magique rongeait son bureau ! Et... c'est alors que le rouge lança 4 sortilèges, trois ricochèrent sans effets sur les différentes cages ! Mais le dernier lui, parangon qui ferait la fierté de son bon vieux professeur Valrand étincelait par sa perfection avant de rebondir sur la vitre enchantée des fées il revint sur le cage de l'oiseau faisant sauté le canevas du destin à ce volatile unique en son genre... Vision rocambolesque que celle-ci, outre la perfection de cette prestation l'oiseau mythique se transformât dès sa libération sa queue avait à présent le panache d'un paon d'or et d'argent, des écailles dorées revêtait une partie de son torse tel un dragon luisant d'une lueur glorifiante !

Sa tête, semblant être un faisant était couronné d'une calotte de plume criarde aux nuances aussi opaline que ces paillettes, strasse d'étoile ou poussière de comète. L'animal revivait à présent, ses pupilles flamboyèrent et ses ailes libérèrent des flammes rougissantes un peu plus à chaque battement.

Le préfet érigera quant à lui un protego pour le moins correct, mais l'action était ailleurs, car l'expulso de son professeur était d'une puissance redoutable il envoya valser totalement son adversaire de front ! Il disparut brisant la cage aux doxys qui ne se privèrent pas à se repaître de ce pauvre braconnier, passant ainsi de chasseur à chassé, les hurlements même sonné auront raison de sa tourmente... l'homme tomba sous les crocs et le poison des créatures.

Le protego d'Horace frôlait la perfection, et, autant le dire le stupefix n'aura aucun autre effet qu'un retour à l'envoyeur ! Achevant le pauvre garde déjà en proie avec les doxy.

Le dernier garde qui lança son stupefix sur Gulliver n'était pas en berne, c'est alors que l'oiseau de feu fonça en sa direction dressant son spectre féerique à base d'or et de braise il se plaça face au sort du sumo, un confringo terrifiant de puissance... oui, car le stupefix pulvérisa le protego du préfet et s'il fut atténué, celui-ci fut suffisant pour mettre en déroute le lion qui tomba au sol lâchant sa baguette par la même ! Se dressant entre lui et la mort, un oiseau aux traits indistinct déployant ses ailes en grand celui-ci semblait être un ange de feu, la vision de Douglas se brouillait avant qu'il ne tombe dans les vapes.

Deux membres du ministère apparurent rapides et expérimentés à l'aide de transplanage, rapide l'un lança un protego à distance sur Gulliver ainsi qu'un énervatum, le second lui lança un stupefix sur le sumo l'envoyant dans les vapes quant au confringo il éclata contre le torse de la bête qui vola en cendre.... Comme poussière ses restes s'envolèrent en un arc-en-ciel de braises.

Le dernier malabar leva les mains en lâchant sa baguette, ne voulant pas se faire avoir par les autres... C'était sans compter sur la fiole de ce bon vieux Horace qui éclata elle aussi, libérant le même breuvage que celui qui affectait autant le mandarin que ses gardiens achevant ainsi cette épopée... Gulliver s'éveilla doucement... observant les cendres et les braises qui tombèrent sur lui, vestige de ses souvenirs un confringo fusant sur lui et le volatile, il remarquera son professeur et toute une escouade de membres du ministère au moins cinq ou six qui arrêtèrent les malfrats, s'occupant aussi des animaux, brigadiers et rangers.

Horace se plaça au-dessus de Douglas, souriant à celui-ci il tendra une grosse main boudinée à ce dernier.
Eh bien mon garçon, vous devriez sortir de votre sieste. un tas de cendre était proche de Gulliver, il semblait y avoir du mouvement à l'intérieur.

Le vieux fou réfractaire se débattait entre les pattes des justiciers, il hurlait des insultes dans sa langue sa main pendant mollement à son bras, mutilé à jamais il avait les yeux fous et injectés de sang toujours autant couvert de paillettes opalines.
Horace Slughorn

Horace Slughorn

_________________
_________________


Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue150/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (150/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue135/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (135/150)
Statut: Professeur de Potions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Gulliver Douglas le Mer 4 Sep - 22:16

De l'audace, d'accord ! Mais encore fallait-il répondre aux attentes de son professeur, ce qui n'était peut-être pas le tas. Mais tant pis, le rouge avait au moins réussi à libérer le Fenghuang de sa cage dorée. Alors il comprit pourquoi le vieillard simiesque lui avait rit au nez quand il parla d'oiseau. Ce n'en était pas un, c'était un Dragon ! Un Phénix ! Une Bénédiction ! Dont le cri et le chant ravivaient les flammes de l'envie au sein de ses pupilles.

Après la main en fusion et dégoulinante de sang mêlé de lave, un autre haut-le-cœur le frappa à la vue du garde qui servait de casse-croûte aux Doxys surement affamés par des jours de privation. Des éclaboussures, des cris grumeleux et un spectacle teinté de pourpre. Pour la première fois il n'était pas fier de porter l'écusson de la couleur du sang. Heureusement pour lui, ou malheureusement, cette vision le quitta rapidement quand il fût frappé par un éclair rouge éclatant, un Stupefix, un assommoir qui le priva de toute force et ses yeux se fermèrent sur la vision d'un ange enflammé comme venu pour le protéger.

Rideau.


[...]

- Hmm...

Les paupières du Gyffondor s’ouvrirent avec difficulté, comme s'il s'extirpait d'un très profond sommeil. Tout paraissait plus calme qu'avant sa sieste, seule les voix d'inconnus venaient troubler le calme apparent. Les voix et les cris du vieux singe toujours aussi surexcité et rongé par la colère.

- J'aurai dû prendre la voie du Gardien...

Peut-être que cela lui aurait permis de faire des Protego un peu plus efficaces, parce que là, il s'était fait avoir en beauté. Ou alors la voie de l'Assaillant, histoire d'envoyer des Alohomora de meilleur qualité, parce que la il s'était un peu couvert de ridicule. Entre ça et son éviction précoce du Tournoi de duel, il devait sérieusement se remettre en question, pour un élève qui se voulait et se devait de montrer l'exemple aux autres, il lui restait encore d'énormes progrès à faire.

Le lion attrapa la paluche de son Directeur de Maison qui l'aidait à se relever. Son premier réflexe fût de s'épousseter sa robe de sorcier, bien atteinte par les débris et la cendre éparpillés dans toute la tente, si on pouvait encore appeler ça une tente. Son regard balaya la pièce, sans vraiment bien comprendre ce qu'il venait de se passer et pourquoi il y avait encore d'autres personnes ici... des agents du Ministère ? Et des Rangers ? Et...

- Heuuu...

Les yeux plissés, il tentait de faire le lien entre ce qui passait devant sa rétine et ses derniers souvenirs. Le tas de cendre tremblotant là... c'était l'oiseau ? Comme les phénix ? Gulliver s'en approcha, muet, toujours interloqué par cette situation plus qu’ubuesque. Il n'avait même pas cherché à ramasser sa baguette, surement avait-il oublié qu'elle s'était dérobé d'entre ses doigts quelques instants plus tôt.

- Tout ça là, c'est quoi ?... C'était préparé ?
Gulliver Douglas

Gulliver Douglas

Préfet de Gryffondor
Préfet de Gryffondor

Baguette : Hètre, Dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue72/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (72/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue41/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (41/150)
Statut: Septième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Horace Slughorn le Jeu 5 Sep - 23:21

Le beau aux bois dormants s'éveilla ainsi de son profond sommeil, le lion s'élève avec l'aide de la grosse patte de son professeur dévisagé par deux yeux globuleux celui-ci arborait un sourire narquois de quoi mettre le clabbert à l'oreille. Bref, ainsi donc il releva le jeune garçon à l'air benêt, perdu et ailleurs reprenant petit à petit ses esprits... Il fallait le temps aux étoiles de reprendre place dans ce sombre ciel.

Pendant ce temps, les agents du ministère finissaient les perquisitions ainsi que les arrêts, un dirigeant semblant le chef d'équipe discutait avec deux individus en costume semblant être d'un continent du soleil levant ou est-ce le couchant ? Impossible d'entendre les mots ni même une bribe de parole et... Ce fut à cet instant que le préfet muet d’intérêt pour la situation rocambolesque s'intéressa plus particulièrement à ce petit tas de cendre sous les yeux d'Horace.

Tout ébaubi qu'il fût le rouge pourra s'il observe avec persévérance y percevoir un petit poussin au plumage rouge et or. Deux billes dorées luisaient d'un intérêt pour celui-ci et au travers... une véritable liberté faite d'un bleu que l'on inspire à plein poumon, aucun homme n'approchait autant Dieu par ce chemin qu'en cet instant, Gulliver y voyait dans ce regard un nid culminant au sommet d'une montagne, des ailes de feu ardentes tels un héros ou un roi, et, une chose était certaine cet animal vivait sans frein ni règle à jamais plus haut que l'homme, le sorcier et leurs lois. Seule la mort le recouvrira un jour, mais de celle-ci, de ce linceul cendré renaîtra la vie.


Un Hoo-hoo pour les Japonais ou un Fenghuang pour les Chinois, c'est le phœnix asiatique un animal rare et mythique mon garçon, une paluche aux doigts boudinés atteindra l'épaule de Gulliver comment la lumière continue même après la mort et qu'il est si merveilleux et rare de vivre libre, sans chaîne, ne l'oublier jamais mon Douglas. un petit blanc Il s'est sacrifié pour vous.

L'oiseau émettait des petits piaillements, s'extirpant petit à petit de la cendre, de son petit bec il nettoyait ses plumes nouvelles et parfois... il tournoyait sur lui-même en une danse faite de braises et de flammèche, sautillant dans son urne.

Oui, tout ceci était préparé hélas, vous n'étiez pas dans les plans Douglas, mais parfois il faut improviser. indépendamment de son fait, le professeur croisa ses bras avant d'ajouter Je suis navré que vous aillez assisté à cela et que votre vie fut en danger.
Horace Slughorn

Horace Slughorn

_________________
_________________


Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue150/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (150/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue135/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (135/150)
Statut: Professeur de Potions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Gulliver Douglas le Ven 6 Sep - 0:55

Ses oreilles s'égarèrent sur les agents du Ministère sans pour autant capter la moindre bribe de conversation, tant pis, ça ne l'intéressait pas plus que ça de toute façon, ni ne le concernait. Les coupables allaient être jugés c'était le principal. Coupables de quoi par contre ? Recel et trafic de créatures protégées ? Extorsions ? Tentative de meurtre ? Aucune idée... Mais même si il n'avait pas grand intérêt à connaitre leurs sorts futur, leurs intentions avaient éveillé son appétit pour les mystères. Surtout ces gemmes qui paraissaient avoir une importance aux yeux de la vipère simiesque.

- Un Phénix... Un Fenghuang...

Les explications de Slughorn calmèrent instantanément Gulliver, le rendant humble face au Feghuang, face à une telle prestance et une telle générosité qui lui avait peut-être sauvé la vie. Alors, sans le moindre doute, le rouge se détacha de la paluche émeraude et s'approcha du tas de cendre d'ou s'extirpait un oisillon déjà majestueux. Il s'accroupit face à lui comme ou pouvait le faire devant un roi moldu.

- Merci.

Sans le savoir pleinement, sans en être persuadé, le Gryffondor espérait que le feu ardent pouvait l'entendre et même le comprendre, qu'il sache que ce jeune Lion lui était redevable de ce geste de bravoure. Un Phénix n'était pas une créature comme les autres, comme aucune autre et cela suffisait à en faire sa renommée et sa légende.

D'un signe de la tête il indiqua à son professeur que ce n'était rien. Tout s'était bien terminé après tout, sans qu'il n'y ait eu de gros dégâts, à part pour les gardes et le vieux chef chinois maintenant devenu manchot. Et le Fenghuang, mais comme le Phénix, il semblait ne jamais avoir à subir les affres d'une mort éternelle. Le rouge fit un nouveau tour sur lui-même, constatant les dégâts encore plus impressionnants que la première fois. Peut-être avait-il un peu plus émergé de ce Stupéfix pour s'en rendre compte, de quoi lui stimuler les neurones et l'envie de poser de nouvelles questions. Beaucoup de questions.


- Elles vont devenir quoi toutes ces créatures ?

Le Vivet Doré protégé, les Fées et surtout le jeune Fenghuang encore brûlant des restes de son prédécesseur... ou de lui-même.
Gulliver Douglas

Gulliver Douglas

Préfet de Gryffondor
Préfet de Gryffondor

Baguette : Hètre, Dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue72/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (72/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue41/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (41/150)
Statut: Septième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Horace Slughorn le Ven 6 Sep - 21:27

Il n'y avait hélas que peu de choses à dire face à cette situation qui finalement finissait plutôt bien, le professeur toujours ses bras croisés il fixait un coup l'élève, un coup les alentours avant qu'un agent du ministère ne récupère délicatement le volatile, de fait Horace profita pour sortir un kit de potionniste, le professeur avait toujours de quoi faire sur lui.

Ils seront prise en charge par le ministère, dans des zoos et relâché par la suite, le temps d'une réhabilitation à la vie sauvage mon garçon.

Le poussin se laissa faire par les mains expertes du ranger, lançant un dernier regard à son libérateur et qui sait peut-être ami ? Pourtant... s'il se laissa faire à mi-chemin de la sortie la mythique créature, soudain en une explosion qui fend le silence s'enveloppa de flammes qui envoyèrent valser son porteur! Celui-là même brisa la table, le professeur lui qui récupérait les cendres à l'aide d'un récipient et d'une louche écarquilla le regard, ses cheveux s'envolant face à la détonation et un cercle braises et de cendres marqua le sol même avant d'émettre un glatir tonitruant agrémenté de quelques trompettes sonores.

Cet oiseau profitant d'un chemin invisible et secouant sans faiblir ses voiles ardents pourfendait le ciel bas de cette tente tel un messager d'Apollon reliant le présent et les plus lointaines contrées. Cet oiseau brisait à présent ses chaînes refusant la main de l'homme, libre fils du soleil il abandonnait sa prison afin d'affronter les vents tandis que près d'ici quelques pauvres hommes rêvaient aux étoiles au sens de la vie.

D'un énième glatir il fusa tournoyant autour de Gulliver tout en laissant quelques grésil de braise comme des confettis d'une comète qu'il arracherait au firmament, ce soleil flamboyant fardé de flammes fit frémir les fondations mêmes de cette tente insalubre, revenant de son tour autour du rouge il déchira de sa fougue sa prison de toile dressant son spectre de feu l'orphelin du japon s'envola sous le regard éberlué des badauds de l'endroit quittant à jamais ses chaînes.

Il laissa à Gulliver le souvenir d'une vigueur nouvelle, s'enfonçant en son être celle-ci revitalisait son corps ,et, durant un laps de temps il se revoyait lui et les deux yeux brillants dans une plaine le cœur soulevé d'un lourd souvenir... Il se revoyait caressant les plumes de l'animal fade et blanc et soudain, il n'était plus là seulement se voyait au loin une boule de feu qui rougissait l'horizon formant un palais vermeil le Fenghuang n'était plus là.


Nul ne peut entraver la nature profonde d'un être, ni chaîne, ni prison mon garçon.

Ajouta distraitement Horace tout en fixant le trou de la tente d'un regard rêveur et de son sourire narquois, goguenard même il tourna ses yeux sur le pauvre ranger qui se relevait tant bien que mal de sa mésaventure.
Horace Slughorn

Horace Slughorn

_________________
_________________


Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue150/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (150/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue135/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (135/150)
Statut: Professeur de Potions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Gulliver Douglas le Dim 8 Sep - 17:21

A la vue de son professeur sortant une fiole et pinces, il ne pût s’empêcher d'esquisser un sourire. Le vieux crapaud ne perdait jamais une occasion de récupérer la moindre particularité magique qui sortait de l’ordinaire et qui, peut-être, pouvait avoir un intérêt dans une future potion. C'était à la fois brillant et totalement antipathique, une manie à son image en somme.

- Tant mieux alors, j'espère que je pourrais aller en voir certains au Highland Park.

Le Feughang surtout, pour avoir l'occasion d'entendre une nouvelle fois son chant si rassurant qu'il n'arrivait pas à se sortir de la tête.

Alors qu'il laissait le ranger - un pincement au cœur - embarquer la délicate créature, celle-ci, dans une explosion ardente et un charivari des plus mélodieux, fît sauter ses chaines pour regagner sa liberté. Le Roi n'avait pas besoin de servants pour se déplacer, le Roi ne cherchait qu'une couronne pour retrouver sa stature, une couronne faites de flammes et de puissance. Une puissance qu'il arrivait à transmettre, que le Lion semblait ressentir quand le Phénix le remercia à son tour en s'envolant autour de sa personne. D'une main maladroite, il osa, vainement d'effleurer son flamboyant plumage, mais l'oiseau était déjà loin au dessus de la tente sans toit et seules quelques braises inoffensives se déposèrent sur sa peau. Après un dernier cri, un dernier chant, il reprit sa route.

Le nez planté dans les nuages, ses yeux ne fixaient maintenant rien d'autre que le second Soleil qui s'éloignait dans une grâce latente. Les paroles de Slughorn venant à peine troubler sa tranquillité. Il resta un moment immobile, s'interdisant de bouger avant que l'Oiseau de Feu ne disparaisse entièrement dans l’immensité du ciel.

- Je crois que j'ai encore beaucoup de questions professeur.

Gulliver remarqua enfin le bout de bois au sol, son bout de bois, sa baguette, son arme et son moyen de se défendre. Cette chose que certains sorciers n'utilisaient pas à son grand étonnement. Le garçon se pencha pour la ramasser, l'inspectant sur toutes les coutures pour voir si jamais elle avait subit un quelconque dégât. Rien de bien méchant à première vue, fort heureusement. Afin de s'en assurer il informula un basique Lumos.

- C'était quoi dans les flacons ? Et ces gemmes pourquoi il les voulait ? Et... et... pourquoi... il voulait en faire quoi ? Et il devait y avoir quoi dans le flacon ? Enfin, il cherchait quoi ? Et il a parlé d'une vision, c'était quoi ? Et et...

A peine avait-il posé la première question qu'il l'avait oublié pour passer à la suivante, et ainsi de suite. Il en bégayait presque. Gulliver était redevenu vivace, loin de sa confusion précédente et il voulait comprendre tout ce qui venait de se passer.
Gulliver Douglas

Gulliver Douglas

Préfet de Gryffondor
Préfet de Gryffondor

Baguette : Hètre, Dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue72/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (72/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue41/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (41/150)
Statut: Septième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Horace Slughorn le Dim 8 Sep - 22:04

Le professeur leva ses sourcils broussailleux face à la hardiesse du préfet gryffondor, lui et ses myriades de questions n'avaient donc aucune limite ? Et... à dire la vérité, cela arracha un sourire à Horace, car ceci prouvait la vigueur de son élève, il allait bien et cette aventure, il l'avait surmonté.

Des potions afin de ralentir les individus, une espèce d'impedimenta en bouteille quant aux gemmes, il s'agissait de faux joyaux venant d'hypothétique front de serpents cornus. il souffla du nez certains idiots pensent qu'ils offrent l'invulnérabilité et permettent de voler dans les airs.

Quant au reste de la question, le professeur secoua la tête en écartant les bras, il présenta l'ensemble de la tente et suite à ce geste, il avança en direction de la sortie invitant Douglas à lui emboîter la marche.

Voyez-donc mon garçon, c'est l'antre d'un fou et il n'y a que les idiots qui tentent de comprendre un fou, êtes vous un crétin Douglas ? tête de profil et regard suspicieux se déposant sur le Gryffondor Calmez-vous, tout ira bien à présent.
Horace Slughorn

Horace Slughorn

_________________
_________________


Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue150/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (150/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue135/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (135/150)
Statut: Professeur de Potions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Gulliver Douglas le Lun 9 Sep - 21:22

- Ça doit être une rumeur tenace pour qu'il en arrive à ce genre d'actions... les pauvres créatures.

Un ultime regard vers le ciel précéda la phrase du Lion, espérant voir une dernière fois les braises scintiller parmi les nuages, en vain. Il s'arrêta alors Slughorn, bien que du coin de l'oeil, voir les rangers s'occuper des animaux lui donnait l'envie de faire de même.

- On l'apprend en cours cette potion ?

Derrière cette question se cachait un grand sous-entendu pas trop difficile à comprendre, surtout pour un professeur. Un sous-entendu du type "Mais c'est trop bien ! Vous pouvez me l'apprendre s'il-vous-plait ! Monsieur ! S'il-vous-plait !"
Il ne lui restait plus qu'à espérer qu'il ne fasse pas une fois de plus sa tête incrédule de vieil ingénue. Une tête qu'il maîtrisait à la perfection, le rouge en avait la certitude.


- Non professeur.

Ce n'était pas un crétin ! C'était un jeune homme curieux ! Avait-il oublié sa jeunesse et sa soif de connaissance ?

- Je suis calme professeur, je suis calme. - Le Gryffondor fit rouler ses épaules, s'étirant comme après une bonne douzaine d'heures de sommeils - C'est juste que je suis en pleine forme ! Je pourrais gagner le tournoi facilement ! Même chez les adultes !
Gulliver Douglas

Gulliver Douglas

Préfet de Gryffondor
Préfet de Gryffondor

Baguette : Hètre, Dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue72/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (72/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue41/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (41/150)
Statut: Septième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Horace Slughorn le Mer 11 Sep - 8:25

Les mains dans le dos, le professeur se dirigeait en direction de la sortie, mais avant il alla discuter avec l'un des agents sûrement le chef d'équipe, apres coup il revint a Douglas l'écoutant et le fixant de son regard disgracieux.

Mon garçon, vous avez le malheur d'avoir vécu deux guerres et bien des aventures et sûrement en vivrez-vous bien d'autres, les fous sont une des pieces maîtresses d'un échiquier ne les sous-estimés jamais.

Il ignora sciemment certains aspects des questions du rouge, Horace avait bien des choses a faire et des rapports, prenant neanmoins le temps de repondre au jeune homme, ils continuerent jusqu'à retourner dans les méandres de ce faubourd d'Asie tout en échangeant quelques palabres.

Vous connaissez deja les réponses à vos questions, elle est d'un niveau bien superieur au vôtre, trop complexe.

Il n'était pas difficile ee deviner que son professeur ne pouvait faire de miracle, mais surtout un grand maître ne livre pas ses secrets qui par ailleurs sont bien souvent trop abstrait pour etre enseigné a un néophyte.

Rire et prenant un air plus amène, tout en regardant le jeune homme.Le tournoi rien que ça? Eh bien mon garçon d'où vous vient ce sursaut de courage et d'ambition ? Vous le gryffondor, n'est-ce pas des valeurs serpentarde ? Ou est-ce la bêtise qui parle ? Jouant d'humour avec son élève en souriant
Horace Slughorn

Horace Slughorn

_________________
_________________


Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue150/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (150/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue135/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (135/150)
Statut: Professeur de Potions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Gulliver Douglas le Mer 11 Sep - 22:36

Les mains bien au chaud au fond des poches de sa robe, Gulliver grimaça, pas réellement satisfait de la réponse du Serpentard, pas totalement certain de comprendre son analogie non plus. La sournoiserie et l'irrationnel, il avait toujours du mal à interpréter ça.

- Et vous, vous seriez quelle pièce ?

Gulliver s'en doutait bel et bien, ce genre de potion, capable de produire des effets aussi efficaces et spectaculaires, ça ne devait pas être à la portée du premier clampin un minimum curieux. Surtout lui, plutôt maladroit quand un chaudron se trouvait à moins de deux mètres de lui. Mais voir une si belle décoction lui avait donner envie d'en apprendre un peu plus dans le domaine des potions, presque autant que son envie de revoir le Fenghuang un jour.

Le jeune préfet suivait scrupuleusement les déplacements de son professeur, sans pour autant chercher à capter ses conversations avec les différents membres du Ministère. Dans sa caboche, il était bien trop occupé à se remémorer les événements récents pour ne pas en perdre une seule miette, une seule seconde. Du chant à l'envol du Phénix, de sa complainte à sa résurrection.

- J'ai plus de courage que d'ambition, c'est surement pour ça que j'ai terminé chez Gryffondor professeur. - Le rouge offrit un grand sourire un poil narquois au vieux Slughorn - Je ne sais pas trop, c'est juste que je me sens bien. Comme après un Revigor vous voyez ? Mais encore plus puissant.

Ses yeux se posèrent ponctuellement sur les asiatiques dans les allées, surement étonnés de la situation.
Gulliver Douglas

Gulliver Douglas

Préfet de Gryffondor
Préfet de Gryffondor

Baguette : Hètre, Dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue72/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (72/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue41/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (41/150)
Statut: Septième année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Horace Slughorn le Sam 14 Sep - 20:10

Un sourire malicieux de profila sur le visage de son professeur, sans pour autant regarder son élève, il répondra ces quelques mots :

Un cavalier mon garçon, je suis là où on ne s'attendra jamais à me voir.
Le rouge se fera l'idée qu'il voudra de son professeur, celui-ci déambulait avec ce premier dans les rues du quartier asiatique, bien souvent sous les yeux tout ébaubis de cette endroit couvert d'épice et d'exotisme.

Il n'y a bien souvent qu'un pas entre la témérité et la bêtise Douglas, n'oubliez pas cette phrase réfléchissez avant d'agir et peut-être qu'un jour ce conseil sauvera votre vie.

Et c'est ainsi qu'ils arrivèrent enfin là ou ils s'étaient rencontrés de manière bien singulière la fin d'une aventure, peut-être un prélude à bien d'autres.

Eh bien, voilà jeune homme c'est ici que nos routes se séparent profité donc du tournoi et... ohhh ! Je vous vois venir mon garçon, n'utilisez pas cette histoire pour impressionner vos petites camarades ! raillera son professeur en riant Bonne journée jeune homme.

Le professeur commençait déjà à partir de sa démarche lente et pesante.
Horace Slughorn

Horace Slughorn

_________________
_________________


Feuille de personnage
Affinité Magique:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue150/200Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (150/200)
Volonté:
Les fonds du quartier asiatique Left_bar_bleue135/150Les fonds du quartier asiatique Empty_bar_bleue  (135/150)
Statut: Professeur de Potions

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

  • Demander un roll MJ

Les fonds du quartier asiatique Empty Re: Les fonds du quartier asiatique

Message par Contenu sponsorisé



Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum