-40%
Le deal à ne pas rater :
Maillot de football Third Paris Saint-Germain – 2019/2020
54 € 90 €
Voir le deal

US Auror Division

Aller en bas

US Auror Division Empty US Auror Division

Message par Maître du Jeu le Jeu 31 Oct - 2:52

Ou du moins, ce qu'il en reste. Le MACUSA est ce qu'il était, ou ce qu'il devait avoir été. L'Américain, par nature, était doué pour les maximes. C'est ainsi que la seconde avait naturellement remplacé la première, et avec, des débats plus ou moins philosophiques dans chaque département : parfois pour engager une conversation ou bien simplement pour mieux tirer sa révérence sur une réflexion pompeuse.

À dire vrai, peu de choses avaient changé dans les locaux escamotés du Woolworth Building. Longtemps abandonnés suite à un attentat immortel, la base principale avait retrouvé ses résidents les plus impétueux depuis quelques mois. Seraphina Picquery trônait toujours sur son second mandat, leur immortelle à eux en quelque sorte. Secondée, elle l'était, encore et toujours par Scott W. Miller et sa cour. Un étage rien que pour eux leur avait été attribué, là-haut.
Somptueux, couloirs plaqués sous un marbre cameloté de carmin, "comme une fraise écrasée" racontait avec onctuosité la secrétaire personnelle de Miller. Grande, galbée de courbes aux lignes sûres sous chaque angle, un sans fautes qui ne démentait pas une vingtaine d'années à laquelle elle n'agrémentait jamais plus de précisions. "Combien tu me donnes?" s'amusait-elle souvent à demander sous des airs badins. Alors Nestah Delvish, sans échapper à quelques commentaires salaces, fit ses adieux à l'homme assis à son bureau - un simple sourire, rien sur ce qu'était ou devait être le MACUSA, juste un déhanchement dont elle avait le secret et elle s'éclipsa. Là-haut.

Le laissant "seul" au milieu d'une immense salle, les pieds posés sur un échiquier carrelé de marbre, mais d'un blanc cassé froid, sans fraises à écraser. Le département des aurors était toujours en travaux, et des échelles virevoltaient autour de lui, ribambelle de directives qui ricochaient d'un coin à un autre entre ouvriers armés de baguettes de mauvaise facture. Même la statut de l'Aigle américain, - temporairement déplacée chez eux -, semblait l'ignorer, le buste toujours fier malgré le torchon noiraud ornée avec négligence sur son aile gauche.
Un samedi après-midi comme les autres en somme, et voici qu'un dossier bien enrobée lui tomba sur la table, comme pour le sortir de sa torpeur. Beryl Jauncey le fustigea d'un regard assassin avant de s'en aller, "Sale vieux ringard!" pouvait lire Franky dans ses petits yeux gris cernés de bulldog.
Maître du Jeu
Maître du Jeu


Revenir en haut Aller en bas

US Auror Division Empty Re: US Auror Division

Message par Franky Tremendous le Jeu 31 Oct - 20:43

Au-dehors ? Non pas un beau ciel dont le soleil jouerait au phénix flambant, ni même un paon lunaire à la robe d'argent oh non, ce n'était pas un bon jour comme disait cette guenon de l'office, chaque jour, chaque passage, chaque passant elle disait "bonjour!". Sérieusement, bonjour en quoi ? Il fait rouille, il y a la pluie et en plus, il fait froid... Il était loin le soleil du Texas et ses douces caresses, revenez au MACUSA qu'il disait, r'venez vite! Et le voilà... lui et Lenny au-dessus quelques étoiles étiolaient cette aube bordée de plomb nuageux pissant une pluie glaciale.

V'nez au MACUSA, Franky s'avançait dans ce chic bâtiment ah ça, il était chic et classe, de l'or du marbre tout clinquant à l'image de chacun ici le salopard qui les invitaient devait être un p'tit sexagénaire rougeaud, ramassé et bien en chair le genre à avoir une mèche de cheveux vaillante sur son crâne dégarni, comme si celle-ci servait à prouver une chose. Le genre qui affiche ses p'tites médailles gagnées le cul sur une chaise. Bonjour qu'ils te disent.

Franky lui, un homme aux santiags luisantes, une chemise bleu ciel et à la veste en cuir se pavanait par ici, pas de cravate, mais un lacet en cuir avec un médaillon d'argent serti d'une turquoise l'homme était un Alien has been un cowboy dans le jargon pour faire preuve de politesse et ne parlons pas de ses énormes moustaches tombantes. Mains dans les poches tout en mâchouillant seul Merlin savait l'Auror s'avançait de-ci de-là, il darda l'aigle si fier jadis... vertueux animal qui a pour vertu de se foutre de ceux qui le regardent. Il mâchait toujours, c'était le Bronx ici, pis encore même Harlem était plus sympa.

Franky retourna à son bureau, un bureau bordel il avait que ça à faire s'occuper des papelards dans un costume nécessitant toute une boîte d'amidon pour reluire comme les écailles d'un dragon ou l'cul d'un oiseau tonnerre, c'est du pareil au même. BAMMM! C'est l'bruit d'un énorme dossier. Alors que le marmot lui apportait une énième besogne Franky lui rendait son regard et cracha dans sa poubelle un liquide châtaigne libérant enfin sa cavité buccale. Pas un merci, pas un mot, il rangea le dossier sur les autres. La pile de documents rivalisait avec le Woolworth Building comme aimait le dire Melinda une secrétaire fouinarde et toujours avec un rire insupportable.


Et mon café Beryl ? Humph. Ajouta-t-il histoire d'ajouter à l'ambiance joyeuse et rabaisser ce bleu-bite. Les jambes croisées, il sortait un cigarillo de sa poche ventrale, encore un de ceux à l'odeur abjecte. Ce n'était pas faute de lui dire d'arrêter.
Franky Tremendous
Franky Tremendous


Feuille de personnage
Affinité Magique:
US Auror Division Left_bar_bleue143/200US Auror Division Empty_bar_bleue  (143/200)
Volonté:
US Auror Division Left_bar_bleue145/150US Auror Division Empty_bar_bleue  (145/150)
Statut: Auror, voué à la casse.

Revenir en haut Aller en bas

US Auror Division Empty Re: US Auror Division

Message par Lenny Melquiades le Jeu 31 Oct - 22:24

Le majeur pointé en douce de Beryl, et le coupable trottina aussitôt entre quelques dos pour disparaître. Ce qui pourrait égayer un peu la fin journée de Franky : Il avait beau être 15h34 d'après l’œil de lynx du texan tiré à la grâce de l'horloge battante, que son acolyte venait tout juste d'apparaître. C'est que la fin du mois approchait.
Cheveux longs, noirs de jais, lisses et plaqués au dessus d'une tête qui ne dépassait que trop rarement les épaules des pensionnaires masculins du Congrès, en lutte difficile avec le personnel féminin. Franky le voyait au loin, tentant de charrier les ouvriers de son espagnol bien à lui. Tristement, le petit homme n'avait que pour seul réponse des regards noirs, ou au mieux des ricanements gênés.
Malgré la ganache pure du descendant amérindien, Lenny Melquíades ne maîtrisait pas la nouvelle langue commune plus au Sud. Pire, il n'avait jamais mis un pied sous la galette. Alors se complaisait-il au moins d'être originaire du Nouveau-Mexique.

Le froid et la pluie battante de New York n'avait eu raison de son accoutrement, tout aussi ringard et de mauvais goût que celui de Franky. Les deux s'étaient bien trouvés.
Un costume grossièrement ajusté, couleur tabac, les manches de la veste comme du pantalon étaient trop longues. Pour contraster avec le peu de bonté qu'avait eu mère nature à son égard, il se ratifiait de la tonalité de vie d'un collier chatoyant acheté à un natif, de ceux que l'on trouvait encore aux coins des rues.
La seule tare que Lenny pouvait bien admettre était celle de sa démarche. Boiteux suite à un accident due aux mauvaises habitudes qu'il incombait à son adolescence, le vétéran s'en acquittait depuis que Nestah avait dit un jour - devant Frankly et d'autres collègues - "Oh, c'est trop mignon! On dirait qu'il danse tout le temps."
Et c'est ainsi que le danseur incurable s'approchait du bureau de son collègue. Lenny s'humectait les lèvres d'un air innocent, jouant la timidité avec maladresse. Cabriole qui jurait étrangement avec son faciès de sicario. Il avait un petit carnet en main.
Lenny Melquiades
Lenny Melquiades


Feuille de personnage
Affinité Magique:
US Auror Division Left_bar_bleue147/200US Auror Division Empty_bar_bleue  (147/200)
Volonté:
US Auror Division Left_bar_bleue139/150US Auror Division Empty_bar_bleue  (139/150)
Statut: Auror, voué au tequila.

Revenir en haut Aller en bas

US Auror Division Empty Re: US Auror Division

Message par Franky Tremendous le Sam 2 Nov - 15:14

Mission accomplit pensa-t-il, il manquait que le pourboire, putain les pourboires des moldus, il se souvenait encore de la discussion de deux "collègues" revenant d'un Macdonald, cette nouvelle enseigne ou on te servait un grand coca, un espèce de double pain rond et sa garniture... Sa femme était végétarienne, c'était mort pour la viande alors avec Lenny, ils s'offraient ce luxe même s'ils étaient vieux. Putain, il pensait aux pourboires, ouais l'état qui impose des impôts sur les pourboires des serveuses, c'est dégueulasse, mais c'était pas sa faute. Apparemment les femmes entraient dans un de ces nombreux groupes que l'État baise sans aucun scrupule et lui aussi se faisait baiser ici avec sa pile de documents.

Il regarda l'horloge de la division, une grande machinerie mécanique et magique qui indiquait l'heure de chaque hémisphère en faisant un doigt au méridien de Greenwich, ses aiguilles dorées à l'or fin reluisaient d'un miroitement bienvenu dans l'antre des Aurors du MACUSA apportant une touche de chaleur. Il regarda sa main amputée, Franky les trois doigts... Il avait perdu son auriculaire et son annulaire droit durant une mission un sale souvenir, parait que ça portait chance y parait. Parlant de doigt, pourquoi on donne un pourboire ?


Merde! plusieurs personnes se tournèrent pour le regarder

Merde dira-t-il tout haut, si on lance une pétition pour protester contre les méthodes de l'État afin de rendre les lois égales pour tous bon, il signe. S'il faut voter ? Il votera. Mais qu'on ne lui force pas la main, ses "collègues" disaient qu'il était un sale con misogyne. Pourtant Franky quand on sortait cette histoire sur les serveuses qui n'ont pas fait d'études et qui méritaient un pourboire, il n'avait qu'une seule chose à dire, il répétait à qui voulait bien l'entendre « Que ces pétasses apprennent à taper à la machine elles ont encore cinq doigts par main et qu'on ne compte pas sur moi pour payer leur putain de loyer. » Et il secouait sa main à trois doigts devant les autres, histoire de faire valoir sa répartie. Franky exhala une fumée nauséabonde, son cigarillo à ses lèvres.
Franky Tremendous
Franky Tremendous


Feuille de personnage
Affinité Magique:
US Auror Division Left_bar_bleue143/200US Auror Division Empty_bar_bleue  (143/200)
Volonté:
US Auror Division Left_bar_bleue145/150US Auror Division Empty_bar_bleue  (145/150)
Statut: Auror, voué à la casse.

Revenir en haut Aller en bas

US Auror Division Empty Re: US Auror Division

Message par Lenny Melquiades le Sam 2 Nov - 16:42

Pendant tout ce temps, Lenny fixait Franky. Il tapotait nerveusement son carnet, qu'il tenait à présent des deux mains. Aucune réaction de sa part quand il vit les trois doigts. L'amérindien du Massachusetts les avait suffisamment vu comme ça sur la dernière décennie, l'ex-femme de Franky bien plus souvent encore, peut-être était-ce pour cette raison qu'elle l'avait quitté. Pour certaines choses, il fallait parfois plus que trois doigts.

- Tu sais Franky...
Ses collègues et les ouvriers mirent un instant en pause leurs tâches respectives, mais ça, c'était dans son imagination. Au même moment, on entendit une mèche percer le mur.

- Moi ce que je pense, c'est que... T'as raté ta vie Franky. Il haussa les épaules, comme s'il venait d'envoyer une fléchette dans le double out tout en étant bourré. Combien t'as mis pour la retraite? Laisse-moi deviner, 500-600 Dragots? Et non, je ne te dirais pas combien Moi j'ai mis.

Le ton se voulait moralisateur, alors qu'il posait avec précaution son arrière-train sur un tabouret désarticulé et poudroyant. Il pointa Franky du doigt.

- Et quand Miller t'aura viré, tu viendras sonner à ma porte, Franky. J'ouvrirais la première fois...

"Que chingon tan pequeño! Miralo Alfredo!" Deux ouvriers passèrent à côté des deux anciens et l'un mis une grosse tape dans le dos de Lenny. Ce dernier, tout heureux, bafouilla quelque chose dans leur langue, et ils éclatèrent de rire en partant. Lenny en revint à Franky, reprenant son sérieux.

- La deuxième fois, Franky, que tu sonneras à ma porte... Je ne t'ouvrirais pas.

D'un geste solennel il désarma son index et laissa choir sa main dans le vent.
Lenny Melquiades
Lenny Melquiades


Feuille de personnage
Affinité Magique:
US Auror Division Left_bar_bleue147/200US Auror Division Empty_bar_bleue  (147/200)
Volonté:
US Auror Division Left_bar_bleue139/150US Auror Division Empty_bar_bleue  (139/150)
Statut: Auror, voué au tequila.

Revenir en haut Aller en bas

US Auror Division Empty Re: US Auror Division

Message par Franky Tremendous le Sam 2 Nov - 18:22

Se perdant dans les affres de son esprit nostalgique, se prenant dans les tentacules de ce béhémoth monstrueux qu'était la mélodie du passé, Franky rêvait éveillé jusqu'à ce que son pote ne le tira de ses remembrances. Le vieil Auror tourna son visage disgracieux, fier comme Appargon, et, s'il pouvait se dresser amble comme un cavalier, il le ferait. Son regard noisette ne sciait pas et pourtant la mélancolie baignait ses yeux.

Moi Lenny ? J'ai raté ma vie ? il secoua la tête Elle a pris ma fille, plus une seule nouvelle et toi... Toi tu me parles de dragots ? Mon chien, même mon putain de chien elle a pris...

Son ex femme avait tout pris, Franky vivait dans un p'tit studio avec l'argent de son boulot. Il devait se refaire à son âge partant de presque rien. Il frappa alors de sa main à trois doigts sur le bureau, les feuilles tombant en travers de ce dernier.

Je suis née dans les chasses. J'ai grandi sur le champ de bataille. Baguette, sirènes et hurlements... et mage noir, ils étaient ma berceuse Lenny. Traquée comme les chiens, jour après jour... poussé vers nos rivages ravagés, le MACUSA... Il regardait les travaux aux alentours, certains faisaient comme s'il n'existait pas. C'était... ma vie. Chaque matin, je me réveillais... et trouvais un peu plus de ma famille ou de mes amis morts à côté de moi. Alors oui Lenny, p'tetre bien que j'ai raté ma vie.

Il reviendra à son pote, reniflant et libérant encore de sa fumée délétère, la mort en tige grésillait de sa fraise tout en libérant quelques strass orangés. Il écrasa le mégot dans un cendrier de cristal avec écrit "Best Daddy", encore un vestige du passé.

Je regardais l'aube... et j'priais Lenny, ouais je priais pour passer la journée. Le monde partait en vrille beaucoup ont détournés pudiquement les yeux, mais pas nous. Miller était là, j'étais là et toi aussi. Et tu dis que j'ai raté ma vie ? Il regarde le cendrier P'tetre que t'as raison Lenny. La porte de mon taudis te sera toujours ouverte, autant à toi qu'à ta face de fajitas.

De son pouce il se gratta le nez, un tic qu'il avait depuis longtemps, il fustigeait de son regard amer ceux qui avaient le malheur de l'écouter ou le regarder et reviendra à son copain de toujours.

Je vais te raconter une histoire, un père a de la peine par ce que son fils pleure la mort de l'animal de la famille un chat et.. Le gosse dit qu'il s'en occupait bien rien à en dire, soigné, nourrit, lavé et pourtant il est mort. Le père, pour faire plaisir à son fils lui achète un p'tit chien. il laisse un p'tit temps, juste un laps histoire de faire craquer ses vieux doigts Et là le père surprend son gosse à balancer le chien par le balcon, et il est triste encore une fois. Il dit à son père "Celui là non plus il sait pas voler..." il regarde Lenny droit dans les yeux en chien de faïence justement C'est toi et moi les chiens.
Franky Tremendous
Franky Tremendous


Feuille de personnage
Affinité Magique:
US Auror Division Left_bar_bleue143/200US Auror Division Empty_bar_bleue  (143/200)
Volonté:
US Auror Division Left_bar_bleue145/150US Auror Division Empty_bar_bleue  (145/150)
Statut: Auror, voué à la casse.

Revenir en haut Aller en bas

US Auror Division Empty Re: US Auror Division

Message par Lenny Melquiades le Mer 6 Nov - 4:25

Comme à chaque fois qu'il embrasait le feu quelque part, l'Auror à la longue natte ouvrait la bouche tout en secouant fébrilement les jambes et en repassant sa cravate. Étrange manie infantil, qui, au fil du temps rapprochait un peu plus le sexagénaire de ses premières années d'émoi.
Pour calmer la colère de son acolyte, il chercha des bons souvenirs à ressasser sur son inséparable border terrier habilement baptisé "Moustache". Mais rien ne lui vint à l'esprit. Si Moustache n'avait pas été érigé en statut de bronze comme ce vieux rapace, il devait y avoir une raison. La truffe fourrée aussi bien dans la terre que dans le goudron, sous la jupe d'une témoin potentiel ou jusqu'au fond d'un mocassin de leur supérieur hiérarchique. Non, ce sale clebs leur avait saboté plusieurs affaires, et Lenny l'en tenait en partie coupable de sa disgrâce.


- Ah, ah! Sacré Moustache! Le pif toujours aiguisé, hein! Combien de grands mages noirs il nous a permis d'attraper celui-là...

Lenny riait jaune, et un éclair fusa sur son regard de chef de tribu autochtone un peu obèse.
Bras croisés, il écouta la suite avec intérêt, il acquiesçait, pointait du doigt... La sénilité de Franklin Tremendous était contagieuse. Une larme failli couler sur la pommette mésoaméricaine quand il appris qu'il aurait bien un toit sous lequel squatter, quand sa fille l'aurait viré de sa maison. Mais rien n'en fut. Parfois, Lenny manquait de sensibilité. Libérant une main, il énonça d'un ton presque énigmatique.


- Mais ce n'est pas nous qui avons changé.

Ce que seul un autre vieux sénile et obsolète comme lui pourrait comprendre. L'histoire de Franky poussa derrière eux quelques têtes à se secouer, mains sur le front, grognements de lassitude... Pas Lenny. Il écoutait son comparse radoter avec la même parcimonie que lorsqu'il coche des numéros sur une grille de loterie. Le faux mexicain s'imaginait un instant balancer Moustache depuis le bureau de Picquery.

- A mon avis, le chat s'est juste barré dans un coin plus confortable. Franky, ils n'ont plus besoin de nous, mais le monde, la guerre... La guerre ne nous a pas oublié, et elle reviendra pour nous. Une dernière bataille. Juste une.
Il avala sa lèvre inférieure et pointa du doigt le gros dossier chaleureusement rétrocédé par Beryl, qui devait sans doute contenir la paperasse dont personne ne voulait. Et évidemment, ça retombait sur eux.

- Je te laisse faire. Si tu ne vois pas quelque chose même avec la loupe tu me dis, je ne bouge pas.
Lenny Melquiades
Lenny Melquiades


Feuille de personnage
Affinité Magique:
US Auror Division Left_bar_bleue147/200US Auror Division Empty_bar_bleue  (147/200)
Volonté:
US Auror Division Left_bar_bleue139/150US Auror Division Empty_bar_bleue  (139/150)
Statut: Auror, voué au tequila.

Revenir en haut Aller en bas

US Auror Division Empty Re: US Auror Division

Message par Franky Tremendous le Jeu 21 Nov - 6:42

Un trouduc disait un jour qu'un homme fort n'avait pas besoin de savoir lire l'avenir, il est maître de son propre destin. Mais tout ça, c'était comme les héros, ouais, c'était des conneries. Il attrapa une tasse de récaf, un café de merde dans une tasse fumante et par simple dépit afin de montrer à quel point le cadeau de ses "collègues" était dans ses mains comme un trophée, il le brandissait sous le nez de tous. Une tasse avec l'inscription "Asshole".

Respirant l'arabica de son formidable mug, ressentant les arômes de ce jus de chaussette, ouais... il aimait bien se faire des idées en imaginant un arabica. Bref, une bien belle histoire dirions-nous hein ? Peut-être bien, alors pourquoi... Oui, pourquoi tant de morts et de pertes, putain chacun de ses amis était mort. Il ne restait que ce bon vieux Lenny et lui. Sans oublier Miller, ce dernier avançait pendant que les deux autres ramaient se perdant dans les affres d'un monde trop nouveau pour eux. Tout allait trop vite, bien trop vite pour un rebut comme Franky un vestige du passé.

Franky se souvenait bien de ce jour, ce foutu jour... L'un des nombreux et il regarda son copain en face des yeux à moitié vides, des yeux vides dans leurs orbites ? Parfois, la nuit, il s'éveillait en sursaut ses draps trempés de sueur rance. Ohhh, il s'en rappelait parfaitement... Il regardait son vieux pote.


Il se força à sourire. Brave moustache... Brave p'tit gars... une grosse paluche passa sur son pif avec un reniflement Il savait toujours quand t'avais un casse-croûte sur toi! Ahahahah!

Combien de fois avait-il dévoré le repas de Lenny ? Trop souvent selon celui-ci, pas suffisamment selon Franky, Lenny prenait trop de poids. Le vieux texan imaginait son ancienne baraque, un ranch avec un champ de cactus aussi piquant qu'il l'était. Un troupeau de longhorn qui faisaient sa fierté et moustache qui se prenait pour un chien de troupeau... Brave moustache, brave p'tit gars soupira Franky.

Ouais, ce n'est pas nous Lenny. Tu te souviens de la mort souriante ? De ce moment où elle souriait partout ?

Se souvenait-il ? Partout, oui, partout, les morts souriaient après une tempête de flammes ayant calciné une rue entière et ses petites places au travers d'un district moldu à la suite d'un attentat. Putain, combien de morts ? Et elle souriait... Cette putain de mort souriait. Partout. L'enveloppe craquelée des habitations sous un ciel bas à la patine noir, noir comme la nuit, du genre sans une étoile. De ce pandémonium venait un jour sombre pour l’Amérique. Lenny et lui avaient été dépêchés en urgence après ce prétendu attenta.

Lorsqu'ils arrivèrent dans les rues pavés de morts, c'est une chaleur qui irradiait de la pierre et des décombres, dans la puanteur magique de la matière brûlée, oxydée et transformée. Ouais. De nombreux incendies brûlaient encore ce jour-là.


Je sentais la chaleur des feux proches contre mon visage Lenny. du pouce droit il frotta l'arête de son nez Je sentais ma propre sueur ruisseler comme des larmes sur la cendre de mes joues.

Et la mort souriait à chacun d'eux, Franky, ce jour-là, ne bougeait plus, il n'osait plus bouger au milieu des ombres tressautantes de la rue saccagée, il fixait les flammes. Leur combustion avait réduit tous les cadavres non-maj ou sorcier de la zone à des assemblages de baguettes noircies. Ces corps étaient à peine encore humain, tout juste étaient-ils humanoïdes. Ouais, ils ressemblaient à des tas de déchets de bois calcinés comme lorsqu'il préparait son grand feu au ranch avant son barbecue familial avec ses employés... Merde. Les seules choses que le feu n'arrivait pas à déduire de la dote de la mort, c'était les yeux et les dents. Franky secoua la tête dépitée et passa sa main à trois doigts dans sa crinière poivre et sel, plutôt sel.

La combustion avait par un drôle de stratagème amplifié le tout, les orbites devenaient d'immenses puits de ténèbres écarquillés en un simili de deuil et de haine, les deux à la fois... La mort souriait. Une fois toute chair consumée, les dents formaient de larges sourires immaculés, mi-amusés, mi-crispés par une hypothétique douleur. Depuis les gravats de la rue ou les décombres de l'endroit, chacun des morts lui souriait et ils le fixaient de leurs orbites vides. Il croisa toute une famille ou ce qui s'y apparentait... côte à côte ils semblaient tous rire à la même plaisanterie... Figé à jamais dans la mort par ce rire macabre.


Tu crois ? Ce serait si simple qu'il se serait fait la malle ce chat ? soupir J'suis fatigué de chacun, regarde-les ils vivent comme si de rien. il secoua la tête, se noyant encore dans son récaf Ouais, la guerre nous retrouvera, on a des comptes à rendre.

De ses mains, il attrapa les feuillets... Ce petit merdeux de Beryl. Il récupéra ses lunettes dans la poche ventrale de son blouson de cuir et essaya de déchiffrer les pattes de mouche. Lenny devait s'y attendre, il allait demander de l'aide. Mais dans son orgueil, Franky tenta seul sans rien demander tout en maugréant dans ses moustaches. Et... il ajouta une chose tout en lisant.

C'était quoi l'excuse du ministère pour les non-maj ? Fuite de gaz ? Canalisation qui a sauté ? Ou était-ce juste de faire oublier toute la merde ? Par magie. Putain. reniflement C'est qui le con qui a écrit ce torchon ? Aide-moi. ajoutera-t-il rapidement histoire de noyer le poisson son ego frappait encore.
Franky Tremendous
Franky Tremendous


Feuille de personnage
Affinité Magique:
US Auror Division Left_bar_bleue143/200US Auror Division Empty_bar_bleue  (143/200)
Volonté:
US Auror Division Left_bar_bleue145/150US Auror Division Empty_bar_bleue  (145/150)
Statut: Auror, voué à la casse.

Revenir en haut Aller en bas

US Auror Division Empty Re: US Auror Division

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser