ISSOU [France]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ISSOU [France] Empty ISSOU [France]

Message par Lucius Crain le Mer 11 Oct - 20:54

ISSOU [France] Download?id=14bf0ce391b5574a95ec04a7d6f3e9a3&post=

La municipalité d'Issou, comptant 480 habitants, une école, une boulangerie, une église, une maire, une poste, des maisons... Le village normal en 1939 quoi... Sauf que dans ce village, il y a la maison du GRAND Lucius " Crain ", le sorcier pas encore de renom. Sa maison délabrée est sur deux étages, en brique oranges et un toit en briques. Une grosse poutre qui menace de tomber au milieu, qui va du sol au plafond maintient le toit, avec toute une charpente abîmée autour. Il y a une torche sur la poutre pour éclairer la pièce principale, un petit canapé autrefois confortable, dorénavant troué et usé, un rocking-chair, des meubles assez vieux, avec des pots de fleurs partout. Une cuisine ouverte, néanmoins petite, et un endroit où faire ses besoins, tout au fond, isolé par deux murs et une porte. Un escalier en colimaçon autour de la poutre centrale menant aux étages. Une porte toujours vérrouillée, menant à la chambre de sa mère, un petit débarras, et la chambre de Lucius, sombre, peinte dans une couleur sombre, un lit simple, une armoire et un bureau. Une seule fenêtre, mais des rideaux noirs la recouvre la plupart du temps. A l'étage, si on dépasse les 1 mètre 60, on est obligé de se baisser pour pouvoir circuler.
Lucius Crain

Lucius Crain


Baguette : Chêne rouge, ventricule de dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
ISSOU [France] Left_bar_bleue118/200ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (118/200)
Volonté:
ISSOU [France] Left_bar_bleue85/150ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (85/150)
Statut: Ermite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Lucius Crain le Jeu 12 Oct - 21:21

Première journée de vacances, été 1939.

Le silence nocturne qui régnait dans le paisible village est brisé par les vrombissements d'une voiture. Toujours en mauvais état, la vieille voiture de la matriarche est la même que dans mes souvenirs de l'année dernière. Lorsque le quartier où j'ai passé toute ma vie depuis ma naissance commence à se profiler, je me rend compte du temps passé, je me rappelle comme si c'était hier de mes années passées, seul avec ma mère. Je me rappelle du mystérieux courrier, du contenu de cette lettre, de l'air choqué de ma chère mère, et de mon incertitude. Finalement, Poudlard, c'est pas si terrible que ça. Le plus terrible lors de la rentrée, c'est que je quitte ma mère pour une année longue. Ma mère, c'est la seule personne à m'aimer inconditionnellement, et c'est réciproque, et ce genre de relations, c'est rare, il faut profiter du moindre instant passé avec ses proches, car les gens ne sont pas éternels. J'ai pas vraiment beaucoup d'amis, je n'en ai jamais vraiment eu beaucoup d'ailleurs, mais ça n'a jamais été un problème pour moi, je tient peut-être ça de ma mère, elle passe toute l'année au village, pourtant elle n'a aucun ami. Pourtant c'est une personne incroyable, peut-être qu'elle n'accorde plus sa confiance aux gens. Les gens différents ont toujours plus de mal à s'intégrer, du moins, c'est ce que je pense. Mais à moi, elle me fait confiance, je suis son seul fils, sa seule famille, je ne dois pas la décevoir.

Cela faisait des heures qu'on roulait, un silence de mort s'était installé dans la voiture. J'observai le paysage, plongé dans mes pensées, j'avais la quasi-certitude, le pressentiment que ces vacances là seraient différentes.

Lorsque le profil de la vieille maison où tant d'heureux souvenirs avec ma mère se sont déroulés se fait voir, je ne peux me retenir de regarder ma mère et de lui sourire. Elle me rend mon sourire avant de garer la voiture devant la petite bâtisse. Nous sortons de l'épave qui sert de voiture à notre famille. Voulant être un bon garçon, je tente d'épargner à ma mère la tâche de porter les valises, en vain : elle tient absolument à m'aider.

Il est 7 heures du matin lorsque nous finissons de ranger mes affaires. Habituellement, je me serai endormi après presque deux jours sans sommeil, mais la joie de retrouver ma mère est plus forte que la fatigue. De l'âge de mes 11 ans, mes débuts à Poudlard, jusqu'à aujourd'hui, on peut dire que j'ai muri, si on peut appeler cela de cette manière, je ne suis plus l'enfant têtu, stupide et colérique d'autrefois, je suis toujours têtu, mais quelque chose en moi s'est calmé, je ne saurai dire quoi, ce qui est normal, l'être humain est trop complexe pour être défini. Nous nous regardons longuement, yeux dans les yeux, face à face, et l'embrassade ne se fait pas attendre, ma mère me prend dans ses bras, et je lui rend son étreinte. C'était l'un des rares moments dans lequel toute la pression que j'accumulai seul, toute ma frustration, ma colère, ma peine, disparaissait, le genre de moment que j'apprécie savourer, j'aimerai que ça dure pour toujours. Mais les meilleures choses ont toujours une fin, souvent plus prématurée que l'on ne se l'imagine. Au bout d'un moment trop court à mon goût, ma mère desserre l'étreinte, avant de s'écarter de moi.

- Regarde-toi, tu es tout sale. Ils n'ont pas l'eau courante à Podlar ? Aller, va te doucher, je vais préparer à manger.

Sur ces paroles des plus perturbantes, elle s'en alla. L'idée de désobéir à ma mère ne me traversa même pas l'esprit, moi d'habitude si rebelle, haïssant les règles et les ordres, jamais je ne fait quelque chose qui pourrait causer du soucis à ma mère, elle a déjà assez de problèmes, et moi aussi d'ailleurs. Enfin, les nombreuses entorses au règlement commises au sein de ma scolarité ont du bien en faire baver ma mère, surtout quand j'habitais encore ici, mais elle ne m'a jamais frappé. Je me rappelle encore, le jour où pour que les petits caïds du village arrête de m'embêter, je les avais incendiés à coups de lance-pierre, un succès mitigé, finalement ils continueront à m'embêter jusqu'à ce que j'aille à Poudlard. Ma mère m'avait dit qu'il ne fallait pas faire attention à eux, que je valait mieux que ça. Mieux vaux seul que mal accompagné, pas vrai ?

Avant que mon esprit soit envahi par un flot incontrôlable de souvenirs, je me hâtai d'aller prendre ma douche, à l'eau froide bien évidemment. Je troque mes vieux vêtements sales que je n'avais pas portés depuis un an passé à Poudlard pour des vêtements propres et plus pratiques : un pantacourt beige, un t-shirt noir et des sandales. La tête dans mon sac à l'abri des regards indiscrets, que dirai ma mère si elle découvrait que je me balade avec une tête presque en permanence ? La mystérieuse bague que m'avait offerte un mystérieux inconnu ne me quittait jamais, toujours à mon index droit. Je déposai mes vêtements sales à l'endroit où ma mère fait la lessive, avant de rentrer dans la maison : j'essaie d'aider ma mère, mais moi et les tâches ménagères... Si ma mère me demande de laver un sol, il sera plus sale qu'au départ...

J'arrive dans la pièce de vie, et m'asseoit sur une chaise. Maman arrive quelques minutes plus tard avec deux assiettes de riz et de viande. Nous mangeons dans un silence de mort, et à la fin du repas, tout en faisant la vaisselle, Maman rompt le silence.

- Alors, fiston, cette année ?

- Euh... comme d'habitude, rien à signaler.

- Vraiment ? J'espère que tu travaille bien et que tu te fais des amis.

- Oui, t'inquiètes...

Maman lavait la vaisselle, ses mains pleines d'eau et de mousse frottant avec vigueur plats et couverts.

- D'ailleurs, en parlant d'amis, cette Lucia, tu la fréquentes toujours ?  Ça fait longtemps que je n'ai pas de nouvelles.

- Oh... euh... non, on se voit plus.

- Oh... Vous alliez bien ensemble, c'est dommage. Enfin... tu es jeune, tu as encore le temps pour ça, ne te précipite pas.

Elle finit la vaisselle, et commença à monter les escaliers. Au passage, elle me dire.

- Va dormir, tu en a bien besoin.

Elle s'enfermera dans sa chambre, pour passer une douce et belle nuit, la présence de son fils lui permettant de redevenir une femme heureuse pour deux mois, mais jamais elle ne redeviendrait celle qu'elle était avant, tandis que Lucius s'endormira sur son lit l'esprit blanc comme neige, lavé de tout problèmes.
Lucius Crain

Lucius Crain


Baguette : Chêne rouge, ventricule de dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
ISSOU [France] Left_bar_bleue118/200ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (118/200)
Volonté:
ISSOU [France] Left_bar_bleue85/150ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (85/150)
Statut: Ermite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Lucius Crain le Ven 13 Oct - 18:36

3 Août 1939, le soir.

Le mois de Juillet s'était passé dans un calme relatif, un mois était déjà passé, et le Serpentard redoutait déjà la séparation.

La mère et le fils mangent un dîner des plus simples : une soupe, face à face.

Le chelevu est mou aujourd'hui, il mange sans grande conviction.
Lucius Crain

Lucius Crain


Baguette : Chêne rouge, ventricule de dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
ISSOU [France] Left_bar_bleue118/200ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (118/200)
Volonté:
ISSOU [France] Left_bar_bleue85/150ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (85/150)
Statut: Ermite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Maître du Jeu le Ven 13 Oct - 18:55

Aujourd'hui la mère de Lucius n'avait pas été aussi joviale que d'ordinaire, adoptant plutôt un comportement hésitant voire fuyant par moments. Ce soir, elle aussi mangeait sans trop d'appétit, et finit même par repousser son assiette, comme si elle venait de prendre une décision importante. Erika fixe son fils.

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Lucius Crain le Ven 13 Oct - 18:58

Au bout de quelques secondes, il remarque alors que sa mère le fixe. Son regard se balade sur la table et voit l'assiette de la matriarche poussée sur le côté. Il hausse un sourcil, avant de regarder sa mère dans les yeux, intrigué et inquiet à la fois.

- Ça va ?
Lucius Crain

Lucius Crain


Baguette : Chêne rouge, ventricule de dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
ISSOU [France] Left_bar_bleue118/200ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (118/200)
Volonté:
ISSOU [France] Left_bar_bleue85/150ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (85/150)
Statut: Ermite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Maître du Jeu le Ven 13 Oct - 19:05

Erika lui sourit avec douceur.

- Tu te rappelles de ma lettre, n'est-ce pas ?

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Lucius Crain le Ven 13 Oct - 19:08

- Bien sûr que je me rappelle de ta lettre. Pourquoi cette question ?
Lucius Crain

Lucius Crain


Baguette : Chêne rouge, ventricule de dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
ISSOU [France] Left_bar_bleue118/200ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (118/200)
Volonté:
ISSOU [France] Left_bar_bleue85/150ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (85/150)
Statut: Ermite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Maître du Jeu le Ven 13 Oct - 19:11

Elle passe son index sur le bord de son assiette, nerveuse.

- Parce que je pense qu'il est temps pour toi de savoir.

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Lucius Crain le Ven 13 Oct - 19:14

- Savoir ?

Il fronce les sourcils, intrigué.

- Savoir quoi ?

Avant qu'une pensée lui passe par la tête.

- Je... Maman...
Lucius Crain

Lucius Crain


Baguette : Chêne rouge, ventricule de dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
ISSOU [France] Left_bar_bleue118/200ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (118/200)
Volonté:
ISSOU [France] Left_bar_bleue85/150ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (85/150)
Statut: Ermite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Maître du Jeu le Ven 13 Oct - 19:20

- Pourquoi ton père ne t'a pas vu grandir, et quel homme il était.

Erika lève la tête en souriant, courageusement cette fois.

- Ton nom n'est pas Crain, et tu n'es pas français.

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Lucius Crain le Ven 13 Oct - 19:26

Le chevelu tenant toujours sa fourchette de la main droite, la laisse tomber dans son assiette, tandis que son regard devient vide.

- Je ne suis pas français... Je ne suis pas un Crain... Toute mon enfance était-elle un mensonge ? Tout ce que je sais de moi est faux ?

Le Serpentard ne saisit pas encore l'entièreté des paroles de sa mère, il est sous le choc. Néanmoins, aucune animosité dans sa voix, il n'a pas l'air d'être en colère contre sa mère, il se pose juste des questions.
Lucius Crain

Lucius Crain


Baguette : Chêne rouge, ventricule de dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
ISSOU [France] Left_bar_bleue118/200ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (118/200)
Volonté:
ISSOU [France] Left_bar_bleue85/150ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (85/150)
Statut: Ermite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Maître du Jeu le Ven 13 Oct - 23:00

- Non, seulement ces deux choses. Pour le reste...

Elle glisse ses mains sous la table pour les serrer l'une contre l'autre.

- Ton père s'appelait Edward Thorne, originaire d'Ecosse. Tu t'appelles Thorne.

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Lucius Crain le Ven 13 Oct - 23:05

- Non, je ne suis pas un Thorne. Il ne fait pas partie de ma famille, je ne l'ai jamais connu. C'est toi qui m'a élevé, pas lui. Je suis un Crain, rien d'autre, je veux ton nom, pas celui d'un inconnu.

Le chevelu croyait dur comme fer en son discours et le disait d'une manière à en rendre les mots presque vivants.
Lucius Crain

Lucius Crain


Baguette : Chêne rouge, ventricule de dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
ISSOU [France] Left_bar_bleue118/200ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (118/200)
Volonté:
ISSOU [France] Left_bar_bleue85/150ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (85/150)
Statut: Ermite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Maître du Jeu le Ven 13 Oct - 23:18

- Mon nom est Thorne.

Erika le regarde droit dans les yeux.

- Je suis sa femme, Crain n'est qu'un alias.

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Lucius Crain le Ven 13 Oct - 23:22

- Mais... mais... je comprend pas...

Il soutient le regard de sa mère.

- Il est parti... Pourquoi tu dis que tu es sa femme ?

Il fait taper ses doigts nerveusement sur la table.
Lucius Crain

Lucius Crain


Baguette : Chêne rouge, ventricule de dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
ISSOU [France] Left_bar_bleue118/200ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (118/200)
Volonté:
ISSOU [France] Left_bar_bleue85/150ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (85/150)
Statut: Ermite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Maître du Jeu le Ven 13 Oct - 23:39

- Il est parti parce qu'il avait ses raisons, Lucius. Et avant ça, il a acheté cette maison et s'est assuré que je trouve un travail pour pouvoir t'élever correctement.

Elle se lève soudain et entame la préparation d'un café, pour s'occuper les mains.

- C'est plus compliqué qu'être simplement mari et femme.

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Lucius Crain le Ven 13 Oct - 23:42

Le chevelu faut toujours tapoter ses doigts nerveusement sur la table, l'esprit en ébullition. Il ne parvenait pas à réfléchir correctement, sous le choc.

- Mais... pourquoi il est parti alors ?

Savoir qu'il avait eu autrefois un père avait réveillé un vieux sentiment de vide à l'intérieur de lui et une profonde frustration chez le Serpentard, mais la présence de sa mère et la conversation aux divers rebondissements masquaient ce sentiment. Cela se ferait sûrement ressentir plus tard...
Lucius Crain

Lucius Crain


Baguette : Chêne rouge, ventricule de dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
ISSOU [France] Left_bar_bleue118/200ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (118/200)
Volonté:
ISSOU [France] Left_bar_bleue85/150ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (85/150)
Statut: Ermite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Maître du Jeu le Sam 14 Oct - 0:00

- Ton père appartenait à une organisation, vieille de plusieurs siècles. Répartie sur au moins trois continents et dans une vingtaine de pays, si ce n'est d'avantage.

Erika sort une tasse et la remplit de café brûlant, tournant le dos à Lucius.

- Mais surtout, il était chasseur. Je ne parle pas de faisans ou de sanglier, mais de banshees, de loups-garous, de Détraqueurs...

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Lucius Crain le Sam 14 Oct - 0:04

- Une organisation ? Chasseur de Détraqueurs, loups-garous ?

Le Serpentard reste perplexe, tandis qu'il tilte sur quelque chose.

- Tu parles de lui au passé... Il est mort ?

Il ne s'inquiétait pas vraiment pour l'état de son géniteur, il était juste curieux.
Lucius Crain

Lucius Crain


Baguette : Chêne rouge, ventricule de dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
ISSOU [France] Left_bar_bleue118/200ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (118/200)
Volonté:
ISSOU [France] Left_bar_bleue85/150ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (85/150)
Statut: Ermite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Maître du Jeu le Sam 14 Oct - 0:16

- Oh oui. Il était doué dans son domaine. Il aurait pu enseigner la Défense contre les Forces du Mal sans aucun problème, il a même reçu une offre du Directeur de l'époque, Monsieur Black. Mais il préférait le... " terrain ", comme il appelait ça.

La mère du garçon se déplace jusqu'à une fenêtre, pour regarder au-dehors.

- Je l'ignore. Un jour, il a tout bonnement cessé d'envoyer des lettres.

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Lucius Crain le Sam 14 Oct - 0:19

Le Serpentard semble pensif, puis finalement il brise le silence qu'il venait d'instaurer.

- Ah parce qu'il envoyait des lettres ? S'il nous aimaient tant, pourquoi n'a-t-il pas pris, ne serait-ce que cinq minutes pour venir voir sa femme et son fils ?
Lucius Crain

Lucius Crain


Baguette : Chêne rouge, ventricule de dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
ISSOU [France] Left_bar_bleue118/200ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (118/200)
Volonté:
ISSOU [France] Left_bar_bleue85/150ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (85/150)
Statut: Ermite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Maître du Jeu le Sam 14 Oct - 0:39

- Parce qu'être chasseur implique de traquer sa proie, et qu'il était sur quelque chose d'important.  Ou peut-être ce quelque chose était-il sur lui.

Se rendant compte que son café est en train de refroidir, elle le porte à ses lèvres.

- Lorsqu'il a appris que j'étais enceinte, il a décidé de quitter son organisation et l'Angleterre, en ne gardant contact qu'avec son plus proche collaborateur, Gabriel Hawkes. C'est lui qui transmettait les lettres, le seul à connaitre notre nouvelle identité et logement.

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Lucius Crain le Sam 14 Oct - 0:42

- Oh... Et ce Gabriel, tu sais si il est toujours vivant ?

Le chevelu ne saurait l'expliquer, mais l'espoir de retrouver son père était né en lui, il ne l'avait jamais connu, il avait toujours voulu avoir un père, c'est quelque chose enfant qui lui avait terriblement manqué, et savoir que son père n'était peut-être pas une ordure donnait peut-être un peu trop d'espoir à l'adolescent.
Lucius Crain

Lucius Crain


Baguette : Chêne rouge, ventricule de dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
ISSOU [France] Left_bar_bleue118/200ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (118/200)
Volonté:
ISSOU [France] Left_bar_bleue85/150ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (85/150)
Statut: Ermite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Maître du Jeu le Sam 14 Oct - 1:04

- Gabriel était un vieil homme... Peut-être.

Erika termine sa tasse d'une traite.

- J'ai tenté de le contacter suite au silence de ton père, mais je n'ai jamais eu de retour.

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Lucius Crain le Sam 14 Oct - 1:06

- Dans la dernière lettre mon père n'a pas dit où il était ? Ce qu'il faisait ? Elle date de quand ?

Le chevelu recommence à tapoter nerveusement la table de ses doigts.
Lucius Crain

Lucius Crain


Baguette : Chêne rouge, ventricule de dragon

Feuille de personnage
Affinité Magique:
ISSOU [France] Left_bar_bleue118/200ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (118/200)
Volonté:
ISSOU [France] Left_bar_bleue85/150ISSOU [France] Empty_bar_bleue  (85/150)
Statut: Ermite

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

ISSOU [France] Empty Re: ISSOU [France]

Message par Contenu sponsorisé



Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum